AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748520920
Éditeur : Syros (03/03/2016)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 241 notes)
Résumé :
Du haut de ses seize ans, Lena fait preuve d'une assurance étonnante.elle a un frere Pourtant sa vie est loin d'être simple. Lena Rodriguez, c'était son nom avant. Sa nouvelle identité, elle ne peut la révéler à personne... Lena a convaincu ses parents de la laisser partir seule quelques jours à Cadaquès, chez son oncle et sa tante catalans. Elle ne leur a pas tout dit. Là-bas, elle a rendez-vous avec Ivan, son grand frère que personne n'a vu depuis quatre ans... d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (164) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  26 mars 2016
Alors que sa soeur Lena et ses parents le croyaient en stage en Angleterre, Ivan était parti faire le djihad en Syrie. Ils n'ont rien vu venir, comme on dit. Bon d'accord, aux dires de son ami Théo, « il était devenu agressif, en colère contre tout ; il tenait des raisonnements bizarres sur la société, prétendait que les élites au pouvoir fomentaient des complots contre les citoyens, qu'on nous abreuvait d'illusions et de pseudo-plaisirs au détriment d'une conscience spirituelle ».
Mais c'est plutôt un comportement classique à dix-sept ans. Je trouve ça même rassurant d'avoir une conscience politique et citoyenne, et ces propos ne sont pas absurdes, d'ailleurs... Mais bon, en l'occurrence, rien à voir avec un sursaut de rébellion adolescente avant l'entrée dans l'âge adulte, c'était plus grave que ça. Ivan a tué avec d'autres terroristes, l'acte médiatisé a jeté l'opprobre sur ses proches, la famille a dû déménager, changer de vie et prendre une nouvelle identité : « Dans les affaires de terrorisme [...] les membres de la famille sont considérés comme des suspects potentiels, pas comme des victimes. »
Quatre ans après les faits, Lena et ses parents se cachent toujours. Et à seize ans, Lena reste partagée ; elle en veut à Ivan d'avoir détruit leur vie, c'est sûr, mais elle l'aime toujours autant, ce grand frère qui l'emmenait à l'école et la protégeait. Alors elle doute : et s'il avait été piégé ? Elle n'hésite donc pas à le revoir lorsqu'il lui propose un rendez-vous clandestin...
Même si ce roman pour adolescents propose des réflexions instructives et pertinentes sur l'embrigadement des jeunes dans le mouvement islamiste et sur le terrorisme en général, je le considère davantage comme un roman d'aventure mâtiné de bluette. Je comprends que l'auteur ait fait ce choix, le sujet est trop lourd pour être abordé frontalement auprès d'un public adolescent. Et si je veux des lectures d'adultes, je n'ai qu'à lire des essais ou des témoignages ! N'empêche, je suis déçue, j'espérais en apprendre davantage. Mais que sait-on sur ces jeunes qui se rallient à une cause extrémiste ? « Perte de repères, problème d'éducation, démission des parents, échec du système scolaire, manque de spiritualité dans notre société matérielle, jeux vidéo... Aucune explication ne suffit à me convaincre. Je ressens un immense dégoût, rien de plus, rien de moins. » déclare un policier. Et de fait, on ne peut guère aller plus loin en matière d'analyse.
Ce roman a le mérite de faire le parallèle entre le terrorisme et les actes de résistance sous des régimes oppresseurs, et d'en montrer la différence : « Aujourd'hui, l'ambition des islamistes est de couper la planète en deux, de terroriser la première moitié et de faire vivre la deuxième sous des lois barbares. Ce n'est plus une lutte pour quelque chose, c'est une lutte contre l'existence même d'autrui. » Une mise au point bienvenue.
De Benoît Séverac, j'ai préféré 'Silence'.
• Merci à Babelio et aux éditions Syros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Soleney
  10 mars 2016
Je précise que sans la couverture, je n'aurais peut-être jamais ouvert ce livre. Je la trouve particulièrement réussie, avec ses tons bleus et ses teintes douces.
Ensuite c'est le thème qui m'a interpellée. le djihad dans un roman d'ado ? Quelle audace.
Il ne m'en a pas fallu plus : malgré mes lectures en cours, je l'ai emprunté.
Et j'ai bien fait.
Lena et ses parents sont effondrés le jour où ils découvrent dans le journal une photo de son frère armé accompagnant des terroristes en train de décapiter un journaliste français. Il était supposé être en voyage linguistique à Londres. C'est le drame pour toute la famille. Leurs amis leur tournent le dos, les gens les reconnaissent dans la rue, ils se font insulter, les journalistes les poursuivent... Même les oncles et tantes deviennent distants. Rapidement, ils sont obligés de déménager. Et de changer de nom. Quatre ans après, la vie a toujours ce goût de morosité, de non-dit et de tristesse pour la famille Rodriguez.
Et puis... Lena reçoit une lettre de l'ancien meilleur ami d'Yvan – Théo. Celui-ci prétend avoir été contacté par son frère pour la retrouver. La jeune fille n'hésite pas : elle est prête à tout pour retrouver Yvan ; quitte à mentir à ses parents et à partir en Espagne.
C'est un roman très rapide à lire (il ne m'a fallu que quelques heures pour le terminer), non seulement parce qu'il est court, mais aussi parce qu'il est intense. Benoît Séverac ne laisse pas traîner les choses, il n'hésite pas à sauter des passages au profit du rythme. D'ailleurs, les événements vont rapidement se gâter pour Lena et Théo : la jeune fille va avoir de très mauvaises surprises, et s'en suit un passage de course-poursuite puis de siège avec beaucoup de suspense.
Chaque personnage raconte une partie des événements : Lena offre sa voix à la première moitié du livre, puis c'est le tour de Théo quand elle se fait enlever, et enfin, de Joan lorsqu'ils montent une escouade pour la sauver. Tout s'achève avec un inspecteur de police délégué à l'affaire Yvan Rodriguez, quatre ans plus tôt.
On voit donc que plus l'histoire avance, plus les personnes extérieures interviennent – et donc, que les événements échappent de plus en plus aux deux jeunes gens.
Le roman est bien construit, et les personnages sont sympas, même si l'auteur n'a pas le temps de les approfondir. Je n'ai toutefois pas aimé la relation de Lena et Théo (trop de flirt, trop vite). On les dit « amoureux » alors que ça ne fait même pas deux jours qu'ils se sont retrouvés ! Pour moi, on ne peut pas aimer quelqu'un en deux jours, même en vivant des choses fortes. On peut être attiré, être intéressé, subjugué, mais il faut se connaître pour s'aimer vraiment. Et on ne peut pas se découvrir en si peu de temps. Chaque être humain est trop complexe pour ça.
Cette amourette est tellement artificielle et bâclée qu'elle m'a un peu gâché la lecture.
Finalement, celui qui a soulevé le plus d'émotions en moi était Yvan. Comme Lena, je fondais beaucoup d'espoirs sur lui, et j'avais du mal à croire qu'il puisse vouloir le moindre mal à sa soeur ; j'essayais de comprendre pourquoi et comment il s'est tant radicalisé, mais jamais je n'aurais cru qu'il avait mauvais fond. Il y avait forcément une bonne raison.
Je conseille à tous les adolescents de lire ce livre. Non seulement parce que c'est un roman d'actualité, mais aussi parce que c'est un livre facile à lire, accessible à tous. Garçons comme filles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
4e4_clauzades2016
  06 novembre 2016
"Little sister" est une histoire se déroulant de nos jours en 2016. Elle se passe en partie à Toulouse, puis dans les magnifiques paysages de Cadaquès pour se terminer finalement à Barcelone.
Léna est une jeune fille de 16 ans, anéantie par le départ de son frère, Ivan, qui est parti faire le djihad en Syrie il y a quatre ans de cela. Un jour, elle reçoit par la poste une lettre de Théo, l'ancien meilleur ami d'Ivan. Elle doit rejoindre son frère à " leur cabane" à Cadaquès, mais personne ne doit le savoir.
Parviendra-t-elle à garder le secret ?
Ses parents la laisseront-ils partir ?
Ivan a-t-il de bonnes intentions ?
Les chapitres sont racontés par plusieurs narrateurs : Léna, Théo, Joan et Tambon. A vrai dire, je me suis bien retrouvée dans tous les personnages mais surtout dans celui de Léna. J'ai eu l'impression que ce qui était arrivé à cette jeune adolescente pouvait également m'arriver ! J'ai même cru à un moment qu'Ivan avait changé. J'avais tout faux ! Naïvement, je ne m'attendais pas à ce qu'il puisse faire ça à sa propre soeur : la kidnapper pour" l'offrir" en mariage ! Pour tout vous dire, ces actes m'ont révoltée mais j'ai eu également beaucoup de peine pour Léna, qui avait espoir en son frère. J'ai bien aimé aussi le côté très courageux de Joan, qui était prêt à risquer sa vie pour sauver celle des autres.
Ce livre parle d'un sujet brûlant : la radicalisation de jeunes Français partis faire le Djihad en Syrie et la détermination dont ils font preuve pour arriver à leur fin. "Little sister" montre par ailleurs les sentiments des familles ce dont on parle très peu dans les médias. Cet ouvrage est l'écho du film "Le ciel attendra" de Marie-Castille Mention-Schaar.
Ce livre m'a beaucoup ému et touché, il est plein d'amour, de suspens et d'espoir.
Je vous recommande vivement cette lecture.
Eléonore
--------------------------------------------------------------------------------------
Léna est une fille qui a changé de nom car Ivan, son frère, est parti faire le djihad. Quatre ans plus tard, Ivan transmet une lettre secrètement, par l'intermédiaire de Théo, son ancien meilleur ami, à sa soeur Léna. Dans cette lettre, il dit à sa soeur, qu'il voudrait lui expliquer pourquoi il est parti, et lui donne rendez-vous a leur "cabane". Comment le dire aux parents ? Si Léna dit à ses parents qu'elle part pour aller voir Ivan, il ne voudront pas. Elle prétexte qu'elle voudrait aller voir son oncle et sa tante, qui habitent là-bas. Ses parents acceptent, elle décide donc de partir en train avec Théo en direction du port Lligat. Malheureusement, le train s'arrête à Cadaquès . Un vieux Catalan embarque Léna & Théo avec lui. Arrivés à destination, Théo va être hébergé par ce catalan, tandis que Léna, elle, sera hébergé par son oncle et sa tante.
C'est aujourd'hui le grand jour !
Léna et Théo vont au rendez-vous prévu par Ivan.
Ivan n'est pas peu fier de son coup !!
J'ai apprécié ce livre car il y a beaucoup de rebondissements, ce qui fait que l'on ne s'ennuie JAMAIS. Il nous procure des émotions, comme la peur. J'ai aimé ce livre, aussi par l'alternance des chapitres qui nous donne le point de vue de chaque personnage du roman.
Ce roman détient aussi une merveilleuse couverture, avec ses tons de bleu.
Dans tous les cas, je vous conseille vivement cette lecture.
Inès
----------------------------------------------------------------------------------------
Il s'agit d'une famille qui a dû changer de nom, habiter dans une autre ville, dans une autre région. La fille de cette famille se nommait Lena Rodriguez et ils ont fait tout cela car son frère Ivan est parti faire le djihad en Syrie. Un jour, Lena reçoit une lettre de Théo qui était le meilleur ami d'Ivan avant qu'il devienne un terroriste. Il dit dans la lettre que Ivan lui a parlé et qu'il voulait la revoir à la cabane de leur enfance à Cadaquès. Après avoir lu la lettre, Lena décide d'aller à Cadaquès en Espagne, sans prévenir ses parents, pour aller le voir.
J'ai bien aimé ce livre car il y a beaucoup de rebondissements et de suspense.
J'ai aussi trouvé un peu amusant certains moments comme la visite surprise qu'a faite Lena à Théo.
Mais je n'ai pas eu trop peur à la fin car mon intuition me disait que cela finirait bien.
Je vous conseille ce livre car il est facile à lire et à comprendre
Félicien
----------------------------------------------------------------------------------------------

Léna a 12 ans lorsque son frère Ivan commet des horreurs en Syrie. Elle et sa famille doivent déménager et changer d'identité pour ne pas se faire harceler par les personnes aux alentours.
Léna a 16 ans lorsque son frère Ivan lui envoie une lettre lui disant de le rejoindre dans un lieu secret. Après une longue hésitation Léna décide de revoir son frère malgré les erreurs qu'il a commises.
Ce roman se lit avec différents narrateurs, personnages de l'histoire, avec différents points de vue, ce qui me fait éprouver de la sympathie pour certains d'entre eux. Ce que j'ai aussi aimé c'est que l'on ne s'ennuie pas grâce au suspense à chaque fin de chapitre.
Ce livre m'a fait rire, il m'a aussi rendu curieux : sur la fin de l'histoire, grâce au suspense, je voulais connaître la fin de l'histoire. Ce livre m'a appris plusieurs détails plus préscis sur les djihadistes. Il m'a fait réfléchir sur l'actualité, celle des horreurs en Syrie et autres pays touchés par le terrorisme.
Je vous le recommande fortement,
car c'est aussi un livre très simple à lire.
LOUIS
----------------------------------------------------------------------------------------------
Le livre Little sister est prenant car il y a beaucoup de suspense auquel on ne s'attend pas. Quand on le lit et qu'il faut s'arrêter il faut le faire sur la fin d'un chapitre car sinon on perd le fil et on mélange tout.
On ne s'ennuie jamais ou vraiment pas souvent . Il faut aussi beaucoup réfléchir sur sur les sujets d'aujourd'hui , les djihadistes, les jeunes qui partent , comment une personne de tous les jours peut se transformer en un criminel . Les narrateurs du livre donne leur avis sur le sujet et c'est bien aussi car on n'a jamais le même point de vue.
Marylou
-------------------------------------------------------------------------------------

Ce livre se déroule en 2016 ; au début l'histoire se passe en France et par la suite en Espagne. Léna a douze ans quand elle a appris que son frère Ivan était parti faire le djihad en Syrie. Après quatre longues années écoulées, Léna a seize ans lorsque le récit commence. Un jour, la jeune adolescente reçoit une lettre de Théo , l'ancien meilleur ami de son frère. Dans ce fameux message Théo explique qu'Ivan souhaite reprendre contact avec elle ! Ivan voudrait que Léna le rejoigne à Cadaquès, en Espagne. Mais attention ! Seuls Léna et Théo doivent être au courant du rendez-vous fixé par Ivan !
Léna ira-t-elle au rendez-vous de son frère?
Pourquoi Ivan souhaite-t-il la revoir?
Les chapitres de ce livre sont racontés par plusieurs narrateurs, ce qui permet de voir différents ressentis et points de vue ; on peut alors mieux s'identifier aux personnages. J'ai été déçue, choquée par l'attitude d'Ivan quand j'ai appris la vraie raison pour laquelle il souhaitait revoir sa «little sister» ; j'avoue en effet que j'avais un peu d'espoir sur ce personnage. Ce roman parle de l'actualité, avec les jeunes français ou autres qui quittent leurs pays d'origine pour devenir djihadistes en Syrie. J'ai mis peu de temps a lire «Little sister» car même si il y a beaucoup de pages, la lecture reste simple. On s'attache très vite à Léna qui vit des moments douloureux ! Cet ouvrage de Benoît Séverac m'a beaucoup plu car nous avons les ressentis de la famille de Léna qui est triste de voir partir le fils aîné Ivan, en Syrie. On se rend compte que cela peut arriver à n'importe qui, même dans une famille unie.
Shirel
-------------------------------------------------------------------------------------
Le récit se passe à Cadaqués au 21ème siècle. C'est l'histoire de Lena Rodriguez qui est une adolescente pleine de vie et qui à seulement 13 ans a un fort tempérament. Pourtant sa vie bascule d'un seul cou sans qu'elle n'ait pu s'y préparer. Ses parent eût dépriment et elle reste forte. Tout ce malheur vient de son frère Ivan qui part sans prévenir faire le djihad en Syrie. Sa vie sociale se désagrège progressivement mais surement. ses amis se compte sur les 5 doigts de la main jusqu'au jour où il n'y en a plus. Elle déménage et change d'identité pour que les gens ne la reconnaisse pas. Malgré son malheur Lena communique avec Théo l'ex meilleur ami de son grand frère. Voilà, nous allons pouvoir suivre tout au long du livre le voyage de Lena et les retrouvailles avec son frère ainé.
Ce roman est certes un peu noir et relativement triste avec une histoire de famille horrible, mais il y a aussi une jolie histoire d'amour naissante ainsi qu'une aventure avec des rebondissements et du suspense. l'écriture de Benoît Séverac est agréable à lire car elle entremêle des émotions différentes, la joie, l'amour, la peur, la tristesse... tout en gardant l'histoire intéressant.
Ambre
--------------------------------------------------------------------------------------------
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CL-ENIMIE
  16 novembre 2016
ÉTAGÈRE BABELIO
COTE: R SEV

C'est une superbe histoire. Elle est captivante et elle fait penser à la réalité, que des fois on se sent trahi quand on apprend la vérité.
Ce livre peut convenir à tout le monde mais je le conseille qu'aux bons lecteurs car il peut être un peu compliqué.
Il m'a beaucoup plus, il est très émouvant et mérite d'être lu.
Julia (6e)

Elle s’appelait Léna Rodriguez et elle avait un grand frère: Yvan Rodriguez. Mais tout ça a bien changé depuis 4 ans. Maintenant, la jeune fille vit sous une autre identité qu'elle ne peut révéler à personne. Elle et ses parents sont contraints de se cacher depuis 2012...C'est cette année là que toute la famille et les proches ont découvert que Yvan était devenu djihadiste. Pourtant Léna en est sure: il ne peut pas avoir fait ça! Comment aurait-il pu ?! L'adolescente ne voit plus qu'une option: retrouver son frère; et elle est bien décidée à comprendre.
J'ai assez aimé ce roman mais j'avoue avoir été assez déçue par la fin. Je la trouve trop précipitée et on ne comprend pas tout: Comment Yvan est-il devenu djihadiste ? Quand ? Pourquoi ? A t-il été influencé ou est-ce son propre choix ? La plupart de ces questions restent sans réponses malheureusement et je pense qu'elles auraient pu nous renseigner d'avantage sur le djihadisme.
Le sujet étant déjà complexe à la base, les dialogues sont assez difficiles à comprendre et si le lecteur ne suit pas un peu l'actualité certains passages peuvent vraiment devenir incompréhensibles.
Malgré ces point négatifs, ce roman reste évidement très touchant et émouvant. Il sensibilise les gens et permet aussi de rappeler que n'importe qui peut partir faire le djihad en Syrie du jour au lendemain.C'est malheureusement ce qui se passe dans l'actualité et il est important d'en être au courant.
L'histoire est vraiment accrochante! J'ai senti que je ne pourrai pas lâcher le livre dés le commencement de ma lecture! Les questions que l'on se pose, celles que les personnages se posent et le mystère nous gardent scotché au roman jusqu'au bout !
Au final, un bon roman intéressant et touchant mais possédant une fin trop précipitée. Je le recommande néanmoins aux gens aimant les histoires mélangeant aventures, enquêtes, voyages, amours et suspens
Apolline (4e)

Little sister est une histoire d'actualité.
C'est l'histoire d'une fille qui s'appelle Léna et qui a 16ans. Elle a changé son identité mais elle ne peut la révéler à personne. Elle part en vacance en Espagne, plus précisément à Cadaquès. Son frère Ivan qui a 21 ans, est parti depuis quatre ans pour se reconvertir au djihad. Ils se revoient: il va alors se passer une histoire passionnante....
Avis:
J'ai VRAIMENT adoré car l'histoire pourrait être réelle.
Ce livre n'a aucune difficulté: les caractères d'écriture sont assez gros donc faciles à lire. J'ai trouvé que l'histoire était touchante. Elle m'a passionné. L'histoire n'est pas du tout longue à démarrer et, une fois qu'on rentre dedans, on est pris au piège. Je trouve que ce livre nous fait réfléchir sur les conséquences pour tous les jeunes qui partent faire le djihad.
Manuela (4e)

Léna Rodriguez a 16 ans et décide de changer de nom: mais elle ne peut le révéler à personne car cela est trop dangereux.
Depuis 4 ans, son frère a disparu. Dans les journaux on dit qu'il fait le djihad en Syrie et qu'il s'est converti au djihadisme.
Léna demande à ses parents de partir en Espagne à Cadaques chez son oncle et sa tante car son frère serait en Espagne et il lui a demandé de venir le voir. Elle ne sait pas ce qu'il l'attend. Théo, le meilleur ami de son frère part avec elle. En Espagne, Lena rencontrera son frère et à ce moment là, ils partent à bord d'un bateau qui les conduira vers de nouvelles histoires...
Critique:
J'ai bien aimé ce livre car il est vivant, et on ne s'ennuie pas : il y a toujours de l'action.
Ce que je n'ai pas trop aimé, ce sont les passages où il n'y avait que de la description.
Je me suis posée des questions au sujet des parents car on ne savait pas ce qu'ils faisaient lorsque les enfants étaient à Cadaques,. Sinon ce livre est facile à lire.
Clémence (4e)

Il y a quatre ans, Ivan, le grand frère de Léna Rodriguez -qui a aujourd'hui changé de nom-, est parti en Syrie pour se rallier à la cause de Daech. Depuis ce jour, personne ne l'a revu et ni sa famille ni ses amis n'a de nouvelles de lui. Jusqu'à ce qu'une lettre de Théo, l'ex meilleur ami d'Ivan, soit déposée par le facteur. Il écrit à Léna qu'il a été abordé par Ivan dans la rue. L'échange n'a duré que quelques secondes, pendant lesquelles ce dernier a eu le temps de lui chuchoter d'envoyer une lettre à Léna, lui donnant rendez-vous à leur cabane. Celle-ci se situe en Espagne, chez leur oncle et leur tante. Léna décide alors de mentir à ses parents pour avoir l'autorisation de se rendre à Cadaquès.
Mais elle ne va pas laisser Théo de reste...
Mon avis:
Little sister nous parle d'un sujet dur que l'on entend beaucoup aux informations, mais pas de cette manière. Ici on nous parle des ressentis de la famille, du meilleur ami... Ils se sentent abandonnés mais gardent espoir qu'il rentre un jour. Le terrorisme devient encore plus horrible avec ce roman: "Et si ça avait été moi?", me suis-je demandée à maintes reprises. Le livre est divisé en parties, différenciables grâce aux changements de personnage qui nous font part de leur ressenti, car ils vivent chacun cela de manière différente. Un coup Léna, un coup Théo... Et puis, en même temps, on découvre un territoire grâce aux nombreuses descriptions que nous fait l'auteur.
Ce roman est vraiment bien, et on le lit d'une traite. Je le conseille vraiment pour tout le monde car il est écrit gros et qu'il est rempli d'action, de suspens et de romantisme.
Anaïs (4e)

C'est l'histoire de Lena et de son frère Ivan qui va faire le djihad en Syrie. Il s'en va, du jour au lendemain, sans que personne ne sache pourquoi. Il y a eu une attaque terroriste accusant Ivan et certaines autres personnes. La famille de Lena a du déménager et changer d'identité, ils ont perdus des proches. Le meilleur ami d'Ivan, Théo, l'a revu très rapidement car Ivan avait un message pour Lena: il disait de le rejoindre à une certaine cabane cachée à Cadaquès, en Espagne, chez leurs grands-parents. Va-t-elle y aller ? Pourquoi voulait-il qu'il la rejoigne ? Que va t-il se passer ?
Mon avis:
J'ai bien aimé car le vocabulaire était simple, le livre n'était pas très long. Par contre, les chapitres l'étaient un peu et moi je préfère les chapitres courts. Je conseille plus ce livre à des filles mais il pourrait peut-être aussi plaire à des garçons. Je trouve aussi que c'est bien qu'il parle de la famille des terroristes car dans la vie courante on ne pense pas à elles.
Sarah (4e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
popsybulle
  15 février 2017
Mon avis:
J'ai eu envie de lire ce livre en le voyant sur le présentoir des nouveautés de ma médiathèque. Sa jolie couverture et son thème m'ont de suite tenté.
Je ne vais pas y aller par quatre chemins. J'ai pleuré dès la page 17. Et pourtant, cela ne m'arrive pas souvent. Il faut dire que les premiers chapitres sont riches en émotions.Le roman est divisé en quatre parties, celle de Lena, Théo, Joan et d'un policier.Les deux premiers points de vue (des personnages)sont les plus bouleversants surtout celui de Lena. On suit sa reconstruction douloureuse après le départ de son frère adoré. Elle va alors entamer un parcours difficile pour essayer de guérir de ses blessures. C'est un roman qui aborde des thèmes d'actualités difficiles. L'auteur a beaucoup d'audace pour écrire un livre sur le djihadisme destinés aux adolescents. On pense souvent aux victimes des attentats, à leur proches mais jamais aux familles des terroristes. Dis comme ça, cela peut sembler un peu bizarre mais elles aussi souffrent. Cela les détruient et les déchirent aux plus profonds d'eux(en tout cas, dans le livre!). C'est elles qui ont engendré, grandi avec et aimé ces monstres qu'ils sont devenus. Elles doivent porter un immense poids sur leur épaules. Léna, elle, est en quête de vérité. Pourquoi son frère s'est-il enrôlé? Pourquoi l'a-t-il abandonné? Ses passages sont les plus déchirants du récit. J'ai bien aimé la romance entre elle et Théo qui permettait de souffler un peu avec ces sujets larmoyants. Par contre, je me suis ennuyée quand c'était Joan, ce vieux loup de mer qui racontait les évenements. C'était inintéressant et cela n'apportait rien. Encore un autre point négatif, l'histoire commençait très bien et elle prend une tournure incompréhensible. Cela part dans tous les sens. C'est dommage! Je dois avouer que dès les premières lignes, j'étais dedans car elle est très entraînante. Elle est pleine d'émotions palpitantes et de suspense. C'est une très belle histoire!
L'auteur dispose d'une plume qui nous ébranle. Il nous fait changer d'émotions dès qu'une page se tourne. Il traite avec finesse des sujets délicats. de plus, il a reçu de nombreux prix pour ses romans notamment pour son oeuvre Silence ( que je lirai avec plaisir!). C'était la première fois que je lisais un de ses livres et je ne suis pas déçue! Il a un style bien à lui, mélancolique, sombre mais avec une petite touche de joie. Cela nous fait chavirer du début à la fin.
Dans ce livre, le personnage que j'ai préféré est Lena. J'ai compati pour cette âme brisée et ce petit coeur en mille morceaux. Elle est démolie par le départ de son grand-frère adoré. Elle vit avec en tentant pas à pas d'avancer pour oublier. C'est un personnage attachant que l'on ne peut oublier. Théo, aussi était très attrayant. Son côté protecteur envers Léna était amusant et comique. Cependant, je n'ai pas accroché à Joan. J'ai trouvé ça un peu bizarre de loger chez lui alors qu'ils se connaissent à peine. Suis-je la seule? Mais, j'ai bien aimé son côté " je défends mes valeurs".
Ce livre traite des sujets délicats et douloureux avec finesse. On suit Lena, la petite soeur d'un terroriste qui vit avec une douleur insurmontable. Avec une plume hors du commun, l'auteur nous fait passer du rire aux larmes. Dommage que l'histoire parte dans tout les sens. C'est un livre que je vous conseille.
Un roman bouleversant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   26 mars 2016
Qui aurait cru que j'aurais à me battre contre des musulmans, moi qui, en tant que révolutionnaire [espagnol], ai toujours défendu la cause palestinienne, pris le parti des peuples opprimés par les empires coloniaux, combattu le racisme pour ce qu'il était, une énième forme d'oppression ? Me voilà, comme tout le monde, pris dans une guerre dont je ne veux pas parce qu'elle nous divise au lieu de nous unir, mais que nous devons mener parce que les véritables fascistes, ce sont les fondamentalistes islamistes désormais.
Dire que j'ai passé clandestinement des moudjahidin afghans au Maroc à une époque, et que mon père a aidé le FLN pendant la guerre d'Algérie ! Ceux-là se battaient contre l'occupant ! Les mollahs d'aujourd'hui exterminent leur propre peuple. On ne sait même pas ce qu'ils veulent.
Si mes compagnons de lutte, ceux qui sont morts sans voir la fin du franquisme, voyaient ce que sont devenus les pays qu'ils ont aidé à se soulever, ils se retourneraient dans leur tombe.
(p. 140-141)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
ZilizZiliz   27 mars 2016
Après la tourmente, ce fut une absence assourdissante. Mes parents et moi ressemblions à trois naufragés sur un canot de sauvetage au milieu d'un océan privé de courant et de vent. Incertains qu'il fût mort ou vivant, ignorant s'il reviendrait ou pas. On a appris par le Ministère des Affaires étrangères que la photo avait été prise en Algérie, dans le sud du pays. Le groupe appartenait à la nébuleuse d'al-Qaïda. Il s'est ensuite fondu dans le non moins nébuleux Etat Islamique. Les gens du Ministère nous ont laissé peu d'espoir de revoir Ivan un jour.
« Quand ils sont allés aussi loin, ils ne reviennent pas. S'ils doivent décrocher, c'est avant. »
(p. 27-28)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
HobbesHobbes   08 mars 2016
Quand on est enfant, on grandit à ses côtés en se disant que c'est pour toujours, qu'il sera tout le temps là pour vous, qu'il viendra vous chercher à la sortie de l'école même quand on aura quitté les bancs de l'école depuis belle lurette, qu'il continuera encore longtemps à vous défendre. Et puis, en vieillissant, on comprend qu'on ne vivra pas avec lui, ni comme lui, mais on continue à partager ce qu'il y a de plus précieux, de plus beau, ce qui nous a fondé : l'enfance. Quelque chose nous unit, un lien indestructible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
orbeorbe   12 mars 2016
Dans les affaires de terrorisme, sache-le, les membres de la famille sont considérés comme des suspects potentiels, pas comme des victimes. C'est terrible, c'est injuste, mais c'est ainsi.
Commenter  J’apprécie          160
oranoran   05 octobre 2016
Les flics tout ce qui les intéresse, c’est de montrer à la presse la fermeté dont ils font preuve envers les terroristes. Les otages, ils ne s’en foutent pas mal. Surtout si ce sont des ressortissants étrangers.
-Bah, arrêtez ! c’était peut-être vrai de votre temps, mas les choses ont changé. On n’est plus sous Franco.
-Mon Dieu, que tu es naïf ! Franco est mort, certes, mais le franquisme n’a pas disparu avec lui. Les hauts fonctionnaires de la police étaient déjà flics sous Franco.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Benoît Séverac (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Séverac
115 - Benoît Séverac - Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur
autres livres classés : jihadVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Little Sister

Comment s'appelle la fille?

Alisia
Lena
Apolline
Sarah

11 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Little sister de Benoît SéveracCréer un quiz sur ce livre
.. ..