AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2914721803
Éditeur : Editions P'tit Louis (01/10/2013)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 44 notes)
Résumé :
On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries.

Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ?

Gustave Flicman, jeune policier de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  10 décembre 2013
Des livreurs de pizza sont systématiquement dépouillés de leur cargaison. Un jeune policier, Gustave Flicman, témoin de l'un des vols, décide de tout faire pour résoudre l'enquête. Mais bizarrement, le commissariat ne semble pas vouloir prendre son témoignage de lutin au sérieux...Au contraire, ils arrêtent un vieux farfelu étranger à l'affaire. Ni une ni deux, Gustave décide d'agir ...
Un roman d'aventure humoristique. Les jeux de mots sont présents à chaque phrase et les événements se succèdent avec rapidité. L'auteur prône l'avénement du retour de l'imagination et de la magie des mots. Un bon roman qui gagne à être lu à haute voix pour faire entendre les clochettes en cette période de Noël !

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          170
DarkHawk
  03 avril 2014
A partir de 7 ans.
Avant de parler du livre, je voudrais remercier son auteur Renaud Marhic pour m'avoir permis de le lire dans le cadre d'un partenariat !
Renaud Marhic nous propose de suivre les aventures d'un jeune policier, Gustave Flicman, dans un monde décalé et loufoque. le jeune homme, fort de la fougue de sa jeunesse, va s'attaquer à un voleur de pizza ! Il sévit depuis plusieurs mois et il a déjà agressé plus de 100 livreurs.
Mais qui est cet étrange voleur ? Pourquoi prend-il les pizza et laisse-t-il l'argent ?
Gustave Flicman va devoir se surpasser pour mener à bien cette enquête hors du commun.
Voici un livre particulièrement original surtout quand on regarde le paysage assez formaté de la production actuelle en littérature jeunesse.
Un livre humoristique mais qui véhicule également plusieurs messages à destination de nos petits anges comme "On peut faire beaucoup de choses si on croit en nous", "Il ne faut pas se fier aux apparences" ou encore "il ne faut pas céder à la facilité". Ce n'est pas pour déplaire au papa que je suis.
Quant aux jeunes lecteurs, il apprécieront ce livre pour son humour et pour son jeune héros attachant. Maladroit et manquant cruellement de confiance en lui, il va arriver à se dépasser pour défendre un innocent.
Mais au delà de l'histoire, il y a l'humour ! Il est partout : dans les mots, dans les situations, dans la façon de raconter l'histoire :
- dans les mots, où de nombreux jeux de mots se succèdent au fil des pages. J'adore personnellement le naming sur les instances publiques : Justice Happy Burger®, Police nationale - Adinike®, La garde républicaine - Direct Baston® ou les pompiers Lady Gaga.
« - Ecoute ! Les pompiers... ils arrivent.
On entendait beugler au loin une étrange sirène, mélange de son dancefloor et de pinpon.
- C'est les pompiers, ça ?
- Mais oui, mais oui... Depuis la semaine dernière, ils sont sponsorisés par le producteur de Lady Gaga...»
- dans les situations, car celles-ci sont souvent abracadabrantesque. Les sorts en sont un bel exemple. On se croirait dans Elixir. le passage avec le sort Stupidator est à mourir de rire.
- dans la façon de raconter l'histoire, car l'auteur interagit souvent avec le lecteur. On trouve dans le texte des "Psiiiiit" qui nous renvoient à des notes de bas de pages. La première m'a laissé perplexe, car on est peu habitué à ce genre de procédé narratif, mais je suis devenu rapidement accro à ces interventions impromptues de l'auteur.
Les illustrations de Godo sont également très réussi.

Pour conclure, L'attaque du Pizz' Raptor m'a convaincu et je l'ai même acheté et fait dédicacé pour ma fille. C'est un livre intelligent et original qui devrait plaire à bon nombre d'enfants.
Note : 7,5/10

Lien : http://www.les-mondes-imagin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
paulmaugendre
  24 avril 2018
Il va falloir s'y faire. Toutes les institutions publiques sont en passe d'être privatisées, avec les inconvénients que cela comporte. Ainsi dans quelques années, comme dans la Grosse Cité, les commissariats risquent d'être parrainés financièrement.
Dans le quarter du commissariat Adnike®, un mystérieux kidnappeur de pizzas dévalise les livreurs et il en est déjà à sa 132ème agression. Cela fait trois mois que Gustave Flicman, nouvellement nommé policier, traque ce malfaiteur, et il pense mettre en joue l'indélicat personnage avec son pistolet électrique. Comment définir ce vieux débris ? L'appellation est de Flicman lui-même, et il ne sait trop comment l'interpeller. Singe savant en pyjama ? Nain barbu à barboteuse ? Lutin grimacier ? Quelle que soit la définition que Flicman veut lui donner, il n'en est pas moins embêté car il est en face d'une situation inédite. le bonhomme tend le bras et le véhicule de Flicman, qui ne lui appartient pas puisqu'il s'agit d'une voiture de service, explose. Une enclume vient de tomber sur le capot, pulvérisant, écrabouillant, éparpillant moteur, tôle, boulons, écrous et autres accessoires indispensables pour un bon fonctionnement. Flicman se retrouve la partie charnue et postérieure de son individu sur le trottoir et le... appelez-le comme vous voulez, a disparu.
Son collègue Pticop, le benjamin du commissariat, arrivé immédiatement sur les lieux tente de le rassurer, un peu gêné quand même. Arrivent alors les pompiers, précédés d'une étrange sirène composée de dancefloor (parquet de danse, lequel doit sûrement couiner lorsque les danseurs s'activent dessus) et de pin-pon, ce qui est normal puisque les hommes du feu ont un contrat avec le producteur de Lady Gaga.
Au commissariat, Flicman est énervé. Son supérieur hiérarchique n'a pas daigné lire son rapport. Pticop tente de le rassurer et pour le calmer l'enferme dans un placard, qui s'avère être une pièce de réunion. Derrière une lampe qui éblouit notre héros se cache un homme dont il ne distingue pas les traits. L'inconnu lui fait la leçon et lui demande s'il connait les Lutins Urbains. Pour Flicman, ce ne sont des que des êtres de légende mais son interlocuteur se réfère à la théorie du grand Cassave selon laquelle pour prendre vie, une créature a simplement besoin d'avoir un jour été imaginée.
Rentré chez lui, Flicman n'a pas le coeur à manger, malgré le succulent repas de nuggets d'autruche purée préparé par sa mère. Ses cinq soeurs se moquent de lui et seule Chloé, la cadette semble intéressée, lui signifiant tu comprendra ça quand tu s'ras p'tit.
A la télévision, un présentateur vedette annonce l'arrestation du seul représentant du gang des pizzas. Il s'agit d'un vieil homme, habillé d'un pyjama, chantant la Danse des canards en rap, soupçonné d'être le malandrin. Il a quand même fallu six policiers pour l'arrêter, lui qui se promenait tranquillement avec un chariot de supermarché contenant, entre autres objets divers et variés, une enclume. le pauvre homme a beau déclarer être innocent, rien n'y fait. Il est emmené manu militari au poste, et sa petite chienne Margot, une boule de poils noirs est abandonnée sur place.
Le lendemain, alors qu'il compulse les différents fichiers recensant les personnes susceptibles de ne pas être nets vis à vis de la justice, Flicman reçoit un mystérieux appel téléphonique émanant du Professeur B. Il en parle à Pticop qui lui avoue que le professeur B. est le meneur de Lutins. Et qu'il réside à l'Université d'Onirie, située en banlieue. Aussitôt Flicman se rend à cette Université d'Onirie (Onirie soit qui mal y pense !) et il va vivre des aventures abracadabrantesques.

Vous l'aurez compris, ce roman pour juvéniles n'est pas forcément accessible aux adultes, sauf ceux qui ont gardé leur âme d'enfant. L'adulte est trop cartésien, trop terre à terre, tandis que l'enfant sait s'approprier le monde merveilleux des Lutins, urbains ou ruraux, urbains ou malpolis. Ils possèdent cette chance de pouvoir se plonger dans un monde merveilleux, fantastique, fantasmagorique tout en restant ancrés dans la réalité. Renaud Mahric l'a bien compris en revisitant cette lutinerie et comme j'ai gardé mon âme d'enfant, quoique ma chevelure chenue pourrait faire croire que je suis plus vieux que je le suis d'esprit, j'ai aimé me plonger dans cette historiette, qui j'en suis persuadé aura une suite. Quand ? Seul le lutin écrivain pourra vous renseigner.
Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yumiko
  01 mai 2014
Aussitôt reçu, aussitôt lu! Il faut dire que c'est un roman assez court, mais surtout qu'une fois le livre commencé, les pages tournent toutes seules. Difficile de résister à l'humour décapant présent dans cet ouvrage. Entre le policier qui court après un voleur de pizzas et des Lutins qui décident de semer la zizanie, le lecteur est pris dans un tourbillon bienheureux auquel il ne s'attend pas du tout.
L'histoire est complètement déjantée et nous emporte très vite sur la trace de ces fameux Lutins Urbains. Alors qu'ils sont des êtres de légende qui ne devraient pas exister, Gustave, notre policier, va découvrir qu'ils ne font pas seulement partie de notre folklore, mais que grâce à nos croyances ils existent vraiment. du coup, de quiproquos en situations rocambolesques, notre pauvre Gustave va en perdre son latin.
Je me suis vraiment régalée durant cette lecture. L'humour m'a énormément plu et j'ai surtout adoré les notes de bas de page qui sont hilarantes! (Surtout le coup du dictionnaire qui m'a fait éclater de rire!). C'est vraiment une histoire rafraîchissante qui se dévore et qu'on regrette presque de devoir quitter.
Si je me suis régalée en tant qu'adulte, je pensais le faire découvrir à certains de mes patients adolescents. Je n'ai pas encore eu l'occasion de le faire, mais je me réjouis déjà d'avoir leur avis, car je pense qu'ils devraient eux aussi se régaler. Si tous les niveaux d'humour ne seront pas appréhendés par les plus jeunes, le texte n'en restera pas moins très drôle pour eux.
En bref, un livre qui devrait ravir les plus grands et les faire retourner en enfance, tout comme les plus jeunes avec son histoire déjantée. L'auteur nous offre un récit rocambolesque délicieux qui vaut vraiment le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Altervorace
  08 mai 2014
Ce roman m'a rappelé mes souvenirs de jeune lectrice quand je découvrais P.P. Cul-vert puis, plus tard, les ouvrages de Roald Dahl. Pourquoi cette nostalgie ? Parce que le récit de Renaud Marhic a le grand mérite d'exister d'abord pour le plaisir du lecteur, en herbe ou pas. Dès les premières pages on rentre dans une aventure bourrée d'humour et d'originalité. D'un style ferme et honnête, l'auteur nous autorise à partir dans un délire jubilatoire : jeux de mot, absurde et hommage à la culture folklorique dont monsieur Marhic ne trahit jamais l'esprit. Son amour des légendes transparaît réellement au fil des pages.
Et puis, avouons-le, j'ai bien rigolé durant ma lecture en découvrant toutes les trouvailles comiques de l'écrivain -les Psiiiiiit renvoyant aux notes en bas de page m'ont fait éclater de rire-. L'attaque du Pizz'Raptor est donc un roman que je conseille aux enfants parce qu'il saura éveiller chez eux ce plaisir décomplexé de jouer avec les mots, l'imaginaire et les mythes. Petite qualité bonus, l'enfant n'est pas considéré comme un crétin -ce qui hélas est parfois le cas dans les bouquins jeunesse, si, si...-. le vocabulaire est riche sans pour autant se placer hors de portée d'un bon lecteur de 8 ans.
Maintenant que je t'ai exposé mon point de vu de lectrice lambda ayant conservé son âme d'enfant blablablablabla, passons à mon point de vu de mère de trois mini-humains. Ce roman est donc une bonne occasion pour votre marmaille de découvrir ou d'affermir le plaisir de bouquiner mais pas seulement. de manière subtile, le récit offre quelques réflexions intelligentes sur l'écologie, la justice, le fait d'agir conformément à sa conscience parfois au mépris de ce qui est admis... Ces messages distillés en filigrane enrichissent très bien l'aventure de Gustave. Et puis il y a le folklore avec la présence des lutins et du merveilleux. Une opportunité appréciable pour parler avec nos enfants de ce qui fait la richesse de nombreuses régions françaises. Après la lecture de L'attaque du Pizz'Raptor, prenons le temps de raconter les lutins mais aussi toutes les autres merveilles que recèlent la culture folklorique : le korrigan de notre belle Bretagne, le Hinzelmann allemand, les farfadets...
Tu l'auras compris, ami lecteur, cet ouvrage est un vrai coup de coeur... Alors je le dis : vivement la suite !

Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   10 décembre 2013
Triple buse que vous êtes, Flicman ! Qu'Est-ce que vous cherchez, à la fin? Vivre dans un monde où des sales gosses âgés de milliers d'années courent après les honnêtes gens pour leur jouer les tours les plus pendables? Vous ne réalisez donc pas? Les accidents de la voie publique, c'est eux ! Les coupures de courant, c'est eux aussi ! Les inondations, c'est encore eux ! Les trains qui déraillent c'est toujours eux ! Et les toilettes bouchées, qui voulez-vous que ce soit? Alors je vous le répète : oubliez l'Université d'Onirie et tout ce qui s'y rapporte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
DarkHawkDarkHawk   25 mars 2014
- Vous... vous lisez dans mes pensées ?
- Simple déduction, mon jeune ami. Rassurez-vous, je ne suis pas télépathe. Pour tout vous dire, je ne lis que dans les estomacs. Vous mangez des nuggets d'autruche au petit-déjeuner, n'est-ce pas ?
- Exact... mais comment...
- Voyez-vous, quand on fréquente comme moi les lutins, il est beaucoup plus utile de lire dans les estomacs que dans les cerveaux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 juin 2015
Ça démarre...

- Bouge plus, vieux débris ! Cette arme envoie des décharges de 50 000 volts. Tu fais un geste, c'est pour tes fesses !

- "Vieux débris"? Saperlipopette ! Répète et j'te jette le sort d'écrabouillette !

Jambes écartées, Gustave Flicman avait braqué son pistolet à impulsion électrique sur... sur le... sur quoi, au fait? (Le singe savant en pyjama ? Non... le lutin grimacier, alors ? N'importe quoi !) Enfin bref, il avait braqué son arme sur sa cible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NadaelNadael   29 décembre 2013
« - Pizza à tribord, nom d'un hareng saur ! Croyez-en mon flair, c'est une « marinière » ! Laissez-moi faire et à nous les fruits de mer !
C'était déjà la troisième fois depuis que la Franklin avait franchi le périphérique pour se faufiler dans la Grosse Cité. À chaque livreur croisé, le Pizz'Raptor bondissait sur son siège, baissait son carreau, moulinait du bras en direction des pizzas... »
Commenter  J’apprécie          20
DarkHawkDarkHawk   25 mars 2014
- Ecoute ! Les pompiers... ils arrivent.
On entendait beugler au loin une étrange sirène, mélange de son dancefloor et de pinpon.
- C'est les pompiers, ça ?
- Mais oui, mais oui... Depuis la semaine dernière, ils sont sponsorisés par le producteur de Lady Gaga...
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : lutinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15321 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..