AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355927405
Éditeur : Editions Ki-oon (13/11/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Au village de Tedanki, la compagnie d'Arus s'agrandit de quatre nouveaux membres, au grand dam du héros ! Poron, bouffon de son état, ainsi que ses trois monstres apprivoisés prennent la mer à bord du Lunafrea.

Mais le Dieu de la Terreur compte bien tuer dans l’œuf cette menace naissante... Il fait immédiatement libérer Léviathan, le souverain des océans, dont il a étouffé la conscience. Devenu une bête assoiffée de sang, voilà que l'ancien roi englou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Alfaric
  27 mai 2015
C'est par pure nostalgie qui je me suis lancé dans "Emblem of Roto", qui nous parvient en France plus de 20 ans après sa sortie au Japon, mais je n'attendais pas du tout à autant à prendre autant de plaisir avec ce cycle fantasy ! (C'est bien dommage de sortir ce titre avec autant d'années de retard tant il constitue une parfaite introduction au monde du manga pour les plus jeunes donc un excellent kodomo = manga jeunesse, mais du coup l'édition française bénéficie directement des améliorations apportées par l'édition perfect japonaise)



"Emblem of Roto" se déroule entre "Dragon Quest I" et "Dragon Quest III" et présente la particularité de raconter l'histoire de trois héros au lieu d'un seul :
- Arus, héritier de Carmen le royaume du Sud, promis au mal mais sauvé par les siens d'une funeste destinée
- Alan, héritier de Loran le royaume du Nord, qui a rejoint le côté obscur de la force en remplacement d'Arus
- Aster, leader et symbole de la résistance d'Alefgard le royaume souterrain où le soleil ne se couche jamais
Dans ce tome 6, la quête du héros Arus et de ses amis continue :
- dans les niveaux 19 & 20, intitulés « Daphora, le monstre cuirassé » et « amour et sacrifice », la team Arus augmenté de Perle la néréide continue son combat contre le monstre qu'est devenu Léviathan le souverain des océans… Dans un remake de Jonas et la Baleine, le Lunafrea fraye son chemin dans les entrailles du monstre pour trouver Léviathan parasité par le monstre Daphora… Il faudra les sacrifices de Léviathan et Perle, et le miracle de Poron retrouvant temporairement les pouvoirs de Kadal pour vaincre un adversaire qui emprunte toutes les caractéristiques vidéoludiques d'un boss de fin de niveau (ce qui se ressent ici plutôt agréablement dans la narration et la mise en scène).
Un peu attristé de perdre Perle la belle néréide, qui est remplacée peu de temps après par la tenancière d'auberge Luida qui présente peu ou prou le même charadesign qu'elle, c'est-à-dire celui de Ritsuko dans l'anime culte "Evangelion"… ^^
- dans le niveau 21, intitulé « le guerrier dans la brume », Kira effectue du power-up dans un monde illusoire dans lequel Servine n'est jamais passé du Côté Obscur et où il couler des jours heureux avec sa famille et son clan. Malgré un gag pipi au lit, l'ensemble est émouvant, et une fois que Kira a atteint la puissance requise la vérité lui est révélée et ses parents regagnent le paradis tandis que Servine repart expier ses fautes en enfer… Dans les larmes il obtient le titre de Seigneur de la Lame, la puissante armure Black Caesar et un look à la SS3 (Super Saïyen niveau 3 ^^)
- dans le niveau 22, intitulé « l'éveil de Poron », la team Arus parvient à Aliahan, la terre natale de l'illustre héros Roto, et tandis que tout le monde prend ses quartiers dans l'auberge de Luida, Poron embrigade les jeunes Mamul et Athleen (à moins que cela ne soit l'inverse) dans des séances de leveling en combattant des gluants et des lapicornes aux abords de la ville… Les choses dégénère quand un orc doré déboule et décide de tous les tuer, mais quand tout semble perdu Poron se connecte au savoir de Kadal le Seigneur de la Sagesse !

Les dessins de Kamui Fukiwara sont vraiment très agréables même si certains pourraient leur reprocher leur côté old school : moi, j'y ai retrouvé le découpage hyper fluide, la mise en scène hyper dynamique, le charadesign travaillé et les arrière-plans soignés d'Akira Toriyama donc c'était bonnard !
Pour ne rien gâcher, les illustrations de couverture sont une invitation à l'aventure et de tomes en tomes les dos de chaque volume forme un frise très sympathique : des petits plus qui font toujours très plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

Les critiques presse (1)
BulledEncre   02 février 2015
Le lecteur s’est habitué, mais heureusement pas encore lassé, à ces fausses intrigues ! L’aventure suit tranquillement son court dans ce tome qui n’en reste pas moins intéressant.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   26 mai 2015
[Arus] Si le monde a été épargné, c’est grâce au courage et à la volonté sans faille du roi des mers, ainsi qu’à l’amour de Perle, plus grand encore que l’océan… Ils nous ont appris le véritable sens de ces valeurs… J’espère sincèrement qu’un jour les humains et les monstres pourront vivre en harmonie !
Commenter  J’apprécie          60
AlfaricAlfaric   06 juin 2015
[Luida] Combattre le dieu de la terreur, vous dites ?! Un vieil homme, deux gamins et une fée minuscule ? C’est la meilleure !
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Kamui Fujiwara (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kamui Fujiwara
GTO - BESTIARUS - UNLUCKY YOUNG MEN - LECTURE #9 "Unlucky Young Men" à partir de 8:19
autres livres classés : sagaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
955 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre