AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917582235
Éditeur : CALLEVA (01/09/2012)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ni sourde, ni entendante : quelle place, quelle reconnaissance pour une personne malentendante ?
« Qu’est-ce que la malentendance ? C’est vivre entre deux mondes, le bruit et le silence, c’est vivre plus près du silence, et peut-être aussi plus près de tout. Cette vie est à la fois dure et extraordinaire : une chose manque, mais une autre n’embarrasse pas, c’est la liberté de fuir à loisir les murmures et rumeurs du monde sonore. La malentendance est un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
KATE92
  24 octobre 2012
Tout d'abord merci aux éditions CALLEVA et à BABELIO.
« ECOUTE » Livre reçu dans le cadre de masse critique Septembre 2012
Récit bouleversant de réalité.
L'auteure décrit avec justesse son univers, ses difficultés et sa force/sa volonté d'avancer dans une société bien trop ancrée dans un moule "type" de gens dits "normaux".
Beaucoup de personnes souffrent de divers handicaps et sont tout à fait capables de mener une vie dite "normale" mais en sont empêchées par cette normalité.
Ce livre démontre donc qu'il faut d'abord apprivoiser la société dans son ensemble pour pouvoir y vivre, s'y épanouir, sans attendre que les autres viennent vers vous car il y aura toujours un « certain » fossé d'incompréhension.
Bonne continuation à cette auteure.
Commenter  J’apprécie          400
patachinha
  21 octobre 2012
Ce livre est un véritable trésor de sensibilité, que j'ai eu la chance de me voir offrir par le site Babelio et l'éditeur Calleva dans le cadre de l'opération masse critique. Il ne pouvait pas mieux tomber, à une époque assez difficile où je suis confrontée quotidiennement aux mêmes problèmes que l'auteur et aux mêmes questionnements à propos de la malentendance et de ses répercussions sur l'avenir personnel et professionnel...

"Depuis toujours, parler de mon handicap auditif me cause un vif pincement au coeur, car cette sorte de blessure à l'oreille est aussi une petite plaie secrète dans l'âme."

Ce livre m'a sans doute aidée à accepter un peu plus ma différence, là où je n'arrive pas encore à me qualifier d'handicapée.

Je me reconnais totalement dans les situations qu'elle a pu vivre : difficulté à saisir au vol le discours des professeurs et la rage de ne réussir qu'à retranscrire des bribes de mots, perdant le sens total du cours et tentant vainement d" inventer du sens là où il en manquait tellement".
La fuite de certains contacts, le refuge dans la lecture, l'incompréhension de l'entourage plus ou moins proche de cette maladie invisible qui ne m'assimile pas tout à fait à la surdité totale.
En effet, l'adaptation à l'interlocuteur est constante et selon son ton de voix et sa façon d'articuler il dictera sans le savoir le cours de notre humeur et de notre désespoir...

Le malentendant préfèrerait parfois être complètement sourd plutôt qu'être constamment sur le qui-vive, à s'imaginer avant le début d'une conversation s'il sera à la hauteur de l'interlocuteur pour lui répondre, ou s'il se contentera d'assister passivement à une conversation sans y prendre part par l'impossiblité de la suivre complètement, en se mettant parfois dans des situations bien embarrassantes s'il se sent obligé de mentir, feindre de comprendre pour avoir la paix, pour ne déranger personne en l'obligeant de répéter constamment.

On redouble d'efforts à vouloir être comme les autres, et suivre une scolarité normale. Quelque part cela nous forge un certain caractère et développe certaines facultés comme l'intuition, en même temps que cela nous rend vulnérables. "La malentendance est une école de patience et d'obstination".

On ne s'en rend forcément compte mais c'est épuisant d'écouter. Pour le malentendant il existe des périodes de totale déconnexion du cerveau où il divague forcément, où il entend plus qu'il n'écoute. A défaut de n'avoir pas su assimiler le flux de paroles ininterrompu, il perd de l'intérêt, s'épuise et ne rêve paradoxalement que d'une chose : le silence.

Je suis bien contente d'avoir trouvé ce livre sur mon chemin. Il ne résout rien mais m'apporte le confort de ne pas me savoir totalement seule dans ce combat.


Merci à Babelio, l'éditeur Calleva et l'auteur pour l'envoi de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LourseLit
  24 novembre 2018
Mélanie Hamm est née malentendante. Ça veut dire quoi ? Et bien elle n'est pas sourde mais elle n'entend pas parfaitement. Elle nous explique très vite comment le fait qu'elle ne soit « que » malentendante et pas sourde lui a compliqué les choses. D'abord parce qu'il a fallu du temps pour qu'un diagnostic soit posé. En effet, il y a le constat qui a été fait par son entourage, mais c'est difficile à expliquer, parfois elle entendait, d'autres non. Résultat, ce n'est qu'à 7 ans que son diagnostic a été posé. Si vous saviez comme ça me parle ! La malentendance est déjà compliquée pour les professionnels de santé… Alors pour l'entourage, les gens que l'on peut côtoyer… le malentendant est cette personne anormale que personne ne comprend parce que personne ne sait ce qu'il / elle entend ou non.
Mélanie Hamm va confier les difficultés qu'elle a eues pour réussir son parcours scolaire, la concentration qu'il faut pour ces heures d'écoute intensive en classe, le stress des dictées en primaire, la fatigue plus intense que pour un entendant car il faut y mettre tellement plus de concentration. Et puis, il y a le caractère qui s'affirme, l'exclusion que crée le handicap va souvent isoler. Alors je ne sais pas si c'est une réaction naturelle et fréquemment rencontrée mais Mélanie réagit à cela en se construisant une personnalité forte, avec une certaine rébellion face à ses enseignants parfois. Comment vous dire, j'aurais voulu surligner mille fois ce passage… La malentendance nous construit. Et notre caractère ne serait pas le même avec 2 oreilles en parfait état de marche. le malentendant se construit aussi, je crois, un mur autour du coeur pour faire face à ce monde qui isole. Quand bien même on voudrait ne pas être dans une bulle, faire tout pour vivre comme les autres, avoir les mêmes capacités qu'eux, nous restons isolés quoi qu'on fasse. Il y aura toujours des situations où nous n'entendrons pas.
J'ai quand même un regret, une fois ma lecture achevée. Il est beaucoup question dans le roman du parcours scolaire puis étudiant de Mélanie. Elle a montré une volonté d'acier pour réussir et le fait est là : elle a réussi, elle a de quoi être fière du parcours surmonté. Mais finalement, les détails de la scolarité étaient peu intéressants pour moi. J'ai un peu trop ressenti le fait que c'est possible, qu'il faut s'accrocher et qu'on y arrive. Comme un autre. Et bien non, je regrette mais je ne partage pas ce point de vue. Réussir sa scolarité dans un milieu normal d'entendants quand on est sourd ou malentendant c'est très difficile. Trouver sa place dans le monde de l'entreprise aussi. Et puis même la vie quotidienne est difficile, nous luttons chaque jour contre l'isolement que le handicap crée. Même si autour de nous on a la chance d'avoir des gens qui font des efforts, qui font attention à nous, ça ne suffit pas. Et je regrette ne pas avoir lu dans ce livre la facette de l'isolement social, Mélanie a peu d'amis, elle a toujours trouvé refuge dans les livres (tiens, tiens…) mais n'a-t-elle donc jamais souffert de cela ? J'en doute…
Lien : https://liseusehyperfertile...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KATE92KATE92   22 octobre 2012
Mes parents virent en leur fille un être profondément rêveur et silencieux. Trop silencieux. Cette absence, ces songeries perpétuelles les inquiétèrent. Jusqu’à sept ans, je parlais très peu, hormis quelques mots ici et là, correctement prononcées, ce qui ne faisait qu’accroître l’incompréhension et le trouble dans lesquels je plongeais mon entourage. Mais j’étais une enfant sage et calme. Alors, pourquoi s’inquiéter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
KATE92KATE92   22 octobre 2012
Mes premières années furent des années de lutte. J’étais faible et sans arrêt malade, tandis que mon frère jumeau fleurissait de force et de santé. Toutefois, j’étais avide de vivre. Bercés dans les bras de la nature, nous habitions une grande maison forestière, située dans les belles forêts alsaciennes de La Petite Pierre.
Commenter  J’apprécie          100
KATE92KATE92   25 octobre 2012
Ma mère me raconta par la suite qu'il lui avait dit la chose suivante :
-Vous me trouverez cruel, si je déclare cela : mais si Mélanie n'était pas malentendante, elle ne serait pas ce qu'elle est.
Commenter  J’apprécie          90
KATE92KATE92   25 octobre 2012
Qu'est-ce qu'entendre ? C'est entendre avec le corps.
Commenter  J’apprécie          220
autres livres classés : acceptation de la différenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

tu ne jugeras point

qui est le tueur?

Denise
Antoine
Mme Maldague

9 questions
81 lecteurs ont répondu
Thème : Tu ne jugeras point de Armel JobCréer un quiz sur ce livre