AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352946697
Éditeur : Bragelonne (31/10/2013)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 117 notes)
Résumé :
Contre toute attente, Richard et Kahlan ont survécu. Mais une nouvelle menace se profile dans les Terres Noires. Privé de ses pouvoirs de sorcier de guerre, Richard doit faire face à l’infernale conspiration qui se trame loin au nord. Kahlan est quant à elle gravement infectée par un fléau mortel. Dépourvu de magie, Richard ne peut compter que sur son épée et son intelligence – et sur Samantha, une jeune guérisseuse prometteuse
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  19 janvier 2014
Après avoir triomphé de Jagang et de l'Ordre impérial, d'être retournés entourés de leurs amis au Palais du Peuple, d'y avoir découvert une étrange machine, puis d'être allés affronter une nouvelle ennemie, Jit, Richard et Kahlan se retrouvent dans une bien mauvaise posture, sans nouvelles de leurs amis venus les sauver....
Vu ainsi l'intrigue parait bien peu originale, du déjà vu ? Oui en partie. Voilà Richard confronté à de nouveaux ennemis et à un nouveau monde qu'il doit apprendre à connaitre entouré de nouveaux alliés. Après Henrik, c'est autour d'une jeune magicienne Samantha (promis ce n'est pas une blague) de faire son apparition. Et la voilà qui apporte un vent de fraîcheur, dans une mécanique bien connue.
Au titre des point négatifs il est également nécessaire de parler du style de Goodking (ou alors est-ce la traduction ?), pour le moins répétitif. Les expressions idiomatiques deviennent franchement intolérables (les "voilà tout" "tout simplement"...) d'autant qu'elles durent depuis treize tomes (sans compter les romans hors-série). de nombreuses répétitions viennent également gâcher le plaisir. Utiles pour faire référence aux tomes précédents elles deviennent déprimantes lorsqu'il s'agit de références au tome en cours...
Fort heureusement, de bonnes nouvelles sont au rendez-vous pour nous faire oublier tout cela : une écriture moins longue, plus condensée. le confort de lecture gagne beaucoup depuis deux tomes et c'est tant mieux !
Notre Richard semble également s'être résigné à devoir toujours voir sa Kahlan aux portes de la mort, la preuve : il ne s'en plaint plus. Autre évolution intéressante : le protagoniste semble atteint d'une certaine lassitude et porte un regard désabusé sur lui-même et de ce que le destin semble attendre de lui.
Les demi-humains, le cannibalisme, le Troisième royaume, la haute muraille, les Terres noires, les prophéties et l'abbé Dreier, Sulachan... autant de nouveautés qui incitent à poursuivre la lecture. Même si Hannis Arc (un nouveau Jagang) et les morts vivants (ça y est... même Goddking a été victime de la mode des zombies !) gâchent un peu l'ensemble.
Un constat pour le moins mitigé, qui doit pouvoir rassurer les adaptes de la série. D'autant plus qu'il s'agit là d'une intrigue de transition. Mais pour cela, il faudra attendre les surprises du dénouement pour le comprendre. Intéressantes et franchement déroutantes... n'en disons pas plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DrJackal
  09 octobre 2014
...
Bon ne pas lacher une série en court, ça veux aussi dire lire la fin...
Voilà comment une série qui était très bien, devient décevante à force de pousser toujours trop loin sans jamais vouloir conclure...
Enfin bon on suit l'histoire de Richard post Jit, et la révélation du troisième royaume par le peuple de Stroyza...
Un tome toujours facile à lire bien écrit etc... mais qui devrait être conclu maintenant depuis déjà 2 livres... ça n'avance plus vraiment, l'histoire suit son court avec sont lot de rebondissement de plus en plus fade et prévisible, des personnages qui se répètent au fur et a mesure (on retrouve dans le discourt de Kalan exactement la même chose que celui de Richard quand il est prisonnier de l'ordre impériale...) .
Ha un moment il faut dire stop, et malheureusement Goodkind n'a pas su trouver le bon moment ce qui rend malheureusement cette série décevante...
Et un gros point noir soit à la traduction de Jean claude Mallé soit à l'origine, mais dans le fantastique du genre on ne peut pas se permettre de comparer quelque chose à une aile d'avion alors que les avions n'existent pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
PerdreUnePlume
  15 septembre 2014
C'est plus fort que moi je ne peux me résoudre à abandonner Goodkind et son univers, même si cette saga s'essouffle...
Les deux tomes annexes (La loi des Neuf et le première Inquisitrice) étaient tout de même assez plaisants (c'est quand même grave d'en arriver à être surprise quand c'est réussi...) et c'est en partie ce qui m'a décidé à lui re-re-re-laisser une chance avec ce nouvel opus.
Le dernier en date La machine à présages était particulièrement raté et vraiment long sans apporter grand chose à la saga (qui je le maintiens pouvait très bien se clore sur le tome 11 d'après moi). Mais bon il appelait une suite, et je n'aime pas faire les choses à moitié.
Et au final c'est mitigé... Je me suis moins ennuyée qu'avec le tome 12, il faut dire qu'il y a plus d'action, mais je ne l'ai pas non plus dévoré.
Parce que Goodkind se repose sur ses acquis et use toujours des mêmes recettes, ce qui donne un ensemble assez fade et sans surprise ou presque.
Reste que ce tome répond à une intrigue de fond (et là pour le coup je suis contente d'avoir lu les 2 hors-séries entre temps) tout en nous faisant découvrir une nouvelle contrée aux moeurs bien différentes.
L'ensemble reste assez vite bouclé, le méchant fait pâle figure à côtés des précédents de la saga...
A nouveau la saga pourrait s'arrêter là. Reste à voir si Goodkind arrive à faire son deuil ou si il va encore jouer les prolongations.
En résumé c'est moins pire que ce à quoi on aurait pu s'attendre sans égaler les premiers tomes de la saga. Lassitude, manque de souffle, Goodkind peine à redonner de l'élan à une saga en perte de vitesse et qu'il tente de faire survivre par tous les moyens.
Dommage, après une saga si bien amorcée, elle aurait méritée une vraie fin plutôt que cette lente agonie...
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MizieFourmi
  14 février 2014
Ce tome est une énorme déception. Pendant toute la lecture, je me suis demandé si j'allais continuer. Tout d'abord, le thème du livre m'a fortement déplu. Je ne suis pas une grande fan des histoires de zombies et de cannibales alors le fait que l'histoire ne tourne qu'autour de ça ne m'a pas plu. On aurait dit une mauvaise parodie des grands romans de SF mettant en scène des morts-vivants. Richard n'est pas du tout crédible en chasseur de zombies. Une fois n'est pas coutume, les personnages que je trouve les plus intéressants, ce sont les « méchants », c'est-à-dire Hannis Arc et l'abbé Dréier. Ce sont des personnages qui mériteraient d'être plus développés.
Le style de l'auteur est toujours le même, mais j'ai trouvé que la plupart des chapitres étaient beaucoup trop courts et terminent tous sur une note de suspens parfois totalement inutile puisque la réponse apparait dans la première phrase du chapitre suivant. Je ne sais pas si c'est la décision de l'éditeur ou de l'auteur mais je n'aime pas du tout ce découpage.
Enfin, j'ai trouvé l'histoire creuse et sans grand intérêt. Il ne se passe pas grand-chose à part des scènes de bataille et d'autres où Richard avance dans le troisième royaume. Je m'attendais à quelque chose de vraiment spectaculaire pour la fin car avec cette saga, j'étais habituée à des scènes « épiques » à la fin. Mais là, c'est aussi plat que le reste. Même la mort d'un des personnages est expédiée en trois lignes ! Et puis le dernier chapitre, je suis restée scotchée. Mais comment il a pu terminer son livre comme ça ? C'est vraiment une solution de facilité. Il y a beaucoup de zones d'ombres dans ce tome qui ne sont pas réglées et j'espère que l'auteur a prévu de le faire dans la suite. Je pense quand même, qu'au bout des treize tomes, il est peut être temps d'arrêter…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Claraz68
  29 mars 2015
Lu il y a plus de 6 mois et n'ayant pas encore la fibre critique à ce moment là, je me permet donc de faire un retour en arrière sur cette lecture.
Ce fut ma plus grande déception concernant T. Goodkind, la série de l'Épée de Vérité, très bonne dans ses premiers tomes, commençait déjà à s'épuiser depuis quelques temps. L'auteur aurait dû s'arrêter après le 10ème tome selon moi (ou peut-être même plus tôt).
Cependant je dois dire que ce tome atteint des sommets de "déjà-vu" et de platitudes romanesques. Je n'aime pas m'arrêter dans une série sans la terminer, encore moins dans un livre mais j'aurais peut-être dû. L'auteur manque clairement d'inspirations, car quoi de plus décevant que d'inclure des "zombies" dans son univers de fantasy.
De plus, je me demande si la préquelle racontant la légende de Magda Searus n'est pas juste un prétexte lucratif pour introduire tous ces mort-vivants dans la série. Ce sont pour moi deux tomes extrêmement décevants qui je pense vont me faire arrêter ce cycle. Je refuse de participer à la visible avidité de l'auteur à surfer sur la vague commerciale de sa série avec un tome aussi médiocre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Elbakin.net   24 octobre 2013
Ici, en étirant sur 500 pages un récit d’aventure bas de gamme qui n’en demanderait même pas 200 si l’on était un tant soit peu exigeant, on se demande tout de même qui peut encore prendre du plaisir à la lecture de cette histoire sans queue ni tête, avec un abbé dément comme “grand méchant”, évidemment dépeint sans aucune subtilité et balayé bien vite.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
KahlanAmnellKahlanAmnell   06 juillet 2014
Richard se souvint du temps où il avait l'âge de Sammie. Persuadé d'être adulte, il pensait avoir tout compris du monde. Même s'il était de fait plus malin que le croyaient les "grandes personnes", il lui en restait beaucoup plus long à apprendre qu'il le pensait. En vieillissant, il avait commencé à comprendre que mesurer l'étendue de son ignorance était un très sûr indice de sagesse. Aujourd'hui, ayant atteint la maturité, il s'interdisait de faire montre de condescendance face aux jeunes. Mais il gardait à l'esprit que leur vision du monde était extrêmement limitée.
L'âge de la fausse confiance pouvait se comparer à ces lueurs, dans le ciel, qui précédaient l'aube. Un événement allait se produire, c'était sûr, et il était imminent - mais il restait à venir. Et même lorsqu'il se produisait, l'apprentissage n'était pas terminé. Pendant son enfance, Zedd avait régulièrement répété à Richard que la vieillesse vous enseignait une leçon principale : on ne savait jamais tout, et plus encore, on n'en savait jamais assez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DavalianDavalian   15 janvier 2014
Dans la chaîne de la connaissance, les livres remplaçaient les chaînons manquants, que ce soit à cause des sauts de génération ou des inévitables périodes d'obscurantisme liées à des guerres ou à des catastrophes naturelles.
Commenter  J’apprécie          90
EmLireEmLire   08 mai 2018
Un premier emblème :
"Si tu lis ceci, c'est que tu es le Messager de la Mort, et que la haute muraille n'est plus étanche. La menace que nous n'avons pas pu enrayer se tourne vers toi. La guerre a commencé."
Un deuxième :
"Sache que tu es la seule chance de la vie, désormais. Mais pense aussi que tu oscilles entre la vie et la mort. Aujourd'hui, tu as le potentiel d'être le sauveur du monde ou celui qui le détruira. Et tu n'es destiné ni à l'un ni à l'autre, car un être se forge son destin."
Un troisième :
"Sache que tu as en toi tout ce qu'il faut pour survivre. Utilise ces atouts ! Et cherche la vérité. Nous sommes de tout cœur avec toi, ne l'oublie pas. Forge ton destin sans te tromper, car la vie elle-même est en jeu. Nous te laissons cet héritage afin que tu ne perdes jamais de vue l'enjeu de cette guerre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EmLireEmLire   09 mai 2018
Richard serra les dents. Puis il bondit vers le fragment de voile et le traversa.
Il eut le sentiment de basculer d'une falaise en pleine nuit.
Un océan d'obscurité...
Maintenant qu'il était entré dans le royaume des morts, il n'apercevait aucune silhouette spectrale et n'entendait ni gémissement ni cri.
Derrière le voile, il n'y avait rien.
Pas de chaleur, de froid ou de lumière, mais seulement une obscurité plus profonde que tout ce qu'il avait jamais vu. En un sens, c'était comme regarder une pierre de nuit, sauf qu'il était comme avalé par cette obscurité, sans avoir la moindre possibilité de s'en détourner.
Richard perdit tout repère et tout sens de la réalité.
Le monde était mort pour lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EmLireEmLire   08 mai 2018
Sa patience épuisée, Vika frappa Richard au ventre avec son Agiel. Enfin, elle essaya, car Richard saisit l'arme au vol avant qu'elle touche sa cible.
Serrant l'Agiel, il supporta la douleur ainsi qu'on le lui avait enseigné lors de terribles "leçons" dont il n'aurait jamais pensé avoir besoin un jour.
Aujourd'hui, elles lui étaient précieuses.
Aujourd'hui, il était reconnaissant à la femme qui les lui avait prodiguées.
Parce que sans ça, il se serait déjà écroulé.
Tout près de Vika, il la regardait dans les yeux, partageant la douleur qu'elle éprouvait chaque fois qu'elle saisissait son arme.
[...]Dans les yeux bleus de Vika, Richard vit enfin passer l'ombre de la peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Terry Goodkind (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Goodkind
Terry Goodkind - Conception part 1
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'épée de vérité Tome 1

Au début du livre quel est le métier de Richard Cypher?

sourcier
il n'a pas de métier
guide forestier
marchand itinérant

9 questions
221 lecteurs ont répondu
Thème : L'Épée de vérité, tome 1 : La première leçon du sorcier de Terry GoodkindCréer un quiz sur ce livre
.. ..