AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782714493118
Éditeur : Belfond (20/08/2020)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 147 notes)
Résumé :
« Est-ce que sur la table de chirurgie, mon père ressent le chaud, le froid ? Allez savoir. Dans la salle d’attente, ma mère porte sa chemise saharienne et le soleil blanc tape doucement sur les fenêtres. L’air est doux. Un air qui n’a rien à voir avec la mort, les drames. Ici, ce n’est pas un drame. C’est autre chose qui se passe. »


Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. D’ici cinq heures, son père sortira du bloc. Elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (88) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  22 août 2020
Charlie, jeune adolescent a un père et une mère, jusqu'au jour où les premiers doutes s'installent quand il voit son père dans le garage affublé d'une perruque blonde et les pommettes saillies de rouge. Peu de temps plus tard, c'est le séisme, son père Aurélien veut devenir une femme. Parce qu'il se sent femme à l'intérieur de lui.
À la clinique où l'on opère son père pour sa transformation finale, Charlie se remémore les cataclysmes qui ont précédé ce jour, tout en tremblant silencieusement l'arrivée d'Alice.
Julien Dufresne-Lamy s'élance à pas de géants et dans une lumière fracassante à la contrée des tremblements d'une famille aimante. Mais il n'est pas facile ni pour la mère ni pour Charlie de tituber entre l'homme et la femme en devenir. L'auteur relate avec une certaine tendresse les remous émotionnels d'un tel séisme.
Si j'ai aimé la globalité de ma lecture, j'émets un petit bémol sur ce père détaché de ses responsabilités au sein de cette famille. Tel un seul but à atteindre, ce père semble oublier combien il est bouleversant pour les siens de suivre, subir et tout doucement accepter une telle métamorphose. Les plus lucides sont terrés à l'extérieur, un médecin qui s'inquiète de l'image masculine à trouver pour Charlie, les collègues de travail qui rejetteront en bloc cet homme mi femme. J'aurai été proche du coup de coeur si l'auteur s'était peut-être attardé plus en détails sur les conséquences chez un jeune pré pubère, chez une mère obligée d'aimer une femme plutôt que l'homme qu'elle a toujours connu.
À côté de ces petits détails peu conséquents, ce livre se lit avec grand plaisir grâce à ses chapitres courts et aérés, grâce à une plume dépourvue de toute superficialité et revêtue de beaucoup de tendresse et d'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          879
La_Bibliotheque_de_Juju
  19 août 2020
Tremble, lecteur, tremble !

Le nouveau roman de Julien Dufresne-Lamy est enfin là et je ne vais pas faire durer le suspense … Je suis comblé. Profondément touché et un peu déboussolé …
Une nouvelle fois, et ça devient une habitude, j'ai été emporté par la plume de cet auteur hors normes.
Julien Dufresne-Lamy nous revient avec un huis-clos familial cataclysmique, émouvant, captivant et profond comme lui seul sait faire ! Chronique d'une mort annoncée ou renaissance salvatrice, plus rien ne sera jamais comme avant pour Charlie et ses parents …
L'univers de Charlie, adolescent de notre époque, a vacillé depuis le fameux tremblement de terre émotionnel qui a bouleversé la cellule familiale et dont je ne dévoilerai pas ici la teneur pour ne pas gâcher le plaisir de lecture …
Un père, une mère, un fils. Chacun de ces êtres m'a touché en plein coeur, m'a ému. Tant d'amour. Tant de renoncements. Tant de vérité …
Un regard sans fard et plein d'une vérité bouleversante sur les bouleversements intimes et dévastateurs au sein du foyer. Un grand cri d'amour au-delà des apparences, au-delà de la société qui juge et rejette, un regard empli de vérité.
J'ai été emporté par les mots, toujours si bien choisis de Julien, par cette modernité et par ce sujet. Ce roman, par certains aspects, m'a rappelé BOOM, du même auteur, qui m'avait ébranlé.
La structure, la construction, du roman m'a également comblé puisque nous sommes enfermés dans la salle d'attente d'un hôpital, où nous suivons les pensées de Charlie, qui revient, dans son esprit, sur les mois écoulés et sur toutes les conséquences du séisme qui a touché sa famille. Chapitres courts, percutants qui nous entraînent au sein d'un tumulte silencieux.
Julien Dufresne-Lamy s'attaque, une nouvelle fois, à un sujet difficile, sans simplifier les choses, sans les dénaturer, avec son phrasé unique et son regard sur le monde. Il montre du doigt, encore une fois, ceux qu'on n'ose pas regarder en face et livre un roman d'utilité publique, sincère, honnête et un peu dingue.
Oui, Julien Dufresne-Lamy est de retour et, j'en tremble encore …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          563
Eve-Yeshe
  07 octobre 2020
Le livre s'ouvre directement sur la salle d'attente de l'hôpital où Charlie, adolescent de quinze ans patiente en compagnie de sa mère. Son père, Aurélien, subit une intervention chirurgicale, radicale, une vaginoplastie qui va durer plusieurs heures. C'est l'étape ultime de cet homme, âme de femme égarée dans un corps d'homme, pour devenir Alice et être enfin en accord avec lui-même.
Durant cette attente angoissante, Charlie remonte le cours du temps : l'annonce de son père, sous la tente lors d'un week-end d'escapade qui le prend au dépourvu ainsi que sa mère, mais au fond, il se doutait bien qu'il y avait anguille sous roche. Un jour, il avait surpris son père habillé en femme, perruqué dans le garage. Il avait alors évoqué une soirée Halloween avec des voisins…
Ce week-end où tout bascule, Charlie va parler alors de séisme et comparer les secousses d'un tremblement de terre qu'on ne voit pas venir, à part sur les tracés des sismographes, à toutes les souffrances, guerres intérieures qui vont se succéder, chez lui comme chez sa mère, mais de façons différentes, mais qui vont laisser des traces.
Durant ces longues heures, Charlie se souvient de tout le processus de transformation de son père : les hormones, notamment avec leurs effets secondaires, la lutte contre la pilosité avec des rituels de rasage aussi énergiques que cause de souffrance, les achats compulsifs de bijoux qu'il ne porte pas forcément, cette voix masculine qui l'exaspère car au téléphone, on lui dit encore « monsieur », le tout sur fond de suivi par, Madame Folle, une psy qui tient plutôt bien la route malgré son nom :
« Une psy qui s'appelle Folle, t'as pas un peu peur de virer camisole. Mme Chtarbée suit l'état psychique de Papa depuis deux ans. Depuis les tremblements de terre. Papa l'a choisie sans avoir le choix. Obligation formelle d'être suivi… »
En fait, l'acceptation se fait très progressivement, un peu comme les étapes du deuil, avec bien-sûr la colère qui l'envahit au début, car Aurélien, tout à son projet, ses consultations multiples chez différents médecins pour avoir ses prescriptions, ne se rend pas compte que si, pour lui, tout est clair et résulte d'une évolution remontant à l'enfance, ce n'est pas la même chose pour Charlie ou pour son épouse.
Il s'agit bien d'un deuil : celui du père aimant qui devient Alice, alors il faut s'habituer à dire « Elle » à construire les phrases au féminin (teinté de masculin : mon père, elle…).
Julien Dufresnes-Lamy explore aussi les réactions de l'entourage, la famille de la mère de Charlie, (notamment sa soeur Rita) est italienne ultra-catholique, et tente de la forcer à divorcer par exemple un comble chez les ultras, les voisins qui se moquent et jugent, les tags sur la voiture, la maltraitance au collège…
« Il y a deux sortes de gens affreux dans la vie. Les gens qui ont un avis sur tout. Et les gens qui tendent la main à tous sauf à ceux qui en ont besoin. Rita et Jo, c'était la combinaison hypocrite des deux. »

Un grand merci à NetGalley et aux éditions Belfond qui m'ont permis de découvrir ce roman et de retrouver la plume de son auteur que j'ai découvert avec « Jolis, jolis monstres » et que j'ai retrouvé avec énormément de plaisir. J'attends le prochain livre de pied ferme…
#Monpèremamèremestremblementsdeterre #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          467
Bazart
  14 août 2020
La famille de Charlie, jeune adolescent de 15 ans, doit subitement apprendre ce qu'est le rejet et la différence lorsque son père va leur annoncer un beau jour à sa mère et à lui, son désir absolu de changer de sexe et de devenir une femme.
Ce sont ces deux années de bouleversement que se remémorre Charlie dans la salle d'attente de l'hôpital où son père a été opéré.
Mais comment décrire, sans en trahir sa portée, ce séisme total qui pendant deux ans va totalement bouleverser cette famille unie en apparence ?
Julien Dufresne-Lamy avait conquis le public et la critique avec son quatrième roman "Jolis jolis monstres " Grand Prix des blogueurs 2019, dans lequel il réhabilitait avec énormément de talent et de poésie les marginaux et les laissés pour compte de la société, dans une fresque chorale et américaine.
Avec son nouveau roman MON PÈRE, MA MÈRE, MES TREMBLEMENTS DE TERRE qui sort pour cette rentrée littéraire 2020, il change un peu de braquet avec une chronique familiale intimiste qui se déroule dans une ville de province française, mais conserve toujours son appétence pour les gens qui sont soit un peu à la marge, soit complètement en dehors de la norme.Alternant joliment présent et passé, et ce jour choc où son père a pris la décision de devenir Alice, le roman de Julien Dufresne-Lamy ausculte ces tremblements de terre qui ont sécoué les trois membres de la famille tout en prenant à bras le corps stéréotypes et clichés sur ce sujet toujours casse gueule de la transexualité.
Un récit sur l'acceptation, de soi et des autres traité avec énormément d'empathie et de tendresse, et qui montre comment un adolescent peut , à un âge charnière où tout peut devenir très compliqué, trouver à l'intérieur de soi des ressources pour accepter les choix, aussi difficiles que possible, de ses proches.
Avec cette sorte de montagne russe émotionnelle, Julien Dufresne-Lamy parvient, avec énormement de brio, à instiller les quelques grammes de poésie nécessaire dans ce monde de brut et nous montrer que l'amour filial permet de renverser tous les tremblements de terre du monde .
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Verdure35
  17 septembre 2020

L'auteur a une trentaine d'années, et en 92 il a écrit "Dans ma tête je m'appelle Alice".Il s'est spécialisé dans le roman sociétal et est à l'aise avec les sujets d'identité, de genre, drags, trans ,gays . Il écrit aussi des livres pour enfants.
Dans ce roman, Charlie, un ado d'une quinzaine d'années se trouve avec sa mère dans une salle d'attente d'hôpital. leur mari et père subit sa dernière opération qui fera de lui une femme, Alice.
Charlie se remémore tout le cheminement de son père , ainsi que du séisme qui s'est abattu sur cette famille à l'annonce de ce changement de genre.
J'en retiens le besoin féroce du père, son courage , il faut le dire face aux traitements invasifs, aux effets secondaires, aux coups de bistouri et à l'opération finale , une apothéose.
Ce que je retiens surtout c'est l'égoïsme du père face aux déferlements de curiosité malsaine , de haine, de quolibets, d'insultes aussi qui s'abattent sur son épouse et son fils. Ses promenades sur talons aiguilles et perruque ne passent pas inaperçues .
Charlie sauvera sa mère in extremis d'un suicide, lui-même bien sur subira ce tremblement de terre, peut-être aussi des conséquences à venir face au manque de père comme le fera remarquer un médecin. Remarque mal-venue pour la famille. En conclusion , tout le monde s'aime et c'est le principal. L'écriture se veut être celle d'un ado de nos jours, mais c' est un ado passionné de chimie comme son père(chimiste) intuitif et intelligent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210


critiques presse (1)
Actualitte   18 septembre 2020
Mon père, ma mère, mes tremblements de terre, un titre qui pourrait suffire à résumer cette épopée immobile de quatre heures dans laquelle nous embarque Julien Dufresme-Lamy pour son cinquième roman.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   21 août 2020
Je crois que, comme toutes les plus belles déclarations d’amour, il y a des mots qui restent à jamais, pour peu qu’on change ou qu’on se relève des ruines, des mots qui creusent en soi, qui à perpétuité se nichent dans l’ADN, des mots tissés dans les fils de la chair, pour toujours indélogeables.
Commenter  J’apprécie          291
LadybirdyLadybirdy   20 août 2020
Avant, je pensais que sous les meubles, on ne cachait que les armes du crime. Les affaires sales. Les bouteilles d’alcool ou les boîtes de capotes. Maintenant, c’est différent. J’ai compris qu’on pouvait même y cacher une vie.
Commenter  J’apprécie          272
Eve-YesheEve-Yeshe   07 octobre 2020
En bon scientifique, mon père nous avait employé des termes normatifs. Dysphorie de genre. Transidentité. Troubles de l’identité de genre. Non-congruence de genre. Ma mère n’y comprenant rien, mon père était passé au plan B. « Je suis une femme. A l’intérieur, une vraie. Ce n’est pas vraiment grave. Je t’aime. Je vous aime. Mais je n’ai jamais été un homme.
Commenter  J’apprécie          160
LadybirdyLadybirdy   22 août 2020
Il y a deux sortes de gens affreux dans la vie. Les gens qui ont un avis sur tout. Et les gens qui tendent la main à tous sauf à ceux qui en ont besoin.
Commenter  J’apprécie          300
JulitlesmotsJulitlesmots   14 septembre 2020
" Est-ce que, sur la table de chirurgie, mon père ressent le chaud, le froid ? Allez savoir. Dans la salle d'attente, ma mère porte sa chemise saharienne et le soleil blanc tape doucement sur les fenêtres. L'air est doux. Un air qui n'a rien à voir avec la mort, les drames. Ici, ce n'est pas un drame. C'est autre chose qui se passe. "
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Julien Dufresne-Lamy (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Dufresne-Lamy
Si la transidentité est heureusement sortie du placard depuis quelques années maintenant, elle n'est malheureusement pas encore totalement comprise. La faute à ce satané carcan patriarcal rigide ? Certainement...
En écrivant Mon père, ma mère, mes tremblements de terre, Julien Dufresne-Lamy pose un regard juste et bienveillant afin d'expliquer le processus transidentitaire de manière à réduire les stéréotypes et les incompréhensions. Trop fort !
Déjà conquise par son roman précédent qui abordait avec brio l'univers des drag-queens, celui-ci, plus poétique, propose la rétrospective bouleversante d'un fils qui attend son père à la sortie du bloc-opératoire. Un père qui porte désormais le prénom d'Alice.
Troublant et poignant.
Lien blog : https://bookncook.over-blog.com/2021/05/book-n-furious-mon-pere-ma-mere-mes-tremblements-de-terre-julien-dufresne-lamy.html
+ Lire la suite
autres livres classés : transgenreVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Boom (PAUL)

En quelle année est sorti ce livre ?

2014
2018
2019
2012

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Boom de Julien Dufresne-LamyCréer un quiz sur ce livre

.. ..