AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Angélique tome 3 sur 30
EAN : 9782266322591
849 pages
Pocket (24/03/2022)
3.96/5   134 notes
Résumé :
Comme il a été long, le chemin de Versailles ! Dotée du titre de marquise du Plessis-Bellière, Angélique est la coqueluche de la Cour. Ne dit-on pas que son charme a ravi jusqu'au cœur de Louis XIV ? De quoi jeter son ancienne amie, Mme de Montespan, dans la plus noire des jalousies. Chasses, duels, fastes, poisons : à la Cour du Roi-Soleil, une favorite est si vite évincée... Pour se défendre face à ses adversaires, Angélique ne manque pas d'armes. Mais contre un p... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
mjaubrycoin
  02 août 2021
Angélique ... une lecture qui a fait rêver bien des jeunes filles il y a ...très longtemps. Ma saga de cet été 2021 ...Entrecoupée évidemment par d'autres lectures pour éviter la saturation !
Autant les deux premiers volumes m'ont réjouie et divertie, autant celui-ci m'a fait comprendre que certains romans supportent mal le passage des années et le changement des mentalités.
Angélique qui a réussi à redresser sa situation (fortement compromise il est vrai à la suite de la fin sur le bûcher de son mari bien aimé, le mystérieux Joffrey de Peyrac et de la disparition de son compagnon d'enfance devenu le puissant bandit Nicolas Calembredaine) a épousé son cousin Philippe du Plessis-Bellière pour parvenir à se faire une place à la Cour de Versailles.
Et Dieu sait que les passages consacrés aux relations pour le moins "difficiles" entre les époux m'ont paru indigestes et "datés". Comment une femme aussi indépendante et déterminée que notre héroïne, peut elle accepter d'être battue, violée, humiliée par celui qu'elle a voulu absolument épouser et surtout comment parvient elle a éprouver de tendres sentiments pour un individu aussi grossier et détestable ? Ah c'est sûr on est bien loin de "me too" et de la lutte contre les violences faites aux femmes !
Il est bien vrai qu'une fois passé de vie à trépas, le beau Philippe ne parait pas hanter l'esprit d'Angélique ....Comme disait un célèbre contemporain : "la perte d'un époux ne va pas sans soupir... On fait beaucoup de bruit... Et puis on se console ..."
Et finalement cette femme admirable n'est pas exempte de bien des défauts. Un exemple qui m'a choquée : elle n'a pas le "temps" d'éprouver de l'affection pour sa belle jument Cérès qui pourtant lui est dévouée totalement comme seul un vaillant cheval peut l'être avec sa cavalière .
Autre exemple : elle n'est guère attentive au sort de ses enfants et les quitte sans regrets pour se lancer dans l'aventure... le sort de ceux qui se dévouent pour elle ne parait pas non plus l'empêcher de dormir ... le manque d'empathie dont fait preuve l'héroïne passe de plus en plus difficilement au fil des pages...
Et puis que fait notre belle Angélique dans ce nid de vipère qu'est la Cour de Versailles puisqu'elle a décidé une bonne fois pour toutes de ne pas céder aux avances répétées du souverain ? Son ambition effrénée ne contribue pas à la rendre tellement sympathique .... Mais il faut bien que l'intrigue rebondisse !
Mention très bien pour le contexte historique toujours parfaitement documenté de la vie quotidienne à Versailles au milieu d'un chantier colossal !( Merci Serge Golon qui dans le tandem se chargeait de toutes les recherches documentaires )
Un bémol cependant : la pièce de Molière " l'école des femmes" n'a pas été jouée pour la première fois à la Cour mais "à la ville" le 26 décembre 1662 et plusieurs années avant l'année mentionnée dans le récit soit 1666-1667 (Merci au Professeur Forestier le sorbonnard de génie qui m'a fait découvrir les merveilles du théâtre classique )
Dommage que l'on quitte la Cour avant que l'affaire des poisons n'éclate, même si elle est portée en germe dans ce volume de la série.
On se doute bien qu'Angélique va encore en connaître des aventures pittoresques, invraisemblables, amoureuses et exotiques .... Irais-je jusqu'au bout sur ses pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LeaTouchBook
  11 juin 2015
4.5/5 : L'été arrive et il est temps de se prendre un petit panier de bonnes lectures estivales, le roman historique est un des genres favoris de cette période : dès lors si vous ne connaissez pas les aventures d'Angélique, il faut d'urgence se plonger dans cette saga rééditée par les éditions L'Archipel !
Angélique représente la femme forte, intelligente, attirée autant par les sciences que par la littérature, précurseur de la femme moderne au travers de son indépendance financière et intellectuelle, perspicace et courageuse. Je ne peux qu'admirer ce type de protagoniste qui nous amène à vivre de merveilleuses histoires, à trouver en elle une forme de modèle. A ses côtés vous rencontrerez des personnages historiques reconnus comme le roi : monarque tout puissant mais aussi jeune homme remarquablement inventif et innovant, fin stratège et manipulateur.
Au-delà des êtres qui parsèment cette saga, j'aime le fait de toujours apprendre les us et coutumes de l'époque. On sent réellement cette omniprésence de connaissances, de recherches de la part d'Anne Golon : ce n'est pas qu'un merveilleux récit romanesque, c'est un puits de savoirs ! D'autant plus qu'avec Angélique on voyage toujours, on rencontre des êtres illustres, des pays exotiques : c'est vraiment fascinant !
Avec une écriture fluide, agréable, riche, Anne Golon met en exergue des descriptions soignées de la cour, des usages, des intrigues et des amours comme le cérémonial du réveil du Roi. Versailles, Molière, Perrault ou La Fontaine n'auront plus de secrets pour vous !
En définitive, cette suite s'ancre parfaitement dans cette saga incroyable et incontournable du genre !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Pluiedor
  30 avril 2022
Dans le 3e volume des aventures d'Angelique, nous la suivons à Versailles. Philippe voulant la reléguer en Province, il lui faut à tout prix trouver une charge à la cour.
Très vite, elle suscite la jalousie et la haine chez Mme de Montespan, qui prévoit une vengeance éclatante.
Le Roi se rapproche d'Angelique, lui accordant faveur sur faveur, mais ce n'est jamais le moment idéal de concrétiser son attirance.
Après cette relecture je suis un peu réservée sur l'image qu'Anne Colon donne du roi. Ce n'est pas ainsi que je l'aurais imaginé.
Commenter  J’apprécie          10
MDWI
  04 septembre 2020
"Angélique et Le Roy" de Anne et Serge Golon voit notre héroïne vivre dans les fastes et les complots de Versailles. On y a parle dettes de jeu, disputes de faveurs et charges, empoisonnements,... toute la noirceur cachée derrière la frivolité de la Cour. On y aborde aussi la politique étrangère, les guerres aux frontières.
Quant à Angélique, elle aura fort à faire pour neutraliser ses ennemis et trouver un terrain d'entende avec son cousin qu'elle a soumis à un odieux chantage.
Encore un tome très bien documenté aux personnages attachants. Un style qui a un peu vieilli mais une intrigue toujours très intéressante et sans temps mort.
Commenter  J’apprécie          00
Pascalmartinenous
  13 mai 2015
Angelique l'histoire toujours aussi belle bien-sûr,malgre que J'ai eu un peu plus de mal à accrocher que les deux précédents.
Cela ne m'empêchera pas de suivre les prochaines aventures d'Angelique.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PilingPiling   20 juillet 2008
incipit :
Angélique sommeillait à demi, l'esprit agité par de joyeux projets, comme une fillette à la veille de Noël. Par deux fois elle se redressa et battit le briuet pour allumer la chandelle et contempler, disposées sur des fauteuils près de son lit, les deux toilettes qu'elle revêtirait demain pour la chasse du roi.
Commenter  J’apprécie          70
FanatikFanatik   28 février 2013
La nuit été si douce et leur isolement si parfait dans l'abri du petit temple d'amour, qu'elle éprouvait toutes les audaces. Il était revenu. Dans la cohue de la fête il l'avait cherchée. Il n'avait pu résister au désir de la joindre. En s'abritant derrière l'ironie il lui faisait l'aveu qu'elle lui avait manqué. N'étaient-ils pas en route tous deux vers quelque chose merveilleux ?
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
– Sire, de grâce, supplia-t-elle, ne m'entraînez pas dans une faiblesse qui me ferait horreur.

– Horreur ? Je vous ai pourtant sentie fort accessible, et il y a des consentements sur lesquels on ne peut se tromper.

– Que pouvais-je faire ? Vous êtes le roi !

– Et si je n'étais pas le roi ?

Angélique, toute sa véhémence revenue, le brava.

– Je vous aurais flanqué une paire de gifles.

Le roi, furieux, fit quelques pas de long en large.

– Vous me rendez enragé, ma parole. Pourquoi ce dédain ? Suis-je un amant si imparfait à vos yeux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   24 septembre 2017
Pour parure elle avait choisi des perles roses. En grappes pour les pendants d'oreilles, en sautoir de trois tours pour le cou et les épaules, en diadème «croissant de lune» pour la chevelure. Elle les avait acquises chez un joaillier qu'elle affectionnait parce qu'il lui parlait des mers chaudes d'où venaient ces perles, des longues transactions, des difficiles expertises et des longs voyages accomplis par elles, dissimulées dans des-sachets de soie que se repassaient marchands arabes, marchands grecs ou marchands vénitiens. Ce commerçant quintuplait leur valeur par l'art qu'il possédait de donner à chaque perle le prix de la rareté et l'impression qu'on avait dû la ravir au jardin des dieux. Malgré la fortune qu'elle avait dû dépenser pour en devenir propriétaire, Angélique n'éprouvait aucune de ces arrière-pensées tourmentées qui suivent les trop folles acquisitions. Elle les regarda avec ravissement, posées dans leurs écrins de velours blanc, sur sa table de chevet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   05 septembre 2017
Angélique sommeillait à demi, l'esprit agité par de joyeux projets, comme une fillette à la veille de Noël.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anne Golon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Golon
Anne Golon - La victoire d'Angélique (1985)
autres livres classés : louis xivVoir plus





Quiz Voir plus

Angélique.........mais vos yeux ?!

L’histoire d’Angélique et de son mari se passe sous le règne de

Louis XIII
Louis XIII et Louis XIV
Louis XIV
Louis XVI

15 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Anne GolonCréer un quiz sur ce livre