AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Arnaud Mousnier-Lompré (Traducteur)
EAN : 9782290010860
313 pages
J'ai Lu (30/11/-1)
3.6/5   226 notes
Résumé :
Désavoué par son père qui ne se résigne pas à le voir obèse, Jamère, dont la famille vient en partie d'être décimée par la peste ocellionne, part de Grandval avec l'intention de poursuivre son destin de fils militaire. Enrôlé dans le régiment stationné à Guetis, il est assigné au cimetière de la ville où il affronte la magie et la peur qu'engendrent les montagnes occupées par les Ocellions.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,6

sur 226 notes
5
1 avis
4
7 avis
3
6 avis
2
3 avis
1
0 avis

Akyah
  20 janvier 2016
Très bon quatrième tome !
Après avoir été banni par son père, on retrouve Jamère sur la route de Guetis, où il espère s'engager dans l'armée pour travailler sur la route du roi. Les travaux de la route étant actuellement à l'arrêt dans les bois faute à la magie ocelliane. Après avoir aidé un éclaireur blessé à arriver jusqu'à Guetis, il va se faire engager dans l'armée où il aura pour mission de surveiller le cimetière contre les attaques des ocellions.
Dans ce tome Jamère va petit à petit découvrir sa magie, pas toujours avec les effets escomptés. Il va également retrouver son ami Spic et Epinie. Mais c'est surtout l'isolement qu'il recherche. Il va enfin se frotter à la magie des arbres qui effraient et endors les ouvriers, mais effectué également sa première rencontre avec les occelions lors du vol d'un cadavre….
J'ai beaucoup aimé la tournure que prend l'histoire et j'ai hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          120
frankgth
  27 septembre 2012
Après avoir été chassé par son père, Jamère se retrouve donc livré à lui-même et décide de suivre la route du Roi. Il finit par se retrouver quasiment au bout de cette route, dans la ville de Guetis, et à réaliser en quelque sorte son rêve, être prit dans l'armée, même si le poste de gardien de cimetière qui lui est confié est bien loin de la carrière qu'il avait envisagé. Mais il se rend aussi compte que la magie est de plus en plus présente, et que son arrivée à la frontière avec les Ocellions n'est peut-être pas une simple coïncidence.
Je ne trouve malheureusement pas grand chose à dire de plus sur ce tome par rapport au précédent. Alors que Jamère a enfin l'occasion de se prendre en main il semble continuer à errer sans jamais vraiment savoir ce qu'il veut devenir. Bien sûr il y a toujours l'excuse de la magie qui semble être la vrai force derrière ses actions mais ça rend malheureusement le personnage bien fade et insignifiant, ce qui est quand même dommage pour un roman à la première personne.
Pour moi le seul véritable intérêt de ce 4ème épisode réside donc dans la découverte du très intriguant peuple des Ocellions, et on peut supposer qu'ils vont prendre plus d'importance par la suite ce qui devrait me motiver à continuer une série bien décevante par ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ludik54
  10 janvier 2022
Suite des aventures de Jamere. Ayant été banni par son père, celui-ci se lance sur les routes pour trouver une garnison où s'enroler. Il se rend de plus en plus compte de la difficulté de vivre, et du regard des autres en tant qu'obese.
Il atterrit finalement dans la garnison de Guetis, il va y devenir le nouveau croque-mort, recroisé sur sa route d'anciens compagnons,et se rendre compte de ce qu'est la vie pres de la magie des Ocellions, il en apprendra de plus en plus sur cette magie.
Encore un bon tome, il se passe un peu plus de choses que précédemment, et promet de belles choses pour la suite ! On verra ce qu'il en est !
Commenter  J’apprécie          30
DrJackal
  10 février 2012
Tome de transition ou Jamère trouve sa place dans l'armée et commence à entrevoir sa futur place au milieu des Ocellion, tout en retrouvant une partie des personnages vu dans les tomes précédant sans savoir à quoi ils vont servir.
Robin Hobb signe encore une très bonne suite à cette série déjà bien engagé, bien qu'elle prenne son temps (parfois un peu trop) pour avancer dans l'histoire, elle continu a faire avancer son protagoniste dans divers histoire en traitant avec justesse le thème de l'obésité involontaire dans un monde dur et sans cadeau. Elle oblige Jamère à subir outrage et déshonneur, tout en le forçant à accepter un corps qu'il ne comprend pas sous le couvert de la magie, on pourrais presque se croire dans des fait réel.
La suite s'annonce forte en émotions diverses et en rebondissements impromptus qui donne d'avance l'eau à la bouche.
Commenter  J’apprécie          60
Faignan
  02 décembre 2020
Continuons cette saga. Jamère a quitté sa maison familiale et va tranquillement vers l'est. Nous continuons sur cette même lancée. le personnage refuse d'accepter sa condition et il se confronte logiquement aux difficultés de son état. Il souhaite devenir soldat comme le dieu de bonté en a décidé, mais comme il est de plus en plus gros, il n'a aucune chance.
Il s'arrête dans un village en ruine. Un des premiers signes que la politique Gernienne est une grosse erreur. Pour une fois, nous trouvons une personnage qui n'est pas binaire, une femme abandonnée dans un village en ruine et qui tente de survivre. Une liaison semble se structurer entre elle et le héros même si ça n'est pas clair. On rencontre aussi un autre homme qui semble lié à la magie. Un éclaireur qui, en raison de son statut, se trouve entre les deux monde.
À la limite est de la Gernie, le monde est englué dans la terreur. Ici, elle est palpable et je dois reconnaître que la description de cette partie du monde est plutôt réussie. Ce monde est tel que même Jamere dans son état peut y devenir soldat. Nous le retrouvons encore dans une déchirure entre le destin que lui impose sa culture et celle qui lui offre la Magie. À cela s'ajoute un tiers dieu, une divinité antérieure au monothéisme, Onondula, qui pense que le héros lui a volé un sacrifice. Tout part en vrille au niveau de l'aspect mythologique de ce monde.
Pour être franc, ce tome est meilleur que le précédent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   25 décembre 2015
Tu vas l’estropier, ta bestiole ! Se moqua l’autre avec un accent que j’identifiai comme celui de Tharès-la-Vieille. Tu d’vrais avoir un peu pitié d’elle : c’est toi qui d’vrais la porter un bout d’chemin, gras-du-bide ! 
Commenter  J’apprécie          80
Skarn-shaSkarn-sha   15 avril 2013
Je plongeais dans une spirale de sombres spéculations : si toutes les portes se fermaient, qu'adviendrait-il de moi ?
Si je devait affronter le destin d'un fils militaire incapable d'entrer dans l'armée, d'un fils aristocratique que son père a renié ? D'un frère qui n'a pas tenu sa promesse de faire venir sa sœur auprès de lui ? D'un obèse qui implorait les inconnus de lui fournir un toit et le couvert ? D'un home qui regardait une femme avec concupiscence et la regarde se détourner avec dégout ?
Aucune de ces identités possibles ne me plaisait guère, et je pris brusquement ma décision : je partirais le lendemain à l'aube.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
meknes56meknes56   13 septembre 2021
Quelles solutions s’offraient-elles à moi ? M’enrôler dans l’armée ? Je n’avais plus de monture capable de me porter, condition, entre autres, pour entrer dans la cavalla comme gradé, et nul régiment d’infanterie ne voudrait de moi. J’avais toujours songé que, le cas échéant, je pourrais vivre comme les Nomades naguère, en tirant ma subsistance de la nature, or j’avais découvert au cours des derniers jours ce que les Nomades savaient déjà : les zones sauvages disparaissaient. Je doutais qu’un producteur de coton apprécie que j’installe mon campement dans son champ, et je savais que le gibier fuit les régions où l’homme élève du bétail. J’avais tout à coup l’impression qu’il ne restait plus aucune place pour moi dans le monde, et je me rappelai la question que Yaril m’avait posée en pleurant la veille : « Qu’allons-nous faire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lehibooklehibook   13 janvier 2020
Si je devait affronter le destin d'un fils militaire incapable d'entrer dans l'armée, d'un fils aristocratique que son père a renié ? D'un frère qui n'a pas tenu sa promesse de faire venir sa sœur auprès de lui ? D'un obèse qui implorait les inconnus de lui fournir un toit et le couvert ? D'un homme qui regardait une femme avec concupiscence et la regarde se détourner avec dégoût ?

Aucune de ces identités possibles ne me plaisait guère
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robin Hobb (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Hobb
Cinq femmes qui écrivent de la science-fiction.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Robin Hobb

Comment se nomme le seul roman de SF écrit par Robin Hobb?

Alien
Terre étrangère
Alien Earth
Aliens

10 questions
218 lecteurs ont répondu
Thème : Robin HobbCréer un quiz sur ce livre