AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747045013
Éditeur : Bayard Jeunesse (02/11/2012)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 265 notes)
Résumé :
Ce livre sera le premier bouquin faisant partie intégrante de la saga (donc n'étant pas un hors-série) qui ne suive pas l'histoire de Tom, et ne sois pas raconté par celui-ci. Il racontera les péripéties de Grimalkin, qui aura apparement à remplir une quête importante dans le dénouement de l'histoire, c'est à dire la destruction du Diable. On peut imaginer qu'elle cherchera un moyen de le détruire ... Et on espère qu'elle trouvera !

tout les droits vo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  31 mai 2014
Décidément, l'auteur n'a pas fini de nous surprendre. Bien que ce neuvième tome s'intitule "Grimakin et l'épouvanteur", il pourrait tout aussi bien s'appeler "Grimalkin" tout court. Eh oui, désolée que cela vous paraisse trompeur mais ici nous n'assistons pas à un combat entre ces deux personnages, comme cela pourrait porter à croire, mais simplement (et c'est un véritable coup de maître de la part de l'auteur), à l'histoire, narrée, non pas par Thomas Ward, l'apprenti de l'épouvanteur (comme ce fut le cas dans les huit tomes précédents), mais par Grimalkin en personne. Quel étonnant revirement de situation, n'est-ce pas ? Jusqu'à présent, le lecteur voyait les événements à travers les yeux de Tom et de son maître, John Grégory, qui combattent toutes créatures de l'obscur, et ici, il les voit à travers les yeux de la plus redoutable des sorcières du clan Malkin, celle qui est redoutée de tous puisqu'elle n'hésite pas à couper les pouces de ses victimes afin d'accroître sa puissance, Grimalkin. Cependant, les choses ne sont pas toujours soit toutes blanches, soit toutes noires. Dans cet ouvrage, l'auteur dévoile au lecteur les secrets les plus intimes de cette redoutable sorcière, à savoir entre autre pourquoi elle en est venue à haïr à ce point le Malin et démontre également que cette dernière est dotée de sentiments, notamment lorsqu'elle combat à côté de celle qu'elle a formée, la jeune Thorne.
Bien que le Malin ait été entravé dans le tome précédent et sa tête arrachée de son corps, cela ne veut pourtant pas dire que celui-ci soit complètement mort et ne puisse pas revenir sur Terre car tant qu'il aura des partisans qui seraient prêts à donner leur vie pour lui en rattachant les deux moitiés de ce qui fut jadis son corps, la menace est toujours aussi grande.
Bien que Tom et et son maître soient absents de ce tome, comme je vous l'ai dit, la haine de Grimalkin envers le Malin est grande (pourquoi ? Je ne vous le dirai pas mais vous le découvrirez si vous vous décidez à lire cet ouvrage), peut-être même plus grande encore que celle que John Grégory a envers ce dernier et elle est prête à tout pour qu'il ne revienne jamais à la vie ! Comment fera-t-elle ? Bien qu'accompagnée de son apprentie, que peuvent bien faire deux sorcières, même aguerries, face à une telle force démoniaque ?
Un ouvrage, quoique très noir et émouvants par moments que j'ai trouvé extraordinaire tant le lecteur en vient à s'attacher à ce personnage de Grimalkin, et ce, en seulement un tome ! L'auteur avait déjà démontrer dans le précédent que cette sorcière pouvait être attachante mais là, je dis bravo car il réussit un véritable coup de maître ! Quant à l'écriture, elle est toujours aussi fluide et limpide et je m'en veux d'avoir lu ce tome dans la journée car maintenant, je suis réellement frustrée étant donné que la médiathèque de ma ville ne possède pas (ou pas encore, ce que j'espère) le tome suivant...
A découvrir et faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
lemillefeuilles
  19 avril 2019
Quelle ne fut pas ma surprise de constater que le narrateur - et, en l'occurrence, la narratrice - n'était pas Thomas Ward, mais Grimalkin, la sorcière la plus puissante du clan Malkin. Après les événements survenus dans le destin de l'Epouvanteur, Tom, Alice et l'Epouvanteur sont retourné·e·s à Chipenden afin de rebâtir la maison suite à l'incendie, tandis que Grimalkin doit cacher la tête du Malin, afin que son corps ne soit pas reconstitué, en attendant de trouver un moyen de l'empêcher de nuire définitivement.
Contrairement à ce que je pensais de prime abord, il n'y a pas de combat entre Grimalkin et l'Epouvanteur, et ce dernier est même complètement absent de ce tome. Quant à son apprenti, il n'est présent que durant quelques lignes - et même Alice ne fait qu'une apparition très brève.
Néanmoins, j'ai apprécié ce renouveau. J'avais été déçue du précédent tome, et celui-ci rehausse la série qui commençait un peu à s'essouffler. Là, nous en apprenons bien plus sur Grimalkin, un personnage que je trouvais déjà mystérieux et intéressant, et ce qui se passe durant ce livre n'a fait que confirmer ce que je pensais.
Malgré tout, il y a parfois des moments très longs, et très routiniers, malgré la présence d'une narratrice complètement différente. Et puis, cette histoire était un combat entre le mal et le mal, ce qui était plutôt inattendu il y a encore quelques volumes. Pour conclure, j'ai hâte de voir ce que la suite va donner !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Syl
  02 juin 2013
Grimalkin la tueuse du clan Malkin, porte une tête dans un baluchon. Lorsqu'elle ouvre son sac, apparaît alors la tête cornue du Malin aux paupières et à la bouche entravées.
Il est décapité, mais son esprit est toujours présent, presque invincible et immortel. Grimalkin l'a battu une fois grâce à la lame du Destin, elle pense qu'elle pourrait le vaincre pour l'éternité… du moins, elle espère !
Son histoire avec le Malin remonte à l'époque où petite, elle le voyait apparaître lors du sabbat de Halloween. Elle savait qu'il fallait fuir ce démon et non pas le célébrer. Pour cela, sa seule échappatoire fut de s'accoupler avec lui et d'enfanter. Lorsqu'une sorcière s'unit avec le Malin, elle peut engendrer soit un monstre, soit une sorcière, soit un être normal. Grimalkin mit alors au monde, un beau petit garçon qui lui apporta un bonheur immense. Il était parfait… jusqu'au jour où…
Vengeance. Ne vivre que pour ça.
Grimalkin fuit les créatures de l'enfer, les monstres, les sorcières et les mages noirs qui sont lancés à sa poursuite. Elle correspond avec Alice par les miroirs et demande l'aide de Thorne Malkin, une jeune fille de quinze ans, courageuse et résolue, seule sorcière digne à sa succession. Les sorcières se liguent pour tout détruire et les monstres les plus cruels la pourchassent, dont un loup de la taille d'un cheval, le kretch. Elle sait qu'une alliance avec le jeune Tom Ward et l'Epouvanteur, Mr. Gregory, est fondamentale. C'est écrit et révélé dans une prédiction.
Grimalkin est déterminée. Jamais elle ne laissera la tête, elle la gardera jusqu'au dernier combat.
"Pourquoi tuer le faible quand tu peux combattre le fort ?
Pourquoi mentir quand tu peux dire la vérité ?
Une tueuse doit vivre dans l'honneur et toujours tenir parole."
Neuvième tome de la série, c'est la plus féroce des guerrières qui a le premier rôle. L'auteur nous fait suivre le périple de la sorcière Grimalkin qui, tout au long du roman, court et combat vaillamment. Plus noir que les précédents opus, peut-être plus sanglant, nous sommes au carrefour de l'histoire. Il n'y a point de rémission, ni de joyeuseté.
On retrouve le thème de l'apprentissage entre Grimalkin et Thorne, ainsi qu'une certaine filiation, comme nous l'avions avec Gregory et Tom, mais l'analogie s'arrête là. Alors que dans les autres épisodes, j'avais confiance dans le dénouement, dans celui-ci, je ne l'étais pas du tout ! Les images sont cruelles et effrayantes. Les mots ont progressé dans leur intensité. Il faut pouvoir imaginer les mutilations et autres gaillardises !
En ce qui concerne le personnage de Grimalkin, elle a l'étoffe d'une héroïne qui suscite l'admiration. Elle est courageuse, forte, justicière et généreuse. On ne peut rester insensible à son vécu, sa douleur. Je suis bien contente qu'elle soit une alliée pour Tom…
Le prochain tome a pour titre "le sang de l'Epouvanteur". Nous pouvons espérer retrouver Tom, Alice et John Gregory.
Une série que je continue à conseiller… elle est surprenante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fairy-man
  26 mars 2013
Neuvième tome de la série l'épouvanteur, par Joseph DELANEY !
Cette fois si, il ne s'agit pas de suivre les péripéties de Tom WARD, mais celle de la tristement célèbre Grimalkin ! Personnage emblématique de la série, qui fit sa première apparition dans le quatrième volume le combat de l'épouvanteur, ici elle à pour mission de préserver la tête du malin de ces sbires diabolique. En effet pour donner le temps à Tom de trouver le moyen de vaincre définitivement le Malin elle doit s'assurer que celui ci ne retrouve pas ces forces.
A ses trousses, tout une troupe de sorcière, principalement venu d'Irlande, un mage noir et Kretch (une créature mi-démon, mi-loup) qui va s'avérer redoutable.
Grimalkin va-t-elle réussir à garder la tête du Malin hors de porter des forces obscure ?
Comme tout les autres livres de la sage, j'ai lu celui ci d'une traite (5 jour à peine), il faut dire qu'il est plus ou moins de la même taille que le tome précédent. C'est toujours un plaisir de suivre les aventures de l'univers de l'épouvanteur et encore plus intéressant pour celui là car il ne s'agit pas de Tom le héros de huit premier opus mais d'une de ces ennemis mortel à la base, Grimalkin. Nous avions cependant déjà eu le droit à un cour récit sur ces hauts fait dans les sorciers de l'épouvanteur tome hors série qui compte plusieurs petite historie.

C'est pour cela que je vais commencé par le plus mauvais point de ceux roman, la répétition que le ressent quand on à déjà lu les sorcières de l'épouvanteur, car dans ce tome l'auteur relate beaucoup les évènements dont on a déjà la connaissance si l'on a lu le tome hors-série. Il est normal qu'il relate mais ça à été un peut gênant pour moi...

Ensuite les bons points, toujours un superbe narration à la première personne, du suspense, de l'obscure... en bref, tout ce qu'on peut aimer dans les autres tomes, mais avec Grimalkin comme personnage principale.
Donc, encore un fois Joseph Delaney s'en tire avec les honneurs pour ma part, bien qu'il que ce ne soit pas le meilleur tome de la saga, il reste exceptionnel et indispensable à la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sombrefeline
  28 octobre 2014
Gros changement pour ce tome, ce n'est plus Tom qui nous raconte l'histoire, mais Grimalkin, tueuse du clan des Malkin, alliée à Tom, Alice et l'Epouvanteur pour combattre le Malin.
Je dois avouer que ce changement m'a un peu surprise au début, mais je suis rentrée très vite dans l'histoire. On commence là où on avait terminé le tome 8 : le Malin est entravé, et Tom l'a décapité, mais les ennuis sont loin d'être terminés. Il faut maintenant trouver un moyen de détruire durablement le Malin, et surtout empêcher les servants de l'Obscur de s'emparer de sa tête afin de le ramener à la vie.

Grimalkin est donc lancée dans une fuite en avant, poursuivie par une troupe de sorcières qui ont créé un semi-homme pour la tuer. Ce tome est trépidant, il n'y a presque aucun temps mort, l'action s'enchaîne, à peine Grimalkin a-t-elle réussi à se tirer d'un mauvais pas qu'une autre tuile lui tombe dessus. Pas le temps de s'ennuyer donc, ni de souffler. J'ai parfois trouvé que l'intrigue était un peu trop ramassée, et que certains passages auraient mérité un temps de pause.
La narration est assez différente de celle de Tom, plus nerveuse (ce qui colle avec le rythme donné et avec la personnalité de Grimalkin). On alterne entre des phases au passé, et des passages au présent, surtout les combats, qui traduisent bien l'immédiateté et le fait que lorsqu'elle combat, plus rien n'existe pour Grimalkin. D'habitude je ne suis pas fan du mélange passé/présent, mais là, ça passe plutôt bien.
Côté personnage, ce ne sera pas une grosse surprise si je dis que ce tome donne un nouvel éclairage sur Grimalkin. On la sentait déjà complexe et ambiguë dans les tomes précédents, on découvre réellement son histoire et sa personnalité. Grimalkin est violente, sauvage, c'est une tueuse, mais elle possède un très fort code de l'honneur. le combat est sa vie, son but ultime est de détruire le Malin, et elle ne reculera devant rien. Malgré tout, elle garde une certaine humanité, notamment à travers sa relation avec Agnès et surtout Thorne (la fin est assez poignante à ce sujet). Je trouve que Joseph Delaney a réussi un formidable portrait : celui d'une guerrière redoutable, très puissante, avec sa part d'ombre et son code d'honneur.
En résumé : petite incursion dans la tête de Grimalkin, pour une course poursuite effrénée contre les forces de l'Obscur. Vivement la suite !
Lien : http://catherine-loiseau.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Louloute2710Louloute2710   25 juillet 2017
L'instant d'après, mes pires craintes se confirment.
C'est le corps de Thorne.
Ca ne fais aucune doute. Mon dernier espoir s'effondre.
Elle gît sur le dos, raide morte. Elle fixe le vide de ses yeux grands ouverts, le visage figé dans une expression de douleur. Ses mains ont été mutilées. Ils lui ont pris ses pouces, ils lui les ont coupés, alors qu'elle vivais encore.
Je m'agenouille auprès d'elle et je pleure.
Grimalkin ne pleure pas.
Pourtant, je pleure.
Le temps passe. Combien de temps? Je ne sais pas.
Accroupie devant un feu, je rôtis un morceau de viscère. Je tourne la broche régulièrement pour que sa cuisson soit parfaite.. Puis, je le coupe en deux.
Il y a deux moyens de s'assurer qu'une sorcière ne reviendra pas dans le monde des morts. Le premier est de lui manger le cœur, le second est de la brûler. Je me suis doublement assurée que le vœu de Thorne soit exaucé.
J'ai brûler son corps. Maintenant, je mange son cœur. Et je pleure.
Quand j'ai terminé, je me mets à parler à voix haute, et le vent emporte mes paroles à travers les arbres jusqu'aux quatre coins de la terre:
- Tu as été brave dans la vie ; sois brave dans la mort! Qu'importe la perte de tes pouces! Ils te les ont pris mais, ils n'ont pas pu t'enlever ton courage.
Ils n'ont pu réduire a néant ce que tu étais. Car, si tu avais vécu, tu serais devenue la plus grande tueuse du clan Malkin. Tu aurais pris ma place, surpassé mes hauts fais, empli tes ennemis de terreur.
Si tu t'inquiètes pour ta renommée, sois sans crainte! Qui osera prétendre:
"Nous lui avons pris ses os"? Ils ne seront plus la pour s'en vanter, car aucun ne survivra. Je les tuerais tous. Je les tuerais jusqu'aux dernier. Aussi, repose en paix, Thorne, car ce que je dis, je les fais.
Il en sera ainsi.
Je suis Grimalkin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AymAym   23 février 2014
Quand j'atteins le centre du bois, j'enlevai le lourd sac de mon épaule et je le placai a terre devant moi. Puis je mis un genou a terre et défis la corde qui le fermait. [...] Je grimacai et enlevai ce qu'il contenait le tenant devant moi par ses cheveux gras et emmelés par la saleté.
Il faisait tres sombre sous les arbres et la lune ne devrait pas se montrer avant une heure. Cépendant, mes yeux de sorcière me permettait de voir clairement malgré les tenebres et je regardais la tete coupée du démon, le Diable lui-meme.
C'était une vue terrible a contempler. J'avais cousu ses paupières fermées pour l'empecher de voir. j'avais farci sa bouche avec une grosse pomme verte et amere enveloppée dans un entrelacs d'épines de roses, il ne pouvait donc pas parler. Mon ennemi était bien occupé, traité comme il le méritait. Malgré la puanteur, ni la tete ni la pomme n'avaient pourri. Le 1er à cause de son pouvoir, la 2eme grace a ma magie. Je répandis le sac à terre et posa la tete dessus. Puis je m'assis en tailleur en face, scrutant avec attention mon ennemi.
D'une facon ou d'une autre, sa tête semblait plus petite maintenant que lorsqu'elle avait étée fraichement coupée mais elle était tout de meme 2 fois plus grande que celle d'un humain. Sa contraction était-elle le résultat d'etre séparé de son corps ? Je m'interrogeais. Ses cornes, qui sortaient de son front, étaient enroulées et courbées comme celles d'un bélier. Son nez ressemblait à un bec d'aigle. C'était un visage cruel et il méritait la cruauté que je lui avais infligé a son tour.
Sur tout mon corps, une série de courroies en cuir portait les fourreaux qui tenaient mes armes et outils
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AkyahAkyah   08 février 2016
Redis-toi chaque matin que tu es la meilleure,
la plus forte, la plus redoutable.
Tu finiras par en être persuadée.
Un jour, cela sera vrai. Ça s'est révélé vrai pour moi.
Je suis Grimalkin.
Commenter  J’apprécie          120
GanistorGanistor   02 janvier 2019
- De tels mots ne peuvent rester sans réponse, siffla la lamia.
- Ce ne sont que des mots, repris-je d'un ton apaisant. Ne les écoutez pas! Cette créature vous provoque en espérant vous pousser à l'imprudence. "Courage" et "lâcheté" sont des termes inventés par des fous pour satisfaire leur amour-propre et dénigrer leurs ennemis. Au combat, il convient de rester calme, précise, maîtresse de soi. Telle est la technique des tueuses, et je vous la conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GanistorGanistor   07 janvier 2019
"Je suis prête, maintenant. Prête à tuer. À les tuer tous. Je suis la mère de la mort. Elle court sur mes talons, s'accroche à ma jupe avec des ricanements de joie, laissant sur l'herbe verte de fraîches empreintes de sang. Entendez-vous son rire? Écoutez-le résonner dans le croassement des corbeaux qui festoieront de chair humaine!"

Grimalkin.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Joseph Delaney (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Delaney
À l'occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2018, Joseph Delaney vous présente sa collection "L' Epouvanteur." aux éditions Bayard Jeunesse .
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/recherche?requete=Joseph%20Delaney
Notes de Musique : Free music archives.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'Épouvanteur

Pour devenir épouvanteur, il faut d'abord être :

Le fils d'un épouvanteur
Le fils du Diable
Le septième fils d'un septième fils
Le dernier fils d'une sorcière
Orphelin

11 questions
91 lecteurs ont répondu
Thème : Joseph DelaneyCréer un quiz sur ce livre
.. ..