AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Wonderpark tome 1 sur 6
EAN : 9782092559864
128 pages
Nathan (12/05/2016)
3.79/5   97 notes
Résumé :

À l'école, Jenn et son frère, Mervin, ont fait la connaissance d'une fille au nom étrange : Orage. Son père est le concepteur de WonderPark, un parc d'attractions mystérieux et désaffecté.

Quand leur nouvelle amie leur propose de visiter l'endroit, Jenn et Mervin sont ravis. Mais à peine sont-ils entrés dans le parc que Zoey, leur petite sœur, disparaît.

Les enfants découvrent alors que WonderPark est le portail de mondes magi... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 97 notes
5
7 avis
4
18 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
0 avis

Shan_Ze
  29 octobre 2019
Orage, la nouvelle amie de Jenn et Mervin, leur proposent de visiter le parc d'attractions tenu par son oncle, le Wonderpark. Mais à peine viennent-ils d'y rentrer que leur petite soeur est enlevée. Il faut vite la retrouver !
Un parc d'attractions, porte d'entrée sur un monde parallèle, c'est une promesse d'aventures ! L'oncle d'Orage lui donne des artefacts qui les aideront dans leur quête de leur soeur mais aussi du père d'Orage, disparu il y a quelques années. Les descriptions sont très claires et on entre vite dans le vif du sujet. Retrouver une personne n'est pas l'intrigue la plus originale mais les mondes parallèles donnent un peu de singularité à l'histoire. Les dessins sont soignés et leur style enfantin peut donner envie aux jeunes enfants de découvrir ce roman jeunesse fantastique. Evidemment, c'est le premier tome de la série et celui-ci ne se suffit pas à lui-même, à suivre !
Commenter  J’apprécie          291
Shaynning
  26 décembre 2020
"Wonderpark" est une série de 6 tomes, dont chaque tome est associé à l'un des six parcs thématiques du Parc d'attraction du même nom. Dans le premier tome, nous avons donc l'introduction et l'arrivé dans le premier parc, celui des pirates, nommé "Libertad".
Dans un petit village, un vaste parc d'attraction ( qui a du couter les yeux de la tête) ferme avant même d'ouvrir des portes, offrant son panorama énigmatique au regard des citoyens, dont les spéculations sur son état vont bon train. Les enfants Lidell, Jenn et Mervin, vont devenir les amis d'Orage, jeune fille peu loquace aux cheveux noirs, qui vit dans le Parc. Quand ils y sont enfin invités pour une visite, les choses dérapentL Zoey, petite soeur de Jenn et Mervin, est kidnappée par un hurluberlu à face de singe. Ils vont retrouver l'oncle d'Orage, qui leur explique qu'en fait, Wonderpark comptait utiliser des mondes parallèles pour faire venir des individus propres à chaque univers composant le parc, comme des pirates, des super-héros et autres entités magiques. Il semble cependant qu'un être maléfique et cruel, maître de Darkmoor, un château obscure juché sur une falaise, ait enlevé jadis la mère d'Orage. le père de cette dernière est donc retourné dans le monde parallèle pour la sauver et n'est pas réapparu depuis. Maintenant, il semble que le sinistre seigneur en ait après Orage, mais que Zoey fut enlevée à sa place par le sbire stupide envoyé à cette fin. Les trois enfants doivent donc passer de mondes en mondes pour aller chercher Zoey, mais bien sur, il y a un ordre spécifique - les portes sont fermées - alors ils doivent trouver les "ponts" entre chaque jusqu'à Darkmoor. Ils recevoivent trois artéfacts magiques pour les aider: une baguette qui donne de la force ( à Mervin), une plume qui rend léger ( Jenn) et le bracelet en or qui rend invisible d'Orage.
Le concept du roman m'a intrigué, mais j'en sors quelque peu déçu. Il y a beaucoup d'éléments que j'ai déjà vus ailleurs. On notera d'abord le bracelet d'or d'Orage, un modèle "bracelet" de l'anneau unique du Seigneur des Anneaux qui rend invisible,puis les trois artéfacts, objets magiques similaires aux reliques de la mort de Harry Potter ( dont deux investissent leur détenteurs des mêmes facultés, soit l'invisibilité de la cape et la puissance de la baguette de sureau) et le fait que Wonderpark est un amalgame des parcs de Disney World avec des univers parallèles. le méchant est à lui seul un énorme stéréotype: l'ultime méchant cruel et ambitieux vivant dans son château obscur, envoyant ses sbires aussi stupides que charpentés enlever des gens ( et bien sur, se tromper de cible). D'ailleurs, on ignore ses réelles motivations. On aura aussi droit aux clichés des pirates: la présence du perroquet, l'équipage microscopique et la panoplie d'accessoires caricaturaux. Vu comme c'est parti pour le tome 2, j'ai le mauvais pressentiment que les stéréotypes vont se poursuivre dans les cinq autres tomes.
Le scénario est riche en péripéties, mais c'est aussi assez convenu comme trame principale et il y a beaucoup de facilités dans la quête. le tout est somme toute expéditif.
Bien sur, je le conçois, ce roman est pour les jeunes lecteurs, qui n'ont certainement pas lus autant de livres que moi, alors ils pourraient ne pas y voir autant de déjà-lu. le tout demeure un récit d'aventure bien garni, qui a le mérite de varier le genre au gré des univers diversifiés en présence. le fait que le trio est composé de deux filles pour un gars est aussi relativement différent, mais pas nouveau. Mais même pour la jeunesse, je déteste quand les auteurs forcent sur les caricatures, au lieu de favoriser les éléments historiquement vrais ( comme ce satané perroquet: historiquement, aucun pirates n'en avait, c'était des oiseaux extrêmement onéreux et exotiques qu'on retrouvaient dans les ménageries royales européenne, pas sur les épaules de flibustiers des caraïbes).
Et là, je souligne une faille quand même évidente: le livre s'appelle "Wonderpark", je m'attends donc à ce que ledit parc d'attraction compose la trame de l'histoire. Et bien, pas tout-à-fait. Oui, les trois héros commencent leur aventure dans ce parc d'attraction abandonné, mais ensuite, ils traversent des mondes qui n'ont pas le moindre manèges. Plus explicitement, nous ne sommes pas DANS le parc d'attraction, mais dans les mondes qui le jouxte pour en faire sortir des personnages plus vrais que nature. En cela, j'ai été déçu.
Finalement, le texte est rondement mené, sans beaucoup de détails, tout en conservant un bon français. Je dirais que c'est un niveau d'écriture qui sied aux 9-10 ans , environ. Il y a quelques petites erreurs ou manques qui sapent un petit peu la cohérence, surtout avec les artéfacts. Exemple facile: on nous dit que l'emploie des artéfacts coute très cher en énergie, d'autant plus que ce sont des enfants pas encore "prêts" qui les utilise, ce qui n'a pas empêché Orage de combiner DEUX d'entre eux sans que cela ne lui porte le moindre préjudice.
Sans dire que c'est ennuyeux, c'est un roman qui ne se démarque pas des autres, malheureusement. Son principal attrait ( pour moi) résidait dans son thème, qui a été rapidement éclipsé par la traditionnelle course à travers les mondes parallèles, loin du Parc et de ses manèges. Les personnages ne se démarquent pas non plus. Assez simples et convenus, aucun ne m'a captivé ou interpellé. Néanmoins, c'est un roman rempli d'aventure et cela peut suffire pour certains jeunes lecteurs qui cherchent une histoire sans prises de tête et qui a une certaine versatilité. Quand à savoir si les héros parviendront à leurs fins, on la devine: le tome 6 porte le nom du pays du méchant. le suspense tombe à plat dès le début.
Belles couvertures, ceci-dit!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sharon
  25 décembre 2016
Il est des livres qui sont véritablement des livres jeunesse, c'est à dire des livres qui plairont sans doute à un jeune public, mais qui ne plairont pas forcément à des lecteurs adultes. Note : je n'ai pas vraiment de jeunes lecteurs sous la main pour tester le livre mais je ne crois pas trop me tromper.
Nous avons deux héros, un frère, une soeur, différents mais qui s'entendent bien, même si certains commentaires de leurs parents ne sont pas forcément faits pour favoriser leur épanouissement : Mervinn et Jenn étaient aussi différents que peuvent l'être un frère et une soeur (leur mère répétait qu'ils étaient comme le jour et la nuit, sans dire qui était l'un et qui était l'autre - ce qui n'était pas très difficile à deviner). Ils sont de plus dotés d'une petite soeur avec laquelle ils s'entendent bien également, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Ils deviennent amis avec la mystérieuse Orage, qui vit dans un parc d'attraction que je qualifierai volontiers de "désaffecté" si tant est qu'il ait fonctionné un jour.
Oui, le début est un peu lent, l'action tarde à se mettre en place, dans ce parc d'attraction qui me paraissait pourtant prometteur parce que :
- Jenn et Mervin y ont rencontré des personnages étranges ;
- les attractions ne sont pas ce qu'elles paraissent être ;
- ils rencontrent d'authentiques pirates ;
- ils se retrouvent dotés d'aides pour le moins magiques.
Cependant, j'ai trouvé que toutes ses situations, tous ses éléments n'étaient ni assez développés, ni utilisés à leur juste mesure. A peine le lecteur a-t-il eu droit à un hors d'oeuvre de pirates assortis d'une entrée de trahison que l'aventure se dénoue. J'aurai aimé passer plus de temps en leur compagnie - et j'espère que le tome 2contiendra bien plus d'aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LightandSmell
  25 septembre 2017
Je dois reconnaître que c'est avant tout le travail d'illustrateur d'Antoine Brivet qui m'a conduite à m'intéresser au roman. J'ai en effet été tout de suite attirée par la couverture tout comme par les illustrations qui parsèment le livre. C'est un atout indéniable pour s'immerger complètement et rapidement dans le récit de Fabrice Colin. le duo écrivain/illustrateur fonctionne donc à merveille.
Wonderpark, parc d'attractions des plus mystérieux, n'a jamais ouvert ses portes au public. Il n'en faut pas beaucoup plus pour attiser la curiosité des enfants Lidell, Jenn et Mervin. Alors qu'y entrer semblait impossible, le frère et la soeur vont se lier d'amitié avec Orage, nièce du gardien du parc. Grâce à cette dernière, le rêve de visiter Wonderpark devient réalité ! Mais l'aventure tourne au cauchemar quand Zoey, la petite soeur de Jenn et Mervin se fait kidnapper par une hideuse créature. Contraints de partir à sa recherche, les enfants Lidell vont découvrir que Wonderpark n'est pas un parc comme les autres et qu'il va leur falloir traverser différents univers et épreuves avant de retrouver leur soeur.
Je me suis tout de suite attachée à Jenn et Mervin qui m'ont quelque peu rappelé ma relation avec mon frère. Très proches et toujours prompts à faire les quatre cents coups en duo, ce genre d'aventure aurait pu être nôtre dans un monde imaginaire. J'ai donc aimé voir leur complicité et la manière dont ils veillent l'un sur l'autre. Ce fut également un plaisir de les voir évoluer durant cette aventure. A cet égard, j'ai particulièrement apprécié de découvrir que Mervin se révèle bien plus courageux que ce que son caractère ne laissait présager.
Quant à Orage, c'est un peu la meneuse du groupe qui guide ses amis et n'hésite pas à venir en aide. Jeune fille courageuse, on la sent également plus mature que ses camarades ce qui s'explique probablement par la disparition de ses parents. D'ailleurs, la recherche de Zoey lui offre également l'opportunité de partir à la recherche de son père, un inventeur de génie à la base de la création de Wonderpark et du passage entre les différents univers qui composent le parc.
Durant l'aventure, notre groupe d'amis va rencontrer des pirates avec lesquels ils vont s'associer. Mais vous verrez que les apparences sont parfois trompeuses et que ces pirates ne sont peut-être pas aussi méchants qu'ils aimeraient le faire croire. Je peux d'ailleurs vous dire que je me suis attachée à ces derniers et que j'aimerais beaucoup les revoir.
J'ai beaucoup aimé ce premier tome riche en amitié et en actions même si on reste dans un roman jeunesse avec ses limites : tout va très vite. le caractère de chacun est peu développé, l'action s'enchaîne à une vitesse folle sans être très développée… Mais en gardant en tête le public auquel s'adresse ce livre, on passe un très bon moment aux côtés de Jenn, Mervin et Orage. Et puis, le rythme effréné imposé par Fabrice Colin et soutenu par le travail d'illustration d'Antoine Brivet rend la lecture passionnante et immersive. Difficile de lever les yeux de l'ouvrage une fois la première phrase lue et ceci quel que soit l'âge.
Enfin, j'ai été agréablement surprise par le style de Fabrice Colin dont je possède quelques romans dans ma PAL, mais que je n'ai pas encore eu le loisir de lire. Bien qu'ici nous soyons dans un roman jeunesse, la plume de l'auteur n'en demeure pas moins très plaisante à découvrir et est, aurais-je envie d'ajouter, plutôt travaillée. J'ai ainsi dû chercher un mot dans le dictionnaire ce qui n'est pas si courant. Je vous rassure, le vocable reste très accessible pour des enfants, mais le fait que Fabrice Colin ne s'adresse pas à ces derniers comme à des imbéciles ne pouvant que comprendre des mots et constructions grammaticales basiques m'a plu. Cela rend, en outre, la lecture agréable pour les adolescents et adultes qui seraient tentés de se lancer dans l'aventure Wonderpark.
En conclusion, ce premier tome se lit à une vitesse folle que l'on soit enfant ou non, grâce, entre autres, à la faculté de l'auteur de nous immerger complètement dans un monde fait de magie, de mystère, de suspense… Wonderpark est une petite lecture très agréable et parfaite pour vivre une aventure pleine de dangers, mais aussi d'amitié.
Je suis, pour ma part, heureuse d'avoir le deuxième tome dans ma PAL, ayant hâte de retrouver notre trio.

Lien : https://lightandsmell.files...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
IdriSeLivre
  21 février 2021
Dans ce premier tome nous suivons Mervin, Jenn et Orage. Jenn et Mervin sont frères et soeurs, ils sont opposés mais ils se protègent et s'aiment énormément. Ils vont se lier d'amitié avec Orage, une fille mystérieuse qui vit dans un parc d'attraction abandonné enfin, il a fermé avant même son ouverture. Mervin et Jenn rêvaient tous les deux d'entrer dans ce parc et grâce à Orage, ce rêve va se réaliser.
Dit comme ça, tout semble beau n'est-ce pas ? Mais ohhh ne croyez pas ça ! Zoey va être enlevée.. mais qui est Zoey ? Oui bon j'ai oublié de vous en parler.. Zoey est la petite soeur de Mervin et Jenn (ça commence à faire beaucoup) ! Bref, bref, elle va être kidnappée et tout va s'enchaîner.
Entre révélations, actions et rebondissements l'histoire va nous entraîner dans une folle aventure avec des pirates !
•••
Ce thème de parc d'attractions est original et bien trouvé surtout quand il prend vie. Tout au long de la lecture en plus des pirates nous avons aussi des illustrations (magnifiques au passage).
Nous savons qu'il y a plusieurs mondes et je dois dire que ce premier tome annonce et promet une très bonne suite. J'ai d'ailleurs hâte de les découvrir. le monde des pirates est le premier découvert et je dois dire que j'ai vraiment bien aimé m'y plonger.
Ce roman est un petit jeunesse comme je les aimes ! Il promet beaucoup et donne envie d'en savoir plus. J'ai hâte de découvrir la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
BoDoi   25 juin 2020
Fabrice Colin adapte ici son roman jeunesse avec un art de l’ellipse qui confine à l’exploit : son histoire avance tambour battant, et on sent bien, parfois, qu’il manque ces temps de respiration nécessaires à la construction d’un univers [...] Un premier tome encourageant et où on ne s’ennuie pas, pour une série accessible aux plus jeunes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   23 juin 2020
Adapté d'un roman paru chez Nathan, les auteurs semblent à l’étroit dans le format plus court de la bande dessinée. Clairement destiné aux plus jeunes, Wonderpark ne fait pas dans la subtilité et mise fortement sur le divertissement facile d'accès.
Lire la critique sur le site : BDGest
Ricochet   14 octobre 2016
Illustré en noir et blanc avec un dynamisme certain, le roman à la fois calibré dans ses contenus et original dans sa mise en œuvre constitue une lecture junior de bon aloi.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SharonSharon   04 décembre 2016
Mervinn et Jenn étaient aussi différents que peuvent l'être un frère et une soeur (leur mère répétait qu'ils étaient comme le jour et la nuit, sans dire qui était l'un et qui était l'autre - ce qui n'était pas très difficile à deviner) mais ils se complétaient à merveille et s'étaient toujours bien entendus.
Commenter  J’apprécie          20
mickaelinecunymickaelinecuny   15 août 2017
Dès leur plus jeune âge, Jenn et Mervin avaient rêvé à ce parc, et ce n'était pas le genre d'obsession qui s'arrange avec l'âge.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   14 juillet 2018
"Ne t'inquiète pas." Le conseil le plus stupide qu'elle eût jamais entendu !
Commenter  J’apprécie          00
IdriSeLivreIdriSeLivre   21 février 2021
Une échelle de corde se déroula comme un serpentin le long de la coque.
Commenter  J’apprécie          00
jeremy94jeremy94   28 avril 2022
il ne faut pas perdre espoire
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Fabrice Colin (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabrice Colin
Payot - Marque Page - Fabrice Colin - La bonne aventure
autres livres classés : parc d'attractionsVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

quiz autour du livre "Projet oxatan" de Fabrice Colin

Qui est l'auteur de ce livre ?

Fabrice Colin
Arthur Tenor
Jean-Paul Nozière

10 questions
181 lecteurs ont répondu
Thème : Projet oXatan de Fabrice ColinCréer un quiz sur ce livre