AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070135292
Éditeur : Gallimard (01/12/2011)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Un seul thème, le vent, et toutes ses déclinaisons possibles : le voyage, les tourments, les désirs, l'esprit, la voix, le silence, etc. Après Saint-John Perse, mais d'une façon plus moderne, Philippe Delaveau donne rythmes et couleurs à un élément essentiel de la vie. Ses poèmes sont d'une musique exigeante et maitrisée. À la complexité de certains répond la fluidité lyrique des autres, mais tous finalement ont un côté «aérien».
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cath36
  27 mars 2013
Philippe Delaveau écrit comme on rédige son journal, à partir de son regard sur la vie. Sauf que c'est un poète, qui utilise la réalité comme une sorte de pâte à pétrir, à presser, pour en extirper le sens caché à travers des métaphores superbes et bien trouvées, qui plonge le temps du réel dans une dimension autre, nous emmenant dans un au-delà des apparences. La réalité de prosaïque devient mystérieuse et secrète, à la fois ballade et méditation dans un entre-deux monde comme on dirait en SF. Profondément spirituelle, la poésie de Philippe Delaveau nous invite à un nouveau regard sur ce qui nous entoure, à la fois épuré et résonnant de mille appartenances (par le jeu des sens et du langage) au monde de l'invisible par ce qui est dit mais surtout suggéré, comme si le langage devenait la clef d'une réalité supérieure.
C'est très beau, très profond et sonne toujours très juste.
Commenter  J’apprécie          190
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   22 novembre 2014
FEUILLE ROUGE RESTÉE

Les oreilles du lièvre aussi sont fragiles
que dire du rouge-gorge qui s’est aventuré dans la pièce où j’écris
viens lui dis-je d’une voix adoucie en le prenant
entre mes mains qui tremblent de ce qu’il tremble
que je te rende l’absolu de ton ciel où tes semblables règnent
parce que vous êtes purs comme la neige et les prophètes

Et cette feuille qui a navigué si longtemps
en demeurant toujours à la magistrature de sa branche
d’où elle assiste au lent procès du jour
sèche noyée de pluie parcheminée comme une main

L’hiver ne l’a pas rendue à la terre
elle est rouge du feu qu’elle ignore
plissée d’une lointaine rêverie
la branche autour est nue comme la vérité
quelle est la vérité ? quelle est son heure ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cath36Cath36   26 mars 2013
Sceaux fugitifs pour le glorieux hiver. Et nous marchions
sur le buvard de neige, il boit l'encre des bruits
et le fugace agencement de l'ombre.
Commenter  J’apprécie          171
Cath36Cath36   27 mars 2013
Que cette nuit pourtant entende et me pardonne. Que la
fraîcheur
du soir endorme les blessures. Je tremble comme
les oreilles fragiles des peuplierz, grises, blanches
les visions des prophètes, la fleur haute du vent
sur sa hampe trémière. Il est tard, je le sais, la mort se glisse
dans nos voix, couleuvre déhanchée dans l'herbe fugitive...
Commenter  J’apprécie          60
LaForceduTempsLaForceduTemps   14 septembre 2013
Ce que disent les vents

Ce que disent les vents dans leurs langues nue,
en effleurant la courbe des collines, frères
des paysages crus ou sombres qu'ils traversent.

Plus d'obstacles bruyants, plus de nuits, de frontières
Vents de grande antiquité, derniers-nés sur la mer :
le temps rompu sur l'échiquier recule – puis vainqueur

Comme l'eau scintille sur sa propre étendue ! Miroirs,
diamants, saphirs, rubis de toits, émeraudes – les plaines
traversées de courants où l'eau danse, un pas, reflue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cath36Cath36   27 mars 2013
je me souviens toujours, le temps s'arrête, ce poème
est l'immortel oiseau d'un chant qui renaît de ses flammes.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Philippe Delaveau (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Delaveau
Festival Voix Vives 2016 Entre mer et ciel : Philippe Delaveau Images et montage : Thibault Grasset - ITC Production #Poésie #VoixVives #PhilippeDelaveau
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
738 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre