AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782764406311
344 pages
Éditeur : Québec Amérique (01/09/2008)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Une fois par semaine, Françoise s'enferme dans un local sans fenêtre, totalement encombré et éclairé par une ampoule unique. C'est là, assise devant un vieux piano mal foutu qu'elle reçoit les confidences d'êtres en marge, écrasés de remords, de peur et de solitude. Seule, en tête-à-tête avec les détenus, celle qu'on appelle Madame Piano enseigne les rudiments de l'instrument mais, surtout, tend l'oreille. Des années qu'elle les écoute sans juger, en essayant d'oubl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ManonCC
  04 juin 2013
Une histoire touchante dont on veut absolument connaître la fin. Avec son écriture poétique, Micheline Duff parle avec pudeur d'une réalité crue. Son livre aide à mieux comprendre, pour moins juger.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Mimosa022Mimosa022   15 mai 2015
Entre Dieu et diable, j'ai hurlé mon cri pour toi de toute la ferveur de mon amitié.
À partir de ce jour, j'ai commencé à écrire ton histoire, mon ami,
telle que tu me l'as racontée, en pièces détachées et au fil des années.
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   03 novembre 2014
Quand un gars, après une quatrième condamnation, jure trop haut et trop fort que la drogue, c’est fini pour lui, même sans thérapie, et qu’en plus une job super payante l’attend dehors, qu’une amoureuse fidèle rêve de lui dans un nid doré, je le laisse dire. Je refuse de jouer son jeu. Je ne veux jouer aucun jeu, d’ailleurs. Je n’ai accès à aucun dossier, je n’évalue personne, je ne dispose d’aucun pouvoir. Je ne possède aucune connaissance spécialisée en criminologie, psychologie ou travail social. Je reste une bénévole sans formation qui vient ici pour écouter, partager, améliorer le sort de malheureux et les aider à passer le temps, rien de plus. Et offrir la musique, cette chère musique qui valorise et console tant ceux qui s’y adonnent. Si mon zèle a des répercussions dans leur avenir, tant mieux, sinon, tant pis ! Il a au moins le mérite d’adoucir leur présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 novembre 2014
J’ai voulu prolonger dans l’éloquence silencieuse des mots ce cri pour toi lancé dans le vide d’un matin mauve. Puisse ce récit de ta vie, à sa manière, t’apporter la paix que tu mérites. Puisse-t-il refréner l’élan brutal de ceux-là, toujours prêts à lancer la pierre sur les transgresseurs de l’existence. Puisse-t-il, surtout, réduire les préjugés et témoigner que, sous la carapace de ceux qui ont les deux mains sur les barreaux, se cachent souvent des coeurs d’enfant qui n’ont jamais cessé de battre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 novembre 2014
La plupart conjuguent sourdement leur histoire au passé composé et définitif, trop accaparés par leur survie à l’indicatif présent et surtout au futur. Des confidences sur leurs blondes, j’en reçois parfois. Leurs appréhensions face à leur remise en liberté, ils m’en parlent abondamment, surtout quand le moment approche. Mais le passé reste en général enrobé de silence, à mon grand soulagement.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 novembre 2014
Roger n’avait jamais levé la main sur sa femme, mais il ne se gênait plus pour l’assommer de mots blessants. À force de se faire traiter de bonne à rien, Jeanine en était venue à se croire la cause de tous les maux. Pas assez bonne, pas assez généreuse, pas assez belle, pas assez aguichante... Elle s’écrasait comme un animal blessé, suppliant son mari de ne pas les abandonner.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Micheline Duff (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Micheline Duff
Micheline Duff, Mon cri pour toi
autres livres classés : MusicothérapieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
199 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre