AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782747083362
48 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (13/09/2017)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Une tempête s’annonce. Chaque famille se prépare et fait des provisions avant de s’enfermer, bien au chaud. Mais deux étrangers avancent dans le froid. Ils ont été surpris par la tempête. Qui sont ces gens ? Que veulent-ils donc ? La méfiance amène les habitants de la forêt à fermer leur porte et leur coeur. Heureusement, un acte de bonté survient...

Cet album aux illustrations délicates, nous montre, sans moralisme, à quel point celui qui a besoin d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  05 juin 2018
Sans aucun doute notre dernier gros coup de coeur en littérature jeunesse pour cet album dans l'univers graphique n'est pas sans rappeler Ernest et Célestine avec un message d'ouverture et de tolérance suggéré aux enfants.
C'est le branle-bas de combat dans la forêt, la tempête arrive. Tout le monde se met au travail à l'intérieur des maisons pour se préparer, faire des réserves.
Tout le monde est à l'abri quand petit renard aperçoit par la fenêtre deux ombres menaçantes au loin.
A lire absolument !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          243
bdelhausse
  30 septembre 2018
Attention coup de coeur...
C'est l'hiver, la tempête arrive. Tous les animaux font des réserves et se calfeutrent chez eux. Terriers, trous, tanières... tout est préparé pour affronter le pire.
Et voilà que sur le chemin, dans l'obscurité naissante, dans le vent qui se lève, dans la brume qui s'épaissit, apparaissent deux ombres. Deux frères ours qui demandent l'asile, contre un peu de thé. Un peu de feu. Un peu d'espace. Un peu de nourriture. Contre un peu de thé.
Cela fait penser à Brassens... Toi l'Auvergnat.
Puis la neige se met à tomber. Les deux ours se font un igloo. Pendant ce temps, la tanière des renards menace de s'écrouler. Les renards s'en vont et cherchent un abri. Chez les ours, bien sûr. Vont-ils ouvrir leur porte? Partager le peu qu'ils ont, alors que tout le monde les a rejetés?
Une histoire bien banale qui évoque l'actualité. A raconter encore et encore aux enfants pour qu'ils comprennent que l'on peut être nanti un jour et migrant le lendemain.
Cela m'a ému aux larmes par la simplicité du langage et le côté direct de l'histoire, sans ambages, sans fioritures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Messire_Balthazard
  26 novembre 2018
Dans la forêt, une mauvaise nouvelle s'annonce… « La tempête ! La tempête arrive ! » Chacun se prépare à y faire face. On se met au travail : on ramasse des branches, on fait des provisions, on fait un bon feu et on se calfeutre confortablement en attendant la tempête.
Mais voilà qu'aux fenêtres, on distingue deux inconnus qui bravent le vent et s'approchent de la porte : toc toc… « Non, désolé, notre feu est presque éteint, allez voir ailleurs ! », « Ah non, notre stock de nourriture n'est pas suffisant pour en nourrir d'autres, désolé… » ou encore « Nous sommes déjà bien serrés, il n'y a plus de place pour vous ici, allez donc voir à côté » sont les seules réponses qu'obtiennent les deux nouveaux venus.
Or les animaux de la forêt devraient réfléchir avant de fermer ainsi leur porte, car, dehors, la tempête gronde et menace… Elle pourrait même inverser la situation, et briser l'abri des habitants sylvestre pour pour les faire errer, à leur tour, en recherche d'un abri…
Tout d'abord, je tiens à préciser que les dessins et les aquarelles de Qin Leng sont absolument délicieuses et collent parfaitement avec le récit. Quant aux couleurs, elles laissent un petit goût de reviens-y sur la langue qui ne laisse pas indifférent.
Ensuite, le récit est dynamique et touchant de par sa simplicité, voire même de par son innocence. Céline Claire arrive ainsi à transmettre un message, souvent difficile à entendre (dérangeant peut-être ?), avec beaucoup de douceur.
D'ailleurs, en parlant de thématique, cet album est plus actuel que jamais. En effet, ce livre traite, comme vous aurez pu le comprendre, de toute personne à la recherche d'un abri. Il montre que les rôles peuvent bien vite s'inverser, et pose la question, avant de proclamer haut et fort notre « non » plus ou moins percutant, : « et si j'étais à sa place, comment j'aurais voulu qu'on me traite ? ».
D'autres thématiques fortes comme la solidarité, la tolérance ou la compassion agrémentent encore un peu plus l'histoire…
Cet album est donc une petite pépite et j'ai passé un très bon moment à le découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-Flore
  11 juin 2019
Une tempête approche et tout le monde se met à l'abri. Mais qu'en est-il de ceux qui n'en ont pas ? Faut-il les accueillir ou se méfier d'eux ?
"L'abri" est un album jeunesse sur la solidarité. C'est fait avec délicatesse et finesse afin que chacun puisse deviner aisément le message caché de ce qui se passe dans nos sociétés.
Commenter  J’apprécie          80
LivresdAvril
  24 avril 2019
Les dessins très doux de Qin Leng n'atténuent nullement la dureté du propos de Céline Claire : quand des "étrangers" frappent à notre porte, notre premier réflexe est de nous méfier et de nous refermer sur nous-même. Ce bel album montre intelligemment qu'il faut dépasser ce rejet car nous sommes tous les étrangers de quelqu'un. Et ce n'est pas un hasard si la main tendue est celle d'un enfant. Cette histoire est une ouverture à de riches discussions sur l'autre et le partage avec nos enfants, sans jugement ni morale. A mettre entre toutes les mains !
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Ricochet   28 septembre 2018
Dessiné en traits vifs imitant le mouvement, coloré tendrement à l'aquarelle, l'album aurait pu se contenter d'être beau. Il dispense un message fort qui résonne dans l'actualité, suggérant la tolérance et la solidarité par l'exemple.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   04 novembre 2017
Tandis qu'ils marchent contre le vent,
tandis qu'ils marchent l'un contre l'autre,
une voix résonne derrière eux ;
"Attendez !"

C'est Petit Renard.
Il a quand même trouvé quelque chose à donner.
"Ça ne se mange pas. C'est moins chaud que le feu,
et aussi moins lumineux..."

"Mais c'est déjà beaucoup !"
dit Grand Frère en souriant.
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   04 novembre 2017
Et c'est ainsi que deux étrangers
ont ouvert leur foyer de fortune,
par une nuit de tempête
où on ne voyait pas la lune.
Commenter  J’apprécie          10
Virginie94Virginie94   25 février 2018
Chacun est prêt et attend la tempête.
Le vent commence à souffler un peu plus fort.
Mais ça n'est pas grave, tout le monde est à l'abri.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Céline Claire (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Céline Claire
Retrouvez votre coffret de Noël roman 9-11 ans dans notre librairie en ligne ! :
Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana de Émilie Chazerand et Joëlle Dreidemy aux éditions Sarbacane La guerre des Clans, cycle V - tome 03 : La Première Bataille de Erin Hunter et Aude Carlier aux éditions PKJ Le réveille-matin de Celine Claire et Gwenaelle Doumont aux éditions Frimousse
autres livres classés : solidaritéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1149 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre