AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2701127483
Éditeur : Editions Belin (22/11/1999)
Résumé :
L'Afrique du Sud est la grande puissance du continent africain et incarne, avec l'héritage politique et moral prestigieux de Nelson Mandela, cette aspiration de l'Afrique à ne plus être considérée comme marginale dans le jeu des forces de la mondialisation. A-t-elle pour autant les moyens de répondre à cette attente ? C'est ce que cet ouvrage explore, sur la base d'enquêtes de terrain minutieuses. L'Afrique du Sud continue d'organiser la moitié méridionale de l'Afri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
YvesParis
  25 juin 2012
Avec cet ouvrage, l'auteur du désormais classique « Fronts et frontières » (Fayard, 1991) inaugure une nouvelle collection de géographie et de géopolitique. « Frontières » a pour ambition de réhabiliter l'analyse géographique, l'étude des nouvelles configurations régionales et des enjeux territoriaux à rebours des études convenues sur la mondialisation et le dépassement des souverainetés.
Programme ambitieux, qui choisit l'Afrique australe pour premier terrain d'expérience. Une cartographie soignée mais trop réduite le démontre : l'accès aux ressources naturelles, la structuration de l'espace des corridors sont déterminants. Pour autant, l'influence qu'exerce la République Sud-Africaine (RSA) sur une bonne moitié du continent noir doit plus à la chute du Mur et aux jeux de la mondialisation qu'à de classiques équilibres de puissance.
Si la RSA est puissante, c'est d'abord à sa richesse qu'elle le doit. Son PNB représente à lui seul 40 % du PNB de l'Afrique subsaharienne, 80 % de celui des pays de la SADC (qui compte, depuis 1997, avec l'admission de la RDC et des Seychelles, 14 membres). C'est ensuite parce que la fin de l'apartheid lui a permis d'intégrer un système régional qui s'était construit sans elle, et même contre elle : les pays de la « ligne du front » regroupés en 1980 au sein de la SADCC accueillent leur encombrant voisin dès 1994 (simultanément, la RSA intègre l'OUA et lance l'Indian Ocean Rim Association avec l'Inde et l'Australie). C'est enfin en vertu d'un discours volontariste, la « Renaissance Africaine », inspiré par le successeur de Nelson Mandela, Thabo MBEKI, dont Ivan Crouzel démontre fort justement qu'il a « d'abord et surtout une fonctionnalité interne à l'Afrique du Sud » (p.73).
Loin de prouver « la modernité de la géographie dans la compréhension des phénomènes internationaux » (p.3), ce petit ouvrage de géopolitique montre paradoxalement le contraire : en Afrique australe, la géographie importe moins que l'économie, que l'interdépendance régionale, que le volontarisme politique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Michel Foucher (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Foucher
Carte blanche au journal le Monde.
L?Occident a conduit les affaires du monde pendant trois siècles, mais les règles du jeu semblent changer avec la montée en puissance de pays émergents qui bousculent l?ordre mondial et contestent les normes et valeurs universelles. La désoccidentalisation du monde est-elle en cours et est-elle irréversible ? MODÉRATEUR : Gaïdz MINASSIAN, Journaliste au Monde, enseignant-chercheur à l?IEP Sciences Po Paris. INTERVENANTS : Bertrand BADIE, Professeur à l?IEP Sciences Po Paris, Michel FOUCHER, Géographe, ancien ambassadeur, titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d?études mondiales de la Fondation Maison des Sciences de l?Homme (FMHS).
+ Lire la suite
autres livres classés : apartheidVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus