AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782857049722
344 pages
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (07/02/2005)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Elisabeth Fournier est une femme de 65 ans, belle, sensible et intuitive. Avec son mari, un ancien marchand de tableaux, elle vit dans la vieille propriété de la Gaillardière et tous deux forment un couple en apparence uni. Ils règnent sur une grande tribu d'enfants et de petits-enfants aux personnalités riches et contrastées. Pourtant leur lien conjugal n'est pas si limpide qu'on pourrait le croire, car tous deux portent un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brinvilliers
  20 février 2019
Les Fournier ont eu une réussite sociale car à la vente de tableaux dans leur galerie. La famille n'en est pas moins disloquée par les divorces, dispute. La venue d'américains qui souhaitent vendre de leurs tableaux dans la galerie des Fournier, car va créer un remous certain. Elisabeth a un mauvais pressentiment, ses erreurs du passé reviennent la hanter.
Un attrait moyen car les situations sont quand même un peu rocambolesques et par moment trop de personnages.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   01 janvier 2019
- J'aime quand tu as de l'humour. Dommage qu'il est si noir...
- L'existence n'est pas une partie de plaisir, Lily...
- Çà pourrait l'être si tu venais plus souvent dans ma chambre, ajouta-t-elle en s'asseyant sur ses genoux.
- Pas en ce moment, dit-il en la repoussant doucement. J'ai trop de soucis. La tempête m'a abattu autant que les arbres.
Commenter  J’apprécie          40
brinvilliersbrinvilliers   20 septembre 2018
- Tu te décides enfin à célébrer la joie de ton fils et la guérison d'Arthur ? s'étonna Elisabeth.
- Non, répondit Marceau, je fête le début de nos ennuis. C'est mieux que de s'apitoyer sur notre sort ou sur la tristesse des événements, n'est-ce pas ? Elisabeth haussa les épaules. Malgré elle, une détestable intuition lui confirmait, hélas, que Marceau avait raison.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre