AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747025756
Éditeur : Bayard Jeunesse (25/08/2011)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Vincent n'en peut plus de sa famille, de sa cité. Sur un coup de tête, il décide de partir et finit par rejoindre son oncle excentrique, un sculpteur vivant dans un blockhaus, au bord de la mer du Nord. Vincent reste quelque temps avec lui, jusqu'au jour où il tombe fou amoureux d'une jeune fille croisée sur la plage, qui habite à Saint-Jean-de-Luz. Alors, même si cela doit lui prendre une année, Vincent longe la côte à pied. De petits boulots en rencontres inoublia... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  15 février 2018
Sa mère encore partie quelques jours voir son père en prison, à Melun, Vincent doit s'occuper de ses trois petits frères, collés à l'écran du téléviseur. Ça l'arrange bien étant donné qu'il a rendez-vous avec son meilleur ami, Sélim, pour discuter de tout et de rien, en bas de la cité. Les deux amis rêvent d'un ailleurs, loin de Petite-Synthe. Alors, lorsqu'un chauffeur laisse sa voiture tourner devant la station-service, les deux amis, aussitôt, grimpent dedans. Direction la côte, près de Boulogne, où vit, dans un blockhaus, Raymond, l'oncle sculpteur excentrique de Vincent. Malheureusement, un accident survient et Sélim meurt. Réfugié chez tonton, l'adolescent se remet difficilement de cette tragique épreuve. Raymond se met alors en tête d'initier Vincent à son art. Reprenant goût à la vie, s'attelant avec plaisir à la sculpture, cotôyant la population locale, il fait la rencontre d'une jeune fille, Véronique, qui termine tout juste ses vacances. Alors qu'elle repart vers Saint-Jean de Luz, l'adolescent se promet d'aller la voir. Et quoi de plus simple que d'y aller par la plage...

Le chemin de sable, c'est celui qui relie Boulogne à Saint-Jean de Luz. C'est celui qu'empruntera, durant des mois, le jeune Vincent. Sur sa route, passant par Deauville, l'île de Batz ou encore Saint Nazaire, il fera la rencontre de bon nombre de personnes, aussi bien attachantes, excentriques qu'émouvantes, à la fois fortes et fragiles. Que ce soit Raymond, Alice, Célestine, Mme Loïc, Jacky, Medhi, Mado ou encore Maryse, toutes resteront gravées dans son coeur, il en est certain. Parce que des rencontres comme ça, elles sont précieuses. Elles lui apporteront grandeur et réconfort. Dans ce roman initiatique, Pascal Garnier, de par ses mots à la fois sensibles et généreux, tisse une galerie de personnages inoubliables et dépeint des situations parfois magiques. Un road-movie, intelligent, tendre et touchant, à savourer les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          714
cats26
  22 juillet 2018
Vincent vit dans une cité de Dunkerque entre une mère alcoolique et des petits frères scotchés à la télévision. Son père est en prison et l'adolescent tourne en rond dans sa vie d'adolescent désoeuvré.
Un jour, avec Selim, son meilleur ami, sur un coup de tête, ils volent une voiture et les voilà partis pour l'aventure. Malheureusement, celle-ci se termine tragiquement à Blériot-Plage mais Vincent trouve refuge chez son oncle, sculpteur excentrique et sur la plage, il rencontre Véronique. C'est le coup de foudre!
Cependant, la jeune fille vient de St-Jean-de-Luz où elle va retourner après ces vacances dans le Nord.
Qu'à cela ne tienne! Vincent décide d'entreprendre le trajet pour la rejoindre en longeant la côte Ouest du nord au sud.
Tout au long du voyage, Vincent va faire de belles rencontres, réunir des gens, vivre des choses banales et merveilleuses, découvrir la vie et le monde (la littérature, la sculpture, la musique classique).
J'ai beaucoup aimé l'écriture de Pascal Garnier et les personnages que croise son protagoniste. Vincent, le gosse fragile et perdu va servir de catalyseur pour rendre heureux d'autres êtres fragiles et perdus.
Le roman de Garnier n'est pas un roman plein de bruit et de fureur mais il relate une très belle aventure humaine, de celle qui donne espoir en l'humanité.
Vincent a 16 ans; il est à l'orée de l'âge adulte et son voyage lui permettra de franchir le pas, de trouver ce qu'il va faire de sa vie d'adulte.
Ce roman est le type même du roman initiatique car au début du roman, Vincent réagit comme un enfant (il part sur une impulsion, conduit alors qu'il ne sait pas lire les panneaux, rejette la faute sur le "pas de chance"). Il craint la compagnie des autres, préfère le tête-à-tête avec la mer.
Puis ses rencontres le changent peu à peu.
L'auteur brosse une galerie de personnages tous aussi excentriques les uns que les autres, de l'écrivain claquemuré dans son manoir normand à l'héritier américain neurasthénique.
Des phrases ou certaines histoires qui se répètent servent de leitmotiv, de fil rouge à l'intrigue et lui donnent sa cohérence d'ensemble.
Le roman se situe au début des années 2000 et procure même un petit côté rétro aux tribulations de Vincent.
Le roman se divise en différentes parties précédées d'un titre.
Vincent suit la côte Ouest du Nord au Sud; c'est donc la France maritime qui se dévoile au fil de ses pas, celle qui est balayée par le vent et les embruns, une France différente de celle des terres.
Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que le bien vivre, le bon vivre que découvre Vincent passe par l'alcool. C'est une morale peu orthodoxe du roman.
En résumé, un roman qui fait du bien au moral. Et cela se passe en plus en France. Chouette.
A partir de 13-14 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
docidf
  19 octobre 2012
3ème-2nde

le chemin de sable / GARNIER, Pascal
Bayard Jeunesse – Août 2011 – 496 pages
ISBN : 978-2-7470-2575-1 - Prix : 12,90 €
Résumé : Vincent est un jeune de la banlieue de Dunkerque ; son père est en prison, sa mère alcoolique. Il s'échappe un jour avec son ami Selim à bord d'une voiture « empruntée », tue accidentellement son ami, se réfugie auprès de son oncle, un marginal qui vit dans un bunker sur la plage. Au cours de son séjour, Vincent rencontre Véronique, une adolescente qui vit à Saint-Jean de Luz. Amoureux, il entreprend de rejoindre le Pays basque par la côte, en marchant. Ce périple durera un an et sera l'occasion de nombreuses rencontres.
Mots- cles: FRANCE / MARGINALITE / SOLIDARITE/ RESILIENCE/ AMOUR/ SCULPTURE/
Commentaires : Road movie littéraire, voyage initiatique, fable sur la nature humaine, ce roman est original et intéressant. Vincent et les blessés de la vie qu'il rencontre font preuve de résilience et de force malgré leur faiblesse. Ils se montrent solidaires les uns des autres. Cependant, cette accumulation de personnages positifs et de rencontres toutes sous le signe de l'aide et de la solidarité paraît presque excessive.
Vincent ne semble jamais regretter l'accident dont il est l'auteur et qui a coûté la vie à son ami. Il n'en assume à aucun moment la responsabilité. Par ailleurs, bien qu'il n'oublie pas ses jeunes frères lorsqu'il obtient une meilleure situation dans la vie, il s'échappe au début du roman en compagnie de Selim en les laissant seuls dans l'appartement, alors que leur mère est partie pour plusieurs jours. Une gêne subsiste donc à l'issue du roman. Il ne nous semble pas adapté à des collégiens mais destiné à des lycéens capables d'adopter une attitude critique à l'égard du personnage central.
Pistes de discussion :
• L'idée que rien n'est jamais joué et que l'on peut se reconstruire même après avoir vécu dans un milieu peu porteur vous plait-elle ? Cela vous semble-t-il réaliste ?
• Avez-vous remarqué que Vincent n'assume jamais sa responsabilité dans la mort de Selim ? Qu'il laisse ses jeunes frères seuls pendant plusieurs jours ? Qu'en pensez-vous ?
• On trouve dans ce roman plusieurs récits de solidarité entre des personnes très différentes par l'âge, la culture, l'état de santé, le passé. Quel récit vous a le plus convaincu ou intéressé ?


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mediatheque-de-valence
  18 janvier 2012
Un magnifique road-movie. Nous suivons Vincent parti de Dunkerque et laissant derrière lui, à presque 17 ans, sa vie trop pesante (père en prison, mère alcoolique, des frères dont il a souvent la charge…). Il rejoint d'abord son oncle Raymond, un bien étrange sculpteur… Puis il rencontre Véronique, sur la plage. Son amour pour elle va le mener jusqu'à St Jean de Luz, où elle réside, par « le chemin de sable ». Et tout au long de ce périple, les rencontres vont s'égrener et l'aider à grandir et à se réconcilier avec la vie.
Un texte poignant que l'on ne peut lâcher qu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          30
Kateval
  14 février 2015
Un très beau roman de littérature jeunesse, plutôt pour les bons lecteurs car le chemin de sable est long et tortueux : tout au long de son périple pour rejoindre celle dont il est tombé fou amoureux, Vincent, adolescent qui a grandi dans une cité grise et sans espoir, multiplie les belles rencontres et apprend peu à peu à se connaitre et à se reconnaître... Un roman très bien écrit, avec beaucoup de poésie et de sensibilité.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   21 février 2018
- (…) Songez à notre proposition, nous pouvons faire de vous un homme célèbre !
- Qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse ? Aujourd'hui, le dernier des crétins peut devenir célèbres. Suffit de manger trois kilomètres de boudin ou d'avoir été pris en otage, et hop ! Tout le monde parle de vous. C'est pas difficile.
Commenter  J’apprécie          320
marina53marina53   17 février 2018
Les enfants, c'est comme les poètes, les idiots du village, ça voit ce que le commun des mortels ignore : ce monde parallèle si proche et si lointain peuplé de gens qui, comme Vincent, n'ont rien d'autre à offrir que le creux de leur main.
Commenter  J’apprécie          270
marina53marina53   21 février 2018
Ce splendide coucher de soleil va aussi bien au ciel de la cité que son rouge à lèvres sur la bouche de sa mère quand elle veut se faire belle. Ça les rend encore plus moches, l'un comme l'autre. Faut pas éclairer la misère.
Commenter  J’apprécie          260
marina53marina53   15 février 2018
Des levers de soleil, il y en a tous les jours depuis la nuit des temps et pourtant, chaque fois qu'on y assiste, on a l'impression que c'est le premier.
Commenter  J’apprécie          380
marina53marina53   18 février 2018
Regarde comme c'est beau ici, on se croirait dans un tableau. Tout est en paix. (…) Une mouette, peut-être celle de ce matin, se gratte sous l'aile, en équilibre sur une patte. L'étoile du berger vient de s'allumer. Le soleil ronfle déjà sous sa couette argentée.
Commenter  J’apprécie          200
Video de Pascal Garnier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Garnier
Pascal Garnier que (re)lisez-vous ?
autres livres classés : voyage initiatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre