AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Bagram Ibatoulline (Illustrateur)
EAN : 9782848013251
204 pages
Tourbillon (04/10/2007)
4.18/5   31 notes
Résumé :
Autrefois, dans une maison de la rue d'Egypte, vivait un lapin de porcelaine qui s'appelait Edouard Tulane. Le lapin était très content de lui, et pour cause : sa propriétaire, une fillette nommée Abilène, l'adorait et le traitait avec tous les égards. Mais un jour, il fut perdu...
Que lire après Le miraculeux voyage d'Édouard TulaneVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 31 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
1 avis
Édouard Tulane est un lapin de porcelaine. Sa petite propriétaire, Abilane Tulane, se régale de l'habiller avec des tenues de qualité et de faire briller sa montre à gousset en or. « Je t'aime, Édouard ! [...] J'espère qu'on ne sera jamais séparés. » (p. 26) Mais le beau jouet ne se préoccupe que de lui-même : il a une très haute opinion de sa personne et se moque bien de l'affection de la fillette. « Comment une histoire peut-elle avoir une fin heureuse s'il n'y a pas d'amour ? » (p. 42) Édouard le vaniteux va découvrir cette réponse après de nombreuses péripéties. Perdu alors qu'il se trouvait sur un bateau voguant vers Londres, il fait pour la première fois l'expérience de la solitude. « Le lapin de porcelaine se posa enfin au fond de l'océan, le visage contre le sol. Et là, la figure dans la vase, il connut sa première véritable émotion. Édouard Tulane avait peur. » (p. 57) Au gré de hasards et de tristes rebondissements, il passe de mains en mains, perd peu à peu de sa superbe et son bel habit soyeux s'use et s'abîme. de dangers en nouveaux foyers, le lapin apprend enfin à aimer et à se préoccuper davantage des autres que de lui-même. « Et tandis qu'il écoutait, son coeur s'ouvrait. » (p. 109) Mais long sera le chemin avant qu'il retrouve sa première propriétaire.

Ce conte superbement illustré est tendre et cruel, comme l'enfance qui passe. En suivant le lent apprentissage de ce dandy de porcelaine, j'ai pleuré à plusieurs reprises. « Il se demanda combien de fois il devrait quitter les gens sans avoir l'occasion de leur dire adieu. [...] Il aurait aimé pouvoir pleurer. » (p. 112) En mettant en scène un jouet, l'autrice ne craint pas de parler d'abandon, de dépression et de maltraitance infantile. Chaque nouvelle rencontre du bel Édouard est une manifestation des qualités humaines : compassion, tendresse et dévouement. « Les lapins n'ont pas besoin de vêtements. / Il m'a semblé que celui-ci en avait besoin. » (p. 84) Je suis ravie d'avoir enfin lu ce roman repéré depuis des années ! Et il est certain que j'y reviendrai.
Commenter  J’apprécie          70
Avant de vous livrer ma chronique je pense qu'il est nécessaire d'expliquer pourquoi j'ai acheter ce livre. Il se trouve que ce livre était très présent dans un des dramas coréen que j'ai regardé (Mon amour venu des étoiles), il était dûment cité et lu par les acteurs. En tant que "grande " lectrice lorsque je vois un livre dans une série, un film, peu importe je fais ma petite recherche... C'est ainsi que je découvrit le Miraculeux voyage d'Édouard Tulane. Malheureusement ce livre était indisponible partout et donc vendu à des prix exorbitants sur les sites d'achat en ligne, mais en allant faire un petit tour sur vinted je l'ai trouvé à cinq euros ! Voici donc pour la petite histoire. Rassurez-vous je n'achète pas tous les livres que je vois dans les films ou les séries... enfin presque :) Mais j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce drama coréen et comme ce livre était beaucoup cité j'ai pu le découvrir un peu et je voulais absolument le lire ! de plus avant de l'acheter j'ai quand même regardé les avis sur Internet j'ai rarement vu un livre aussi bien noté et complimenté ! Bref, la petite "grande" parenthèse est fermée, passons à mon avis sur le livre.

Pour commencer parlons du livre en lui-même : hardback vert, couverture magnifique et illustré. Un combo qu'on ne voit pas souvent pour des livres édités en français donc énorme joie de le posséder !! Incroyable histoire, incroyable personnage qu'est ce petit lapin Édouard Tulane. On le suit tout au long de son dur périple. C'est un livre d'aventure et j'adore les livres d'aventures parce qu'en fait on a l'impression d'avoir plein d'histoire dans un seul livre ! Et ce petit Édouard va en vivre des histoires pas toujours drôle, pas toujours facile mais il va tenir enfin du moins on l'espère ! J'ai trouvé ce roman très émouvant peut-être par l'incapacité d'Édouard à bouger et donc à subir le monde tel qu'il est. Je pense que c'est un de ces livres qui donne une leçon de vie mais qui fait espérer aussi. Édouard qui était de marbre au début apprendra beaucoup de son voyage et passera par nombre d'émotions qu'il ne pensait jamais ressentir. À la fin il en ressortira grandit, certes abimés par toutes les épreuves qu'il vivra mais plus heureux que jamais. Vous l'aurez compris on peut faire un parallèle avec notre vie qui n'est pas un long fleuve tranquille...

Si vous avez l'occasion de le lire, lisez le, rien à ajouter.
Lien : https://machalise.blogspot.com
Commenter  J’apprécie          74
Edouard Tulane est un lapin en porcelaine, aux oreilles et à la queue en véritable fourrure. Il est habillé avec goût, possède une garde robe magnifique, des costumes sur mesure, des pyjamas de soie, des chaussures du meilleur cuir et une impressionnante collection de chapeaux. Sa maîtresse, Abilène Tulane, prend grand soin de lui, Edouard participe chaque jour aux repas familiaux et quand vient l'heure de se coucher, on le borde dans son propre lit, à côté de celui d'Abilène. Mais Edouard ne dort pas. Il ne dort pas parce que ses yeux sont peints et restent donc grands ouverts. Car si Edouard pense, il n'en reste pas moins un lapin en porcelaine, un objet, une conscience enfermée dans un corps sans vie, inerte. Et si Edouard est choyé et aimé, lui-même ignore tout de l'amour...
« le miraculeux voyage d'Edouard Tulane » est un véritable conte iniatique, sa structure répétitive rappelle justement celle de certains contes classiques. Ainsi Edouard sera perdu, trouvé, aimé, jeté, retrouvé, utilisé, repris, aimé, cédé, retrouvé... A chaque fois il changera de nom, voir d'identité sexuelle. Durant ce « miraculeux voyage » il connaîtra des moments de véritable désespoir, et des moments heureux... Et surtout il apprendra à aimer (...)
Les illustrations classiques de Bagram Ibatoulline se marient à merveille avec l'atmosphère du récit.
Commenter  J’apprécie          40
Edouard TULANE, un lapin en porcelaine qui pense mais ne parle ni ne bouge, est le jouet préféré de la petite Abilène. Gâté, il observe le monde avec dédain.

Un jour, sa vie bien tranquille va se trouver bouleversée : lors d'un voyage sur le Queen Mary, Edouard se retrouve au fond de l'eau... Il y reste 200 jours avant d'être repêché par un vieux marin, Térence. A partir de ce moment, il passe de main en main, parfois dans la violence, change d'identité au gré des caprices de ses éphémères propriétaires, et apprend à ressentir... Ressentir de l'affection pour Abilène, pour Nelly, la femme du marin, pour Bill, le vagabond, pour Sarah, la petite fille atteinte d'une pneumonie, pour Brice, le frère de Sarah qui le confira à un marchand de poupées, puis pour Maggie, une petite fille grâce à qui la boucle sera bouclée...

L'atmosphère désuète de la narration, renforcée par des vignettes sépia réalistes, domine ce voyage initiatique par ailleurs assez déroutant : il n' y a pas de repères de temps ou de lieu; les personnages qui recueillent le lapin l'humanise systématiquement, oubliant son état de jouet...

Bref, c'est étrange et envoutant.
A partir de 9-10 ans
Lien : http://mediatheque.tregueux...
Commenter  J’apprécie          50
Un beau moment de poésie et de retour en enfance.
Cet ouvrage peut être lu à plusieurs niveaux et j'y ai trouvé mon compte en tant qu'adulte. Beaucoup de passages sont sombres, sans concessions, touchés par une tristesse et une réalité bien dure. En ce sens, on rejoins la base des contes et fables qui n'avaient rien de toujours joyeux et étaient destinés à un public adulte.
Ici, sans que rien ne soit édulcoré, l'histoire nous prends tout de même par la main, permettant d'accompagner les adultes comme les plus jeunes dans un univers un peu magique.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Brice partit travailler et Sarah passa la journée au lit, Edouard sur les genoux, à jouer avec une boîte pleine de boutons. [...] Quelques fois, pendant une importante quinte de toux, elle serrait Edouard si fort qu'il craignait d'être cassé en deux. Quand elle ne toussait pas, elle lui suçait une oreille. En temps ordinaire, il aurait trouvé cela répugnant, mais Sarah n'était pas comme les autres. Il avait envie de la protéger; il était prêt à tout pour elle.
Commenter  J’apprécie          30
Le coeur se brise,se brise
et vit de brisures.
S'enfoncer dans les ténèbres, de plus en plus profondes,
et ne jamais rebrousser chemin est nécessaire.
Commenter  J’apprécie          20
« Le lapin de porcelaine se posa enfin au fond de l’océan, le visage contre le sol. Et là, la figure dans la vase, il connut sa première véritable émotion. Édouard Tulane avait peur. » (p. 57)
Commenter  J’apprécie          00
« Il se demanda combien de fois il devrait quitter les gens sans avoir l’occasion de leur dire adieu. […] Il aurait aimé pouvoir pleurer. » (p. 112)
Commenter  J’apprécie          00
Edouard Tulane avait le sentiment d'être en tout point exceptionnel.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Kate DiCamillo (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kate DiCamillo
Kate DiCamillo: 2014 National Book Festival
autres livres classés : voyage initiatiqueVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (71) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1524 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..