AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 241001013X
Éditeur : Editions Belin (02/05/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
En 1995, la découverte de la première planète autour d'une autre étoile est un choc : 51 Pegasi b est deux fois plus grosse que Jupiter et l'année y dure... 4 heures ! Les astronomes se retrouvent confrontés à un monde qui ne peut pas exister... 20 ans plus tard, nous avons découvert environ 4 000 planètes extrasolaires et nous pensons qu'il en existe plusieurs centaines de milliards dans la Galaxie. La diversité de ces mondes lointains est immense : planètes-océans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fnitter
  02 juillet 2018
Magnifique et instructif.

Du royaume des géantes aux Terres (en passant par les mini-neptune). Les différents types de planètes découvertes à ce jour. Découvertes ? Oui, de quelques électrons en plus ou en moins sur un détecteur, d'une dérisoire baisse d'éclat en direction d'une étoile, d'un infime rougeoiement ou bleuissement d'une autre, Davis Fossé nous fait un superbe ouvrage qui doit beaucoup aussi à ses illustrations de Manchu.

Adeptes du créationnisme et des planètes plates supportées par des éléphants et une tortue, passez-votre chemin. Sans forcément posséder un doctorat en astrophysique pour apprécier le livre, une petite culture scientifique (et un intérêt certain pour le sujet) reste nécessaire. Plus que pour un « destination système solaire » (qui possède plus d'images que de texte (mais qui reste un album absolument magnifique par ailleurs)) par exemple.

L'imagination réaliste, la supposition plausible côtoie allègrement l'information et la théorie scientifique dans un style accessible (pour moi en tout cas).
J'ai appris plein de choses, je me suis régalé de magnifiques « vues d'artiste » passées au crible de la crédibilité scientifique (plus ou moins).
Mention spéciale au dernier chapitre, Illustrer, « démontant » le mécanisme ayant abouti aux images qui illustrent l'ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          915
Alfaric
  06 juillet 2018
Merci Masse Critique et merci aux éditions Belin ! "Exoplanètes" est un essai de David Fossé, docteur en astrophysique et rédacteur en chef de la revue "Ciel & Espace", illustré par la légende vivante Manchu (un homme qui n'est plus à présenter qui est sans doute ici la pierre angulaire d'un livre-objet de qualité)... Il y a 25 ans on se posait encore la question de l'existence des exoplanètes alors qu'aujourd'hui on recense plus de 4000 alors que les nouvelles découvertes ne font que se multiplier au fur et à mesure du progrès technologique et de l'investissement de l'astronomie participative ! L'ouvrage propose donc de passer du catalogue à la prospective en se servant de la modélisation scientifique et l'imagination artistique... Personnellement j'ai trouvé que cela était suffisamment dosé pour que amateurs et spécialistes s'y retrouvent, puisque les aspects les plus techniques sont exposés en aparté (à l'exception de la 4e partie).
Dans une 1ère partie appelée "Le Royaume des géantes", on s'attarde sur :
- 51 Pegasi b, une demi Jupiter qui tourne en 4 jours autour de son étoile
- HD 209458 b, une planète comète puisque l'astre gazeux s'évapore au fur et à mesure de ses passages autour de son soleil !
- Ph-1 b, un planète deux fois plus petite / deux fois moins massive que Jupiter gravitant autour de quatre soleils...
- WASP-7 b, un astre victime du billard gravitationnel pour se rapprocher de son soleil selon un angle bizarre
- WISE 08555-0714, un astre victime du billard gravitationnel pour s'éloigner de son soleil selon un angle étrange
Dans une 2e partie appelée "Entre super-Terre et mini Neptune", on s'attarde sur :
- Corot-7 b, une planète écorchée pour ne pas dire en fusion soumise à des températures démentielles pour ne pas dire infernale...
- GJ 1214 b, une planète gravitant autour d'une naine rouge dont on n'arrive pas à percer les secrets car les lois de la nature s'appliquent à nous mettre des bâtons dans les roues pour en découvrir la véritable nature !
- Kepler-22 b, qui possède toutes les caractéristiques pour être une planète océan (ce qui nous ferait passer de l'exo-planétologie à l'exo-océanographie ^^)
- Kepler-442 b, une super-terre qui pourrait ressembler à ce que la Terre a été ^^
Dans une 3e partie appelée "Terres !", on s'attarde sur :
- Proxima b, l'exoplanète la plus proche du système solaire (planète sans doute glaciaire au vu de sa situation, qui pourrait habiter un flore bioluminescente pour faire face aux bombardement d'ultraviolets)
- Trappist-1 f, un chapelet de planètes naviguant dans la fenêtre habitabilité sur les critères humains...
- PSR B1257+12, des mondes étranges soumis à des bombardements de particules intenses !
- HD10180 g l, une exolune potentiellement habitable gravitant autour d'un géante gazeuse...
- SETI-1 b, excuse pour évoquer l'équation de Drake et le paradoxe de Fermi, donc l'interrogation sur l'existence de civilisations aliens et sur leurs moyens de se signaler à l'humanité... Mon hypothèse personnelle est que si une civilisation galactique a survécu au cancer productiviste, elle a dû s'empresser de mettre l'humanité en quarantaine intersidérale car avec le capitalisme sauvage, le darwinisme social et l'ultralibéralisme à outrance nous sommes tous condamnés par avance !
La 4e partie fait office de making off, en faisant succéder une partie très scientifique qui mettra les capacités et les connaissances des néophytes à rude épreuve, et une partie très artistique qui fera appel à la sensibilité de chacun... Enjoy !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          573
JCLDLGR
  18 février 2019
Ce livre fait le point sur ce qu'on sait des quelques 4000 planètes extrasolaires découvertes depuis 1995.
A partir de très peu d'informations, pas d'images du tout et beaucoup de suppositions, les deux auteurs décrivent des planètes complètement exotiques, autour de plusieurs étoiles ou seules, toute proches ou très loin de leur étoiles, énormes comme plusieurs fois jupiter ou comme la terre... avec de très belles illustrations, véritables oeuvres d'art.
Chaque type de planète a sa fiche descriptive et ses illustrations. C'est très pédagogique, très complet ! Les peintures de Manchu sont magnifiques et là pour donner un coup de pouce à notre imagination et le texte est bien écrit et très précis.
Bravo
Commenter  J’apprécie          140
Lekarr
  22 juillet 2018
Je ne sais plus trop à quand cela remonte mais je me souviens que lorsque j'ai appris que le système solaire ne constituait qu'une infime partie de la constellation de la voie lactée et qu'elle-même était ridiculement petite à l'échelle d'un univers peuplé de milliards d'étoiles, je fus saisi d'une impression de vertige. Comment en effet concevoir l'inconcevable ? Comment imaginer que notre monde n'est qu'une particule insignifiante du « grand tout » et que d'autres espèces intelligentes existent très vraisemblablement et se posent peut-être en ce moment les mêmes questions que nous ? Cet univers où se heurtent et se croisent en un fantastique pandemonium les planètes les plus invraisemblables, David Fossé nous le présente en se référant aux découvertes les plus récentes.
Il le fait avec beaucoup de méthode en prenant les choses par le début. Nous découvrons donc tout d'abord comment sont repérées ces fameuses exoplanètes (planètes situées dans d'autres systèmes solaires) et de quelles manières elles se forment. On apprend à cette occasion qu'elles migrent ou s'évaporent, qu'elles sont orphelines ou possèdent deux ou trois soleils et que certaines sont alignées quand d'autres peuvent être éjectées. L'auteur évoque ensuite l'aspect qu'elles peuvent revêtir (gazeuses ou rocheuses, métalliques ou couvertes d'un seul et gigantesque océan) et la possibilité que certaines puissent abriter la vie. Il nous explique notamment comment on détermine la « zone habitable », c'est-à-dire à qu'elle distance de son étoile une planète doit se situer pour être dotée d'eau et n'être ni congelée, ni grillée. Il s'interroge enfin sur la possibilité d'entrer en contact avec une civilisation extra-terrestre, nous rappelant que quelques tentatives en ce sens ont déjà eu lieu et nous dit même quelques mots du célèbre Paradoxe de Fermi.
J'ai parfois regretté de n'avoir pas été plus attentif lors de mes cours de physique et de chimie car certaines notions évoquées par l'auteur ainsi que certaines de ses démonstrations me sont un peu passées au-dessus de la tête. Néanmoins, je suis dans l'ensemble parvenu à suivre son propos grâce notamment aux nombreux croquis et schémas qui viennent expliciter certaines théories. Il y a aussi de nombreux apartés qui illustrent d'autres aspects de ce domaine passionnant : l'astronomie participative, la façon de nommer une exoplanète, les lunes du système solaire… Et puis il y a les superbes illustrations de Manchu qui viennent souligner son propos et donner de la matière à ses hypothèses.
Une chose reste en tout cas certaine, toutes ces tentatives de deviner à quoi ressemblent exactement les quelques 3800 exoplanètes découvertes à ce jour, resteront limitées en raison d'une part des outils dont nous disposons pour le moment mais surtout parce que nous les imaginons en fonction de schémas propres à notre système solaire. Il y a donc fort à parier qu'en la matière comme en beaucoup d'autre, la réalité dépasse la science-fiction !

Lien : http://sfemoi.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
blogconstellations
  07 mai 2019
Grand fan du travail de l'immense illustrateur qu'est Manchu, je me suis laissé tenter par ce livre alors que les exoplanètes font de plus en plus souvent parler d'elles.
D'un côté David Fossé (Journaliste scientifique, doctorat en astrophysique) nous fait donc découvrir les exoplanètes, leur intérêt, les méthodes de recherches employées… Il prend le temps de spéculer, et de précisé qu'avec nos modestes moyennes technologies nous avons encore peu de certitudes sur ces planètes extrasolaires. le livre est agrémenté de différents encarts nous expliquant les concepts scientifiques, le tout avec une vulgarisation bien nécessaire tant l'astrophysique peut être difficile à appréhender. Il y a aussi quelques courts passages un peu romancé et bien agréable.
D'un autre côté, Manchu (plusieurs centaines de couvertures de roman et BD à son actif). Si comme moi, la lecture de (bonne) SF vous met des images plein la tête, Manchu vous fera l'impression d'un appareil photo traversant l'espace et le temps. Il illustre superbement cet ouvrage. C'est à la fois tellement fascinant, tellement plausible et tellement surréaliste… Ces travaux font parfois tellement penser à des photos qu'on est surpris de découvrir qu'il travaille non pas au format au digital, mais à l'aide de moyens traditionnels. Principalement l'acrylique. D'ailleurs la fin du livre est consacrée à la méthode de travail de l'artiste. Vous pouvez aussi voir une partie de son travail sur son blog.
Si vous aimez la SF, l'astrophysique et les belles illustrations, je vous recommande ce livre. de plus malgré le grand format, le prix est étonnamment abordable.
Lien : https://blogconstellations.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   05 juillet 2018
Super-Terre ? Le terme a été forgé en 2005 pour qualifier un type d’exoplanètes inconnu dans le système solaire celles qui sont plus grandes et plus massives que la Terre, mais tout de même plus légères et plus petites que Neptune. Reconnaissons-le, il nous transporte immédiatement ailleurs, sur une planète immense couverte de super-continents et de super-océans. Un lieu où crachent des super-volcans plus hauts que les nôtres, où coulent des super-fleuves plus larges et plus longs, où prospère une super-végétation plus exubérante… Et où vit Superman ? Il faut se méfier du pouvoir des mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
fnitterfnitter   06 juillet 2018
Il y a un peu plus d’un siècle et demi, Camille Flammarion faisait scandale et était congédié de l’Observatoire de Paris par son directeur Urbain Le Verrier pour avoir publié « la pluralité des mondes habités », un ouvrage dans lequel il se déclarait convaincu de l’existence de la vie ailleurs. Fin 2017, à l’occasion d’un colloque international réunissant astrophysiciens, planétologues, géophysiciens et autre spécialistes des exoplanètes, 62 % des scientifiques présents répondaient « oui » à la question suivante : « La preuve de l’existence de la vie sur une exoplanète sera-t-elle détectée avant 2040 ? ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
fnitterfnitter   07 juillet 2018
Après avoir estimé la durée de vie probable de l’humanité par un argument statistique (connu sous le nom d’argument de l’Apocalypse), Gott l’applique aux civilisations extraterrestres et en tire la conclusion qu’il ne peut exister en même temps qu’une centaine de civilisations intelligentes dans la Galaxie. Trop peu, compte tenu de sa vastitude, pour que ces civilisations puissent se connaître, même à distance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          471
fnitterfnitter   04 juillet 2018
HD80606b, WASP-7b, XO-3b… Pourquoi les exoplanètes ont-elles toutes des noms qui semblent directement inspirées des droïdes de Star Wars ?
Commenter  J’apprécie          440
fnitterfnitter   03 juillet 2018
Si « le secret d’ennuyer est celui de tout dire », n’en disons pas plus. Et tournons la page…
Commenter  J’apprécie          520
autres livres classés : astronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2727 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre