AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846813760
Éditeur : Les Solitaires Intempestifs (25/02/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous avons décidé qu’il nous fallait un nom pour identifier nos actions. Juste à ce moment-là, on passait par la place Loreto. Alors Renato, presque par hasard, a dit : « Regardez, c’est là que les brigades partisanes ont pendu Mussolini et Clara Petacci. » On s’est tout de suite compris : "brigade" était le nom qu’il nous fallait. On combattait pour la liberté et contre le fascisme, exactement comme les brigades partisanes. Mais le nom de "brigade" ne suffisait pas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  06 janvier 2016
Je suis allée voir "J'avais un beau ballon rouge" au théâtre de l'atelier à Paris et je suis enchantée d'avoir pu acheter le texte à la sortie.
J'ai vraiment apprécié cette pièce écrite par la dramaturge italienne Angela Dematté que je découvre. La particularité de cette pièce est qu'elle met en scène Richard Bohringer et Romane Bohringer. Ils jouent un père et une fille, comme à la ville, et ce duo fonctionne admirablement.
C'est la « grande histoire », celle de la création des Brigades Rouges, racontée du point de vue de la « petite histoire », celle des relations d'une fille avec son père dans l'Italie des années 60 et 70.
La fille c'est Margherita Cagol qui deviendra l'épouse de Renato Curcio, fondateur et idéologue des Brigades Rouges, organisation révolutionnaire d'extrême gauche italienne restées tristement célèbres pour l'enlèvement et l'exécution d'Aldo Moro.
Tiraillés entre leur amour, la peur de se perdre et les valeurs qu'ils défendent, père et fille passent par tous les sentiments. Pour lui, l'inquiétude, la colère, la tristesse, l'abattement, la résignation. Pour elle, la détermination, l'arrogance, le remord, l'inquiétude aussi. Des sentiments où ne cesse de percer l'amour qu'ils se portent.
Le texte est bien construit. Il suit la chronologie des événements de 1965 à 1975 et montre qu'à l'époque, les Trotskistes et les Maoïstes tenaient le haut du pavé et étaient ceux qui avaient intellectuellement le plus à dire. Il fait aussi s'interroger sur la lutte armée et le modèle chinois, totalement dépassés aujourd'hui. Mais revenir sur l'histoire est vraiment intéressant.
Lu en janvier 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Marti94Marti94   05 janvier 2016
On combattait pour la liberté et contre le fascisme, exactement comme les brigades partisanes. Mais le nom de "brigade" ne suffisait pas, il fallait quelque chose qui exprime immédiatement ce que nous étions. J’ai alors proposé "Brigade rouge". Ça a plu à tout le monde.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : brigades rougesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
488 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre