AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070708840
238 pages
Gallimard (20/02/1987)
2.83/5   6 notes
Résumé :
William Golding a choisi de transporter le lecteur dans un passé légendaire où son imagination joue en toute liberté : il se sert de la relativité historique pour montrer la pérennité du cœur humain. Un Pharaon arrive au bout de son destin (Le Dieu scorpion). Un homme préhistorique, Crac-Crac, ainsi surnommé parce qu'il a une cheville déboîtée qui produit un double claquement, retrouve sa dignité grâce à une femme. Un empereur romain récompense un génial inventeur, ... >Voir plus
Que lire après Le Dieu scorpionVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Publié en 1971, il s'agit d'un ensemble de trois textes, trois longues nouvelles ou micro romans, sans liens entre eux, qui se passent à des époques lointaines, pendant l'antiquité ou même la préhistoire, pour un des textes. Une antiquité ou une préhistoire en dehors du temps : pas d'indices, d'événements ou de personnage permettant de situer les récits à tel ou tel moment exact de l'histoire. Il s'agit plus de placer le sujet dans un cadre, celui de l'Egypte antique ou de la Rome impériale, sans le rattacher à un passé précis, à un point dans le temps, à des faits avérés. Il s'agit plutôt de situations qui permettent de poser des problématiques plus larges, d'essayer de saisir l'essence d'une civilisation, une sorte d'archétype.

Dans le dieu scorpion, le texte qui donne son titre au recueil, nous sommes dans l'Egypte antique. Un moment très archaïque, pendant lequel le pharaon décédé était accompagné dans sa mort par ses serviteurs, censés le servir dans l'au-delà. Indispensable à la survie de son peuple, maître de par ses actions du fonctionnement de la nature permettant la survie de ses sujets, il est en même temps esclave de sa charge et des traditions. Un personnage venu d'ailleurs, qui refuse de jouer le jeu d'une culture qui n'est pas la sienne, menace de faire exploser les équilibres, de saper la stabilité du système.

Crac-crac, la deuxième nouvelle se place pendant la préhistoire, dans un monde où les hommes et les femmes vivent dans deux univers en grande partie séparés. Les femmes mènent en quelque sorte le jeu, tout en faisant croire aux hommes qu'ils sont les plus importants, en les laissant dans une sorte d'immaturité, se livrant à des activités s'apparentant à des jeux.

L'envoyé extraordinaire, le dernier des trois textes, nous amènent dans l'empire romain. Un empereur vieillissant tente de se maintenir, malgré la poussée de son successeur déclaré. L'arrivée d'un inventeur grec, désirant lui proposer des objets technologiques révolutionnaires, pouvant transformer la société, fait bouger les lignes, enfin pour un moment. Mais on ne change pas en un instant les habitudes et visions de choses.

Ces textes sont assez déstabilisants, dans une forme d'abstraction, très précis dans des descriptions, mais évoquant des contextes reconstruits, en partie basés sur des sociétés ayant existé, mais sans se rattacher à des faits ou personnages réels, posant à chaque fois une problématique, plus qu'en s'intéressant à une trame romanesque. Beaucoup de choses sont suggérées, à deviner par le lecteur, à interpréter surtout, une part de mystère demeure. Il s'agit plus d'ambiances et de concepts que de narration à proprement parlé. Cela ne conviendra pas à tous les lecteurs, c'est un univers très particulier, mais que j'ai trouvé au final assez captivant.
Commenter  J’apprécie          172
Avec ce recueil de trois longues nouvelles associant Antiquité et Préhistoire, le lecteur a d'abord affaire au Golding faiseur de mythes, plutôt qu'au bouffon des “Hommes de papier” et du “Journal égyptien”. J'ai eu de la difficulté à embarquer.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Sais-tu, Mamilius, que la Chine est un empire plus vaste que le nôtre?
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de William Golding (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Golding
Dans cette vidéo, je vous parle du roman de Kim Liggett "L'Année d Grâce", qui convoque "Hunger Games" autant que "La Servante Ecarlate" ou "Sa Majesté des Mouches". Je vous parle aussi de "Wilder Girls" de Rory Power - ou comment le corps des femmes, encore, toujours, est à la disposition de tous, sauf elles-mêmes.
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (23) Voir plus



Quiz Voir plus

Sa majesté des mouches

Qui est l'auteur

Roald Dahl
William Golding
Dick King-Smith
Alex Bell

13 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Sa majesté des mouches de William GoldingCréer un quiz sur ce livre

{* *}