AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782075075398
288 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/06/2017)
4.14/5   59 notes
Résumé :
Un cargo fait naufrage. Rozzoum unité 7134, alias Roz, échoue sur une île déserte. Pourra-t-elle survivre dans la vie sauvage ?
Une splendide et captivante aventure, pleine de dangers et d'émotion. Un hymne à la nature et à l'amitié.
À partir de 9 ans.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 59 notes
5
8 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

Ileauxtresors
  30 avril 2019
Un cargo, un naufrage, une caisse rescapée du désastre qui échoue sur une île perdue… S'en extrait Rozzoum 7134, robot intelligent, capable de se déplacer, de communiquer et d'apprendre à améliorer l'exécution des missions qui lui sont confiées – mais pas vraiment conçue pour les aléas de la vie sauvage. Cela dit, ayant été activée pour la première fois sur l'île, elle n'imagine pas un seul instant qu'elle n'y est pas à sa place. Et elle est dotée de toutes les ressources pour apprendre de ses erreurs et de l'observation de la nature !

Mais quel joli roman que celui-ci… Rien que l'oxymore du titre et l'intrigante couverture nous ont fait chavirer ! Cette robinsonnade moderne est écrite dans une belle langue imagée qui fait de ce livre un bonheur de lecture à voix haute et un bel hommage aux merveilles de la nature. À travers les mésaventures et l'initiation de Roz, Peter Brown soulève des questions véritablement passionnantes : sur l'entraide au-delà des différences (puisque les animaux surmontent leurs réactions farouches, voire hostiles vis-à-vis de cette créature qui leur semble d'abord monstrueuse) ; sur la nature et l'humanité (dans quelle mesure un robot peut-il, par mimétisme et par des déductions itératives, s'approprier les comportements que les être vivants adoptent instinctivement ?) ; mais aussi sur la manière dont l'intelligence artificielle peut déborder au-delà de tout ce qu'on pouvait imaginer, en détournant les règles suivant lesquelles elle a été programmée (« le système d'exploitation du robot l'empêchait d'être violent, mais rien ne lui interdisait d'être agaçant. »).
Les personnages (enfin, les animaux et le robot !) sont très attachants et leurs dialogues pleins d'humour. Par exemple lorsque Roz, désemparée, se fait expliquer comment « jouer la maman » par une vieille oie :
« – Tu veux qu'il survive, n'est-ce pas ? fit l'oie.
– Oui, je veux qu'il survive, assura Roz. Mais je ne sais pas comment jouer la maman.
– Oh, ce n'est rien : il suffit de donner de la nourriture, de l'eau et un refuge à l'oison, de faire en sorte qu'il se sente aimé sans trop le couver, de le protéger du danger et de veiller à ce qu'il apprenne à marcher, à parler, à nager, à voler, à bien s'entendre avec les autres et à se débrouiller tout seul. C'est tout. le rôle de maman, ce n'est pas compliqué ! »
Grâce aux illustrations qui parsèment le texte et à des chapitres très courts, le texte est accessible à de jeunes lecteurs. Impatient, mon fils cadet (qui est actuellement en CE1) a d'ailleurs sans problème dévoré les 50 dernières pages tout seul… Lui qui adore les romans animaliers, il est complètement entré dans l'histoire et a été très ému par le destin de Roz. Son grand frère, qui est actuellement plutôt porté sur la fantasy, n'a pas été transporté. Moins intéressé par l'expérience de l'initiation du robot à la vie sauvage, il a trouvé que l'intrigue était trop lente à démarrer et s'est agacé de la brièveté des chapitres.
De mon point de vue, ce roman n'en reste pas moins éminemment original, à la fois intelligent et plein de tendresse et de surprises – jusqu'à la toute fin !
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
MurmuresNumeriques
  19 décembre 2020
Ce roman est paru il y a à peine quelques mois chez Gallimard Jeunesse. J'ai craqué quand je l'ai vu à la librairie jeunesse à coté de chez moi (il me semble également que le « Lire » de cet été en a parlé, quelque part). Son style épuré et son titre m‘ont vraiment intriguée ! L'idée d'un « robot sauvage » me parle : comment un objet aussi technologique peut retourner « à l'état sauvage » ? Peter Brown est d'habitude plus connu pour ses albums jeunesse. Mais cette fois il nous conte l'histoire de Rozzum 7134 qui, suite à un naufrage, se retrouve activée par des loutres… pour le moins surprises par leur découverte. Heureusement pour notre héroïne (car oui le robot est féminin) elle a été doté d'une intelligence artificielle lui permettant d'évoluer et de s'adapter. On la suit donc dans son évolution pour survivre dans ce monde plutôt hostile aux robots. Je trouve le jeu de pronoms véritablement intéressant : quand notre héroïne parle d'elle-même elle se genre au féminin, mais le narrateur prend souvent le masculin pour reprendre « robot ». Je ne m'étais jamais vraiment posé la question du genre d'un robot et je pense qu'en anglais le jeu serait avec le neutre, mais tous les animaux l'acceptent au féminin. le fait de montrer aussi doucement aux enfants que c'est avant tout une question de perception de soi me plait beaucoup. Après tout, puisqu'elle n'a pas de distinction physique il n'y a aucune raison qu'elle soit masculine ! Elle s'inscrit peu à peu dans un rôle maternel : très bien ! Alors tous les animaux se lient à elle. J'aime cet appel d'espoir : quelque soit la perception qu'ils ont d'elle au départ ni ce qu'ils en pensent, quand la vie d'un petit est en jeu ils sont tous prêts à aider. Quoi de plus beau à transmettre ? Cependant les prédateurs existent et tuent, les animaux meurent, que ce soit par le froid, la faim, par accident ou que sais-je. La Nature n'est pas idéalisée et le processeur qui sert de cerveau à Roz énonce assez froidement les faits. Puisqu'elle l'accepte et ne le dramatise pas je pense qu'un enfant le prendrait également avec un certain recul. Cette vision est belle à offrir, la mort fait partie de la vie, surtout dans ces milieux sauvages où un rien peut mettre en danger l'équilibre de toutes ces vies. Si la nature a tout au long du roman cet aspect plutôt positif et doux, la « civilisation » revient avec toute la violence qui lui sied…Nous suivons par moment des animaux migrateurs qui rapportent sur l'ile les nouvelles du changement du monde extérieur, la violence humaine et le dérèglement climatique. Ce dernier se faisant ressentir jusqu'au coeur de cette enclave paisible. Rien de dramatique, encore une fois, juste le récit quotidien de la vie de ceux qui en sont victimes sans le savoir. L'écriture est assez simple mais très fluide, parfois un peu naïve ce qui lui donne une légèreté et une objectivité touchante. Les apostrophes au lecteur fonctionnent très bien et on se retrouve vite immergé dans cet univers paradisiaque (ou presque). le livre est entièrement illustré dans un style tout à fait adorable qui accompagne à merveille l'histoire. J'ai vraiment aimé ces parenthèses, qui encadrent le texte. C'est un vrai plus pour de très jeunes lecteurs qu'un livre aussi épais pourraient rebuter. Je le conseille vraiment à tous les enfants : j'y vois un très bon moyen de prendre confiance en ses capacités de lecteurs. L'objet en lui-même est agréable avec ses rabats. Il s'agit d'une version ultra contemporaine de Robinson Crusoe qui a su me convaincre à 100%, en un mot c'est un roman grave tout en douceur ! Un merveilleu cadeau pour tous les petits oisons qui vous entourent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stephmanfredo
  18 octobre 2017
Mon avis :
Robot sauvage est un de ces bijoux que nous réserve la littérature pour la jeunesse, dont les auteurs explorent inlassablement des chemins de traverse et prennent le lecteur par surprise pour le faire rêver, le bouleverser, l'enchanter. Leur palette est infinie. Cette étonnante fable contemporaine en est la parfaite illustration : elle mêle récit animalier et robinsonnade, avec un soupçon de science-fiction, le personnage principal étant un robot, la part de la science-fiction s'arrête là.
Il aura suffit qu'un cargo transportant des robots soit coulé par une tempête pour que 5 caisses s'échouent sur une île. Si quatre se brisent sur les rochers, la cinquième dépose délicatement sur le rivage un robot encore intact. Une loutre curieuse l'allume par hasard. C'est ainsi que Rozzoum, unité 7134, vient à la vie, avec un cerveau électronique vierge de toute expérience. Seul dans la nature, il doit s'adapter à son environnement et apprendre. Apprendre à se protéger des éléments et des animaux pour survivre. Car pour eux, il n'est rien d'autre qu'un monstre qui perturbe l'équilibre de leur écosystème. En bref, il doit devenir un robot sauvage. Rozzoum apprend les langues des animaux pour s'intégrer dans leur société, une société parfaitement organisée contrairement à ce que croit l'homme. Il va même jusqu'à adopter et élever un oison qui se retrouve orphelin par sa faute, et devient… sa maman sous le nom de Roz.
Alors Roz se met à éprouver des émotions. Développant un fort sentiment maternel pour son fils, Joli-Bec, elle s'intègre à la société des animaux, à laquelle rien ne l'avait pourtant préparée. Elle s'émeut des premiers pas de son fils, de sa première baignade, de son premier vol, se fait des amis qu'elle aide et protège de son mieux des rigueurs de l'hiver. le décalage entre le robot analysant froidement la moindre situation et les réactions des animaux est une source permanente d'humour et d'émotions ; la galerie des personnages, haute en couleurs est irrésistible, castors, ratons laveurs, ours et autres oies. Les tribulations de ce robot qui n'a rien de sauvage, son évolution de simple mécanisme à individu conscient, donne lieu à une belle aventure pleine d'amitié, d'entraide, d'amour, d'intelligence et de tendresse. le drame affleure quand trois « Recup », chargés de ramener à l'usine les machines perdues sur l'île, viennent s'en prendre à Roz. Solidaires, les animaux font tout pour la protéger à leur tour. Mais très abîmée, leur amie est contrainte d'aller se faire réparer à l'usine, promesse d'une suite certainement tout aussi magique !
Découpé en chapitres très courts, Robot sauvage est une histoire alerte et pleine de rebondissements, qu'on lit comme autant d'épisodes d'un feuilleton. C'est surtout un premier roman superbe et original de Peter Brown, une utopie animalière et robotique d'où se dégage un amour de la nature, une tendresse et une bienveillance qu'on avait déjà vues dans un album du même auteur, le Jardin voyageur publié chez Mijade (2012), sans oublier son humour délicieusement décalé et poétique, déjà présent dans Les Enfants font d'épouvantables animaux de compagnie publié chez Circonflexe (2012), ou L'Envol du Dodonef publé chez Nordsud (2009). Mettant au service de son roman ses talents de dessinateur, il ponctue son roman de très belles illustrations en noir et blanc qui renforcent la beauté du texte.
Déjà incontournable !
Lien : https://stephanemanfredo.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Virgule-Magazine
  08 mars 2018
« Notre histoire commence sur l'océan, avec du vent, de la pluie, du tonnerre, des éclairs et des vagues. » Pris dans cette tempête, un cargo fait naufrage et coule, tandis que des centaines de caisses, contenant chacune un robot neuf, s'en échappent. Ballottées par les flots, les caisses finissent par sombrer, une à une, et il n'en reste bientôt plus que cinq, qui dérivent vers une île. Les quatre premières sont projetées contre des récifs, sur lesquels elles se brisent avec leur contenu. La dernière atterrit, éventrée elle aussi, sur un rocher, mais le robot qu'elle renferme est intact, et se met à parler, au grand étonnement d'une troupe de loutres curieuses : « Bonjour, je suis ROZZOUM numéro 7134, mais vous pouvez m'appeler Roz. »
L'avis de Chloé, 10 ans : Un livre très bien. J'ai beaucoup aimé l'idée du robot devenu sauvage. 
L'avis de la rédaction : Un roman poétique et très original, qui célèbre la nature sauvage, et confronte ce thème intemporel à celui, actuel et futuriste, de l'intelligence artificielle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MordusDeLivresHenriIV
  04 décembre 2018
Robot sauvage est une aventure assez émouvante , l'histoire parle d'un robot qui atterrit sur une île et qui va apprendre à survivre dans la nature . C'est pour cela que Robot Sauvage est une histoire passionnante, un suspense à la fin de chaque chapitre ce qui nous donne envie de poursuivre l'histoire . Accompagnés de ses magnifiques dessins qui nous aident à comprendre facilement l'histoire ce qui va permettre la faciliter de la Lecture aux plus jeunes. La construction du récit est très réussi MAIS les chapitres sont trop courts .
J'espère que mes critiques vous ont été de bonne aide
Bonne Lecture , Lùca
J'ai bien aimé le livre, c'est émouvant les chapitres sont une peu trop courts. Les dessins sont bien faits et nous permettent de mieux comprendre l'histoire. La construction du récit est très réussie, l'histoire est passionnante et facile à comprendre. Il y a du suspense à la fin des chapitres.
Theoden
J'aime bien Robot Sauvage. C'est très illustré et très émouvant donc je n'ai plus eu envie de lâche le livre. Mais c'est dommage qu'il n'y a pas de monstre et que le robot se fasse casser. Ce livre était long mais malgré les 80 chapitres il est très facile à lire et drôle aussi.
Hugo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
RobinARobinA   17 juillet 2021
-- Bonjour, je m'appelle ROZZOUM numéro 7134, mais vous pouvez m'appeler Roz. Pendant que mon système d'exploitation se met en route, je vais vous parler de moi. Une fois totalement activée, je serai capable de me déplacer, de communiquer et d'apprendre. Il vous suffira de me confier une tâche et je l'exécuterai. Avec le temps, je trouverai les meilleures manières d'exécuter mes tâches. Je deviendrai un meilleur robot. Quand on n'aura pas besoin de moi, je me mettrai dans un coin où je ne dérange personne et je me maintiendrai en état de marche. Merci pour votre attention. Je suis désormais totalement activée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IleauxtresorsIleauxtresors   23 avril 2019
- Tu veux qu'il survive, n'est-ce pas ? fit l'oie.
- Oui, je veux qu'il survive, assura Roz. Mais je ne sais pas comment jouer la maman.
- Oh, ce n'est rien : il suffit de donner de la nourriture, de l'eau et un refuge à l'oison, de faire en sorte qu'il se sente aimé sans trop le couver, de le protéger du danger et de veiller à ce qu'il apprenne à marcher, à parler, à nager, à voler, à bien s'entendre avec les autres et à se débrouiller tout seul. C'est tout. Le rôle de maman, ce n'est pas compliqué !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IleauxtresorsIleauxtresors   30 avril 2019
Comme tu le sais, cher lecteur, Roz avait toujours aimé rester aussi propre que possible. Mais elle tenait encore plus à rester en vie qu’à rester propre, alors notre robot décida qu’il valait mieux se salir. Roz allait se fabriquer un camouflage.
Commenter  J’apprécie          50
chantychanty   18 octobre 2018
Grâce à la trêve instaurée par Roz, la vie du Nid était généralement harmonieuse. Mais quand les animaux sortaient, tout se passait comme d'habitude. Quelquefois, l'un des pensionnaires ne revenait pas. Ou revenait dans le ventre d'un autre. Comme vous pouvez vous l'imaginer, ça suscita quelques moments gênants.
Commenter  J’apprécie          20
chantychanty   18 octobre 2018
Ça doit être dur d'avoir un robot comme maman. [...] D'où venait-elle? [...] Serait-elle toujours là pour lui? Tourmenté par ces questions, l'oison éprouvait pour sa mère des sentiments qui alternaient entre l’amour et la confusion, en passant par la colère. Vous êtes sans doute nombreux à connaître ça.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Peter Brown (II) (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Brown (II)
Peter Brown Interview
autres livres classés : îlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quizz sur « robot sauvage»

Combien y-a-t’il de robot(s) cassé(s) en arrivant sur l’île?

1
2
3
4

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Robot sauvage de Peter Brown (II)Créer un quiz sur ce livre

.. ..