AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756004747
55 pages
Éditeur : Delcourt (20/06/2007)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Tu sais, ces crabes plus ou moins entiers, ces pinces, ces antennes, ces pattes, ces carapaces, ils attendent d'en avoir assez pour commencer à les assembler, les coudre, les souder... Et le créer... Lui ! L'horrible, l'indicible, l'écœurant, l'inconcevable, l'innommable... Lui... ! Le monstre qui mangera le monde !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Erik_
  29 août 2020
Avis portant sur la série:
Le sujet de la maladie grave chez les jeunes enfants me touche particulièrement pour des raisons tout à fait personnelles. Les auteurs de MangeCoeur renouvellent l'exploit d'un album purement magnifique non seulement dans l'allégorie scénaristique mais également dans le trait graphique. Ils parviennent à créer un savoureux ton étrange et imprévisible.
C'est à la fois poétique, baroque et psychanalytique. Ce rapprochement entre le surnaturel et la cruelle réalité est stupéfiant car pas facile à mettre en oeuvre sans tomber dans des clichés. Aucune niaiserie ! C'est à la fois une épopée fantastique mais également une épopée intérieure contre un mal absolu qui vous glace le sang de terreur. On y croit réellement.
Et puis et surtout : enfin un dessin qui rend ses lettres de noblesse à l'art de la BD !!! Tout y est : une maîtrise dans les précisions du dessin (regardez les expressions des personnages), des couleurs qui sont parfaites pour donner les ambiances voulues. C'est également inventif dans le découpage des cases.
Bref, une merveille sur la forme et le fond ! La "Confrérie du Crabe" peut accéder au rang de chef d'oeuvre. Tout dépendra de la suite. Et cette continuité ne m'a justement pas déçu! Il y a comme un renouvellement de l'histoire à mi-chemin entre le fantastique et l'horreur tout en suivant un cheminement propre bien tracé par les auteurs. L'apparition d'un personnage nouveau y contribue forcément. L'intrigue va gagner en profondeur avec des dialogues bien ciselés. Il y a un niveau aussi bien dans le graphisme que dans le scénario qui impressionne et qui place cette série au-dessus du lot habituel.
Le dernier chapitre qui clos cette histoire lève enfin le voile sur toutes les questions qu'on se posait depuis le début. Il n'y aura point d'aventures ou d'actions mais une quantité énorme d'explications après un second tome qui nous avait balloté à la frontière de l'ésotérisme, du fantastique, voir de l'horreur. Sans doute le lecteur en avait 'il besoin à ce stade de l'histoire. La réussite tient au fait que l'auteur nous livre quelque chose de très convaincant alors que l'exercice n'était pas facile. A découvrir absolument !
Note Dessin : 4.5/5 - Note Scénario : 4/5 - Note Globale : 4.25/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emmyne
  10 juin 2011
Une série BD ( 3 tomes ) toute en atmosphère, troublante, fascinante.
Cinq enfants dans un hôpital. Tous dévorés de l'intérieur par un crabe. le lendemain, c'est l'intervention chirurgicale. Ils forment ensemble la Confrérie du crabe, association qui lutte et cherche à comprendre ce que les adultes font de la bête qu'ils leur extirpent. L'un des aînés est convaincu que les médecins les conservent dans le but de créer un monstre.
Bien plus que le cancer qui ne sera jamais nommé, c'est le Mal que combattent ces garçons. Endormis pour leur opération, ils se réveillent dans un univers étrange, effrayant et sombre. Fantastique ou fantasme ? le scénario de Mathieu Gallié laisse planer le doute. Les enfants errent-ils dans un monde issu de leur imaginaire, un cauchemar élaboré par leur esprit qui cherche à donner une forme symbolique et reconnaissable à la maladie ? Perdus dans les corridors de la mort ? Emportés dans une autre dimension hors de leurs corps torturés ? Nul ne le sait encore.
Le troisième volume apportera les réponses. Sans facilité.
L'univers dans lequel les enfants sont égarés est un lieu de danger à l'atmosphère délétère et maléfique, un lieu de nuit morbide qu'ils doivent fuir pour sauver leurs vies. Des épreuves plus que des aventures. Les créatures auxquelles ils sont confrontés, leur château, sinistre et sépulcral labyrinthe, rappellent et rendent hommage à la littérature gothique, aux célèbres figures des classiques du cinéma " d'épouvante " : représentation du Mal ou de la Maladie à travers un vampire digne de Nosferatu accompagné de succubes, loup-garou, référence à Frankenstein, zombies ... évoluant dans un univers graphique qui dépasse ce cadre fantastique.
Les aquarelles, les couleurs de Jean-Batiste Andreae racontent tout l'onirisme de ce récit, l'angoisse et les enfants, les peurs des enfants. Des camaïeux distillent les atmosphères et les émotions qui imprègnent les pages. le trait, comme le découpage des vignettes, est aussi fin qu'efficace. Avec beaucoup de style, Jean-Batiste Andreae nous accroche aux petits ballons attachés aux poignets de ces garçons en pyjama, fragiles, dont le franc-parler argotique, lui, nous raccroche à une réalité. Enfantine.


Lien : http://lisezjeunesse.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
croix59
  22 février 2021
De jeunes.enfants sont malades du cancer, a priori. Pour échapper à un quotidien difficile, ils se créent un monde fantastique, peuplé de monstres, de fantômes at autres docteurs fous. C'est un univers à la lisière du fantastique, on ne sait plus trop s'il s'agit de la réalité ou d'un cauchemar...Le graphisme allié à une colorisation particulierement envoutante nous fait partager cet univers entre deux;
Commenter  J’apprécie          10
Yvan_T
  11 novembre 2020
Mathieu Gallié abandonne ici son univers de légendes écossaises ("Algernon Woodcock") pour nous livrer le premier tome surprenant d'une série qui devrait en compter quatre.
Faisant un peu penser au premier tome de "Pandémonium", le décor de cette histoire est un institut spécialisé pour enfants atteints d'une maladie grave. L'allusion au cancer est assez claire et dès les premières planches le lecteur est happé par les paroles de ces cinq enfants rongés de l'intérieur par un crabe.
Etonnamment, la maladie dont souffrent ces enfants va emmener le récit dans un univers fantastique peuplé de loups-garous et de vampires, dans un décor de maison hanté. Une transition qui se retrouve également au niveau du graphisme impressionnant de Jean-Baptiste Andréae ("Mangecoeur") qui va passer d'un décor de pénombre à des couleurs bleutées plus lumineuses qui font penser au travail de Guillaume Sorel sur "Algernon Woodcock".
Bref, un tome aussi prenant que surprenant et dont on ne sait vraiment pas où il va nous emmener.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
issablaga
  11 avril 2014
Les dessins, l'ambiance, les couleurs sont très réussis, et pour ça cet album vaut le détour. L'histoire, quand à elle, peine un peu à décoller et le langage utilisé est parfois lassant.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
polarjazzpolarjazz   27 décembre 2016
Les amis... Ce que je vais vous dire va sûrement vous foutre les chochottes mais moi, sans vouloir me vanter, j'ai comme qui dirait l'impression qu'on est...
... MORTS !
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   08 octobre 2020
On ne peut apprendre au crabe à marcher droit.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Maisons d'édition françaises

De quelle maison d'édition célèbre, les éditions Denoël sont-elles une filiale?

Flammarion
Gallimard
Albin Michel
Le Seuil

10 questions
126 lecteurs ont répondu
Thèmes : editeur , france , littérature françaiseCréer un quiz sur ce livre