AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Stéphanie Plum tome 5 sur 26

Philippe Loubat-Delranc (Traducteur)
EAN : 9782266102698
416 pages
Pocket (12/06/2003)
4.12/5   165 notes
Résumé :
La semaine s'annonce chargée pour Stéphanie Plum. Au programme et dans le désordre remettre la main sur l'Oncle Fred avant que sa femme ne dilapide cinquante ans d'économie domestique. Identifier le propriétaire d'un corps découpé en morceaux. Se débarrasser d'un nain ombrageux qui a élu domicile chez elle. Echapper aux griffes d'un boxeur psychopathe qui a rencontré dieu en prison. trouver l'argent du loyer sans risquer sa peau en acceptant les missions spéciales q... >Voir plus
Que lire après Stéphanie Plum, tome 5 : Cinq à sexeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 165 notes
5
2 avis
4
13 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
Une aventure de plus épinglée au tableau de chasse de Stéphanie Plum, l'intrépide chasseuse de primes de la Côte Est.

Cette fois-ci, il semble bien qu'en plus d'avoir à gérer les turpitudes d'un métier auquel ses talents naturels ne la prédestinaient pas, Stéphanie doive se préoccuper du sort de son tonton... Ah, mélanger famille et boulot, ce n'est jamais une brillante idée !

L'intérêt du lecteur ne faiblit pas malgré les tomes qui se succèdent et se ressemblent tous un peu. Forcément, puisqu'ils sont façonnés avec les mêmes ingrédients ! Et pourtant, l'addiction pour la série vient sûrement de là : comme on remet fatalement la main à la boîte de cookies tentatrice, on remet le couvert pour savourer les nouvelles péripéties de Stéphanie et espérer connaître, cerise sur le gâteau, l'issue de son flirt outrageusement glamour avec le séduisant Joe Morelli.
Commenter  J’apprécie          290
Lire une aventure de Stéphanie Plum, c'est s'assurer quelques heures de lecture détente et d'avoir le sourire aux lèvres.
Cinq à sexe ne déroge pas à la règle et j'ai retrouvé avec plaisir la chasseuse de primes la plus gaffeuse et malchanceuse des États Unis.
Cette fois ci Stéphanie va se mettre à recherche d'un de ses oncles qui a disparu. Alors qu'en son fort intérieur elle préférerait avoir un boulot un peu mieux rémunéré, elle va se retrouver dans des situations plus cocasses les unes que les autres. Entre sa grand-mère qui n'oublie jamais d'avoir son .357 Magnum dans son sac à main, la pittoresque Lula, j'avoue adorer l'ambiance un rien déjantée des livres de Janet Evanovich. Et n'oublions pas les parties de cache-cache avec le séduisant Jo Morelli.
Certes, la trame est toujours la même, mais de temps en temps, c'est le genre de bouquins qui font du bien...Donc, objectif assuré...en attendant le prochain, mais pas tout de suite, évidemment ...

Commenter  J’apprécie          262
Il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent ces temps – ci à l'agence. Sa carrière de chasseuse de prime étant légèrement endormie, Stephanie accepte de venir en aide à sa tante Mabel : l'oncle Fred a disparu. Voilà notre héroïne catastrophe sur les traces du tonton qui s'est mis dans un drôle de pétrin.
Et à côté de ça, il faut bien payer son loyer : heureusement que le torride Ranger lui dégote des petits boulots supplémentaires… Qu'en pense Joe, le flic qui lui chamboule les hormones depuis ses 16 ans ?

Cinquième aventure de Stephanie Plum, qu'elle mène tambour battant, comme à son habitude. C'est toujours aussi cocasse et plaisant à lire, même si les histoires se répètent un peu. Une vraie petite bulle de fraîcheur, et ça fait du bien quand on a l'humeur morose. C'est tout ce que je demande.
Commenter  J’apprécie          210
J'ai eu envie ce week-end de lire une histoire sans prise de tête et la Stéphanie Plum mêlant chick lit et intrigue policière m'a semblé toute désigner, surtout que cela fait un petit moment que je n'avais pas lu cette série.

Un petit tour dans ma pile à lire et tout était réuni pour passer un samedi détente en compagnie de ce récit, j'ai donc retrouver avec plaisir le personnage de Stéphanie Plum et sa famille également que l'on retrouve par petite touche, ici d'autant plus qu'on va lui demander de l'aide pour retrouver son oncle Fred.

Si elle fait rapidement comprendre à sa famille qu'elle ne souhaite pas investiguer la dessus, ceux-ci ne vont pas tellement lui laisser le choix. Oncle Fred n'est pourtant pas tellement aimer dans la famille, il est pingre, assez solitaire et aigri.

Mais au final même si oncle Fred n'a pas une vie trépignante, il trouve assez facilement de nouvelles compagnes féminines.

Stéphanie va donc enquêter sur cette disparition mystérieuse, mais cela ne paie pas son loyer elle va donc chercher de nouvelle enquête rémunérée.

Et la elle a plutôt déniché le gros lot avec une "petite enquête" assez facile somme toute au premier abord mais qui va s'avérer plus difficile et longue que prévu.

Disons que la personne a retrouvé à un sacré tempérament et ne compte pas se laisser faire.

Morelli est également toujours présent et il est également question de voiture comme moyen de locomotion dans ce récit.

Un bon moment passé et je continuerai à lire cette série avec plaisir, un mélange à mes yeux parfaitement réussi entre chick lit et policiers très détente.

Commenter  J’apprécie          130
Une bonne tranche de rire en perspective !

Dans la continuité des aventures désopilantes de Stéphanie Plum, la chasseuse de primes.

C'est l'Oncle Fred qui a disparu, et Stéphanie doit remettre la main dessus avant que sa femme ne fasse traud chauffer la carte bleue ! le retour de prison de Ramirez ajoute du frisson, On trouve aussi une chasse à l'homme, et un tas de jobs pour Stéphanie qui a demandé de l'aide à notre mystérieux Ranger.

Un 5e volume où Ranger semble assez chaud bouillant niveau sous entendus, Morelli au rendez-vous et la famille hilarante de la jeune femme. On tourne chaque page avec délectation, ricanant ou hurlant de rire à toutes les péripéties !

Je recommande très chaudement, tous public, à partir de 15 ans.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Ranger.
- C'est bien la première fois que tu frappes, dis-je en lui ouvrant.
- Je frappe toujours. C'est toi qui ne réponds jamais.
Il me tendis ma veste de tailleur.
- Notre petit cheikh a trouvé que tu n'étais pas drôle.
- Raye "chauffeur" de la liste.
Ranger me dévisagea un moment.
- Tu veux que je le descende ?
- ça va pas, non ?
Mais l'idée était alléchante.
Il baissa le regard sur mes chaussures et mes collants par terre?
- J'interromps quelque chose ?
- Non. Je viens de rentrer. Lula et moi avons fait du shopping.
- Loisir thérapeutique ?
- Mouais, mais j'avais aussi besoin d'une nouvelle robe.
Je la lui montrai.
- Lula m'a plus ou moins forcée la main pour que je l'achète. Qu'est-ce que tu en penses ?
Son regard s'assombrit et sa bouche se figea en un fin sourire. J'eus très chaud aux joues tout d'un coup. La robe me glissa entre les doigts et tomba par terre.
- O.K., dis-je en soufflant pour repousser une mèche de cheveux de mon front. Je crois savoir ce que tu en penses.
- Si tu le savais, tu ne resterais pas là. Si tu le savais, tu te serais déjà barricadée dans ta chambre, et tu aurais ton revolver dans la main.
Gloups.
Commenter  J’apprécie          70
J'entendis gémir, puis des raclements. Je traversai la pièce et regardai par la fenêtre. Le type au cran d'arrêt, étendu de tout son long sur l'escalier de secours, essayait vainement de se relever.
Je plaquai une main contre mon coeur, et fus soulagée de constater qu'il s'était remis à battre.
- Il est sur l'escalier de secours! Bon Dieu, pendant une minute, j'ai cru que tu l'avais jeté du haut du deuxième étage!
Tank me rejoignit et regarda à son tour.
- Ah ouais, t'as raison, il est sur l'escalier de secours, le fils de pute.
Commenter  J’apprécie          20
Je jetai mes jambes dans un jean et mes pieds dans des baskets pourries, puis je recouvris ma chemise de nuit en coton d'un sweat-shirt gris deux fois trop grand pour moi. Je chopais les clés et enfilai les marches.
- Tu fais peur à voir, baby, dit Ranger en me voyant.
- Un ami m'a suggéré que ce genre de look pouvait être un nouveau moyen de contraception.
- Tu ne fais pas peur à ce point-là.
Commenter  J’apprécie          20
Au matin, je m'éveillai avec les yeux chassieux, les paupières bouffies et un moral de limace. Je restai encore au lit un petit quart d'heure, vautrée dans mes malheurs, envisageant de me suicider, de commencer à fumer. Sauf que je n'avais pas de cigarettes et que je n'étais pas d'humeur à refaire le trajet jusqu'au 7-Eleven.
Commenter  J’apprécie          20
"Boy, nothing fun ever happens to me," Leona said. "I've never had a car bombed or anything."
"But you work at a bank," I told her. "That's pretty cool. And you have kids. Kids are the best." Okay, so I fibbed a little about the kids. I didn't want her to feel bad. I mean we can't all be lucky enough to have a hamster.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Janet Evanovich (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janet Evanovich
Interview de Janet Evanovich pour présenter son livre "sizzling sixteen"
autres livres classés : chasseurs de primesVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (387) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20153 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..