AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 274650314X
Éditeur : Le Pommier (23/11/2006)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Comment un hôtel peut-il avoir toujours plus de chambres, même quand toutes les chambres sont occupées ? Cela est possible si on loge à l'Hôtel infini, sur la lointaine planète du Pays des Nombres.
Alors que le chat n'y comprend rien, M. et Mme Hilbert, les propriétaires de l'hôtel, réussissent ce véritable tour de force de faire rentrer toujours plus de convives dans leur hôtel : les Nombres, les Lettres, les Fractions... et tout le monde s'amuse !
B... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nastie92
  07 décembre 2013
À la fin du XIXème siècle, le mathématicien allemand Georg Cantor fut le premier à travailler sur la notion d'infini. Ses travaux, d'un grand intérêt mathématique et philosophique ont suscité de nombreux débats entre les scientifiques de l'époque. Un autre mathématicien allemand, David Hilbert, fervent défenseur des théories de Cantor, eut la formidable idée, pour rendre plus accessibles les idées de son compatriote, d'illustrer certains de ses résultats à l'aide d'une représentation bien concrète : l'hôtel de Hilbert. Un hôtel dans lequel il y a une infinité de chambres, numérotées 1, 2, 3, 4, etc. et dans lequel logent tous les nombres entiers.
Ivar Ekeland a fait de cet hôtel "mathématique" un livre pour jeunes et moins jeunes, retraçant à travers une histoire très ludique quelques résultats démontrés par Cantor et illustrés par Hilbert. Il n'est nullement nécessaire d'être mathématicien professionnel pour comprendre et apprécier ce livre (mon fils, élève de 6ème, en a fait un de ses livres favoris). L'auteur relève formidablement bien le défi : rendre accessible au plus grand nombre des résultats mathématiques tout de même assez ardus.
L'histoire est simple : monsieur et madame Hilbert tiennent un hôtel, appelé l'hôtel infini, dans lequel logent tranquillement les nombres entiers : 1 dans la chambre 1, 2 dans la chambre 2, etc. Tout va bien jusqu'au jour où arrive zéro qui réclame une chambre. Pas de panique, monsieur et madame Hilbert vont trouver une solution, et chaque nombre aura sa chambre où dormir. Dans les chapitres suivants, viendront d'autres invités, que nos hôteliers arriveront toujours à loger. Puis certains nombres partiront, ce qui laissera dans un premier temps des chambres vacantes... là encore, nos hôteliers trouveront vite une solution pour que chaque chambre ait un occupant.
Le texte est très amusant, mathématiquement sans faille, et aide le lecteur à comprendre des phénomènes surprenants (par exemple, il y a "autant" de nombres entiers que de nombres entiers pairs). Seul le chat de l'hôtel ne comprend pas ce qui se passe, et bougonne de façon très amusante chapitre après chapitre.
Je ne dois surtout pas oublier de parler des illustrations, car elles contribuent grandement à la qualité du livre. D'abord parce qu'elles sont magnifiques : en noir et blanc, dans un style très "gravure". Et puis, parce qu'elles sont un formidable appui pour la compréhension du texte. Enfin, si je vous dis qu'elles sont de John O'Brien, cela vous dira peut-être quelque chose : John O'Brien est un illustrateur régulier du New Yorker, et de nombreux livres pour enfants.
En conclusion : le chat au pays des Nombres est un excellent livre pour tous, petits et grands, matheux et non matheux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nastie92Nastie92   15 décembre 2013
Les Nombres impairs sont heureux car ils s'en vont en voyage ! Les Nombres pairs aimeraient bien y aller eux aussi, mais ils n'osent pas affronter la colère de M. Hilbert, alors ils se contentent d'attendre la prochaine fois. Les Nombres impairs vont donc rendre visite aux Lettres et Mme Hilbert les accompagne. M. Hilbert qui n'aime pas voyager, reste dans l'hôtel avec les Nombres pairs et le chat. Maintenant que les Nombres impairs sont partis, l'hôtel est très calme, ce qui rend le chat très heureux. Il s'enroule près de l'âtre, sa queue autour de lui, et il pense : " La moitié des chambres sont occupées... donc l'hôtel est à moitié plein ou bien à moitié vide ? " Mais il décide que cela ne fait aucune différence et va directement se coucher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Nastie92Nastie92   07 décembre 2013
Les Nombres connaissent quatre jeux : l'addition, la soustraction, la multiplication et la division.Tous les Nombres aiment jouer aux additions, aux soustractions et aux multiplications mais ils n'aiment pas le jeu des divisions, car tous ne peuvent pas y participer.
Commenter  J’apprécie          80
Video de Ivar Ekeland (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ivar Ekeland
Conférence d'Ivar Ekeland à l'Agora des savoirs : "Les mathématiques ou l'origine des certitudes"
autres livres classés : mathématiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
317 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre