AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0014X77EY
Éditeur : F. Nathan impr. Crété (30/11/-1)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
André Dhôtel, "Les Lumières de la forêt", manuel de lecture suivie pour les classes de Cours Moyen 1ère année, éditions Fernand Nathan, 1964.
Commentaire pédagogique de Georges Vionnet.
Illustrations de Marianne Clouzot.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dourvach
  25 août 2018
" Au village de Bergeloup, quand on joue aux billes sur le pavé, les billes tintent d'une façon extraordinaire. Elles chantent véritablement.
Si l'on parle dans la rue, la voix résonne comme au creux d'une vaste caverne. Lorsqu'un enfant court, on croirait un petit cheval au galop.
Dès qu'on n'entend plus rien, le silence vous entre dans les oreilles et vous tombe sur le dos. Alors on n'ose plus bouger, et on a l'idée que quelqu'un vous guette.
C'est que le village de Bergeloup s'élève dans la profondeur de la forêt. Entre les maisons et la lisière, il y a seulement, par endroits , l'intervalle de quelques jardins.
Le village de Bergeloup est presque abandonné. Voilà pourquoi les bois se sont avancés jusqu'à toucher les murs. D'abord les noisetiers et les ronciers se sont avancés, puis les charmes, les acacias et les chênes. Voilà pourquoi tous les bruits sont plus purs et plus forts que partout au monde. "
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
Fascination totale pour ce morceau, "UN PAYS PERDU", qui ouvre le manuel... Ensauvagement du monde dans sa musicalité cristalline (le bruit des billes sur le pavé, le petit cheval au galop) que cernent tous les silences froissés de la Forêt des Ardennes.
Ce monde enchanteur d'André DHÔTEL (1900-1991) en tête d'un "Manuel de lecture suivie pour CM1" de l'année 1964 : ouvrage jamais réédité, depuis...
Au fond, ne vivions-nous pas — alors — en un tout "Autre Monde" ?
Et dire que nous ne le savions guère...
Lien : http://latribudhotel.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
dourvachdourvach   12 mars 2017
Au village de Bergeloup, quand on joue aux billes sur le pavé, les billes tintent d'une façon extraordinaire. Elles chantent véritablement.
Si l'on parle dans la rue, la voix résonne comme au creux d'une vaste caverne. Lorsqu'un enfant court, on croirait un petit cheval au galop.
Dès qu'on n'entend plus rien, le silence vous entre dans les oreilles et vous tombe sur le dos. Alors on n'ose plus bouger, et on a l'idée que quelqu'un vous guette.
C'est que le village de Bergeloup s'élève dans la profondeur de la forêt. Entre les maisons et la lisière, il y a seulement, par endroits , l'intervalle de quelques jardins.
Le village de Bergeloup est presque abandonné. Voilà pourquoi les bois se sont avancés jusqu'à toucher les murs. D'abord les noisetiers et les ronciers se sont avancés, puis les charmes, les acacias et les chênes. Voilà pourquoi tous les bruits sont plus purs et plus forts que partout au monde.

[André DHÔTEL, "Les Lumières de la forêt" : chapitre "UN PAYS PERDU", lecture suivie, cours moyen première année, éditions Fernand Nathan, 1964]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
dourvachdourvach   12 mars 2017
Elle – Dorothée Mériaux – appartenait tout entière au domaine de la forêt, comme un chevreuil qui est né dans la forêt. Elle n'avait pas besoin de chercher un passage entre les branches. Elle comprenait de façon instantanée où elle devait aller, et elle se glissait en silence et avec insouciance. Elle devinait tous les êtres qui se cachaient ou se dérobaient dans les alentours, vipères, lièvres, hérissons, hermines. [...] Maintenant elle ne cherchait plus à les surprendre, elle vivait avec eux.

[André DHÔTEL, "Les lumières de la forêt", lecture suivie, cours moyen première année, éditions Fernand Nathan, 1964, page 310] (extrait de l'article "La traversée de la forêt", cité par Marie-Pierre MEYNET-DEVILLERS, "Les lieux d'André Dhôtel", "Cahiers André Dhôtel" n°4, publication de "la Route inconnue, association des amis d'André Dhôtel, année 2006, page 103)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Videos de André Dhôtel (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Dhôtel
Vidéo de André Dhotel
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

le pays où l'on n'arrive jamais

Quel est le nom du personnage principal ?

Hèlene
Gaspard
Lou
Gérard

3 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays où l'on n'arrive jamais de André DhôtelCréer un quiz sur ce livre