AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782381511474
Plumes du web (24/11/2023)
4.53/5   169 notes
Résumé :
Une passion : l’art. Une école : les Beaux-Arts.

Jin, artiste taciturne et marginal, puise son inspiration dans la noirceur humaine, tandis que Carmen, jolie rose des villes, ne s’épanouit qu’au travers du regard des autres. Ils n’ont qu’une seule chose en commun : l’amour de l’art. En dehors de ça, c’est simple, ils se détestent.

Et lorsque l’occasion se présente pour Jin de percer à jour celle qui excelle dans l’art du paraître et qu’... >Voir plus
Que lire après L'art du trompe-l'oeilVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,53

sur 169 notes
5
24 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
1 avis
" L'art du trompe l'oeil" 3 mots qui en dit long... 


Dans cette histoire on va aborder des sujets sensibles, comme le cyber harcèlement, dépression, suicide, relation nocive... ... (Qui de nos jours sont des sujets n°1 de notre quotidien)

Des les premières pages tu es transporté dans cet univers sombre, tu fais la rencontre de Carmen, complètement perdu, une femme qui en l'apparence se montre forte et sur d'elle, mais au fond, elle sombre, s'enfonce toujours un peu plus ... dans une auto destruction... Elle crie à l'aide mais personne le voit... Sauf une : Jin. Leur rencontre à été brutale, mais qui va faire toute la différence... car Jin voit tout ce qu'elle cache... 

🖌« Laisse-moi peindre tes mensonges avec les couleurs de ma vérité »

J'ai juste adoré Carmen et ses failles, elle est sublissime, j'ai souffert avec elle, j'ai été en apné sur certains passages, j'ai ri et pleurer... 

🖌"Regardez-moi bien, je suis fabuleuse – et fatiguée. Excitée – et désenchantée. Magnifique – et paumée, putain... Tous mes mensonges sont des vérités. Toutes mes vérités sont des mensonges. Et personne ne peut voir à travers moi, parce que je ne suis plus qu'un fragment de miroir brisé"

Voir Carmen et Jin évoluer, se découvrir, se complété, se détesté, se retrouver, à fait naître 1000 émotions à mon âme... 

Une histoire plus que touchante, elle te touche en plein coeur et pour ça je remercie Océane Ghanem et Jenn Guerrieri

Commenter  J’apprécie          90
Je referme ce roman le coeur gros. Je me suis prise une véritable claque et je crois que je ne m'en suis pas encore relevé. Je ne m'attendais absolument pas à ça. J'ai été bluffé par la profondeur des personnages et leurs histoires. Jin déjà, par sa personnalité qui de prime abord ne parait pas commode, un peu trop sûr de lui et assez imbu de lui-même quant à son art, est un fait un être totalement exceptionnel et certainement le plus pur de tous les bookboyfriend que j'ai connu. Puis, il y a Carmen, dépeinte en premier lieu comme quelqu'un de superficiel, de hautaine alors qu'elle est juste perdue et enfermée dans son monde qui pu le fake à plein nez à subir. Elle subit tellement et sans jamais craquer. du moins personnes ne la voit. Sauf lui, sauf Jin, et il est bien décidé à percer à jour sa carapace et surtout les murailles qu'elle a dressées. Si j'ai eu du mal au départ, par sa façon d'être, son comportement plus que problématique et sa façon de se croire supérieure, en réalité, elle n'est absolument pas cette personne. Elle s'est juste laissée bouffer, laisser aveugler par l'amour. Et finalement, je l'aime d'amour cette si jolie jeune femme qui ne demande juste qu'à être aimé et qu'on lui laisse vivre sa passion qu'est l'art.

Alors bien sur beaucoup, mais alors beaucoup de chose m'en déranger dans ce roman, et je sais que c'est le but d'ailleurs. Et en toute honnêteté, je l'ai détesté ce roman au début, mais je l'ai détesté autant que je l'ai aimé. Mais rassurez vous, l'art du trompe-l'oeil est pour moi un coup de coeur, un coup à l'âme, devrais je dire.

Ce roman est un concentré de bouleversement, tant par le thème qui me tient au coeur, que par les personnages et leurs cassures, ou encore comment les auteures s'en sont prises pour trouver des mots si tranchants, si époustouflant. Je ne cache pas que mon petit coeur s'est fissuré à plusieurs reprises, que j'ai retenu ma respiration un nombre incalculable de fois et que j'avais en tête une tout autre fin et dieu merci ! Ce n'est pas le cas.

Accessoirement, je m'appelle Jin. Rengaine ces flingues qui te servent d'yeux, ce n'est pas de cette façon que t'auras ma peau.

Les auteures nous montre toute la faiblesse des gens, leur débilité et leur méchanceté. Ce qu'on est capable de faire pour être au-devant de la scène, la manière dont on détruit quelqu'un sous couvert que c'est sur internet et qu'on est derrière un écran. Mais ce que les auteures nous livre, c'est tellement réel dans la vie de tous les jours. Les gens trouvent ça fun de détruite quelqu'un sur les réseaux, de rigoler quand on se fait humilier dans la rue ou en cours alors que c'est juste nul. Et ça me fout en pétard comme pas possible. Et le but dans tout ça ? espéré être repéré par ses pseudos influenceur ? se sentir mieux, car notre enfin leur vie est si minable qu'ils n'ont rien d'autre à faire ? ils veulent rajouter du piment dans leur petite vie bien ranger.

Mais une chose est sûre, c'est qu'on devrait avoir plus de Jin dans nos vies. Moi, je suis tombée amoureuse de ce jeune homme qui sous ses aires de jeune homme froid cache une blessure qui n'arrive pas à se refermer. J'ai pleuré pour lui, pour sa simplicité et son émotivité. Si je devais le décrire avec un seul mot, je dirais en premier, ce serait douceur. Car il est doux, certes, il ne cache pas ses mots quand il a quelque chose sur le coeur et ses paroles sont aussi incisif que les crocs d'un serpent, mais le mec est doux. J'ai adoré sa manière de remanier les expressions. À chaque fois, je riais un peu plus. Mais surtout, j'ai aimé sa sincérité et surtout quand Jin aime quelqu'un, il ferait tout pour elle. Il n'y a qu'à voir sa relation avec Lys, mais davantage la relation qu'il construit avec Carmen tout au long de l'histoire.

Et Carmen, ah, mais si belle Carmen, tellement de fois, tu t'es fait rabaisser par celui que tu aimais. Tellement de fois, tu t'es cru inférieure aux autres, tellement de fois, on t'a fait croire que tu n'avais aucun talent, tellement de fois, on t'a moqué et poussé à bout. Combien sont des Carmen autour de nous, combien de jeune femme (et jeune homme) ont des fêlures et subissent jours après jours brimade et harcèlement. C'est impressionnant comment mon coeur saigne encore pour elle, comment plusieurs fois, je me suis entraperçu en elle. Elle sait qu'elle a commis des actes moches, qu'elle a eu des paroles plus que déplacer qui aurait pu avoir de lourdes conséquences. Mais ce que j'ai apprécié chez elle c'est la manière dont elle fait tout pour se racheter. Il n'y a qu'à voir avec Lys, je l'ai trouvé très touchante à ce moment-là. le nombre de fois où j'ai eu envie de la prendre dans mes bras et lui dire ne t'inquiète pas, maintenant ça va aller, tu n'es plus seule, tu as toutes les lectrices bienveillantes avec toi qui es là pour que tu ailles bien. Lâche-toi des réseaux, part loin de Cisco. Cette verrue que j'ai détestée tout au long du roman. Manipulateur, vicieux, lâche… j'ai tout un tas de noms pour le caractériser.

J'ai déjà lu des romans d'Océane, mais jamais de Jenn, mais le duo de plume ici est exceptionnel, et j'espère qu'elles réitèrent l'exercice et nous ressortirons un petit bijou. Mille mercis les filles, pour ce roman qui est fort par bien des thèmes et des mots. J'espère de tout coeur que ça pourra donner le déclic et peut-être même aider. Jin et Carmen ne sont pas près de quitter mon coeur
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
Commenter  J’apprécie          00
UN ÉNORME COUP DE COEUR
J'ai tellement pleuré que j'en ai oublié de respirer. Je me suis tellement reconnue que mon coeur a pleuré. Cette oeuvre restera longtemps dans ma tête.

Cette oeuvre m'a brisée, mais m'a aussi recollée. Je me suis attaché aux personnages, me suis identifié à eux et à leurs personnalités. J'ai pleuré avec eux. J'ai tellement pleuré. Ce roman a su me toucher, me faire vibrer. Si je n'ai jamais autant souffert qu'eux, plusieurs de leurs problèmes ont déjà fait partie de ma vie ; et si ça m'a fait mal, le message d'espoir m'a terriblement fait du bien.

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS
J'ai trouvé très intéressant le choix des auteures de placer leur histoire dans le cadre d'une formation à l'École des Beaux-Arts. C'est rare qu'on trouve des romances où les artistes sont des peintres ; non seulement ça fait un vent de changement, mais les liens avec le trompe-l'oeil qu'est Carmen est très intéressant. J'ai adoré les différentes figures de style, les analogies, du roman, j'ai pris plaisir à dévorer la plume des auteures.

LE CYBER-HARCÈLEMENT
En ce moment, plusieurs lecteurs devraient franchement lire ce livre pour comprendre à quel point le cyber-harcèlement est dangereux, à quel point il détruit des vies. Même si je n'en ai jamais vécu à cette ampleur, j'en ai vécu, et je me suis tellement retrouvée dans le personnage de Carmen. Je salue vraiment l'initiative des auteures, qui ont dépeint cette horrible réalité, en plus de verser une partie de leurs redevances à un organisme contre le cyber-harcèlement. le message que contient ce roman est tellement important et, juste pour lui, vous devez lire ce roman.

CARMEN
Carmen est une femme magnifique, à l'apparence presque parfaite, qui dégage de l'assurance et de la détermination. La réalité est tout autre : c'est une femme aux nombreux démons, qui se bat tous les jours. Carmen, c'est beaucoup de femmes d'aujourd'hui. Elle nous touche parce qu'elle est aux prises avec beaucoup de problèmes que la société nous impose. La pression est énorme, les commentaires dégradants fusent de partout, et il faut toujours être plus belle, plus intelligente, meilleure que les autres.

Jin
Jin est un homme hors-normes ; il sort des cases prédéfinies par la société et il s'en moque. Sa passion, c'est peindre, et il est un génie. J'ai beaucoup aimé ce personnage atypique, qui change des bad boys tout autant identiques les uns que les autres qu'on retrouve parfois. Jin a une personnalité bien à lui, a des démons, mais est surtout intrigué par Carmen, même s'il prétend la détester. J'ai aimé le découvrir, assister à son évolution et voir ses interactions avec les autres, notamment avec sa meilleure amie. C'est un personnage bien créé, profond, qui restera longtemps dans mon esprit.
Commenter  J’apprécie          10
bouleversant,
vrai,
crève-coeur.

je pourrais m'arrêter là, ce livre est à la fois bien plus et pourtant peut se résumer en ces trois mots, c'est un coup de coeur absolu qui clôture comme il se doit mon mois de février.

j'ai mis beaucoup de temps à rentrer dans ma lecture, j'ai même hésité à le laisser de côté. avec la fatigue de ce dernier mois et le rythme de mes journées, les plumes d'Océane et Jenn m'épuisaient (pourtant j'en suis raide dingue). mais j'ai continué eeeet… j'ai bien fait.

l'histoire est originale : elle se déroule aux Beaux-Arts à Paris, et j'ai adoré plonger dans l'univers artistique qui est pourtant quelque chose qui ne m'émeut pas habituellement. les filles avec leurs jolis mots m'ont intriguée et m'ont donné envie de m'intéresser à la peinture, la sculpture et tous ces arts auxquels je ne connais rien.

Jin est sincère, candide, mais brutal. il ne mâche pas ses mots, tout sort tel quel, sans filtre, à l'inverse de Carmen. Carmen est superficielle, mais surtout profondément malheureuse, tout ce qu'elle laisse transparaître n'est que mensonge et au fond, elle meurt à petit feu. tout semble les opposer et pourtant… pourtant leur romance est l'une des plus belles que j'ai lu. ensemble, ils se soignent, ils sont thérapeutiques l'un pour l'autre et en dépit de leurs traumatismes, ils deviennent meilleurs l'un avec l'autre.

j'ai commencé ce roman en n'aimant pas Jin que je trouvais trop sombre, trop cliché, mais finalement je suis tombée sous son charme et une chose est sure : malgré son traumatisme, il est lumineux. il sauve Carmen d'elle-même, il est attentionné avec Lys, il est doux en dépit de son caractère de cochon.

j'ai versé de véritables larmes au moment fatidique. l'épuisement de Carmen se ressent et on veut l'aider. ses maux qui l'ont bercée tout au long du récit m'ont parlé plus que de raison, j'ai reconnu certains de mes vices en elle et l'exorcisation de ces tares à travers son personnage m'a permis d'y voir plus clair en moi.

ce livre n'est pas uniquement du divertissement. c'est aussi une véritable introspection sur des blessures que l'on tait, des fêlures que l'on cache et pour cela, merci Océane et Jenn. merci de dire tout haut ce que certains n'osent pas exprimer : cyberharcèlement, TCA, première fois, mutilation, emprise psychologique, suicide, tout y passe, tout y est dépeint de la pire des façons et pourtant… pourtant, l'amour triomphe toujours.

et la plume… la plume !!! ai-je besoin d'en dire plus ? j'aime les phrases alambiquées et dégoulinantes de détails et d'émotions, j'ai été servie. on ne sait même pas qui écrit quoi tant les styles de Jenn et d'Océane se mêlent à la perfection.

j'ai mis du temps à replonger dans un livre après celui-ci. je pensais que rien ne pourrait à nouveau me faire ressentir de telles émotions. je n'ai pas trouvé pour l'instant, même si j'ai repris ma lecture. pour toutes les âmes qui veulent y voir plus clair, ce livre est pour vous.
Commenter  J’apprécie          00
Bonjour à tous !

Post lecture terminée #4

J'ai lu L'art du Trompe l'oeil de Océane Ghanem et Jenn Guerrieri chez Plumes du Web, en compagnie d'Aurélie.

Ce que j'ai pensé de cette lecture…

Je ne suis pas loin du coup de coeur avec cette romance qui dès les premières pages nous plonge dans une ambiance sombre, avec des personnages torturés, en souffrances. C'est une histoire poignante qui m'a véritablement bouleversé. Au travers de l'histoire de Carmen, les auteures abordent et dénoncent avec justesse des sujets sensibles comme les relations toxiques, le cyber harcèlement, les troubles alimentaires et bien d'autres dont il est important de prendre conscience.

Avant de commencer votre lecture je vous conseille vivement de lire les TW qui sont assez nombreux car certaines choses pourraient heurter votre sensibilité.

Cette histoire va vous briser le coeur, vous allez détester certains personnages, certains passages ne seront pas facile à lire, cette histoire est sombre et lumineuse en même temps, mais lisez là elle est magnifique et criante de vérité sur ces sujets dont on ne parle pas assez à mon goût.

J'ai rencontré Carmen, une jeune femme qui prends soin de bien cacher sa souffrance, qui est totalement sous l'emprise de son petit ami Cisco, un homme toxique comme j'en ai rarement rencontré. Je ne peux même pas vous dire le nombre de fois ou j'ai eu envie de lui arracher les yeux tant son comportement m'a horripilé. Au fil des pages ma compassion pour Carmen n'a fait que croître car contrairement à ce que certains peuvent dire il n'est pas toujours évident de parvenir à se sortir de ce genre de relation, même si au fond de nous on sait qu'elle est mauvaise pour notre santé mentale.

Et j'ai rencontré Jin, cet artiste torturé, un peux en marge, mais d'une gentillesse et d'une sensibilité incroyable, si j'étais un peu méfiante avec lui au départ, très vite je l'ai adoré, qui va percevoir chez Carmen ce qu'elle tente à tout prix de cacher.

La psychologie des personnages est travaillée à merveilles, une plume d'une grande justesse pour cette histoire bouleversante qui me restera longtemps en mémoire.

Alors cette romance psychologique vous tente ? Aimez vous ce genre de lecture?


Relation toxique / Cyber-harcèlement / mensonges / manipulations / faux semblant
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Moi, je suis faite d'ombres, d'illusions, de mensonges, de faux semblants. Sous le relief chatoyant de mes paillettes se cachent des écailles aussi dures et tranchantes que des lames d'obsidienne.
Commenter  J’apprécie          40
— Tu t'inquiètes constamment de ne pas être à la hauteur, de ne pas être assez belle... Être toi-même te terrifie. Cette détresse intérieure... elle est en train de te bouffer. Je sais pourquoi tu finiras seule le restant de tes jours. Tu veux savoir pourquoi ?
Dans ses yeux, je décèle une lueur inconnue : une profonde affliction qui ne fait que s'aggraver à mesure que je rajoute du sel sur ses plaies. C'est si fort que son expression me capture et efface tout autour de moi. Nous sommes tous les deux hors d'haleine.
— Parce que c'est un véritable supplice de t'aimer.
Commenter  J’apprécie          00
On se perd ensemble dans cette valse enivrante, où les cœurs se lient, les âmes fusionnent et les regards se capturent.
Commenter  J’apprécie          30
J’aimerais que mes yeux soient le seul miroir à travers lequel elle puisse contempler son reflet. Juste pour qu’elle prenne conscience de la beauté de son âme fêlée et de la tendresse de son cœur qui a su résister à tant d’épreuves.
Commenter  J’apprécie          10
- Tu es revenu... murmuré-je d'une voix faible.
- J'crois que j'suis incapable de partir.
- Pourquoi?
- Tu n'as jamais été aussi belle qu'en ce moment, Namaiki.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Océane Ghanem (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Océane Ghanem
Trouvé au fin fond de la valise après les vacances, l'épisode #17 de New(s) Romance, l'émission 100% NR, est là !
Les invité.e.s du jour sont Dahlia Blake et Océane Ghanem !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
- TikTok : https://www.tiktok.com/@hugonewromance - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewromance - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance
On espère que vous avez aimé notre émission ! N'hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu ;)
Jiji #NewsRomance
Vidéo réalisée par Pierre Maler.
+ Lire la suite
autres livres classés : coeurVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (634) Voir plus



Quiz Voir plus

Amoureux célèbres (2)

Et voici, elle s'inclina et ses lèvres se posèrent sur la main de son seigneur, et elle leva les yeux, le contempla, vierge devenue, saintement contempla le visage d'or et de nuit, un tel soleil. Un sourire égaré aux lèvres tremblantes, il considéra sa main baisée, la porta à ses yeux.

Ariane et Solal
Paul et Virginie
Ulysse et Pénélope
Hamlet et Ophélie

20 questions
139 lecteurs ont répondu
Thèmes : amour , passion , coupleCréer un quiz sur ce livre

{* *}