AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791035923259
608 pages
Éditeur : Bookelis (16/03/2021)
4.69/5   13 notes
Résumé :
Engelsbrand, Allemagne.

Lorsque le corps mutilé d’une marginale est découvert dans la « maison du diable », les vieux démons ressurgissent dans le quotidien morose de l’inspecteur Andreas Blycke.

Seize ans après sa dernière victime, le mystérieux tueur est de retour, bien décidé à poursuivre sa macabre série meurtrière.
Véritable architecte de la mort, il tue sans être vu et surtout, sans laisser la moindre trace de son passage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,69

sur 13 notes
5
10 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

MymyyS
  09 septembre 2021
Je remercie infiniment l'auteur de m'avoir envoyé son livre au format numérique, livre qui me faisait envie depuis un petit moment suite aux nombreux excellents avis que j'ai pu en lire.
L'histoire : Stéphane nous offre dans son thriller plusieurs points de vue, permettant au lecteur de s'imprégner et de s'immerger totalement dans l'ambiance de son histoire. Tout commence par la découverte d'un énième corps dans une maison d'Engelsbrand, un village en Allemagne. On suit donc Andy Bycke, inspecteur principal de la Kripo (police criminelle en Allemagne) en charge de cette enquête aussi vieille que terriblement complexe. Bien qu'ouverte en 1969, cette enquête n'a toujours pas connu son dénouement et le coupable court toujours.
L'auteur nous offre aussi le point de vue des différentes victimes ; on entraperçoit de temps en temps le meurtrier ; et enfin celui d'Esteban, jeune prête exorciste. L'inspecteur principal et le prête vont finir par « s'associer » pour apporter un regard différent à cette enquête : celui d'un démon à l'oeuvre.
Les personnages : Tous les personnages de ce livre sont extrêmement bien développés, chacun avec son vécu qui l'a forgé. J'ai particulièrement aimé Esteban, sa détermination, sa foi en Dieu étonnante et inébranlable. Un homme sensible aux autres, attachant. À l'inverse d'Andy, que j'ai trouvé antipathique, rustre, aigri. Mais j'ai conscience que ce sont les sentiments que l'auteur cherchait à provoquer, j'ai bien ressenti combien l'enquête a détruit notre policier. En dehors de ça, les réparties de certains personnages (de la plupart pour être honnête) ont été très intéressantes et source de réflexion personnelle.
Ressenti général : L'univers de ce livre représente tout ce que j'aime dans un thriller fantastique : c'est sombre, glauque, gore. Il allie satanisme, occultisme, religion et les vices les plus vils de l'Humanité. le tout dans une intrigue superbement ficelée, à la plume précise et d'une qualité admirable.
Je salue la documentation, le décor riche et les paysages sublimes. Moi qui habite si près de l'Allemagne, je m'y suis sentie presque chez moi. Alors que l'Italie représente mes origines, je voudrais remercier l'auteur pour le voyage, j'ai adoré déambuler dans les rues de Rome avec Esteban et deviser avec Don Falchero.
Les remontées dans le temps m'ont énormément plu et ont ajouté un certain dynamisme à l'histoire. Je n'ai pas vu les pages défiler car plus le temps passait, plus je voulais savoir qui était derrière tout ça et j'espérais un affrontement entre Esteban et l'entité démoniaque qui cherchait à lui nuire.
Cependant – et ce sera ici les deux seuls points négatifs que je relèverais – j'ai été parfois mal à l'aise par rapport à la grossophobie apparente qui suintait des lignes à certains passages. Je me suis tout d'abord demandé si c'était caricatural, si c'était pour les besoins de l'histoire et je me suis dit que c'était vraiment réussi : j'ai manqué d'appétit pendant plusieurs jours. Évidemment, c'est un ressenti personnel mais pour le coup, ç'a un peu gâché ma lecture.
Le deuxième point, et pas des moindres, concerne la fin de l'histoire. Sans en être déçue, j'en espérais autre chose. Je l'ai trouvée abrupte et assez brumeuse. La tension que j'ai décelée dans les pages du dernier chapitre s'est estompée à l'épilogue pour faire place à la perplexité. J'attendais autre chose mais la fin qu'a donnée Stéphane à son oeuvre reste dans la lignée du départ : sombre, avec une certaine ouverture.
En conclusion c'est un excellent livre, merveilleusement bien écrit, très bien mené et qui regroupe tout ce que j'aime dans ce genre de lectures. Je vous invite à découvrir cette petite merveille afin de vous en faire votre propre avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesdeliredeLou
  10 septembre 2021
Aujourd'hui, je vous parle de « Oracle » de Stéphane Grünenwald .
Cet auteur vous propose une plongée dans les ténèbres avec pour trame de fond l'éternel combat entre les forces du bien et du mal. C'est un premier roman très réussi et très bien maitrisé. Attention, certaines scènes peuvent choquer !
*****
Extrait : « As-tu remarqué que dans ce monde, tout est basé sur des miroirs ? La vie fait écho à la mort, la santé à la maladie, le blanc au noir, le feu à l'eau, le bien au mal. Si tu crois en l'un, tu crois aussi en l'autre. Alors qu'est-ce qui pousse un homme à être mauvais ? »
Des meurtres sont perpétrés depuis plus de 40 ans, à intervalles irréguliers dans la ville d'Engelsbrand, en Allemagne, et ce, avec une terrible sauvagerie et l'inspecteur Blycke n'a jamais pu trouver le moindre suspect car l'assassin a l'air de s'évaporer de chaque scène de crime sans même laisser une seule empreinte, une seule trace. Autant dire que cette affaire le ronge de l'intérieur tout comme cela a été le cas pour son prédécesseur. Pour tenter d'identifier ce mal, Il ouvrira donc ses horizons, ses croyances et demandera l'aide d'Esteban, un prêtre exorciste originaire d'Engelsbrand.
Nous, chers lecteurs, arrivons 45 ans après le premier meurtre mais pas de panique ! L'auteur nous renvoie à de nombreuses reprises dans le passé afin que nous fassions connaissance avec les victimes et leurs tout derniers instants avant que ces horreurs ne soient perpétrées par ce tueur insaisissable. le profil des victimes s'avère très varié : homme femme enfant. Aucune distinction n'est faite. le seul point commun : l'assassin fait preuve d'un sadisme incommensurable car les corps sont sauvagement mutilés (âme sensible s'abstenir).
Ce qui m'a le plus surpris dans cette histoire c'est la maturité d'écriture de ce jeune auteur ainsi que la maitrise de son sujet. Deux qualités qui rendent ce récit cohérent et crédible. le style est riche et travaillé et la retranscription des scènes et des détails est très visuelle tant elle est faite avec beaucoup de précisions et de talent. L'atmosphère de cette histoire est sombre, dérangeante. La maison, lieu où tous les corps sont retrouvés, est grandement angoissante ! le mal y a élu domicile sans aucun doute.
La psychologie des personnages principaux est bien réussie et Stephane Grunenwald sait appuyer précisément là où il faut pour teinter son récit d'une touche de noirceur, nous plongeant doucement mais surement vers les ténèbres. Ténèbres que nous côtoierons inéluctablement à la fin lorsque les divulgations nous seront faites et autant vous dire que je ne m'attendais pas à ça. L'auteur a su me surprendre et me scotcher. Les révélations sont fracassantes et je m'aperçois que le perpétuel combat du bien contre la mal n'est pas prêt de cesser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AliceBooking
  19 juin 2021
&#xNaN; Oracle -Stéphane Grünenwald 🔮
La ville d'Engelsbrand tremble depuis la découverte macabre du corps d'une marginale retrouvé dans la maison du diable, relançant ainsi une enquête vieille de quarante-cinq ans. L'inspecteur Blycke avec l'aide d'Esteban, exorciste, enfant du pays, ce lance dans une chasse au démon pour retrouver qui est derrière ces effroyable meurtre, mais... Est il un être vivant ? C'est ce qu'il vont tenter de découvrir.
🖤 Énorme coup de coeur 2021 ! 🖤
&#xNaN;Stéphane nous offre son premier petit bijou tout droit sorti des enfers,un roman digne des plus grands, ce livre de 608 vous empêchera de fermer l'oeil, tortura votre esprit, une fois dedans on n'a du mal à en sortir,la quête de la vérité est trop grande...
🔮J'attendais beaucoup de ce livre, j'avais peur que ce soit trop facile et que l'on découvre rapidement la fin.Le premier chapitre m'a fait un peu peur,au début, je me suis dit, mais 'WHAT?' mais arrivé au deuxième chapitre je me suis complément laisser aller au fil des pages jusqu'à tournée la dernière, pour me rendre compte que le premier chapitres été très essentiel.
😈J'ai été agréablement surprise par le travail de recherches effectué on penserait à une mini série policière,le choix est audacieux, on ressent les mois de travail acharné et le résultat..me laisse encore sur les fesses. Les références cinématographiques et musicales sont très appréciées, les alternatives choisies entre l'Allemagne et Rome ainsi que les flash back sont très bien amenés. J'ai adorée voyager dans ces deux pays en suivant nos deux personnages principaux (ainsi que leurs caractères et leurs émotions).
&#xNaN;Un thriller très bien mené, des meurtres sombres et sanglants, mélangeant également croyance et religions sans oublier les notes d'humour propre à notre auteurs qui rend ce récit exceptionnel.
🔮Si vous pensez découvrir la vérité, détrompez-vous, Stéphane à une plumes à vous rendre dingue, ce livre m'a donné de grosses sueurs froides, pensant être prêt du but, je me suis laissé mener par le bout du nez,mes nerfs ont été mis à rude épreuve. Ce roman est rempli de rebondissement inattendu,les pistes sont brouillées, plus on avance plus on se questionne. Sans parler de CETTE fin qui m'aura marqué, quand on apprend la vérité, la claque fait mal, on tombe de très haut.Pour ma part, je suis resté scotché 10 minutes à me remettre en question, comment un auteur peut provoquer un tel ressenti à travers son récit, ce roman m'a vraiment marqué pour le coup.
&#xNaN;Malgré ce ressenti plus ou moins bizarre, j'ai passé un très bon moment dans ce livre au côté de l'inspecteur Blycke et d'Esteban.
Pour un premier roman, M. Grünenwald à mis la barre très très haute, je vous le conseille fortement . 😈🔮
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cam2922
  10 septembre 2021
Lorsque j'ai entendu parler d'Oracle, la première fois, j'ai été pas mal intriguée mais j'avais un peu peur que ce ne soit pas trop mon style de lecture. Mais plus le temps passait et plus l'histoire m'intriguait. Et quand Stephane me l'a proposé en SP j'ai accepté car après tout sortir de sa zone de confort ça ne peut pas faire de mal. Et ça n'a vraiment pas manqué avec celui ci car j'ai totalement adoré, c'est même un coup de coeur.
Je vais donc ici vous dire pourquoi vous devez lire Oracle :
- Parce que ce thriller fantastique est magnifiquement bien écrit, Stéphane nous fait rentrer dans l'histoire directement
- Parce que cette fin qui nous laisse sur les fesses et en même temps c'est une fin ouverte qui nous laisse un peu sur notre faim mais qui permet aux lecteurs d'imaginer la suite.
- Parce que les retournements de situation qui ont su me captiver jusqu'à la fin mais aussi garder le suspense parce que personnellement jusque la dernière partie, je n'avais aucune idée de qui était le tueur.
- Parce qu'il y a énormément de référence musicale et cinématographique alors le lire en LC avec un cinéphile était un pure plaisir. Mes connaissances cinématographique un peu limitée était compensée par mon binôme incollable là dessus.
- Parce que les détails sont incroyables que ce soit au niveau des descriptions des lieux comme "la maison du diable" mais aussi par les détails de l'état des corps retrouvés qui étaient précis sans être trop gore.
- Parce qu'on voyage entre le présent, le passé et entre les différents points de vu. Ça permet vraiment aux lecteurs d'avoir une vue d'ensemble de la situation et de vivre les événements avec les personnages.
Donc en clair, si le style thriller fantastique vous attire, foncez sur ce livre.
Merci Stephane pour ta confiance avec ce SP mais aussi de m'avoir fait sortir de ma zone de confiance car maintenant j'ai de plus en plus envie de sortir de cette zone. J'espère vraiment pouvoir plonger très bientôt dans un autre livre de toi.
Résumé : " Engelsbrand, Allemagne.
Lorsque le corps mutilé d'une marginale est découvert dans la « maison du diable », les vieux démons ressurgissent dans le quotidien morose de l'inspecteur Andreas Blycke.
Seize ans après sa dernière victime, le mystérieux tueur est de retour, bien décidé à poursuivre sa macabre série meurtrière.
Véritable architecte de la mort, il tue sans être vu et surtout, sans laisser la moindre trace de son passage, comme un fantôme.
Et s'il en était un ?
Acculé face à la défiance de tout un village, l'inspecteur Blycke va renier ses principes et abattre sa dernière carte : faire appel à Esteban Radski, étoile montante de l'exorcisme à Rome, pour faire expertiser la « maison du diable » et l'aider à résoudre une enquête vieille de 45 ans.
Rouvrant de vieilles cicatrices, cette collaboration va mettre à l'épreuve les deux hommes et leurs convictions les plus inébranlables… jusqu'à les mener aux confins de la folie."
Lien : https://youtu.be/X93FqUJAmXM
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marjolit
  08 août 2021
Je ne suis pas une incollable du roman noir ou du thriller, mais ce livre auto édité a été une expérience unique.
Un peu de mystique, de religieux, d'ésotérisme ajoutés à une histoire de meurtres en série, avec une ambiance sombre, ça donne un véritable coup de coeur !
J'ai du mal à croire qu'il s'agisse du premier roman de l'auteur, tant l'écriture est fluide, le suspens tenu jusqu'au bout. Ce roman m'a déstabilisée au début, parce qu'il faut dire que le premier chapitre ne nous plonge pas dans l'intrigue comme peuvent le faire les thrillers classiques.
Et ensuite tout s'enchaîne jusqu'à la découverte de la vérité. Je voulais savoir au plus vite ce qu'il se passait dans la maison du Diable. J'avais bien quelques idées, mais j'ai été presque bernée jusqu'au bout. C'était noir, c'était sombre, ça ne m'a pas quitté, ça m'a questionnée… mention spéciale pour tout le travail de recherche j'ai appris plein de choses et forcément j'aime ça !
Bref c'est un véritable coup de coeur et j'espère que vous serez nombreux à découvrir @s.grunenwald (sur Instagram) et son premier roman pépite Oracle !
Je vous invite à le suivre et à oser vous aventurer en Enfer avec lui !
Encore merci pour tout et je te souhaite le meilleur pour ce roman et les autres (j'espère) a venir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LesdeliredeLouLesdeliredeLou   10 septembre 2021
« As-tu remarqué que dans ce monde, tout est basé sur des miroirs ? La vie fait écho à la mort, la santé à la maladie, le blanc au noir, le feu à l’eau, le bien au mal. Si tu crois en l’un, tu crois aussi en l’autre. Alors qu’est-ce qui pousse un homme à être mauvais ? »
Commenter  J’apprécie          40
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   24 août 2021
Les dernières nuits furent clémentes. En ce printemps jusqu'alors pluvieux, une douceur annonciatrice de l'été semblait s'installer confortablement dans la région.
Seul maître à bord de son vaisseau, confronté à une solitude qui lui seyait finalement bien, il jeta dans sa gorge une dernière rasade de liqueur de sapin pour faire passer le trop-plein de sucre que contenait le biscuit opéra dégusté en dessert.
Au fil du temps, il avait pris goût à l'épicurisme, aux accords stupéfiants, du sucré-salé au croquant-fondant en passant par l'aigre-doux. La framboise et le basilic pouvaient se marier sans rougir dans la farce d'un chapon. Il était également fasciné par la capacité du bœuf Wagyu à s'accommoder élégamment avec l'huître, et un cru du vignoble bordelais pour sublimer ses repas était toujours du meilleur effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarjolitMarjolit   07 août 2021
Il l’avait changé et il avait changé lui-même. Du moins, c’est ce qu’Esteban croyait.
C’était bien vite oublier qu’on ne change pas.
On ne change jamais.
Commenter  J’apprécie          40
lisandbookslisandbooks   29 mai 2021
As-tu remarqué que dans ce monde, tout est basé sur des miroirs ? La vie fait écho à la mort, la santé à la maladie, le blanc au noir, le feu à l’eau, le bien au mal.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : ésotériqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2173 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre