AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812912286
Éditeur : Editions De Borée (19/09/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un homme se présente à la porte de Germain Aubert pour le tuer ! Germain sait déjà pourquoi il vient et commence à se rappeler. Indochine, 1954. Suite à une mauvaise blague, Germain laisse penser à son camarade Reymond Malartre qu'il a des dons de devin et lui prédit sa mort dans quelques mois. Cette faute, Germain n'aura jamais le temps de la réparer et Reymond, d'une santé fragile, se suicidera à son retour en France.
Cette prédiction malencontreuse hanter... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marcelline
  09 octobre 2014
C'est beau, mais c'est triste... C'est triste, mais qu'est-ce que c'est beau!
Lu, que dis-je, avalé sur deux jours, ce (plutôt court) roman "de terroir" m'a laissée à la dernière page avec la gorge très serrée et les larmes aux yeux. La description des amours vécues par Germain sont très émouvantes, très belles et m'ont beaucoup touchée alors que, lorsqu'on lit la quatrième de couverture, cela ne semble pas constituer l'intrigue principale de ce roman.
Par contre, c'est bien cette dernière (l'intrigue, donc!) qui contribue à serrer le coeur tout au long du récit car, jusqu'à la chute, le suspense reste entier.
Enfin, pour terminer, alors que ma critique semblerait vouloir attribuer cinq étoiles à ce livre dans ma bibliothèque personnelle, j'avoue que certaines descriptions, notamment de paysages, ont été légèrement trop longues à mon goût même si c'est peut-être simplement le revers d'un suspense qui me tenait en haleine et à qui je n'avais pas envie de permettre beaucoup de digressions...
Voilà... un grand merci, donc, à Babélio et aux éditions De Borée pour ce beau cadeau et cet excellent moment qu'ils m'ont offert grâce à l'opération Masse critique!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Florel
  24 octobre 2014
J'aime bien lire parfois quelques auteurs proches du terroir, des auteurs régionaux. Généralement ce sont des bonnes petites découvertes agréables, faciles à lire, un peu plus terre à terre que d'autres romans plus connus, enfin bref, j'ai rarement des mauvaises surprises. Et ben là encore une fois, ça été une bonne pioche.
L'écriture est simple, tout s'enchaîne facilement, - alors qu'étonnamment je trouve que le résumé comme le titre ne correspondent pas à la majorité de l'histoire -, les personnages sont agréables à découvrir et à suivre, le décor est très champêtre. Bref, c'est une France profonde et vieillotte que j'ai suivi avec plaisir. Ce livre respire la simplicité, les joies simples, et le temps où elles étaient encore de mise. Ce qui dépayse beaucoup et fait du bien mine de rien ; même si à côté de ça notre pauvre héros à quand même un karma de merde (pardon pour l'expression). Parce qu'en effet le pauvre il va en vivre des vertes et des pas mûres dans sa vie. Et d'ailleurs c'est malheureux à dire, mais c'est justement ces choses-là qui fait que ce livre se lit aussi très bien, même si comme je l'ai déjà dit l'histoire ne tourne pas que autour de cette prédiction très particulière. Dans ce cas je dirais même qu'elle est en digression permanente par rapport au résumé, mais personnellement ça ne m'a pas gêné le moins du monde.
Cependant il y a un point qui ne m'a pas beaucoup convaincue dans ce livre, c'est la fin. Plus particulièrement le raisonnement du frère de Rey sur la mort. Alors je suis entièrement d'accord avec lui dans le principe, mais complètement ! Cela dit la conversation qui s'est tenue avant dans le livre n'amène pas pour moi ce genre de réflexion philosophique. Pour tout dire j'ai trouvé que cette sentence tombait là comme un cheveu sur la soupe, je ne l'ai pas trouvé en adéquation avec l'histoire, mais bon ce n'est pas non plus un terrible faux pas car elle n'est pas hors sujet, on se demande juste comment elle arrive là.
En résumé ça fut une lecture fort agréable pour moi.
Lien : http://voyagelivresque.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Latornadeblonde
  13 octobre 2014
Germain, un vieil homme qui vit dans une ferme très isolée, reçoit un jour la visite d'un inconnu qui dit être le frère d'un soldat que Germain a connu en Indochine. A partir de là, il va nous emmener sur les traces de son passé.
Pour commencer, je dois dire que je n'avais pas lu ce type de livres depuis un bon moment. Il s'agit d'un roman dit « terroir ». J'avais une appréhension concernant le sujet au vu de la quatrième de couverture. Mais finalement, non seulement, l'écriture est agréable mais en plus le sujet est bien traité. J'ai eu peur de m 'ennuyer à suivre Germain dans sa petite vie de fermier avec pour seule compagnie, ses vaches, ses poules et ses deux chiens. Une vie de sauvageon qu'il a choisi pour se punir, lui qui se destinait à un avenir prometteur en tant qu'électronicien. Et finalement, je ne me suis pas ennuyée.
L'histoire est touchante ,empreinte de remords et de nostalgie. Mais même si Germain a vécu toute sa vie avec sa culpabilité, il n'en demeure pas moins qu'il a connu le bonheur durant un temps certes très court. Lui qui croyait que le sort s'acharnait sur lui pour le punir à fait cette rencontre extraordinaire de Gaby, cette jeune femme pleine de vie. Il a aussi appris à se pardonner.
Bref, même si cette lecture n'est pas le genre que je lis habituellement, j'ai bien aimé. L'écriture m'a rappelé Bernard CLAVEL, auteur que j'ai redécouvert il y a peu grâce au cercle de lecture dont je fais partie. Un livre qui fait du bien contrairement à ce que laisse présager le résumé.
Je vais faire l'acquisition de ce roman pour les lecteurs de la bibliothèque où j'officie en tant que bénévole. Ils vont adorer.
Livre reçu dans le cadre de Masse critique. Merci à Masse Critique et aux éditions De Borée pour cette charmante lecture que je n'aurai sans doute jamais lu sans cette initiative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dark_vadorette
  11 novembre 2014
Je tiens à remercier Babelio et les éditions de la Borée de m'avoir permis de découvrir le roman d'Yveline GIMBERT.
Comme plusieurs d'entre nous l'ont déjà mentionné, il s'agit de roman du terroir narrant la vie de Germain AUBERT. Ce dernier se retrouve confronté à son passé lorsque le frère de Rey, compagnon de Régiment pendant la guerre d'Indochine à qui Germain a prédit qu'il allait mourir et qui s'est suicidé, frappe à sa porte et pointe un revolver sur lui. Ce dernier est venu chercher des explications sur cette prédiction funeste et promet de tuer Germain après sa confession.
Ainsi cette prédiction va plonger Germain dans les souvenirs de sa vie, oscillant toujours entre petits moments de bonheur simple et grands malheurs.
Ce roman est d'une lecture facile et plutôt agréable. Les descriptions des paysages et du cadre de vie sont nombreuses, voire beaucoup trop nombreuses et détaillées. On a parfois l'impression de lire une encyclopédie de la faune et la flore... Cela n'enlève rien à l'histoire qui est intéressante et le personnage de Germain qui est attachant.
J'ai noté un passage toutefois erroné à la fin du livre: Germain raconte à sa fiancée qu'il a rapporté un peignoir en soie pour sa mère d'Indochine; or, ses parents sont morts avant qu'il parte faire la guerre en Indochine ! Donc soit j'ai mal lu, soit il y a une coquille...
Ce livre reste toutefois distrayant, peut-être même déstressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LatornadeblondeLatornadeblonde   13 octobre 2014
C'est en l'année 1966 que la pensée de Germain se retrouve cette fois. Dix années se sont écoulées depuis son retour aux Gonnets. Sans que rien de particulier ne se soit passé dans son existence et sans qu'il fasse d'effort pour la changer ou l'embellir.Pendant ces dix années, les souvenirs ont réveillé bien souvent le remords dans sa conscience morale, même s'il se disait que sa faute ne correspondait pas à sa vraie personnalité
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Yveline Gimbert (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yveline Gimbert
Découvrez nos romans grands formats, nos poches et nos polars de ce début d'année: ? Roger Poux, "Les Enfants peuvent tout entendre" (collection le chant des pays) ? Frédérique-Sophie Braize, "Paysannes de montagne" (Souny Poche) ? Pierre Brocchi, "Aucun répit" (collection Plumes noires) ? Suzanne de Arriba, "Un Ange égaré sur la terre" (collection le chant des pays) ? Nelly Buisson, "La Théière anglaise" (collection le chant des pays) ? Yveline Gimbert, "Le Venin de la terre" (Souny Poche) ? Brenda Lee O'Ryan, "La Gamine au débardeur rouge" (collection Plumes noires)
autres livres classés : remordsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre