AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le maître des clés tome 1 sur 5
EAN : 9782324001628
198 pages
Gründ (10/05/2012)
4.03/5   18 notes
Résumé :
" Et si le Pays des Songes dont m'avait tant parlé mon grand-père existait vraiment ? L'occasion d'avoir une réponse à mes interrogations l'emportant sur mes appréhensions, je m'approchai timidement du halo de lumière. "
Que lire après Le maître des clés, tome 1 : Le pays des songesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 18 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis
Hugues, dix ans, est un petit garçon qui a des liens très forts avec son grand père. Quand celui ci décède, Hugues va se recueillir dans les bois où son grand père avait l'habitude de lui raconter des histoires merveilleuses peuplées de lutins, de Korrigans et de sorcières. le lieu semble désert quand, soudain, sort de dessous les fourrées une bande de lutins qui viennent chercher Hugues pour qu'il les accompagne au pays des songes pour les aider a se débarrasser de la sorcière Anka. Il découvre que son grand père était le maître des clés du pays des songes et qu'il a fait de lui son héritier.



Premier tome d'une trilogie qui prend son inspiration des légendes bretonnes puisqu'on y trouve Korrigans, lutins et aussi l'Ankou personnage emblématique de la mort dans les légendes bretonnes. On pourrait aussi retrouver des ressemblances avec " Arthur et les minimoys" ou "les chroniques de spiderwick" sans pour autant que l'on puisse parlé de plagiat car cette trilogie possède son identité propre. Ceci grâce, entre autres, a un lutin gaffeur, vantard et pourtant attachant répondant au nom de Reghi qui donne beaucoup d'humour a ce livre grâce a ses répliques et ses maladresses.

L'univers féerique dans lequel ils évoluent est aussi un des nombreux atouts de ce roman jeunesse qui allie avec beaucoup de réussite action, humour et bons sentiments.

A partir de 7 ans.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
Commenter  J’apprécie          300
Pour lire le troisième tome que j'ai reçu lors de la masse critique, j'ai décidé de lire les deux premiers.
Et bien rien qu'avec le premier tome, je suis partie dans une aventure magique!
J'ai adoré et comme un enfant, je me suis mise à imaginer ce qui était décris dans les pages que je tournais.
Certes le livres ne comporte que dans les 200 pages et quelques mais une journée m'a suffit pour le lire.
J'ai été happé.
Je vais me mettre au tome deux dès maintenant pour connaître la suite de cette saga avec "Hugues" tellement je veux connaître la suite. Puis très vite au tome trois pour vous en faire la critique.
Mon avis sera global mais plus précis sur le tome 3.
A très vite pour l'or des lutins tome 2 dont je vous ferai une critique bien sûr.
Ce n'est pas du Harry Potter mais c'est magique, féerique et agréable même agréable pour un adulte.
A conseiller pour les ado en quête de rêverie.
Commenter  J’apprécie          221
J'ai adoré ce livre. Je pensais que c'était pour les enfants. Pourtant, je me suis plongée dans ce monde féerique! Il y a beaucoup d'humour. J'ai hâte de lire la suite!
Commenter  J’apprécie          230
Flanqué d'un lutin fanfaron et peureux, un jeune garçon se trouve propulsé dans un univers féérique. Sautant de montagnes enneigées en rivières sauvages et rencontrant toutes sortes de créatures magiques, Hugues traverse au pas de course les contrées les plus étranges.
Une quête, un pays merveilleux, des ogres, des trolls, des lutins et autres fées, tous les ingrédients pour une immersion joyeuse en pleine fantasy.
Commenter  J’apprécie          180
Le Pays des Songes, de part sa couverture éblouissante et son titre envoûtant, stimule le rêve et l'envie, dès sa première vision. Un avant-goût aussi tentant ne peut qu'apporter satisfaction au lecteur, qui, promut par une avide convoitise se jette à corps perdu dans la découverte du monde merveilleux de Benoît Grelaud.

La première rencontre avec le protagoniste et l'univers fabuleux qui l'imprègne n'est pas sans rappeler le récit de Luc Besson et l'adaptation cinématographique de son roman fictif Arthur et les Minimoys. Doté d'un très jeune personnage principal, ici Hugues, rencontrant des animaux extraordinaires - fées, lutins, et de nombreuses autres créatures sorties tout droit de l'esprit de son auteur - menant une aventure chevaleresque dans le but de sauver son grand-père... voilà de nombreux points communs avec la grande histoire citée ci-dessus. Ces multiples convergences ont déstabilisées mon esprit de lectrice, au point de penser lire un remake des épopées d'Arthur, plutôt qu'une histoire neuve d'Hugues.

Le récit de Benoît Grelaud n'a pas été dénaturé pour autant ; il garde son charme et ses atouts, ses caractéristiques propres, ses idées conçues et réfléchies, qui place le Pays des Songes en tant qu'oeuvre singulière, commencement épique d'une homérique traversée.

Évoluant dans un univers parallèle, tantôt léger et souverain à la gaieté ou sombrement effrayant, le personnage principal suit les étapes d'un long parcours semé d'embûches, pour finalement accéder au tant désiré Palais du Roy. Accompagné de ses fidèles camarades elfiques, Hugues est plongé dans un rêve, au coeur d'une traque surhumaine, à la recherche de son feu grand-père. Déterminé et courageux, l'auteur nous offre un héros assez bateau, un personnage comme on trouve partout, sans une once d'originalité pour se distinguer des autres.

Autre remarque personnelle, que je tiens à préciser, c'est l'enchaînement trop abrupt des événements du livres. Les personnages secondaires se succèdent, au gré des lieux que visitent le héros et ses accompagnants, sans pour autant être développés outre mesure. le fait est que ce livre est prioritairement destiné à la jeunesse, désireuse de succinctes et rapides actions, de liaisons sans essoufflement, qui donnent au roman une vitesse vertigineuse.

Le dénouement, ne manquant pas à la règle de l'expéditif développement, condense en quelques pages de très nombreuses informations. On arrive à cette fin - qui n'en est pas vraiment une, étant donné que ce livre est un premier tome d'une saga qui s'annonce hasardeuse - comme essoufflé, éreinté par tant de voyages et de découvertes. le dernier chapitre clos la boucle de ce premier tome, en laissant une impression de vide, alors que tant de choses se sont passées entre les premières lignes et la finalisation.

A l'heure d'aujourd'hui, je ne ressens pas le besoin immédiat de lire le second volume. Trop peu de suspense, une préméditation peu camouflée ou encore une histoire trop jeunesse ; je ne lirais sans doute pas la suite de cette saga, sauf s'il m'en ait donné l'occasion.

Pour conclure, je conseillerais ce premier tome aux jeunes aventuriers en mal d'expédition, aux rêveurs émérites, et à tous ceux qui gardent enfoui au fond d'eux-même, une âme imaginaire enfantine prête à resurgir le temps d'un récit féerique.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
_ Eh bien voilà ! se réjouit le lutin. Je n’ai qu’à faire semblant de dormir !

_ Impossible, répondit Empereur. Cela ne peut pas tromper l’océan. Il faut être plongé dans un sommeil profond.

_ Eh bien je ne sais pas, moi… s’agaça Reghi. Alors qu’on m’assomme !

_ Non ! C’est vrai ? s’exclama le parchemin, qui venait de saisir une grosse branche qui traînait au sol.

Reghi le dévisagea.

_ Eh, mais qu’est-ce qu’il fait ?

_ Tu ne sentiras rien, ajouta le parchemin. Je ferai ça proprement. Tac ! Un coup derrière les oreilles !

_ Mais ça va pas bien, toi, grogna le lutin.

Il fixa le parchemin droit dans les yeux.

_ En fait, tu es un psychopathe… ajouta-t-il. Un “sévère killer” !

_ On dit “ Sérial Killer”, pour ta “gouvernante”… corrigea le parchemin en levant les yeux au ciel.
Commenter  J’apprécie          20
Si, effectivement, notre pire ennemi n'était autre que nous-mêmes, nous avions assez de force en nous pour résister au maléfice.
Commenter  J’apprécie          90
- Il va y avoir du sport ! se réjouit Quat'zeux. La rivière ne nous laissera pas passer sans combattre. Elle va tout faire pour nous couler !
Commenter  J’apprécie          70
Il examina minutieusement ses vêtements.

_ Regardez-moi ça ! Une veste neuve d’il y a à peine deux siècles !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Benoit Grelaud (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoit Grelaud
Luçon: Benoit Grelaud, le maître des clés L'auteur luçonnais, Benoit Grelaud, était en dédicace ce week-end à la librairie Arcadie. Il présentait le 2ème tome de sa trilogie "Le maître des clés", un ouvrage qui connait un joli succès en librairie. Il travaille déjà sur ses prochains livres.
autres livres classés : lutinsVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (61) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2485 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..