AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Basile Béguerie (Traducteur)
EAN : 9782290179314
480 pages
J'ai Lu (06/01/2021)
4.17/5   265 notes
Résumé :
Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite.
Un soldat idéaliste déchiré entre son cœur et ses devoirs.
Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies.
Un traître déterminé à venger le sang de son peuple.
Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants.
Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d’une bouteille de fumée...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (100) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 265 notes
5
49 avis
4
35 avis
3
10 avis
2
2 avis
1
0 avis

florencem
  28 janvier 2021
J'ai eu la chance de gagner Les voleurs de fumée grâce au calendrier de l'avent des éditions J'ai Lu. La couverture me faisait de l'oeil, et j'avoue que ces cinq « mots » sur le devant : Une princesse, un soldat, une chasseuse, un traître, et un voleur m'ont tout de suite emballé. Je n'ai même pas lu le résumé pour tout vous dire. Et parfois, se lancer dans l'inconnu, ça a du bon.
J'ai vraiment beaucoup aimé. J'avoue que durant la première moitié, je passais un bon moment, mais je ne me voyais pas forcément poursuivre la trilogie. Et arrivée au dernier tiers, impossible de lâcher le roman, et la fin nous laisse tellement sur les fesses, qu'il serait inhumain de ne pas lire la suite (oui, bon j'exagère un chouia…). Il faut dire que l'auteur doit placer son monde, mais aussi ses cinq héros, et cela prend un petit peu de temps. Certains sont même, au début, pas forcément très palpitants à suivre. Je pense notamment à Ambrose (trop parfait), Edyon (trop naïf) et March (trop vindicatif). Et petit à petit, des chemins se croisent, l'intrigue prend réellement forme, les héros évoluent, et on sent qu'on tient entre les mains un roman de fantaisie qui vaut le détour.
Pour vous situer un peu les choses, je dirais que l'on est dans un univers semblable au Prieuré de l'oranger. Même « époque », de la fantaisie mais assez minime, et des héros qui ont chacun un rôle à jouer et que l'on va suivre. La place de la femme est aussi très mise en avant dans le sens où Catherine, notamment, découvre qu'elle peut être autre chose qu'une fille ou qu'une épouse, et aussi via Tash qui du haut de ses treize ans vit sa vie comme elle l'entend. Il y a aussi toutes ces manipulations, cette envie de guerroyer, de la chevalerie, des complots, de la romance, une quête de soi… Des sujets que l'on a l'habitude de voir dans le genre et qui permettent à tout le monde d'y trouver son compte.
Si l'univers n'est pas déboussolant pour ceux qui ont l'habitude de lire des romans comme Les voleurs de fumée, il n'en reste pas moins qu'il y a de la richesse dans la construction de l'univers et que Sally Green a su faire preuve d'originalité. J'ai adoré parcourir les différentes contrées et découvrir toute cette panoplie de personnages et de cultures. C'est dépaysant, charmant, avec cette dose de révolte. Parce que les méchants… c'est plutôt du lourd dans le genre roublards, mesquins, méprisants, cruels et j'en passe, pour éviter d'utiliser un langage moins poli. Mais sans eux, il manquerait cet élément déclencheur qui va faire bousculer toutes ces vies.
Et c'est là aussi que réside la richesse des Voleurs de fumée. Parce que même si les personnages masculins sont pour moi un peu trop stéréotypés au début, ils arrivent à évoluer et à donner à leur vie une dimension tout autre. Catherine et Tash ne sont pas en reste, mais disons qu'on sentait dès le départ qu'elles iraient loin contrairement à leurs homologues masculins. Tzsayn a aussi été un des personnages secondaires que j'ai adoré. Complexe à souhait, avec de la répartie et un sens de l'humour que j'ai adoré. Ambrose le décrit comme un prince parfait, mais pour moi, il n'a pas du tout cette image-là. Il connait son devoir, certes, mais il y a bien plus derrière cet homme.
La fin des Voleurs de fumée nous laisse dans l'expectative. Tous les destins sont sur la sellette, même celui du monde où vivent nos héros. C'était palpitant, prenant et avec une dose d'humour que j'ai beaucoup apprécié pour faire un peu descendre l'atmosphère parfois oppressante. Une jolie réussite, donc, et j'ai hâte de découvrir la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          377
Ichirin-No-Hana
  28 octobre 2021
Les Voleurs de Fumée de Sally Green est un roman de fantasy avec lequel j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture. Nous suivons une galerie de personnages très intéressante et surtout très fournie. Une jolie découverte !
Sally Green fait la part belle à ses personnages féminins et offre des messages féministes de façon très intelligente. Nous découvrons Catherine, princesse qui ouvre les yeux sur sa condition et tente de comprendre les nombreux complots politiques de son pays pour en sortir ainsi que Tash, chasseuse de démons au caractère bien trempé.
Les personnages masculins ne sont pas laissés de côté. Ambrose est un parfait soldat plein de beaux idéaux qui vont être brisés lors de la pendaison de sa soeur. Edyon est le fils d'une richissime marchande avec une passion incontrôlable pour les larcins. Marsch est quant à lui le dernier survivant d'une tribu massacrée. Niveau personnage, on est pas mal non ?
Sally Green nous offre avec ce premier tome un récit très fourni et passionnant à la lecture. Bien qu'il y ait un petit ventre mou vers le milieu, le récit reste très addictif. L'intrigue oscille parfaitement entre action et complot politique. Les rebondissements sont légion et certaines scènes sont très surprenantes (je pense notamment à la scène de la pendaison qui est très marquante). Chaque personnage est différent et chacun a un objectif totalement différent. Ce premier tome est pour moi réussi et je continuerai, bien entendu, ma découverte avec le deuxième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Amybrl
  20 mai 2022
Quel coup de coeur, j'ai tout aimé dans cet univers! Nous suivons cinq personnages dispersés dans trois Royaumes rongés par les conflits politiques. Catherine la princesse du Brégant avec Ambrose son garde royal, Tash et Garvell, chasseurs de démons en Pitorie, Edyon fils royal illégitime et March, d'origine Abask, servant le Roi de Calidor.
Au départ, le rythme est un peu lent, vu la densité de l'univers il est nécessaire de passer par cette phase introductive. Mais une fois l'action installée, on ne décroche plus. J'étais aussi perturbée par le nombre conséquent de personnages, je ne savais pas si j'allais réussir à suivre. Finalement, ils sont tellement bien développés qu'on accroche sans problème et le style d'écriture de l'autrice à la fois fluide et détaillé aide à entrer dans l'histoire.
Je tiens à faire un point d'honneur concernant les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires. Je n'ai eu aucun mal à les visualiser, apprécier ou au contraire détester, sans que l'on tombe dans la caricature. Ils avaient leurs qualités, leurs défauts et surtout, ils étaient réalistes. Ça fait du bien de ne pas avoir envie de les secouer comme c'était souvent le cas dans mes dernières lectures.
Je me suis attachée à Catherine, elle fait preuve d'intelligence, de sagesse et de force alors même qu'elle traverse des épreuves difficiles. J'ai particulièrement aimé son voyage en Pitorie pour son mariage, c'était riche en évènements. Par contre, je n'ai pas été réceptive à sa relation avec Ambrose, bien que je l'apprécie, je trouve qu'il n'y a pas d'alchimie entre eux, contrairement au Prince Tszayn. Ce dernier a un rôle encore secondaire, mais j'ai été conquise par son caractère et je pense qu'il correspond mieux à Catherine.
Tash était tout autant agréable à suivre, son côté à la fois téméraire et enfantin ne laisse pas insensible. D'ailleurs, j'ai adoré sa relation avec Garvell, qui ne manque pas d'humour, j'ai souvent eu le sourire en lisant leurs dialogues. Malgré le fait qu'ils soient « bruts » l'un envers l'autre, on sent l'affection qui les unit.
J'ai eu un peu plus de mal avec March dont la vengeance l'empoisonnait, heureusement il finit par évoluer. Edyon me semblait un peu bancal, mais il s'affirme au fur et à mesure et j'ai fini par aimer ses talents médiocres de menteur et voleur, mais surtout sa bonté inégalable.
Quant aux « méchants » certains m'ont fait frissonner par leur cruauté et intelligence. La suite promet d'être sanglante et les démons auront sûrement une place centrale, dont je suis impatiente d'en découvrir toute l'étendue.
En bref, ce livre nous offre un univers riche avec de nombreuses péripéties et retournements de situation. le récit est mature, les complots politiques affluent sans aucune prévisibilité. L'intrigue nous tient en haleine, on passe d'une émotion à une autre sans ménagement. La manière dont tout s'imbrique est bien menée et la fin clôture en beauté même si elle nous laisse pleine d'interrogations.
En tout cas, j'ai hâte de lire la suite qui s'annonce prometteuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Ogrimoire
  22 février 2021
En ouvrant ce livre, je ne savais pas à quoi m'attendre… Mais la ferveur avec laquelle ma libraire en parlait à un client m'avait fait totalement craquer et suffisait pour que je tente d'en savoir plus sur ce livre au titre énigmatique !
Pendant plus de cinq cent pages, Sally Green nous embarque pour un voyage trépidant à l'occasion duquel on côtoie la mort. Parfois violente, parfois injuste, la grande faucheuse nous accompagne tout au long de l'histoire. Mais Les voleurs de fumée c'est également un tourbillon d'émotions et de magie, avec de belles leçons de fidélité, d'amour mais également de trahison et de manipulation. Pour ce qui est de la magie, j'avoue que j'en ai pris plein les yeux et je n'ai pas envie de vous détailler cela au risque de vous spoiler mais sachez que si vous cherchez un job, vous pouvez devenir chasseur de démons !
Côté intrigue, l'auteure met énormément de temps à dérouler son histoire et ça nous tient en haleine ! Je n'ai pas réussi à décrocher une seule fois, il fallait absolument que je sache la suite ! C'est captivant, c'est mordant, c'est tranchant, bref j'ai hâte d'avoir les deux autres tomes entre les mains !
La multitude de personnages peut un peu effrayer au début de la lecture, mais ils ont tous une place particulière dans l'histoire et sont tous très travaillés ! Personnellement, j'ai eu un coup de coeur pour la princesse Catherine qui ne manque pas d'audace et de courage et également pour Tash la jeune chasseuse de démons qui n'a pas sa langue dans la poche et qui est très impulsive avec ses répliques très tranchantes !
Certains diront peut-être que c'est un copier-coller de Game of thrones mais sincèrement j'ai l'impression que c'est un univers à part qu'a créé Sally Green, car l'utilisation de la fumée de démon pour gagner la guerre je trouve ça vraiment bien trouvé !
Bref, si vous aimez les romans à plusieurs voix, la magie et les princesses un peu rebelles alors sans hésitation, ce livre est pour vous !
Lien : https://ogrimoire.com/2021/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Mariloup
  13 août 2021
Une sublime couverture et un résumé court et efficace, il ne m'en fallait pas plus pour craquer pour le tome 1 des Voleurs de Fumée. J'ai entendu beaucoup de bien de ce roman et je rejoins les avis favorables puisque j'ai beaucoup aimé ma lecture. Lecture choisie par ma partenaire et amis Nephtys pour le challenge Livra'deux sur Livraddict.
Nous suivons donc Catherine, princesse du royaume du Brégant dont la famille est rude avec elle et qui doit épouser le prince Tszayn du royaume voisin de la Pitorie pour forger une alliance ; Ambrose, le fidèle garde royal de Catherine, fou amoureux d'elle et terriblement fidèle ; Tash, une jeune fille de seulement 13 ans, chasseuse de démons aux côtés d'un homme qui l'aura élevé et entraîné ; Edyon, fils illégitime du prince du royaume de Calidor, voleur dans l'âme et Marsch, le dernier de sa tribu disparue qui veut se venger du Calidor. Nos jeunes personnes _ princesse, soldat, chasseuse, voleur et traitre _ , tous plus différents les uns que les autres, vont devoir s'allier pour sauver tous les royaumes et leurs peuplades, et empêcher la fumée des défunts démons de servir pour la guerre.
Comme nous avons cinq personnages principaux, nous avons donc cinq points de vue différents avec une alternance de chapitres (un personnage = un chapitre, et ainsi de suite) et c'est écrit à la troisième personne. Personnages que j'ai beaucoup aimé. J'aime les cinq mais oui, j'ai mes petites préférences, à savoir pour Catherine et Tash, les deux filles de la bande pour le côté féministe, filles qui doivent survivre, s'émanciper dans un monde d'hommes. D'ailleurs, j'ai vraiment sentie que l'autrice les a mis en lumière et elle le dit elle-même à la fin du roman dans la partie "remerciements". On se doute bien que les personnages vont se retrouver liés d'une manière ou d'une autre, qu'ils vont se rencontrer tôt ou tard et cela est fait de façon subtile tout au long du roman mais il faudra vraiment attendre la fin pour que Catherine, Tash, Edyon, Marsch et Ambrose soient réunis. En fait, Catherine et Ambrose se connaissant depuis toujours et Edyon et Marsch dont les chemins vont se croiser en cours de route vont être liés via Tash car c'est elle qui rencontre les deux duos séparément au fil du tome.
Alors je dois dire que c'est pas mal du tout ! C'est de la bonne fantasy, quoique classique et qui ne révolutionne pas le genre. Mais le combo fonctionne parfaitement ! Les intrigues sont très bien menées, l'autrice sait clairement où elle va, ne s'emmêle pas les pinceaux alors qu'il y a plusieurs intrigues, plusieurs personnages, plusieurs lieux différents (la carte en début de roman est plus que bienvenue). C'est très bien écrit, c'est fluide, prenant, entraînant et terriblement addictif. Il y a un aspect politique, militaire, de la magie, de la romance classique et LGBT, et bien d'autres thèmes sont explorés dans ce roman !
En bref, j'ai vraiment beaucoup aimé ce premier roman d'une trilogie de fantasy certes classique mais très plaisante. Les cinq personnages sont excellents et les intrigues sont intéressantes. La plume de l'autrice est des plus agréables et acérée. J'ai passé un excellent moment de lecture et donc mon rendez-vous pour lire la suite est pris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   24 janvier 2021
- Et vous êtes qui, déjà ?
- Je m’appelle Catherine. La princesse Catherine, jadis du Brégant et désormais de Pitorie.
- Ah, oui. Faut que je vous fasse la révérence, c’est ça ?
- En théorie, oui. Mais je t’en dispense. Je ne suis moi-même pas vraiment friande de courbettes.
- Et votre père ? C’est le roi du Brégant, alors ?
- En effet.
- Celui qui est cruel, il paraît.
- C’est le surnom qu’on lui donne et la réputation qu’on lui prête.
- Bah. On ne choisit pas sa famille, comme on dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
OgrimoireOgrimoire   22 février 2021
Je le suis déjà. Je suis venue ici accompagnée de Boris, répliqua Catherine en contenant sa fureur. Je l’ai fait entrer dans le palais royal, lui et ses cinquante assassins. Si le roi meurt, on m’accusera. Les gens penseront que je faisais partie du complot. J’ai eu beau gagner les faveurs de la foule, je les perdrai encore plus vite si la Pitorie entre en guerre contre mon père. Nous devant rejoindre Tzsayn. Il n’y a qu’à ses côtés que nous seront en sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DayMhyDayMhy   22 juillet 2021
— Tu as l’air en meilleure forme, parvint-il à articuler.
— Merci. Cela dit, lors de notre dernière rencontre, j’étais couvert de bleus et de pisse, alors « meilleure forme » est un bel euphémisme pour décrire mon état actuel.
Commenter  J’apprécie          40
AdoptalibrarianAdoptalibrarian   11 mars 2021
Il existe une sainte trinité qui attire inexorablement les masses. L'ennui, la curiosité et la soif de sang. Et cette dernière est la plus puissante des trois.
Commenter  J’apprécie          40
JulitteraireJulitteraire   08 mars 2021
On ne peut pas se battre qu'à coups de mots, votre Altesse. Les paroles non suivies d'actions ont cela en commun avec la danse : elles sont belles mais inefficaces.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sally Green (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sally Green
Prix Babelio 2021 : découvrez les 10 lauréats
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Half Bad:Traque Blanche

Comment s’appelle le héros ?

Nathan
William
Ryan
Thomas

14 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Half Bad, tome 1 : Traque blanche de Sally GreenCréer un quiz sur ce livre