AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070146596
Éditeur : Gallimard (18/09/2014)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition "Hokusaï", présentée aux Galeries du Grand Palais, ) Paris, du 1er octobre au 20 novembre 2014, et puis du 1er décembre 2014 au 18 janvier 2015- Co-commissaire de l'exposition "Hokusaï"[


Artiste majeur de l'histoire de l'art japonais, Hokusai (1760-1849) fut aussi l'un des plus prolifiques.

Avec un sens de l'observation hors du commun et une intensité saisissante, ce «Vieil Homme fou ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fanfanouche24
  09 octobre 2014
Faute de finances…. J'ai renoncé au très impressionnant catalogue RMN de l'exposition « Hokusaï », et voulant en faire profiter un ami, en province, j'ai choisi ce volume beaucoup plus modeste, car j'ai pu ainsi en acquérir 2 exemplaires.
Je ne regrette vraiment pas, car ce « hors-série » en Découvertes Gallimard, en co-édition avec la R.M.N, est très attractif, tant par une synthèse très explicite du parcours pourtant foisonnant de Hokusaï, de la mise en page très soignée, avec des planches « à déplier », dans des formats, sens variés, avec parfois, dans la largeur de la marge inférieure, des citations choisies. Un ouvrage pour tous les publics…amateurs ou « pressés », car il va à l'essentiel, dans une présentation des plus vivantes…, rédigé par Laure Dalon, "co-commissaire" de l'exposition !

Je vais tenter de faire « bref »…
En 1858, la France et le Japon signèrent un « traité d'amitié et de commerce »…. « de tous les noms alors cités comme emblématiques de cette fascinante culture émergeait celui de Hokusaï, admiré pour ses estampes et ses livres illustrés »
Ce petit album de décompose ainsi :

1.Hokusaï et la France
2.La vie à Edo [ ancien nom de Tokyo]
3.Le Théâtre et la danse
4.Folklore, mythes et légendes
5.Figures féminines
6.Sur les routes du Japon
7.Le Mont Fuji
8.L'Observation de la nature
On apprend une foule de détails, les abondants pseudos ou
nouveaux noms que Hokusaï choisit au fil de sa longue carrière ; on découvre que pour sa célèbre série des « Trente-six Vues du Mont Fuji », Hokusaï mit à profit les propriétés du bleu de Prusse, pigment découvert à Berlin au début du 18e siècle, qui avait l'avantage de conserver son intensité dans la durée, etc.
Hokusaï aborda tous les genres et tous les thèmes possibles….Parmi les « divertissements privilégiés par la société japonaise, le théâtre occupait une place de choix, le kabuki étant particulièrement populaire à l'époque d'Edo. C'est en réalisant des portraits de comédiens que Hokusaï se forma véritablement à l'art de l'estampe » …
« le vieux fou de dessin » ne quitta jamais le Japon, mais sillonna son pays plusieurs fois, séjournant plus ou moins longtemps dans des régions éloignées de la capitale… Il réalisa des estampes faisant appel à la perspective occidentale, découverte par les Japonais au milieu du 18e siècle…
Il abandonna, à une certaine période, ses propres oeuvres pour réaliser des manuels de peinture…
Je ne renonce pas à l'idée ultérieure d'acquérir le monumental catalogue… Car cette exposition est réellement, sans superlatifs de convention, un évènement unique, vu l'ampleur des prêts des collectionneurs privés japonais…qui nous offre la possibilité d'admirer des dessins, peintures, etc, pour la toute première fois, à tel point que l'exposition ferme une dizaine de jours vers la fin novembre jusqu'au 1er décembre, pour pouvoir présenter les autres oeuvres prêtées. Dans l'idéal, il faudrait pouvoir voir cette exposition 2 fois, pour avoir la possibilité de « savourer » l'ensemble des pièces prêtées….
Je suis sortie de cette exposition enchantée et complètement sous le charme du parcours unique de cet artiste, aux mille facettes…qui fut en but aux difficultés financières, car il ne fut jamais au repos, ne choisit jamais la solution de facilité qui « enrichissait » ses confrères, en acceptant des « oeuvres de commande ». Il était boulimique, en recherche permanente sur son art. Une oeuvre magistrale , un homme insatisfait, exigeant quant à son art ; « magistral » humainement et artistiquement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          715
Titania
  18 novembre 2014
Une merveilleuse exposition au Grand Palais sur un artiste majeur qui a fait connaitre son pays par l'intermédiaire d'une oeuvre picturale riche et diversifiée. Claude Debussy a choisi l'estampe "la vague" pour illustrer la couverture de sa partition "la mer", démontrant ainsi le caractère universel du message contenu dans cette oeuvre, à savoir la toute petite place de l'homme devant la puissance de la nature. Toutefois, en regardant tout ce travail exposé, on a un sentiment d'étrangeté, de passer à côté de quelque chose. L'importance des textes imbriqués aux sujets représentés rend à celui qui ne maîtrise pas la langue, une partie de cet univers inaccessible. Ce livre peut aider à comprendre, et reprendre tranquillement après avoir vécu l'émotion de la découverte. Hokusai a tout peint, des paysages côtiers, des animaux, des divinités, des scènes urbaines, de la campagne, des personnages importants ou bien du quotidien, des sujets érotiques ou guerriers, avec une finesse inouïe, des couleurs magnifiques et un luxe de détails. Modestement, il dit à un âge très avancé qu'il a mis un certain temps pour arriver à une maîtrise de son art, mais qu'il a encore beaucoup à apprendre. Un sage, qui devrait tous nous inspirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
bina
  01 décembre 2014
Publié à l'occasion de l'exposition Hokusai à Paris au Grand Palais (du 01/10/14 au 11/11/14 et du 01/12/14 au 18/01/15), ce petit livre des éditions Gallimard, en partenariat avec la Réunion des Musées Nationaux présente dans les grandes lignes les différentes facettes de l'oeuvre d'Hokusai.
Né en 1760, mort en 1849, Hokusai, en tant qu'artiste, a connu plusieurs vies. Portraits d'acteurs, estampes de luxe, récits épiques, nombreux dessins de la vie quotidienne sous toutes ses formes, manuels de peinture, il change de noms et de genres à plusieurs reprises au cours de sa vie.
Même ignorante du nom de cet artiste, je me suis aperçue cependant qu'un certain nombre de ses oeuvres m'était connu, comme ses vues du Mont Fuji ou la représentation de vagues.
Ce "vieil Homme fou de peinture" est à connaitre, et je vais essayer de voir l'exposition qui lui est consacrée avant la mi-janvier.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
binabina   30 novembre 2014
Je compare la poésie française à la fameuse vague d'Hokusai, qui après d'immenses et puissantes évolutions, vient enfin déferler contre la rive en un panache d'écumes et de petits oiseaux - Paul Claudel, œuvres en prose, 1925.
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   08 octobre 2014
Hokousaï a le don si rare de mettre sur le papier des personnages pleins de vie, avec lesquels on entre en communication et qui, à la longue, vous restent dans le souvenir, aussi réels que si on les eût connus vivants. - Théodore Duret, La Gazette des Beau-Arts, 1882
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24fanfanouche24   08 octobre 2014
[Hokusaï] fut enivré par le spectacle de la vie et par la multiplicité des formes. -Henri Focillon, Hokousaï, 1914
Commenter  J’apprécie          82
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
880 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre