AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pascale Haas (Traducteur)
EAN : 9782264043047
218 pages
Éditeur : 10-18 (07/04/2006)
3.48/5   22 notes
Résumé :

Avec son style inimitable, ses manières de garçonne et son charme espiègle, Phryne Fisher est devenue la coqueluche du Tout-Melbourne des années 20.

La détective attitrée de la haute société locale se voit même confier coup sur coup deux nouvelles affaires : éclaircir les circonstances de la mort d'un homme dont les violentes disputes avec son fils étaient de notoriété publique, et retrouver les ravisseurs d'une petite fille avant qu'ils ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
TRLVR
  08 août 2013
✒ Je suis tombé littéralement raide dingue de la série australienne, "Miss Fisher enquête", diffusée sur France3 il y a quelques semaines... Et bien entendu à la fin de la première saison, j'ai immédiatement été m'informer sur cette pépite télévisuelle. Cette série de 2013 est tirée d'une série de romans policiers mettant en scène Phryne Fisher, détective privée. Ni une, ni deux, je cherche à me procurer toute la série. Et là c'est le drame: "tirage épuisé". Ma seule chance de me procurer ces ouvrages? La recherche! Brocantes, librairies d'occasion, boutiques sur le net... Au boulot! Comme tout le monde le sait, le travail paye et me voilà aujourd'hui en possession de "Trafic de Haut vol":
Pour avoir vu la série, ma découverte du roman à été fluide ce qui m'a plutôt plu dès le départ! Les lieux, les personnages sont les mêmes que dans l'adaptation ce qui m'a permis de bien retranscrire dans mon esprit ce que je lisais. le roman commence par deux intrigues différentes qui finiront par se rejoindre par le biais d'un élément d'investigation : Phryne Fisher. Sans vous révéler trop d'éléments du récit, je me contenterai de vous dire que tous les personnages sont intéressants et paraissent plus vrais que nature. Kerry Greenwood a une plume si brillante que nous somme facilement happés dans cet univers des années 20. Ce pilier que représente Miss Fisher est solide et porte tout le roman à bout de bras. Les enquêtes sont menées à bien, d'une main de maître. L'humour sarcastique, la sensualité qui saupoudre l'histoire et le suspense sont omniprésents au fil du texte. Les investigations tiennent la route ce qui suscite une réelle curiosité chez le lecteur. Au-delà de l'enquête et des protagonistes qui restent dans les esprits après lecture, il y a aussi le fait que les personnages aiment profondément le thé... On le retrouve au moins trois fois par chapitre. On veut discuter? Prenons du thé! On se sent mal? Prenons du thé! On se lève? Prenons du thé! On se couche? Prenons du thé! ... Cette consommation excessive donne une saveur coutumière australienne à l'histoire. le lecteur voyage du début à la fin dans une Australie des années folles que l'on retrouvera avec un immense plaisir dans les futurs tomes...!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Alexielle63
  19 septembre 2013
Plus que les intrigues, j'ai beaucoup aimé l'héroïne de cette série dont c'est ici la deuxième aventure (après Cocaïne et tralala). le fait qu'il s'agisse d'un tome 2 n'est pas dérangeant et n'empêche pas de suivre et de passer un bon moment de lecture car les enquêtes semblent indépendantes les unes des autres.
Le livre peut se diviser en trois parties : dans la première, nous sont donnés tous les faits relatifs à la mort de William McNaughton, homme d'affaires influent et brutal. En parallèle, nous suivons l'enlèvement de la petite Candida Maldon, une petite fille de 6 ans, gentille peste qui n'a pas la langue dans sa poche ni froid aux yeux, vive et intelligente et dont les répliques acerbes prêtent souvent à sourire ! Puis, l'enquête sur la mort du notable local est mise entre parenthèses, le temps pour Phryne de résoudre l'enlèvement de manière rapide et efficace, avec un plan peut-être un peu trop gros pour être réel mais bon… S'ensuit finalement la résolution du meurtre du mari et père violent que l'on avait mis de côté. Cette construction est payante. Alors que la première enquête fait travailler nos petites cellules grises et ne trouvera une réponse qu'à la fin, à la manière d'un Sherlock Holmes ou d'un Hercule Poirot, la seconde est beaucoup plus dynamique, plus addictive aussi car la victime est dix fois plus attachante : on a envie d'une fin heureuse pour elle et sa famille. Les énigmes posées n'ont rien de révolutionnaire. Je l'ai dit : c'est l'héroïne qui fait tout le charme de cette lecture… Je me suis attachée dès le départ à elle. Généreuse, prévenante et à l'écoute, elle n'en est pas moins une femme d'action, qui prend les choses en main avec dextérité et sait se faire obéir, avec un soupçon d'impertinence et beaucoup de charme qu'elle exerce surtout sur les beaux jeunes hommes, en véritable séductrice qu'elle est ! Bref, rien que pour faire sa connaissance, il faut le lire ^^
Lien : http://lecturesdalexielle.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   10 janvier 2016
- Si vous parvenez à le stabiliser à quatre-vingts à l'heure, je vous montrerai un truc intéressant.
Phryne éprouvait une délicieuse excitation.
- Voilà, on est à quatre-vingts, annonça Bill en prenant les commandes.
- Gardez les ailes bien à plat ! cria Phryne.
L'avion volait en souplesse. Phryne agrippa l'un des montants, s'y accrocha d'une main ferme et posa un genou sur l'aile supérieure. Avant même que Bill, stupéfait, eût le temps d'ouvrir la bouche, elle avait grimpé sur l'aile où elle marchait tranquillement, tandis qu'il basculait l'avion légèrement pour compenser son poids. De la sueur coulait sur le front et dans les yeux de Bill. Phryne atteignit l'extrémité de l'aile. Elle fit demi-tour et se prépara à revenir.
Phryne s'offrit au vent avec délices. Il n'était pas pire que dans une course automobile, d'autant que l'aile du Moth était entrelacée de montants d'une taille convenable pour qu'on y coince un orteil. Elle agita la main en direction du petit groupe rassemblé au sol et revint en marchant à pas lents, non sans remarquer que son pilote maîtrisait de façon admirable l'inclinaison.
Cet homme n'était peut-être pas sympathique, mais il volait comme un ange, songea-t-elle, se suspendant un instant par les mains à près de deux cent mètres au-dessus d'une terre impitoyable avant de se laisser glisser dans le cockpit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Video de Kerry Greenwood (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kerry Greenwood
Bande annonce de Miss Fisher's Murder Mysteries, série basée sur les romans de Kerry Greenwood.
autres livres classés : années follesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2336 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre