AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782738124678
191 pages
Éditeur : Odile Jacob (25/02/2010)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Odile Jacob - 02/2010)
ISBN : 9782738124678


La première récession mondiale survenue depuis les années 1930 n'a pas seulement été financière et économique. D'ores et déjà, elle a modifié les rapports de forces globaux : elle a notamment accéléré l'émergence de la Chine, de l'Inde et du Brésil, relativisé la puissance des Etats-Unis et placé l'Europe face à un nouveau risque de déclin.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
YvesParis
  09 février 2013
La Fondation de la Recherche stratégique publie les actes du colloque organisé en septembre 2009 à la Maison de la Chimie sur les Conséquences stratégiques de la crise économique. Camille Grand, son nouveau directeur, et François Hesibourg, son ancien, montrent que la crise économique a modifié les équilibres stratégiques de trois façons.

Concernant la hiérarchie des puissances, la crise n'a pas provoqué de rupture, mais accéléré des tendances. La Triade américano-nippo-européenne a plus souffert que les pays du BRIC qui gardent le vent en poupe. La Chine est en passe de devenir la deuxième puissance économique au monde ; l'Inde deviendra peut-être la troisième vers 2040. Pour autant, il serait prématuré de sonner le glas de la suprématie américaine. Fin 2008, l'effet Obama a chassé l'effet Wall Street, comme l'écrit joliment Bruno Tertrais.

Si la puissance relative des acteurs n'a donc pas été radicalement bouleversée par la crise, les règles du jeu international ont dû changer. le temps n'est plus où l'Occident pouvait dicter ses règles au reste du monde, en matière commerciale, environnemental, sécuritaire. Par démagogie parfois, par réalisme souvent, il associe les puissances émergentes aux cénacles dont celles-ci étaient jusqu'à présent exclues. C'est ainsi que le G8 s'est transformé en G20, plus démocratique, plus représentatif.

A acteurs inchangés et règles du jeu modifiées, quel système stratégique pour le monde de l'après-crise ? Sans doute sort-on lentement du « moment unipolaire » provoqué par la chute du Mur. Mais l'annonce de l'avènement d'un monde multipolaire semble encore prématurée. Les alternatives au leadership certes fragilisé de l'Occident manquent encore de crédibilité. Pour quelques années sinon quelques décennies encore, le récit dominant sera celui de la démocratie libérale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130


Lire un extrait
Videos de François Heisbourg (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Heisbourg
Vivien Pertusot : "Emmanuel Macron se positionne comme un leader qui peut et veut parler avec... ."La France a-t-elle vocation à être le gendarme du monde ?" La débat du Grain à Moudre avec François Heisbourg, président de l'International Institute for Strategic Studies (IISS) et du Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP), Vivien Pertusot, chercheur associé à l?Ifri, spécialiste des questions européennes et de défense et Agnès Levallois, vice-présidente de l'IREMMO, Institut de Recherche et d'Etudes Méditerranée Moyen-Orient.https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/du-grain-a-moudre-du-lundi-23-avril-2018
+ Lire la suite
autres livres classés : géopolitiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox