AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265116955
576 pages
Éditeur : Fleuve Editions (11/05/2017)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 16 notes)
Résumé :
L'histoire émouvante d'une famille bouleversée par la métamorphose d'un de ses cinq garçons... en fille.
Après quatre garçons, Rosie et Penn, couple aussi atypique que chaleureux, rêvent d'avoir une fille. Rosie, surtout, ne recule devant rien afin d'influencer le sort, mais au fond personne n'est surpris d'apprendre la naissance du petit Claude.
Pourtant, dès son plus jeune âge, le dernier de la tribu se distingue : il préfère les robes aux pantalons,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Gr3nouille2010
  22 novembre 2017
le sujet m'intéressant fortement, j'ai été tout de suite attirée par ce roman et je n'en suis pas du tout déçue ! Quelques passages sont un peu longs à lire mais il se lit rapidement malgré tout et avec une bonne dose de réflexions en prime !
Penn et Rosie ont quatre garçons et ont bien envie d'un cinquième enfant, histoire d'avoir une fille. Ils font tout (surtout pour Rosie) pour y parvenir mais rien ne marche, c'est encore une fois un garçon qui voit le jour, Claude. Quoi qu'avec les années qui passent, rien n'est moins sûr. Claude ne se comporte pas comme tous les garçons de son âge, préférant ce que préfèrent habituellement les filles, dont porter des robes, sacs, etc. Et pourquoi pas ?
Je ne suis pas habituée à lire ce genre de roman, je n'en lis que très peu et c'est peut-être pour ça que j'ai un peu peiné car, malgré tout, les pages ont défilé toute seule, il se lit vraiment rapidement malgré le nombre de page, sans être redondant.
On fait donc la connaissance de la famille Walsh-Adams composée de Rosie et Penn, les parents, ainsi que leur quatre garçons : Roo, Ben et les jumeaux Rigel et Orion. Une famille assez atypique de par leur nombre et leur façon de vivre, le père travaillant à la maison. du moins, c'est comme cela qu'on les voit. Puis vient le cinquième enfant, Claude, qui va rendre la famille bien plus atypique... En effet, dès le plus jeune âge, Claude ne s'intéresse qu'aux trucs de filles. Rien d'inquiétant pour les parents, c'est surtout l'entourage qui se pose des questions, notamment l'école. Les parents, mais aussi les frères, l'acceptent tel qu'il est à la maison mais ont tous des inquiétudes pour lui à l'extérieur. À la maternelle, Claude voudrait déjà changer de nom et voudrait qu'on l'appelle Poppy, au grand bonheur de sa mère... Ils doivent donc tous composer avec cette différence, l'encourager sans toutefois aller trop loin, à cause des autres.
Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est tout d'abord la famille en elle-même. Ils sont tellement ouverts, tellement proches de leurs enfants et frères, tellement solidaires, tellement tolérants et patients ! Mais c'est également la façon dont ils abordent la différence de Claude qui m'a touchée. Ils se remettent sans cesse en question, se demandent constamment ce qu'il pourra advenir de leur enfant si unique au lendemain ; des questions sur la vie, sur les choix, sur ce qui rend heureux, sur le rôle de parents... Ce qui nous pousse nous aussi à la réflexion et cette histoire apporte une réelle bouffée d'air frais. On voit les choses différemment, autant du point de vue de Claude, le personnage directement concerné, que par celui de l'entourage proche.
Ce roman peut convenir à tout le monde, même sans que l'on accroche au thème car ce qui en ressort beaucoup, c'est principalement l'amour de la famille, celui que l'on a pour ses enfants. C'est juste magnifique à lire. Autant j'ai pris plaisir à découvrir l'évolution de Claude, à voir comment tout le monde fait (ou pas) avec, autant j'ai adoré le lien qui les unit tous. Un roman que je recommande vivement !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Flore
  25 septembre 2017
La famille de Rosie et de Penn se compose de 4 garçons et demi. En effet, la petite Poppy - prénommée dans un premier temps Claude - s'est vue attribuer le mauvais corps, le mauvais genre.
Vous l'aurez compris, ce roman, inspiré d'un certain vécu, évoque la vie d'une famille dont l'un des enfants est transgenre. L'auteur décrit les bouleversements que cela engendre dans la vie de chacun, les non-dits, la malveillance de certains, les préjugés, les questionnements multiples d'une telle situation. C'est très touchant de suivre cette enfant et sa famille. Même si il y a quelques répétitions, j'aime la narration de Laurie Frankel, l'émotion sincère qu'elle transmet, les réflexions qu'elle soulève.
Faut-il vraiment se présenter comme une fille ou comme un garçon ? Est-ce vraiment notre anatomie qui nous définie ? La vraie question ne serait-elle pas : comment être soi-même dans un monde d'adultes conformistes ?
Tout en sensibilité, en bienveillance et en ouverture d'esprit : ce livre est une petite pépite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
enlivrezvous
  19 juillet 2018
Rosie et Penn, un couple excentrique et aimant, espère une petite fille pour agrandir leur joyeuse tribu de quatre garçons. Ils ne sont pour autant pas si surpris de revenir de la maternité accompagnés du petit Claude. La vie reprend son cours dans cette famille nombreuse et chaleureuse ! Penn tente d'écrire son "foutu roman" tandis que Rosie, médecin, travaille de nuit aux urgences. Ils gèrent tant bien que mal le quotidien et regardent pousser leurs garçons avec bienveillance, humour et amour.
Assez vite, le petit Claude marque sa préférence pour les robes, les jolis bikinis et les ailes de fée. Ce qui pour ses parents n'est au départ qu'une fantaisie de plus dans cette famille d'originaux devient vite une question problématique avec l'entrée à la maternelle et la confrontation au regard extérieur. Car il faut choisir, l'école peut accepter une petite fille transgenre, mais pas un garçon déguisé en fille. Claude décide alors de se renommer Poppy et devenir une fille. Mais le parcours de Poppy-Claude sera, à l'image du conte de fée inventé par son père au fil des soirs, semés de difficultés et de métamorphoses.
Ce roman a été déposé entre mes mains par une amie, et ne les a pas quitté jusqu'à la dernière page ! J'ai d'emblée été séduite par le ton de l'auteur, par cette famille drôle et foutraque avec laquelle on aimerait passer des soirées entières, par l'amour un peu fou qu'entretiennent Rosie et Penn et par chacun de leurs enfants.
Si le sujet d'identité de genre chez l'enfant si jeune me paraissait difficile à aborder sans tomber dans le sentimentalisme ou la manichéisme, l'auteur y parvient parfaitement. Et c'est une belle réflexion sur la question de l'identité qu'elle nous invite à mener, loin des clichés simplistes sur le fait de se sentir fille ou garçon. L'on se rend compte aussi à quel point le genre est une des premières données qui définit notre identité sociale en occident, la première question que l'on pose à la naissance d'un enfant et que cette vision binaire n'est pas partagée par toutes les cultures.
Et puis surtout, la force de ce roman réside dans le fait que l'histoire de Poppy devient celle de n'importe quel enfant qui grandit et cherche sa place en ce monde. Penn et Rosie sont confrontés aux mêmes peurs et aux mêmes questionnements que tous les parents : comment rendre mon enfant heureux ? Comment le protéger des dangers du monde extérieur ? Peut-on faire un choix pour un seul de nos enfants qui a des conséquences sur la vie de tous les autres ?
"Mais elle était habituée à ressentir des émotions contradictoires, car, en tant que mère, elle savait que chaque jour, à chaque instant, personne au monde n'était capable d'aimer, d'estimer et d'élever ses enfants comme elle, et pourtant il fallait se résoudre un jour ou l'autre à les mettre en contact avec le monde extérieur."
Une très belle histoire familiale, drôle, bienveillante et humaniste, et j'ai quitté à regret ces pages si chaleureuses.
Merci à Christelle pour cette superbe découverte !
Céline
Lien : http://enlivrezvous.typepad...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sphinxou
  17 mars 2019
Le roman va vous permettre de suivre la vie de Poppy, un petit garçon qui dès l'âge de 3 ans exprime l'envie d'être une fille. Cette fille c'est Poppy. L'histoire va suivre ce personnage sur plusieurs années, de la petite enfance à l'adolescence. Poppy va traverser beaucoup d'épreuves et on va les traverser avec elle. Mais on va aussi la voir prendre des décisions, faire des choix, évoluer et grandir. C'est tout ce cheminement que représente le roman Poppy et les métamorphoses. Mais ce roman ne s'arrête pas à l'histoire de Poppy, loin de là. Cette histoire c'est aussi celle de ses parents, et de ses frères. Même si Poppy reste le personnage principal et central à l'histoire, nous allons suivre tout le reste de la famille. Comment chacun gère les soucis qu'elle a à affronter. Mais chacun aura également ses propres problèmes et c'est ce qui me fait penser que c'est aussi une sacrée fresque familiale. L'intrigue du roman est assez étalée dans le temps (des 3 ans aux 12 ans de Poppy environ) et nous permet de vraiment bien nous attacher aux personnages.
En plus de Poppy, dont nous suivons les états d'âmes, nous allons apprendre à connaître chacun des membres de sa famille. Ses parents d'abord, qui sont extrêmement attachants. Ils nous livrent leurs réflexions et toutes leurs recherches sur le genre. Leurs discussions sont vraiment intéressantes et soulèvent beaucoup de thématiques. Les frères de Poppy vont être aussi importants dans l'histoire, chacun d'entre eux vit les choses de manières différentes tout en gérant ses propres problèmes.
La plume de l'autrice est accrocheuse et je ne me suis jamais ennuyée. Elle décrit avec énormément de justesse et de bonté les émotions de Poppy et de ses proches. Je me suis sentie happée par son discours. C'est toujours juste, donc parfois cruel, mais ça ne tombe jamais dans le pathos ou dans la moralisation. Et surtout, son message est plein de positivité tout en nous amenant à nous poser des questions. Pourquoi le regard des autres est si important ? Même si nous ne sommes pas concerné.e.s directement par la thématique, elle nous amène quand même à nous poser des questions sur nous-mêmes et sur l'acceptation de soi. Comme je disais, c'est plein d'espoir et j'adore ça.


En bref, une famille qui ne peut pas laisser indifférent, tous autour de Poppy et de sa découverte d'elle-même et de comment l'accepter et le faire accepter aux autres. Un roman plein d'espoir !
Lien : https://merveilles-livresque..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissWonder
  17 février 2019
Penn et Rosie ont 4 garçons. Leur cinquième enfant sera, bien sûr, également un garçon nommé Claude. Pourtant, les choses ne sont pas si simples, car Claude ne s'identifie pas au genre masculin. Il se sent plus fille que garçon et décide de se rebaptiser Poppy. Son parcours sera bien entendu semé d'embûches mais l'amour de ses proches l'aidera à traverser les épreuves.
Dans le roman 'Poppy et les métamorphoses', Laurie Frankel aborde un thème qui lui est familier car son enfant a aussi connu un trouble de l'identité de genre. Je n'ose imaginer ce que l'on peut ressentir en étant née dans le mauvais corps. L'auteur nous fait ici ressentir le tumulte qu'un enfant transgenre peut entraîner. La joyeuse et exubérante famille nombreuse de Poppy passera par de nombreuses émotions : la jalousie, l'amour, la tristesse, l'incompréhension, la compassion... La dysphorie de genre n'est pas une thématique fréquemment abordée dans la littérature et j'ai trouvé ce roman extrêmement rafraîchissant. J'ai ri et j'ai pleuré. J'ai accompagné les membres de cette tribu de drôles de zouaves et je me suis émerveillée en les voyant grandir. Les personnages de ce roman sont tous aussi attachants les uns que les autres. A mon grand bonheur, j'ai également voyagé avec ce livre et j'ai revécu les sensations éprouvées lors de mon voyage en Thaïlande comme si j'y étais à nouveau. Cet ouvrage ouvre l'esprit et nous rappelle que tout n'est pas noir ou blanc : de nombreuses autres couleurs existent.
.
.
Claude rêve d'être Poppy
Cette petite fille si jolie
Qui a tant d'amis
Mais Claude est un garçon
Il aura du poil au menton
Et ça, c'est hors de question
Pourtant, cet enfant a de la chance
Sa famille accepte sa différence
Ils l'accompagnent dans sa renaissance
Poppy et Claude ne seront jamais seuls
https://www.instagram.com/p/BuD-Y8KAgzR/
https://www.instagram.com/misswonder_art/
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SabrinaTrubletSabrinaTrublet   26 janvier 2019
Poppy et les métamorphoses
Laurie FRANKEL

Rosie et Penn sont les heureux parents de 4 garçons.
Mais Rosie voudrait une fille.
Alors bien qu’elle soit médecin, elle décide de mettre en place tout un tas de trucs de bonnes femmes pour que ce 5 ème enfant soit une fille.
Mais c’est Claude, un 5 ème garçon qui naît.
Tout se passe bien dans cette famille jusqu’à ce qu’à 3 ans Claude ne veuille plus qu’une chose : s’habiller en fille et se faire appeler Poppy.
Puis en grandissant le trouble de l’identité s’affirme laissant cette famille dans une indescriptible perplexité.
Que faire ?
Inciter son enfant à rester dans son genre de naissance ?
L’accompagner vers le sexe opposé ?
Tant de questions sans réponses évidentes...

Un roman très intéressant et bien plus profond qu’il n’y parait.
Une vraie réflexion sur un sujet très complexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   21 septembre 2017
Pour ne rien gâcher, il allait devoir lui faire la cour. Cela l'enchantait. Il étudiait les structures du récit à la fac et savait que toute belle se devait d'être courtisée, qu'il fallait se battre pour la garder et que, à vaincre sans péril, on triomphait sans gloire. Il lui semblait que Rosie valait la peine d'être conquise. Il se sentait de taille pour relever le défi. Ça lui donnerait de l'inspiration pour ses écrits. Elle étudiait peut-être le coeur humain, mais lui aussi.

[p38]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tiftiftiftif   02 janvier 2019
Au départ l'écriture m'a un peu dérangé, je la trouvais un peu fantasque...
Mais en fait ce roman est magique.. une justesse dans les émotions et les sentiments.. Une petite pépite qu'il faudrait mettre entre toutes les mains pour ouvrir un peu plus les esprits !
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore   21 septembre 2017
En fait, la question du "comment" était plus facile à expliquer que celle du "pourquoi". Face aux problèmes du quotidien, tous plus insurmontables les uns que les autres, la réponse au "comment" était toujours la même. Un jour à la fois. Un pied devant l'autre. Un pour tous et tous pour un.

[p20]
Commenter  J’apprécie          10

Video de Laurie Frankel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurie Frankel
"Goodbye for Now" - Laurie Frankel
autres livres classés : transgenreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Laurie Frankel (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1381 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre