AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Julien Frey (Autre) Dawid (Autre)
EAN : 9782749309606
120 pages
Vents d'Ouest (11/01/2023)
3.52/5   131 notes
Résumé :
« Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme » …

Dans la famille Apothéoz, l’ambition conduit toujours à une mort d’exception. Convaincu que son nom porte malheur, Théo a décidé de ne jamais rien entreprendre. À 30 ans, il vit de petits boulots et habite chez son père. Il aime Camille depuis l’enfance, mais elle n’en sait rien. Quand Théo rencontre Antoine Pépin, un écrivain en panne d’inspiration, c’est le début d’une éton... >Voir plus
Que lire après Monsieur ApothéozVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 131 notes
5
8 avis
4
13 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ce titre est censé être feel-good pour nous dire qu'il ne faut pas se complaire dans le malheur tant notre héros Théo Apothéoz est persuadé d'être victime d'une malédiction familiale qui le condamne.

J'ai beaucoup aimé le graphisme qui est très avenant et qui concourt à une lecture plutôt agréable dans l'ensemble. On va faire également la connaissance de deux autres protagonistes assez intéressant dans leur genre.

Pour autant, je n'ai pas aimé cette forme de surenchère dans les péripéties qui m'ont paru totalement invraisemblables sans vouloir vous spoiler. On se croirait véritablement dans un mauvais polar.

Malgré une moralité très douteuse, les personnages s'en donne à coeur joie pour entrer dans un positivisme et un enthousiasme qui n'aurait guère sa place en pareille situation. le curieux mélange de genre n'est pas réussi et cela décrédibilise l'ensemble qui ne se terminera pas en apothéose.

C'est dommage car ce titre avait tous les atouts pour réussir. Cependant, à force de vouloir rechercher absolument l'originalité, on se perd.

En résumé, un scénario plutôt raté mais un superbe dessin de Dawid tout en aquarelle.
Commenter  J’apprécie          570
Club N°51 : BD non sélectionnée
------------------------------------

Dans cette comédie décalée et un peu noire, les anti-héros se croisent dans de multiples péripéties désespérées.

Néanmoins, cet album se lit avec un réel plaisir.

Un lien de parenté avec la série RIP, en moins noir.

Wild57
------------------------------------

Je m'attendais à un traitement différent des personnages, surtout dans le développement du personnage principal.

Peut-être que cette attente déçue fausse mon jugement.

Le traitement est plutôt noir là où j'attendais de la poésie.

Le côté décalé n'est pas désagréable.

Il surprend en tout cas, au moins autant que la moralité de tout ce petit monde.

Leur fonctionnement en tant que groupe est d'ailleurs étonnant.

Perceval
------------------------------------
Commenter  J’apprécie          300
Théo Apothéoz est ce genre de personnage de loser invétéré, sa vie part en cacahuète parce qu'il est persuadé qu'une malédiction pèse sur les hommes de sa famille. Complexé, timide, totalement inhibé, la seule audace qu'il trouve à réaliser, c'est d'enfermer le cadavre de son père chez qui il vit dans le congélateur, pour continuer à profiter du logement et de la pension de viager.
Le dessin est classique, travaillé au pinceau, avec une certaine dynamique, j'ai aimé le jeu des couleurs entre les ocres et les bleu, des tons naturels apportant une belle luminosité.
Autant le style graphique que le ton de l'histoire me font penser à Pierre-Henri Gomont. C'est une comédie morbide, un vaudeville qui nous offre des moments de vertige, On finit à s'attacher à Théo, à prendre plaisir à le suivre dans sa quête, dans ce réveil tardif. C'est juste une histoire de gars qui se réveille enfin, simplement touchante et drôle, cette lecture est une découverte sympathique.
Commenter  J’apprécie          270
Certaines personnes sont nées sous une mauvaise étoile et quoi qu'ils fassent, tout se termine toujours mal.
C'est le cas de Théo Apothéoz, dont tous les membres de la famille ont connu des catastrophes, désastres et autres tragédies.
C'est pourquoi il ne veut rien entreprendre dans la vie, il se contente de vivoter avec de petits boulots sans intérêt, en habitant avec son père alcoolique.
Mais sa rencontre avec un écrivain va changer sa vie de façon radicale.
J'ai beaucoup aimé cette histoire originale et drôle, j'ai été séduite par les dessins et le choix de la palette de couleurs, dans les tons bruns-rouge d'une part et beige et bleu d'autre part.
J'ai été émue par ce jeune homme, par ses choix de vie et par la fin de la BD qui est vraiment dans l'esprit de l'intrigue.
Je remercie Babelio et les éditions Vents d'Ouest pour cet envoi.
Commenter  J’apprécie          210
Comment ne pas être un éternel looser quand on a l'impression que sa famille est poursuivie par une malédiction : aller à l'échec alors que la réussite semblait à portée de main ?

Théo trouve une solution qui lui est très personnelle : pour ne pas échouer ne rien tenter quitte à passer à côté de beaucoup de choses, comme l'amour. C'est une manière de se protéger et d'échapper à son destin ou du moins à celui de sa famille. Il était amoureux de Camille mais était incapable de lui dire et de lui montrer. Son père, boulanger pâtissier, avait inventé un superbe gâteau qui malheureusement va étouffer le maire de la ville et le tuer. Théo et son père quittent la ville pour essayer de rebondir ailleurs et Théo ne le dit pas à Camille.

Ailleurs, Théo continue à vivre avec son père et la bouteille de celui-ci. il va de petits boulots en petits boulots sans trouver sa voie mais la cherche t'il vraiment ?

Sa vie va basculer quand il va rencontrer l'écrivain Antoine Pépin, qui écrit sur le développement personnel. Antoine pépin va lui suggérer une idée qui va changer la donne pour Théo.

J'ai adoré les personnages créés par Julien Frey et Dawid. Tous sont attachants avec leurs faiblesses et ce malgré le côté macabre et noir qui les anime. Ils mènent des vies monotones qui vont s'animer grâce à leur rencontre.

Les deux auteurs font preuve d'un humour très décalé sur des sujets difficiles comme la mort, les homicides, les prêtes noms en écriture...

J'ai adhéré au graphisme de Dawid : graphisme simple (qui peut plaire à des adolescents), décor dépouillé la plupart du temps. Les visages des personnages sont simples tout en montrant beaucoup d'émotions grâce aux expressions proposées.

Lecture agréable à recommander.


Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (6)
BoDoi
17 avril 2023
Ils se font alors tour à tour poètes, critiques envers leurs concitoyens, mélancoliques et sont prêts à tout pour laisser l’amour vaincre, envers et contre toute morale. Leur histoire est-elle glauque ? Est-elle triste ? Est-elle au contraire joyeuse ? Impossible de trancher. Cependant elle se révèle à coup sûr insolite et déstabilisante !
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest
03 mars 2023
Dans ce scénario rondement mené, les événements s’enchaînent selon une logique étrange, mais cohérente. D’une mauvaise décision à l’autre, les personnages devraient s’enfoncer ; le scénariste choisit plutôt de les faire émerger, démontrant du coup que l’inaction sera toujours le pire des choix.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD
09 février 2023
Malgré des graphismes plutôt sombres, cette histoire lumineuse nous emporte immédiatement dans une aventure réjouissante et feel-good. En un mot : la vie vaut le coup d’être vécue alors vivez la.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo
30 janvier 2023
Interroger la notion d’échec à travers une comédie décalée et résolument positive, tout en surprenant son lecteur : voilà la tâche ardue que sont parvenus à mener Julien Frey et le dessinateur Dawid.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario
23 janvier 2023
L'histoire commence comme une sorte de vieux film un brin nostalgique, avec une pincée de poésie. Un jeune homme qui se considère comme maudit, qui aime une camarade de classe et qui à l'occasion de la mort de son père rencontre un ami qui va lui faire prendre conscience qu'il peut reprendre sa vie en main.
Lire la critique sur le site : Sceneario
LigneClaire
19 janvier 2023
Un drôle de nom que porte ce Monsieur Apothéoz. Sa famille, et lui en prime, est marquée par le destin. Ils échouent en continuent les Apothéoz et la mort guette au coin de la rue. De père en fils, c’est la catastrophe programmée.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Dans la vraie vie, on n'embrasse pas son amour de jeunesse après avoir tué son mari.
Commenter  J’apprécie          260
dans la vraie vie, on n'embrasse pas son amour de jeunesse après avoir tué son mari.


(page 97)
Commenter  J’apprécie          50
- Réussir, réussir, ça veut dire quoi d’abord ? Réussir sa vie ? Réussir dans la vie ?
- Réussir, c’est aimé longtemps.
Commenter  J’apprécie          30
Le succès, c’est aller d’échec en échec… sans perdre son enthousiasme.
Commenter  J’apprécie          30
Je courrais après les gonzesses. Et sans me vanter, je crois que je courrais assez vite.

(page 27)
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Julien Frey (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Frey
Julien et Joanne Frey - Les sauvages
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (238) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5154 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}