AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782017858560
80 pages
Hachette Jeunesse (31/05/2017)
3.85/5   48 notes
Résumé :
La collection phare des grands films Disney a été rafraîchie pour mieux retranscrire la magie des films Disney. Retrouvez dans cet album grand format toute l'émotion du célèbre long-métrage des studios Disney.

Que lire après La Petite Sirène (illustré)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 48 notes
5
6 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Bon, ne cherchons pas à expliquer de manière rationnelle mes dernières lectures, disons simplement que je suis dans une période on ne peut plus nostalgique en ce moment et j'avoue que cela me fait énormément de bien. La petite sirène version Disney est le premier dessin animé que j'ai vu au cinéma à l'âge de six ans avec mes parents et, je suis une inconditionnelle de ce dernier, préférant largement cette version au conte plus cruel de celui d'Andersen.

Ariel (mais est-il encore besoin de la présenter ?) est l'une des sept filles du roi Triton qui règne en maître sur les océans. Passionnée du monde des humains, elle ne rêve que d'une chose, c'est de l'explorer mais cela peut s'avérer extrêmement complexe lorsque l'on n'a qu'une que de sirène et non pas une paire de jambes. Tombant amoureuse du prince Eric qui, lui est un humain, elle va donc signer un contrat avec la terrible sorcière des mers Ursula sans se douter des intentions machiavéliques de cette dernière. Heureusement, elle a ses fidèles amis Polochon et Eurêka qui veillent sur elle mais cela suffira-t-il à l'empêcher de tomber dans les mains (ou plutôt les tentacules) de cette dernière ?

Un conte que je ne me lasse pas de regarder et ici, de lire pour la première fois (j'avais déjà lu étant enfant la bande-dessinée tirée du dessin animé mais jamais cet ouvrage) et je crois que je ne m'en lasserai jamais ! Un conte à lire et à relire, quel que soit notre âge car c'est pour moi l'une des plus belles histoires d'amour (impossible a priori) qui soient. Même quand tous les obstacles se dressent entre deux personnes qui s'aiment, même si cet élément est un océan, il y a toujours des solutions et lorsque cet amour est pur, il est bon de croire que celui-ci sera toujours vainqueur ! A (re)découvrir et à faire découvrir !
Commenter  J’apprécie          211
Version Illustrée par Benjamin Lacombe

Chaque sortie d'un livre illustré par Benjamin Lacombe est un petit événement pour moi qui adore cet illustrateur, mais alors cette collection où il revisite des classiques de notre littérature universelle, j'en suis particulièrement fan. Pourquoi ? Parce qu'il offre à chaque fois un nouveau regard sur ces oeuvres et ici, il permet de redonner vie à un texte aux interprétations qui ont souvent malmené l'auteur d'origine.

Dans ce très bel objet livre, Benjamin Lacombe, épaulé par Jean-Baptiste Coursaud, traducteur émérite de la langue d'Andersen et érudit de l'auteur, entreprend de redonner toute sa dimension homosociale à ce texte devenu un classique pour nous lecteurs, mais aussi pour nous fan des films d'animation de Disney qui ont popularisé cette histoire. La lecture prend alors une toute autre couleur, à l'image de ce rose pop électrique qui parcours l'oeuvre, et à l'image de cette héroïne qui revêt les traits de son auteur, car oui, selon eux, Andersen se serait peint ici en petite sirène pour conter son tragique amour à sens unique pour son grand ami Edvard Collin.

Ayant ceci en tête grâce à l'introduction de l'illustrateur et grâce à une interview où je l'avais entendu parler de cette oeuvre, ma lecture fut totalement différente de ce que j'attendais. J'y ai traqué et trouvé maintes allusions à l'amour déçu de son auteur et peut-être à son désir, lui-même, de transformer ce corps mal aimé pour devenir l'objet des désirs de celui qui occupait son coeur, jusqu'au final où ce dernier lui échappe, comme dans la vie, en épousant une autre femme. C'était poignant.

 Au-delà de l'histoire déjà connue, car Disney avait fait du bon travail en reprenant les grandes lignes du conte dans son adaptation tellement Queer et pop, j'ai adoré découvrir la plume poétique et dramatique d'Andersen dans cette nouvelle traduction. le poids de ses sentiments est saisissant. Il décrit à merveille l'ambivalence de l'envie de quitter le cocon et l'amour qu'on peut porter à son foyer, la peur de la nouveauté et le désir d'aller de l'avant quitte à tout risquer. C'est superbe.

L'aventure est magnifiquement soulignée par les dessins de Benjamin Lacombe qui n'a pas été chiche ici et nous offre maintes doubles pages, pleines pages et autres crayonnés avec ce fil rose électrique tout du long qui en devient vite envoûtant. J'ai adoré l'expérience, cela a une vraie patte. C'est éclatant, dramatique et pénétrant à la fois. Son choix d'offrir une petite sirène aux cheveux courts et aux traits légèrement masculin comme Andersen, est un choix fort qui m'a fait penser au film The Danish Girl. J'ai adoré. Les représentations de la mer sont oniriques et merveilleuses. C'est du grand art !

Ajoutez à cela un très bel appareil critique avec introduction, double postface, lettres significatrices d'Andersen pour remettre le texte en perspective et vous obtiendrez un très bel objet aussi bien artistique que littéraire et humain. J'ai adoré les intentions des auteurs de redonner ainsi sa vraie place à ce texte dans la bibliographie et la biographie de son auteur. Il était temps

Édition indispensable à mes yeux pour découvrir ou redécouvrir ce classique, Albin Michel et Benjamin Lacombe font ici oeuvre de défricheurs pour proposer aux lecteurs une superbe mise en perspective d'un classique que vous n'avez peut-être jamais lu ainsi jusqu'à présent. J'ai adoré l'expérience, l'objet, les merveilleuses illustrations et le texte tellement poétique et dramatique d'Andersen ainsi que la découverte de qui était vraiment cet auteur. Un sans faute !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          150
Je n'ai jamais lu ce livre de Disney étant petite et je l'ai donc découvert avec mes enfants.
Nous n'avons pas été emballés par Ariel et son monde sous marin. Cette version me parait très épurée par rapport au dessin animé et il manque la dose d'humour que l'on retrouve habituellement dans les personnages secondaires qui accompagnent le héros de Disney.
C'est donc une lecture en demi-teinte cette fois.
Commenter  J’apprécie          70
A la petite sirène !
Ma mami me le lisait en boucle... Je me souviens avoir était très intriguée. Chaque fois que j'allais à la mer je voulais pas partir tant qu'on avait pas vu la petite sirène 😊. Et Sebastien le crabe quel comique celui-là 😉
Commenter  J’apprécie          40
cette histoire est un classique de chez Disney et je trouve que même si l'histoire vieillit comme moi je vous rassure je pense que cette histoire donne ses lettres de noblesse a Disney
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Eurêka rectifie :
"Il existe une formule plus appropriée. On dit Ils se marièrent...et n'eurent plus mal aux dents." Parole d'oiseau savant !
Commenter  J’apprécie          150
Eurêka s'approche et examine la jeune fille :"Voyons, voyons, dit-il en se grattant le font, je ne suis tout de même pas fous : un plus un égale deux...pourtant une jambe plus une jambe, ça ne fait pas une queue ! Il y a du louche là-dessous..."
Commenter  J’apprécie          20
"Avec Polochon, son ami le poisson, elle adore explorer le cimetière de bateaux. On y trouve des objets venus du monde des humains. Ce monde inconnu la fascine et l'attire. Elle aimerait tant le découvrir ! Mais comment faire quand on n'a pas de jambes ?"
Commenter  J’apprécie          10
Eurêka posa l'oreille sur les bottes du prince pour voir si son coeur battait toujours !
"Je suis désolé, Ariel, mais je crois bien qu'il est mort", lui dit-il.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Walt Disney (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Walt Disney
"Young Donald" : découvrez les grosses galères du jeune Donald Duck
autres livres classés : littérature jeunesseVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (419) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le drôle de noël de Scrogge

Comment s'appelle le personnage principal ?

M.Scrooge
M.Cratchit
M.Bob

15 questions
186 lecteurs ont répondu
Thème : Le drôle de Noël de Scrooge de Charles DickensCréer un quiz sur ce livre

{* *}