AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2322018007
Éditeur : Books on Demand (27/05/2015)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Laurana est la première candidate en fauteuil à une élection de beauté pour valides.

Ce livre, comme le résume parfaitement Christophe Espinasse,"raconte l'histoire de Laura devenue Laurana. Il parle de la vie "d'avant", du jour où tout a basculé, de l'hospitalisation, de la rééducation, du procès, de toutes ses souffrances aussi.

Il évoque également ses voeux les plus chers, ses doutes, sa nouvelle tentative pour devenir Reine du Mugu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cindyamel
  21 juillet 2015
LE PARISIEN
Le livre sur Laurana Duhamel va paraître
"Laurana, naissance d'une sirène" est un livre écrit par Cindy Duhamel, la soeur de Laura Duhamel, dite Laurana. Cette jeune femme, victime d'un terrible accident de la circulation en 2014, a tenté de conquérir en mars le titre de reine du Muguet, à Compiègne, alors qu'elle vit désormais en fauteuil roulant. le livre paraîtra, en auto-édition, avant d'être repris, peut-être, par un véritable éditeur. Il sera accessible dans quelques jours sur les sites de vente en ligne. Il raconte l'histoire de Laurana, de son accident jusqu'au soir de l'élection, où, si elle n'est pas devenue Miss Muguet, elle a suscité l'admiration du public.
01.05.2015
LE PARISIEN
Elle écrit un livre sur soeur en fauteuil
Elle voulait être la première miss en fauteuil. Elle n'est pas parvenue à décrocher l'écharpe de reine du Muguet, à Compiègne le mois dernier. Mais sa victoire, c'est d'avoir fait passer son message. « Regardons au-delà de nos différences », pourrait être la devise de Laurana Duhamel, 22 ans, habitante de la Croix Saint-Ouen, victime d'un accident de la route le 12 janvier 2014, et aujourd'hui paraplégique. Des mots que sa soeur aînée Cindy (32 ans) a su traduire au long des 130 pages d'un livre qu'elle compte bien publier prochainement. « Nous avons choisi pour titre "Laurana, la naissance d'une sirène", car, tout comme cette créature légendaire, ma soeur ne peut pas se tenir debout, mais elle sait franchir les obstacles avec courage », explique Cindy Duhamel, professeur de français au collège de Guiscard. Elle poursuit : « J'ai eu envie d'écrire ce livre tout de suite après l'accident de Laura (NDLR : le véritable prénom de Laurana). Je savais que ce serait une thérapie pour moi. Et depuis cette épreuve terrible, nous sommes collées l'une à l'autre comme des soeurs siamoises. Je l'ai suivie partout, à l'hôpital tout d'abord, puis au centre de rééducation de Saint-Gobain, dans l'Aisne, puis lors de son retour à la maison. Et enfin dans sa préparation à l'élection de reine du Muguet. C'est d'ailleurs le samedi 21 mars, le soir de cette élection, que j'ai mis un point final à mon livre ». Cindy évoque des anecdotes, comme celle du jour où Laurana lui a confié, peu après son opération : « Tu sais, je ne vais plus marcher ». Ou l'auto-dérision dont est capable sa soeur handicapée, lorsqu'elle dit, s'adressant à un visiteur : « Je suis désolée, je ne peux pas me lever pour vous saluer ». Elle raconte sa douleur de grande soeur, devant ce malheur qui a frappé sa famille. Laurana, de son côté, garde son éternelle lucidité : « je ne veux pas qu'on me ménage, qu'on me plaigne en permanence. le livre raconte tout cela. Nul ne me connaissait mieux que Cindy pour l'écrire. En le rédigeant, elle est devenue à la fois mes yeux et mes mains ».
01.04.2015
OISE HEBDO
La vie de Laurana en roman
« L'écriture c'est une sorte de thérapie, explique Cindy Duhamel. Pour moi, comme pour ma soeur. Un moyen d'exorciser la douleur en la mettant en mots. Il fallait que je raconte cette histoire, non pas pour pouvoir l'oublier, mais pour la positiver ». Cette histoire, c'est celle de Laurana Duhamel, 22 ans, une habitante de la Croix Saint-Ouen, victime en janvier 2014 d'un accident de la route dont elle est ressortie paraplégique. Cette histoire, c'est sa soeur Cindy, qui a choisi de la raconter dans un roman. « On a choisi de l'appeler "Laurana, la naissance d'une sirène". Comme cette créature mythique, ma soeur n'a pas besoin de ses jambes pour vivre sa vie avec courage et envie », explique la jeune femme de 32 ans, professeur de français au collège Guiscard. « J'ai commencé à écrire juste après l'accident, poursuit Cindy. J'en avais besoin, Laurana n'en savait rien au début. Mais elle me disait souvent, en plaisantant, qu'on pourrait faire un livre de sa vie. Quand elle a commencé à être médiatisée, elle s'est inquiétée de son image. Elle ne voulait pas qu'on la réduise au simple stéréotype de la jolie fille. Je lui ai montré mes notes ». Et Laurana dit banco. « Nous sommes très fusionnelles depuis l'accident, ajoute encore la jeune femme. Je pense que je comprends ce que ma soeur a vécu. Elle était vraiment contente de voir que j'exprimais très exactement ce qu'elle ressentait, l'image que je donnais d'elle, le fait qu'elle n'ait jamais voulu qu'on la ménage. Que ces lignes, en fait, n'étaient ni larmoyantes ni misérabilistes. C'est plutôt un encouragement adressé à tous ceux qui, comme elle, voient leur vie s'écrouler du jour au lendemain ». le résultat : 135 pages au long desquelles Cindy raconte l'enfance de sa soeur, ses premiers pas de mannequin, son horrible accident et la profonde détresse qui s'ensuit. « Je relate aussi son difficile retour à la vie, son combat quotidien contre le handicap ou encore la terrible épreuve du procès. Mais surtout, je parle de sa renaissance, de son courage et de son amour de la vie. Tout ça avec mon regard, ma détresse de grande soeur ». Une leçon de vie que Cindy Duhamel aimerait maintenant faire publier : « Ce n'était pas le but à l'origine. On a longtemps hésité avant de se décider. Aujourd'hui je suis à la recherche d'un éditeur ». L'appel est lancé.
Lien : http://www.leparisien.fr/com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ChoupieS
  14 août 2015
Je remercie tout d’abord, Cindy Duhamel, pour m’avoir proposer de livre le magnifique témoignage du combat de sa sœur, qu’elle a écrit. Je n’ai pas pour habitude de lire des témoignages, étant plus attiré par les littératures de l’imaginaire, mais je dois avouer que je ne regrette pas cette lecture, bien au contraire.
Que deviennent les rêves quand, du jour au lendemain, la vie bascule et nous prive de ce que l’on croyait à jamais acquis…nos jambes ? C’est cette dure question que Laura devenue, par les circonstances, Laurana a dû se poser après un grave accident de la route. Grâce à sa force de volonté et à une perspicacité exemplaire, Laurana a su trouver la réponse à cette question, malgré les épreuves semées sur le chemin de la reNAissance. Continuer à avancer n’importe où, mais surtout dans la vie. Car avancé, sur un podium, debout sur des jambes ou en roulant dans un fauteuil, est-ce différent ? Non, et Laurana nous le prouve au travers des mots de sa sœur.
Cindy Duhamel signe là sa première œuvre, reflet du dur combat de sa petite sœur Laurana pour continuer à se battre et prouver qu’elle n’est pas différente des autres jeunes femmes de son âge. C’est par un style fluide, apportant un agréable confort de lecture, que l’on peut plonger cœur et âme dans cet émouvant témoignage.
L’auteure a su retranscrire avec une justesse sincère, ses émotions, mais également, celles de Laurana. Ces sentiments qui traversent tous le livre sont parfaitement communicatifs. L’amusement, la souffrance, la peur, le soulagement, la fatigue, la colère, l’inquiétude et d’autres encore. Toutes ces émotions sont contagieuses à souhait, et nous immergent dans la vie de Laurana et des épreuves qu’elle a dû affronter, pour réussir à rebondir après l’accident qui changea sa vie.
Mais un sentiment en particulier résonne dans l’intégralité de l’œuvre. Il s’agit de l’amour qu’une grande sœur éprouve pour sa cadette. J’ai vraiment été touché que l’auteure se mette à tel point à nu, tout en conservant un certain retrait, pour laisser le devant de la scène à sa jolie Sirène.
Pour moi, ce livre n’est pas un témoignage sur le handicap. Je pense que le résumé à cela serait réducteur. Non, ce livre parle du courage de poursuivre ses rêves comme n’importe quel être humain, sans aucune distinction.
Je pense que le message de ce livre est simple, en tout cas moi je l’ai compris comme ça : « je ne suis pas différente de vous, alors ne me traiter pas autrement ». Mais c’est aussi le témoignage d’un combat pour plus d’égalité, chose qui devrait régir notre société, sans que cela éveille de quelconques plaidoyers contre un désir aussi naturel, que celui de respirer.
Alors oui, nous voyons le quotidien, d’une jeune femme « valide », volé en éclat à cause d’un « accident volontaire» perpétré par une tierce personne. Mais parce qu’elle devient paraplégique, doit-elle abandonner ses rêves pour autant ? Ses rêves doivent-ils cesser d’exister sous prétexte que la société, soi-disant bien pensante, composée en majorité de personnes « valides », juge qu’elle est devenue différente ?
La réponse est clairement NON !
Ne serait-il pas enfin temps de retourner le problème dans le bon sens, et se demander si ce n’est pas notre société qui est en situation de handicap, quand elles n'acceptent pas les « non valides » tels qu’ils sont ?
Je trouve dommage qu’il ait fallu attendre le XXIe siècle pour que l’on prenne conscience qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des jambes en bon état, pour voir dans un concours de beauté, une concurrente en fauteuil. Mais ce que je trouve encore plus dommage, c’est que Laurana est eue besoin d’une aussi grosse dose de courage pour surmonter cette épreuve, qui n’aurait jamais du en être une, s’il était intégré que ce « handicap » ne constitue pas une différence à proprement parler.
« Liberté, égalité, fraternité », telle est la devise de notre pays. Liberté de pouvoir participer à un n’importe quel concours, égalité envers tous les candidats, et fraternité pour que personne ne se sente exclu. Vous allez dire que c’est une vision utopique, et vous aurez peut-être raison, mais pourquoi ne pas rêver d’une société comme celle-ci. Après tout, si une jolie Miss Sirène à prouver qu’elle pouvait nager aussi bien que n’importe qu’elle autre poisson, bien qu’elle ait ses particularités, pourquoi ne pas essayer de faire comme elle, pour nager les uns vers les autres.
Lien : http://www.bookkyuden.com/pa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
autres livres classés : témoignageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
115 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre