AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749125715
Éditeur : Le Cherche midi (10/01/2013)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Qui est donc ce mystérieux Faust qui provoque le commandant Gorin sur son propre terrain ? Qui se cache derrière ce personnage inquiétant qui laisse derrière lui des corps sans tête ? Pourquoi les retrouve-t-on toujours sur « une »île aux cygnes ? Que signifie cette énigme, cette mystérieuse série de chiffres dont le sens échappe à tout le monde ? Comme si cela ne suffisait pas, la Crim’ du 36 quai des Orfèvres hérite d’un autre dossier où l’on croise des barbouzes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gruz
  17 janvier 2013
Même si le titre et la couverture sont un brin racoleur, la couleur est donnée et nous avons à faire à un thriller moderne, mais de facture somme toute assez classique.
Assez conventionnel oui, mais, au diable les conventions, Hériot s'en sort plutôt pas mal.
Prenez les codes à la mode du thriller français actuel : tueur en série, barbouzeries, flics du 36 et rajoutez-y un souffle d'exotisme (glacial, sibérien). Secouez et le mélange vous donnera un roman diablement intriguant.
L'auteur se réapproprie ces codes et l'histoire, quoi que improbable, se suit agréablement.
Après une première partie sans surprise, le récit est rehaussé par la seconde, avec ses quelques retournements de situations. Les personnages sont globalement bien campés rendant ce polar plutôt sympathique, même s'il a un peu de mal à sortir du flot continu des publications du genre.
Une nouveauté 2013 à tenter, si on est fana de ce genre littéraire.
Lien : http://gruznamur.wordpress.com
Commenter  J’apprécie          260
brigitte22
  18 février 2013
Un journaliste, Antoine Louvin, en quête d'inspiration pour le livre qu'il rêve d'écrire, se met à suivre un couple dans Paris. le couple se sépare devant un hôtel, l'homme poursuivant seul sa route, toujours suivi du journaliste, qui se rendra compte trop tard qu‘il a été repéré. Son corps sera retrouvé dans un square près du Sacré Coeur.
L'enquête est confiée au commandant Gorin, de la Criminelle. Dans les jours qui suivent, celui-ci reçoit une lettre anonyme, portant un message sibyllin : une suite de chiffres, et une sorte de dessin d'enfant. Une lettre plutôt menaçante donc il va confier le décryptage à son collègue, le jeune Pensec.
Un dangereux schizophrène s'échappe d'un hôpital psychiatrique, aidé en cela par une jeune femme, qui a besoin de lui, de sa force et de sa folie pour ses projets. Ils se donneront les noms de Faust et Nemesis.
Peu après cette évasion, un premier cadavre décapité est découvert à « l'Ile aux Cygnes », à Paris. Il s'agit d'un SDF. Dans sa poche, un message : « Salut Gorin ! T'as le bonjour de Faust ». Tandis que le sens de ce second message n'évoque toujours rien à Gorin, sinon, qu'enfant, il allait jouer avec trois autres amis, en un lieu s'appelant aussi « l'Ile aux Cygnes » , le cadavre du Sacré Coeur est identifié grâce aux caméras qui truffent Paris, ainsi que son probable agresseur, un russe appelé Vadim.
La Commissaire Laura Antonelli, de la DCRI, au cours d'une visite au 36, s'aperçoit que Vadim est recherché. Elle se rapproche donc de Gorin, avec qui elle a vécu une relation difficile, afin d'en savoir plus, sans dévoiler des liens existants entre la DCRI et ce Vadim. Elle connaît la sagacité de Gorin, et prend toutes précautions.
Tandis que deux autres cadavres sont découverts, eux aussi décapités, sur deux autres « Iles aux Cygnes », portant toujours un message pour Gorin, la compagne de ce dernier, Evelyne, est enlevée.
Si nous avons toujours un peu d'avance sur Gorin concernant le rôle des différents protagonistes, ça n'est qu'après le départ de celui-ci vers la Russie et des événements qui s'y dérouleront que nous découvrirons avec lui le fin mot des différentes intrigues qui jalonnent le roman. Plus particulièrement, un pan de son passé qu'il devra affronter, et qui laisse à penser que nous retrouverons cet attachant Gorin un jour ou l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aniouchka
  12 mars 2013
Un journaliste littéraire est retrouvé mort dans une ruelle parisienne, la nuque brisée. A quelques quartiers de là, c'est le corps sans tête d'un SDF qui est découvert. Apparemment sans lien, ces deux enquêtes sont confiées au commandant Philippe Gorin, l'enquêteur le plus expérimenté de la Crim', au 36, quai des Orfèvres. Des enquêtes qui vont le plonger au coeur des plus mystérieuses barbouzeries et le mener en Sibérie, à la frontière russo-chinoise, mais également sur les traces de son passé ténébreux.
Si l'intrigue est prometteuse, bien qu'assez peu originale, deux éléments ont compromis mon plaisir à la lecture. Tout d'abord, je n'ai pas du tout accroché au personnage de Gorin. L'archétype du flic ultra-solitaire, asocial et doté d'un instinct incommensurable qui explique à lui seul la résolution des enquêtes n'est pas pour me plaire. Et malgré mes efforts, ce personnage un peu trop stéréotypé à mon goût n'a réussi qu'à m'agacer (particulièrement lors de la scène de l'interrogatoire, qui m'a exaspérée). Ensuite, j'ai trouvé le style de l'auteur assez pauvre, et si la volonté d'introduire du suspense dans l'intrigue est évidente, celui-ci n'est pas bien maîtrisé.
Je salue tout de même la précision des descriptions, notamment de l'univers de la police et des services secrets. La mise en scène de différents agents de la DCRI, de la DCGE, de la Crim' et d'autres brigades est assez réaliste et plutôt bien faite. Néanmoins, s'il contient des éléments qui peuvent en faire indéniablement un bon roman, le diable d'abord souffre malheureusement de menus détails qui entachent sa qualité et m'ont déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tetedelivres
  25 mars 2013
J'ai toujours dis, si je n'avale pas le livre rapidement .... ça dure dure dure et ça veut tout dire ! Un bon thriller sait vous happer tout de suite. Bah voila, j'ai mis du temps à être happer, voir je ne l'ai pas du tout été .... j'ai trainé mon boulet pendant un bon mois, le regardant le soir : je te lis ou je ne te lis pas .....
j'ai enclenché la 5eme mais rassurez vous, j'ai survolé la fin ...

Lien : http://www.tetedelivres.com/..
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1656 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre