AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253125490
Éditeur : Le Livre de Poche (10/06/2009)

Note moyenne : 2.74/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Être pénible, c'est le plus grand plaisir de l'adolescence. Autant en profiter, puisqu'elle touche bientôt à sa fin. A. F. Ariane Fornia, bientôt dix-huit ans, nous offre le réjouissant inventaire d'une adolescence sur laquelle elle se retourne une dernière fois avec une surprenante maturité. Des chroniques où se reconnaîtront ses congénères et un mode d'emploi à l'usage des adultes pour décoder cette peuplade étrange : les jeunes... Verve, humour mordant, sens de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
keisha
  03 août 2010
« Lectrice, lecteur, je t'invite à découvrir cette espèce qui prolifère mais reste méconnue : les adolescents. Mes qualifications? Dix-huit bougies sur le gâteau d'anniversaire et plusieurs années de pélerinage en terre acnéique, defêtes qui s'achèvent en orgies cannabiques, de collèges et lycées, de port de fringues innommables, d'échanges virtuels et de rêveries romantiques.
La visite commence par un abécédaire, de A comme Ado à V comme Vague à l'âme en passant par l'comme Look. Une fois situés les points cardinaux de la jungle juvénile, je me ferai cobyae pour te présenter une vie de lycéenne entre rites de passage, amour et vertige... N'espère pas une analyse objective et scientifique de nos amis les jeunes : je suis toujours une sale gosse, et je mords. Être pénible, c'est le plus grand plaisir de l'adolescence. Autant en profiter, puisqu'elle touche bientôt à sa fin. »

Cette jeune personne (elle est née en 1989, ce récit est sorti en 2007) est vraiment, mais vraiment douée, me répétais-je durant ma lecture (réalisée en majeure partie durant la surveillance du DNB de français avant hier matin, j'adore la mise en situation de mes découvertes). de plus elle a eu la gentillesse d'écrire un avant-propos parfait (voir plus haut) pour présenter ce qui s'est révélé être une plongée dans le monde des ados fort réjouissante et sans compromis. Nous avons tous été des ados, mais Ariane vient juste de sortir de cette case du jeu, et je ne me permettrais pas de mettre en doute quoi que ce soit, elle est suffisamment lucide pour cela.

Cependant, intriguée par certains passages plus personnels du récit, je me suis permis une fois ma lecture achevée de fouiner sur Internet (Ariane, certains adultes savent mieux s'en servir que votre maman!), de tomber sur le blog de l'auteur (allez y faire un tour) et de découvrir qui se cache sous ce pseudo. Il se trouve que grâce à Stéphane G. je suis un peu au courant des histoires parentales récentes (Stéphane, vous allez me manquer) mais je suis contente d'avoir lu sans rien savoir. Ce qui me permet d'affirmer, Mademoiselle Fornia, que vous avez du talent (et point barre pour les grincheux). Mille salutations à votre Maman.

Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liliba
  04 décembre 2011
Même si ce livre ne révolutionnera pas vos connaissances sur les adolescents, race à part s'il en est, je vous en conseille grandement la lecture, tant il est bien tourné et drôle. Il faut noter que l'auteur avait tout juste 17 ans –était donc en passe de sortir de l'adolescence– lorsqu'elle a écrit ce texte. J'ai été impressionnée par sa maîtrise de la langue française, par sa maturité et son avis sur elle-même et ses condisciples, et par son humour, le recul qu'elle pouvait avoir sur les gens et les évènements. Chapeau bas, de pouvoir écrire comme cela si jeune, sans jamais devenir pontifiante, pleine de certitudes et soûlante !

Le livre, car ce n'est pas un roman, mais plutôt une suite de pensées suivant de grands thèmes (Ecole, les adultes, amours, rites de passage…) « commence par un abécédaire, de A comme Ado à V comme Vague à l'âme en passant par l'comme Look. Une fois situés les points cardinaux de la jungle juvénile, je me ferai cobaye pour te présenter une vie de lycéenne entre rites de passage, amour et vertige... N'espère pas une analyse objective et scientifique de nos amis les jeunes : je suis toujours une sale gosse, et je mords. Être pénible, c'est le plus grand plaisir de l'adolescence. Autant en profiter, puisqu'elle touche bientôt à sa fin. »
On y retrouve également la Beu, le Fric, Internet, le Ketchup et la Langue, la Nicotine, le Suicide ou le Travail… Thèmes variés donc pour lesquels nous avons un petit aperçu des habitudes et rites des ados, de leur mode de pensée ou de fonctionner.
J'ai énormément ri au fil des pages, ai vu remonter à la surface plusieurs souvenirs de cette période de ma vie, et du coup, me régale presque que mon fiston y arrive lui aussi bientôt, pour pouvoir observer chez lui cette espèce bien particulière : l'ado ! A lire si vos enfants sont en pleine crise, pour vous aider à prendre un peu de recul et à attendre patiemment… que ça se passe…
L'auteur nous parle des ados et de leurs us et coutume, qui, si je me réfère à ma propre jeunesse, non pas changé d'un iota. Ainsi les découvertes de l'amour labiales :
Suite sur Les lectures de Lili
Lien : http://liliba.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sylvaine1208
  14 décembre 2011
Style reconnaissable : écriture vive, mordante, acerbe et virulente. Aucune trame ni histoire continue juste ses critiques sur le monde. Comment cette jeune écrivain évoluera t-elle? On reste sur sa fin.
Commenter  J’apprécie          00
manue23150
  04 décembre 2014
Je n'est pas lu ce livre car c'est pas mon genre de lecture dessus de l'avoir acheter je m'attendais pas à ça !
Commenter  J’apprécie          10
mini-pouce
  21 juillet 2015
Un livre super simple, très réaliste et bien marrent :)
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
x-Kah-mix-Kah-mi   22 décembre 2010
Etre pénible, c’est le plus grand plaisir de l’adolescence. Autant en profiter, puisqu’elle touche bientôt à sa fin.
Commenter  J’apprécie          70
x-Kah-mix-Kah-mi   26 février 2011
Fini, le temps béni où les deux sexes jouaient ensemble au ballon prisonnier! La sixième, c'est la guerre froide.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ariane Fornia (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ariane Fornia
Interview d'Ariane Fornia
autres livres classés : jeunesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr