AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782921884143
Éditeur : SMBi (01/01/1996)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Voir la nouvelle édition, parue en 2011 (éd. de Mortagne)

«Le SIDA, c'est pour les homosexuels, les drogués, pas pour les jeunes Juliette de 16 ans qui ne se droguent pas... qui viennent de découvrir l'amour, qui ont toute la vie devant elles». C'est ce que croit Lily jusqu'au jour où un médecin lui annonce qu'elle est atteinte du VIH.

La dure réalité de cette fin de siècle frappe Lily de plein fouet : sa première nuit d'amour, cette nu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
catou0688
  05 février 2014
L'histoire de Juliette remet en question cette première nuit d'amour tant idéalisée dans les films américains. Il s'agit selon moi d'un récit difficile à croire et duquel on retire une morale importante.
Commenter  J’apprécie          30
noellasavoie
  28 janvier 2014
Très bon livre préventif! Belle histoire sur un sujet tabou
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 avril 2020
Jamais je n’avais menti à mes parents, même pas pour des niaiseries comme le font la plupart des enfants. J’ai toujours pu leur dire la vérité sans craindre les remontrances, les jugements. Ils m’ont toujours fait pleinement confiance, totalement convaincus que je ne la trahirais jamais. Et pourtant, après seize ans de confiance, je m’apprêtais à leur raconter n’importe quoi, en sachant très bien qu’ils me croiraient, parce qu’ils n’avaient aucun motif de mettre ma parole en doute.

« Pauvre papa ! Il a toujours su qu’un jour un homme viendrait m’enlever à lui. Eh bien, ce vandale est là, dans son salon, il a même bu une de ses bières et s’est assis dans son fauteuil préféré. Et sa petite fille adorée va bientôt lui jeter de la poudre aux yeux afin de filer pour sa première nuit d’amour. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 avril 2020
Pascal. Ce garçon que j’ai tellement désiré. Je voulais lui donner mon amour et, sans le savoir, je flirtais avec la mort. Mes sentiments pour lui sont confus. Certains jours, j’ai envie de l’étrangler et, parfois, j’angoisse terriblement pour lui. Je suis partagée entre la rage et la compassion. Qui aurait pu savoir que Pascal se droguait ? Pas moi, en tout cas. Je n’ai rien vu. Je le désirais trop, sans doute… L’amour est aveugle, dit-on. Et je l’avoue, j’étais aussi très naïve.

Nous ne nous sommes fréquentés que trois mois, avant que je découvre qu’il vendait de la drogue pour s’offrir la moto de ses rêves… un rêve qui l’avait déjà entraîné vers les abîmes. De vendeur, il était rapidement devenu consommateur… et de consommateur, il était devenu… ASSASSIN !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 avril 2020
À partir du moment où je me jugeais assez mature pour me donner à un garçon, je devais prendre mes responsabilités et me montrer digne de l’éducation qu’ils m’ont donnée. Mais non, pauvre idiote ! J’ai voulu croire que ça n’arrive qu’aux autres. Comme tous mes amis. On se croit invincibles. Tout le temps. On peut fumer, voyons, le cancer ne nous touchera pas ! On peut conduire vite, pfff, ce sont les autres qui causent des accidents. Et le sida, bien sûr, c’est aussi pour les autres ! C’est difficile, à notre âge, d’imaginer ce qu’on sera dans vingt ans. On vit presque au jour le jour. Et puis, il y a cette fameuse pensée magique… On croit qu’elle peut empêcher certains événements malheureux de se produire, de nous atteindre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 avril 2020
La mort, je n’y ai jamais pensé. Jusqu’à aujourd’hui. Oh ! bien sûr, il m’est arrivé parfois de me dire que j’en avais assez de cette vie de chien, mais pas au point de vouloir mourir, jamais. J’aime trop la vie pour ça. J’ai encore tellement de choses à faire ! Justement, je dois commencer mes cours de conduite le mois prochain. Est-ce que ça en vaut la peine maintenant ?

C’est drôle, on dit que lorsqu’on côtoie la mort, on voit toute sa vie défiler en quelques secondes. Moi, non… Je ne pense pas à ce que j’ai fait l’année dernière, mais plutôt à ce que je ne pourrai pas faire dans dix ou douze ans, parce que je ne serai peut-être plus de ce monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 avril 2020
J’ai peur de respirer. J’abrite un oursin au fond de moi. Un monstre ignoble m’habite et attend la plus petite faiblesse de mon organisme pour me piquer à mort. Il se nourrit de mes cellules et attend l’instant propice pour m’assassiner. Comment parvenir à vivre, alors que je sais qu’il est là, tapi dans le noir, en attente ? Parce que c’est une des particularités de ce virus, il peut rester là à attendre pendant des années, comme s’il était gelé, avant de se réveiller pour détruire mon système immunitaire en se multipliant sans cesse à la vitesse grand V.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Corinne De Vailly (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne De Vailly
Celtina
autres livres classés : sidaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3841 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre