AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290047408
254 pages
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Même aujourd'hui, François Mitterrand ne laisse pas indifférent. Qu'on l'ait admiré ou méprisé, on reste fasciné. Chez lui, l'homme privé nuançait l'homme public, lui ajoutant une dimension subtile et mystérieuse. Le Président ne pouvait être réduit à son personnage officiel. Sa séduction, son emprise, sa réputation romanesque ou faustienne s'expliquaient en partie ainsi : il était un artiste de la politique.
Alain Duhamel l'a bien connu pour l'avoir intervie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Epictete
  14 décembre 2013
Un livre bien structuré, par thèmes, dans lequel on reconnait la rigueur et l'organisation de Duhamel.
Il y a plus d'objectivité que l'on pourrait craindre au départ.
Quoique l'on cherche au sujet du personnage central, cela fini par être un peu long.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   14 décembre 2015
Il lui est arrivé plus d'une fois de vouloir visiter un service de grands malades, dans un hôpital parisien ou régional, et de souhaiter rester seul à seul avec un patient inconnu, dans une chambre individuelle, pour parler avec lui de longs moments. Les malades, et le personnel médical en gardaient un souvenir impressionné et parfois stupéfait.

2794 – [J'ai lu n° 4740, p. 24]
Commenter  J’apprécie          57
JcequejelisJcequejelis   15 décembre 2015
Il avouait volontiers : « J'ai pratiquement appris à lire dans la Bible. » Il en disait : « C'est un livre de sociologie, d'histoire, de littérature qui bien sûr parle de relations avec dieu et raconte la destiné d'un peuple. Mais, la mort est toujours là. » Pour François Mitterrand la transcendance et la mort formaient un couple indissociable. Il proclamait, c'était logique dans ces conditions, sa prédilection pour L’Ecclésiaste, « un livre de base. C'est aussi un livre fou ». Rencontrait-il le cardinal Lustiger, le pasteur Stewart, les grands rabbins Sirat ou Sitruk ? Une fois expédiées au plus vite les affaires courantes, il les entretenait de métaphysique et de théologie, manifestant une connaissance des textes sacrés mais aussi des Pères de l’Église, saint Augustin notamment, qui n'appartient pas à la culture ordinaire des hommes publics.

2795 – [J'ai lu n° 4740, p. 18]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alain Duhamel (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Duhamel
Rencontre avec Alain Duhamel - Journal d'un observateur
autres livres classés : politiciensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1104 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre