AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290036952
514 pages
Éditeur : J'ai Lu (12/10/2011)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Alexandra David-Néel fut l'une des plus grandes voyageuses de l'histoire et la plus grande exploratrice du XXe siècle. Née en 1868 dans la région parisienne, elle s'illustra comme cantatrice, journaliste, franc-maçonne, féministe, conférencière, orientaliste et bouddhiste (elle fut la première bouddhiste de Paris). Passionnée par l'Orient et les voyages, elle sillonna d'abord l'Europe et l'Afrique du Nord avant de partir pour l'Asie. Après de longs séjours au Sikkim... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
glegat
  23 avril 2021
Quelle belle découverte que cette vie d'Alexandra David Néel. C'est un résumé de ce livre présenté par François Busnel dans son émission quotidienne "La petite librairie" qui a attiré mon attention sur le destin extraordinaire de cette écrivain-exploratrice du début du XXe siècle.
Voilà un livre qui aurait pu être choisie par Thomas Pesquet pour l'accompagner dans sa deuxiéme mission à bord de la station spatiale internationale. Cet ouvrage raconte l'histoire d'une exploration tout aussi périlleuse que la sienne mais effectuée sur Terre à une époque et dans des contrées ou l'on ne pouvait se déplacer qu'à pied ou à dos de mulet et sans pouvoir communiquer rapidement en cas de problème. Une aventure digne des plus intrépides cosmonautes et qui pourtant est passée inaperçue dans l'histoire des explorations si l'on en juge par le fait que le nom d'Alexandra David Néel ne figure même pas dans "l'histoire universelle des explorations" ouvrage publié en quatre volumes sous la direction de L.H. Parias en 1957.
Alexandra David Néel (1868-1969), autodidacte, chanteuse d'opéra, anarchiste, féministe passionnée par l'Orient et en particulier par les religions et philosophies de l'Inde et du Tibet est partie seule avec des moyens rudimentaires et presque sans aide financière pour explorer des pays parfaitement inconnus de la plupart des occidentaux au début du XXe siècle. Elle est aussi la première femme occidentale à pénétrer dans la ville interdite de Lhassa au Tibet. Nous sommes en 1911, Alexandra a 36 ans, elle vient de se marier, mais elle décide de partir pour un voyage d'études qui ne devait pas se prolonger au-delà d'un ou deux ans, mais qui durera en fait 14 ans (elle repartira ensuite pour d'autres aventures). Elle voulait connaître les textes sacrés dont le Boudhisme s'inspire, pour cela elle apprendra le sanscrit et le tibétain. Elle recherchait le moyen d'atteindre ce que l'on appelle la béatitude du renoncement, c'est-à-dire le nirvana. Pour atteindre son but elle fera preuve d'abnégation et de courage. Il fallait être doté d'un caractère bien trempé pour affronter des milieux hostiles aux étrangers et vivre dans des conditions de précarité extrême. Sa devise aurait pu être « Voyager pour étudier, étudier pour transmettre ». Elle nous a laissé une trentaine d'ouvrages de réflexions et de relation de ses nombreuses expéditions qu'elle a menés jusqu'en 1946, elle avait alors 78 ans lorsqu'elle revint en France où elle s'éteignit en 1969 à l'âge de 101 ans ! Une vie extraordinaire magnifiquement racontée dans ce livre que l'on quitte avec regret, mais aussi avec l'envie de découvrir toute l'oeuvre de cet étonnant personnage.
- "Alexandra David Néel", le destin d'une exploratrice exceptionnelle, par Joëlle Désiré-Marchand, J'ai lu (2011), 514 pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Yuean
  29 décembre 2016
Je viens de finir le livre, et c'est avec une infinie tristesse que je l'ai refermé. Cette biographie de la fameuse écrivain-exploratrice m'a tenu compagnie des heures durant. Après avoir suivi cette femme de caractère dans toutes les aventures de sa longue existence, impossible de ne pas ressentir un vide quand on en termine le récit.
Joëlle Désiré-Marchand nous livre une oeuvre très complète, sans pour autant être fastidieuse ou ennuyeuse. Tout les propos rapportés sont documentés, et les dernières pages nous démontrent les rapports entre l'auteure et les différentes structures qui font encore vivre Mme. A-D aujourd'hui. Si la bibliographie est rédigée avec une rigueur d'universitaire, la narration est belle est bien celle d'une passionnée, désireuse de transmettre son savoir et de rendre hommage à la parisienne de Lhassa. Mais la spécialiste d'Alexandra n'en garde pas moins la tête sur les épaules : elle est lucide sur les bons comme sur les mauvais côtés de l'orientaliste. Et ce qu iest appréciable, ce que l'on découvre non seulement Alexandra enfant, mais on la rencontre sous un regard inédit : celui d'épouse, de loin certes, mais fidèle et amoureuse.
Moi qui avait toujours été très curieux vis-à-vis d'Alexandra Dvid-Néel, ce livre, de part la qualité du récit et son honnêteté intellectuelle, a largement su répondre à mes attentes. J'ai voyagé avec l'exploratrice autant que j'en ai appris sur le monde du début du XXème siècle. Ce livre est une merveille dans son genre, un vrai coup de coeur 2016 ! J'ai hâte de découvrir un autre livre sur Mme.David-Néel, celui écrit par celle qui a été à ses côtés durant ses dix dernières années, Marie-Madeleine Peyronnet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nastialala
  15 juillet 2012
Alexandra David Néel est une femme impressionnante, dont la vie et les expériences sont fascinantes ... C'est bien la seule chose qui me force à lire jusqu'au bout ce livre .... Beaucoup de mal avec le style de l'auteur, qui utilise la ponctuation de manière assez particulière et (pour ma part) très déstabilisante ce qui impose un rythme de lecture très très très particulier . Je n'apprécie pas du tout . 2 étoiles pour le sujet ...
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
nastialalanastialala   19 juin 2012
Une petite Louise Eugénie Alexandrine Marie David voit le jour le 24 octobre 1868 à Saint Mandé ( aujourd'hui dans le val de marne) , près de Paris: c'est la future exploratrice.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : tibetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1120 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre