AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707159050
Éditeur : La Découverte (26/11/2009)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
La race a une histoire, qui renvoie à l'histoire de la différence sexuelle. Au XVIIe siècle, les discours médicaux affligent le corps des femmes de mille maux : " suffocation de la matrice " " hystérie ", " fureur utérine ", etc. La conception du corps des femmes comme un corps malade justifie efficacement l'inégalité des sexes. Le sain et le malsain fonctionnent comme des catégories de pouvoir. Aux Amériques, les premiers naturalistes prennent alors modèle sur la d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
malecturotheque
  07 septembre 2018
Durant l'Antiquité, on pensait que la matrice (l'utérus) se promenait dans le corps de la femme, ce qui amenait des douleurs. Pour y remédier, il fallait lester la matrice. Quel meilleur moyen que de tomber enceinte alors ? On pourrait rire de cette croyance si elle n'était pas revenue plus tard, et si elle était unique. En effet, depuis bien longtemps, les hommes tentent de comprendre le corps de la femme en cherchant à en prouver l'infériorité par rapport au corps de l'homme (jusqu'à récemment encore). Vous pensez bien que le fait de saigner tous les mois, ça n'aide pas, mais les médecins n'ont pas manqué d'imagination jusqu'à maintenant !
Si le but d'Elsa Dorlin est ici de nous parler de la construction de la race, de la Nation française, il était essentiel qu'elle revienne sur la perception du corps féminin, notamment au cours des derniers siècles. En effet, c'est par le biais du corps féminin – si fragile mais qui donne la vie – que l'on va créer une Nation forte. La femme se doit alors d'être faible mais pas trop, et surtout d'engendrer des enfants forts. Cela peut bien sûr passer par des métissages, mais pas avec n'importe quel peuple, vous vous en doutez bien… Les experts des siècles derniers ont alors cherché le moindre détail pour argumenter en faveur – ou plus souvent en défaveur – d'un métissage. Cet essai est dense et il a fallu que je sois dans un cadre propice pour le lire, sinon je perdais le fil.
C'est assez compliqué de vous résumer tout ce qui y est dit en peu de lignes alors je vous en ai fait une brève introduction. Sachez que La matrice de la race est très intéressant (vraiment, beaucoup) et je ne peux que vous encourager à le lire. En revanche, c'est vrai que, malgré les définitions, les explications, le livre n'est pas abordable pour tout le monde et j'avoue avoir galéré à quelques occasions au début de ma lecture ; une fois lancée, ça allait beaucoup mieux.
Je vous laisse un exemple de fait aberrant que l'on trouve dans le livre – il y en a plein, vous êtes prévenu.es : d'après les médecins, un clitoris trop long pouvait mener la femme au tribadisme (relations lesbiennes) et c'est donc l'une des raisons de l'excision ; après tout, pour engendrer, il fallait bien que la femme ne s'intéresse qu'aux hommes (qu'à son mari, en vérité). Ce n'est que l'une des raisons pour laquelle l'excision était pratiquée (et l'est encore aujourd'hui dans certains pays). Voilà. Joie, bonheur, ils sont merveilleux, non ? (si vous n'avez pas saisi, je tiens à souligner que c'est totalement ironique, je suis contre ce genre de pratique que je trouve inhumaine).
Si vous n'avez pas peur des essais, je vous conseille vivement La matrice de la race d'Elsa Dorlin. Dans cette chronique, je frôle à peine la surface de ce qui y est dit ; il me faudrait un certain temps pour condenser l'ensemble des propos de Dorlin alors le mieux reste que vous lisiez cet essai. Oui, parfois, vous serez outré.e, choqué.e, et oui, parfois le livre demande de la concentration, mais vous apprendrez pas mal de choses et pourrez avoir un certain bagage pour vous faire votre avis sur les sujets abordés.
Sur ce, bonne lecture à vous, et surtout bon enrichissement.
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Elsa Dorlin (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Dorlin
Elsa Dorlin - Se défendre, une philosophie de la violence [Teaser]
autres livres classés : différenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1658 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre