AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781501110344
320 pages
Éditeur : ATRIA BOOKS (10/11/2015)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 209 notes)
Résumé :
Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer. La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain. Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre. Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (122) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  30 décembre 2018
Ce roman fut une agréable surprise ! Certes, il n'est pas parfait cependant, il m'a permis de sortir d'une panne de lecture. Je cherchais une romance sympathique sans prise de tête qui puisse me divertir, mais qui ne soit pas trop cul-cul la praline. Avec cette auteure, je savais que ce serait le cas et que l'on aborderait des sous-thématiques difficiles derrière cette histoire d'amour. Je n'ai pas été déçue, car ce fut effectivement le cas !
L'idée de se retrouver chaque année sans garder contact et en vivant sa vie chacun de son côté m'a plu. le concept est original et, même si on se doute que le dénouement est positif, on se demande quels problèmes ou jolis moments les deux héros vont traverser. Comme de coutume, Colleen Hoover propose une héroïne au fort tempérament mais avec une fragilité cachée. Ici, Fallon est une magnifique jeune femme au corps malheureusement abîmé par les flammes. En effet, suite à un accident lorsqu'elle était adolescente, la demoiselle porte énormément de cicatrices : des blessures visibles et un traumatisme intérieur… Elle n'a pas du tout confiance en elle néanmoins, elle se bat pour ses rêves. J'avoue m'être directement attachée à elle : à son courage, à sa façon de voir les choses, à son humour et à sa hargne lorsqu'on la cherche de trop près… Ben, le second narrateur, est également un jeune homme intéressant qui va gagner en profondeur au fil des pages, notamment dans le dernier quart du livre où l'on va enfin connaître son passé. J'ai rapidement ressenti de la sympathie pour ce tandem qui tisse vraiment des liens de façon progressive. On se prend au jeu en les voyant se rapprocher, échanger et vivre leur relation si particulière !
L'ouvrage se découpe en plusieurs parties qui correspondent aux années qui passent (premier 9 novembre, deuxième 9 novembre, etc.). On ne lit que les moments où les deux narrateurs se retrouvent. On ne sait donc pas ce qu'il se passe entre chaque rendez-vous, mais on le découvre lors des retrouvailles du binôme. Il est plaisant de voir l'évolution de chaque protagoniste : son caractère, son travail, son entourage, etc. Même si on suit le couple sur six années, on n'a pas la sensation de répétition ni de longueur. Aucun rendez-vous n'est similaire et il se passe toujours quelque chose de différent. de plus, leur relation évolue réellement. On prend donc plaisir à voir les choses avancer ou, parfois, devenir un véritable sac de noeuds… J'ai globalement apprécié les différentes tranches de vie de Fallon et Ben toutefois, j'avoue avoir serré les dents face à certains rebondissements comme le cas de Jordyn ou le secret de Ben que j'ai trouvé bien trop gros pour être crédible… Vers la fin, j'ai eu l'impression que l'on était un peu dans la surenchère, en particulier durant la lecture du manuscrit de Ben… C'était tellement gros que c'en était prévisible ! Dommage que l'on tombe dans ce cliché… Cela dit, j'ai tout de même refermé l'ouvrage avec le sourire.
« November 9 » n'est pas la romance de l'année cependant, j'ai passé un bon moment de lecture. Je me suis inquiétée pour les personnages, j'ai réagi face à certaines scènes et j'ai tourné les pages avec intérêt. L'auteure a su trouver le juste milieu entre émotions, humour, drame, sensualité et suspense. Elle m'a donné envie de découvrir d'autres titres de son cru.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Gaoulette
  03 janvier 2018
Grrrrr je crois que je le répète souvent mais Hugo roman et leur effort de traduction.... Heureusement je lis ma prêtresse de la new romance Coho. Avec elle, à peine sortie en suivant dans ma pal!
Alors que nous a t'elle proposé cette fois ci?
Une rencontre originale qui entraine une relation que se fera avec le temps. Ben et Fallon se rencontre par hasard un 9 novembre et décide pendant 5 ans de se revoir à la même date pour savoir ce qu'il en découle de leur relation. Pas de contact entre temps. Juste cette date et rien d'autre.
Comme à son habitude Colleen Hoover nous offre des personnages attachants. Chacun sa particularité. Et on ne change pas une équipe qui gagne avec un héros ordinaire mais qui en devient extraordinaire. Ben la perfection avec ses atouts physiques et ses blessures secrètes. Fallon blessée par la vie mais qui réapprend à se construire grâce au magique Ben... Une dernière sortie littéraire toujours addictive mais....
Et voilà pour mon premier MAIS pour ma Coho. J'ai déviné très vite le secret de Ben (en partie en tout cas). Cela m'a enlevé tout le côté magique que j'aime chez Coho. Après peut-être que je connais à force ses tours de maitre. Mais je reste accroc à ses manipulations des émotions. Elle nous offre toujours des gestes simples qui changent la donne. J'ai trouvé November 9 moins intense, moins émouvant. Il me manquait quelque chose pour faire un Whouahhhhh.
Voilà ce que je voulais, le manuscrit de Ben. Y aura t'il une suite, j'espère bien.
Encore une fois Colleen véhicule des messages forts ici le Pardon! Et encore une fois le titre prend tout son sens. Encore une fois, Colleen travaille avec minutie.
Madame est douée pour se renouveler et nous offrir des histoires différentes et exceptionnelles.
Allez maintenant j'attends le prochain avec impatience!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
TheLovelyTeacherAddictions
  27 décembre 2015
Une fois de plus , Colleen Hoover a su me faire vivre mille et une émotions à travers ce livre qui est une superbe mise en abyme. En effet, nous avons un roman au sein même d'un roman et c'est un des premiers livres que je lis de la sorte et j'adore le concept. Accrochez vous car comme d'habitute, Coho nous fait vivre de sacrés émotions. On a l'habitude de ses intrigues et une fois de plus , elle nous surprend d'une telle manière. Oui on devine assez rapidement un lien mais au final on est très très loin de la réalité et on se prend une claque phénoménale.
November 9 est donc le titre éponyme du roman que Benton James Kessler est en train d'écrire au début du roman. Il n'a que 18 ans et n'a pas encore la plume très affuté et c'est pour cela que nous découvrons les premiers chapitres de son roman à la fin de l'histoire. Mais pas que.. Cependant une fois de plus avec Coho je vais faire très attention à ne rien vous spoiler car il vous faut garder la révélation finale jusqu'au bout. Sachez donc que la date n'est pas une date anodine pour les personnages qui ont tous vécu des moments plus ou moins marquants ce jour là. Cette date fait référence à des émotions intenses, diverses et variées et au final , cette date devient quasiment un personnage à lui entier tellement l'intrigue est liée à ce 9 novembre.
Les personnages sont une fois de plus très recherchés et ne sont pas comme monsieur et madame tout le monde. J'ai dévoré cette lecture et ce fut très difficile de devoir arrêter ne serait ce que pour manger ou partir faire mes courses. Un peu comme dans Ugly Love, les chapitres s'enchaînent et on n'a qu'une hâte savoir si nos théories sont farfelues ou réalistes, si on est loin ou proche de la réalité. Si je mentionne Ugly Love, ce n'est pas anodin car il faut savoir que trois personnages d'Ugly Love font une courte apparition dans ce nouveau roman. Je ne vous dirais pas qui exactement ni pourquoi mais ce fut un régal de retrouver ces personnages.
Ce que j'adore aussi chez Colleen Hoover c'est qu'elle a une façon bien particulière et bien à elle d'écrire de la romance. Moi qui aime les histoires d'amour torturées, je suis toujours servie et ravie de lire une romance de Coho! Comment avoir de telles idées et les mettre si parfaitement sur papier. C'est toujours très original et jamais identique à une autre histoire. Même si un certain passage m'a fait penser à une autre romance que j'avais adorée de KA Tucker mais de nouveau , je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler. November 9 m'a fait passer un moment magique de lecture même si certains éléments m'ont fait sourciller notamment un passage en particulier qui m'a fait mettre 4.5 étoiles et non 5 étoiles à la fin de ma lecture. Maybe Someday restera mon coup de coeur indétronable de l'année 2015. November 9 est à égalité avec Ugly Love, un excellent roman mais pas un coup de coeur.
Revenons donc aux personnages principaux: Fallon O'Neill et Ben Kessler. Honneur aux dames et donc à Fallon qui est un personnage formidable. Elle a vécu un événement terrible qui la marquera à jamais physiquement et émotionnellement parlant. On la découvre au fil du roman et elle a une force de caractère incroyable. C'est une jeune femme qui sait tenir tête aux personnes , qui sait ce qu'elle veut et qui ne change pas d'avis comme de chemise. Elle veut vivre sa vie à fond et aller au bout de ses rêves quitte à se brûler, ce qui est vraiment magnifique. J'adore voir et lire les rendez vous chaque années avec Ben. Ce qui est frustrant c'est qu'au final on ne sait peu de choses sur les événements de l'année écoulée car on se focalise sur les quelques heures qu'elle parvient à passer avec Ben tous les 9 novembre. J'aime aussi le fait qu'elle ne se précipite pas tête baissée et qu'elle va toujours au bout des choses avant de prendre la bonne décision. C'est un personnage très attachant , qui n'a rien d'une demoiselle faible, en détresse en quête du preux chevalier qui va la sauver. Elle a une sacré force de caractère, d'empathie et c'est une femme entière qui prendra une décision décisive en fin de roman qui m'a fortement émue.
Et que serait Fallon sans le fameux Ben. J'avais testé l'appli Crave for Romance et c'est donc super de pouvoir mettre un visage sur un personnage. J'ai adoré et parfois détesté le personnage de Ben. Il y a deux facettes chez lui qui font tout son charme. J'adore les échanges verbaux qu'il a avec Fallon. On sent très bien l'écrivain qui est en lui. Il sait poser les mots là où il faut comme il faut. Mais il a aussi un côté mystérieux qui fait qu'on doute de lui, qu'on se pose des tas de questions sur la signification du tatouage, sur son refus de faire lire son manuscrit, sur une altercation avec un de ses proches. On sent que quelque chose se trame et puis paf. On se prend une première claque et il m'a déçue. Un événement va changer la donne et ma vision de lui. Je l'ai trouvé un peu glauque dans cette démarche que j'ai dû mal à comprendre. Puis on se remet de cette claque et on en prend une autre plus forte et on ne peut que se dire "Non , c'est pas possible. Non je n'y crois pas". Ben est donc un personnage entier avec d'énormes failles qui commettra pas mal d'impairs au fil de la romance.
Bref, je ne vais pas aller plus loin dans mon avis car je ne veux pas vous spoiler l'histoire et l'intrigue. Colleen Hoover signe une nouvelle fois une superbe romance qui ne va pas vous laisser indifférent. On se retrouver plonger dans un livre dans un livre et Vous allez vivre des émotions intenses, brutes et vous ne sortirez pas indemne de cette lecture. le 9 novembre n'aura plus le même sens pour vous....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TheRainbowBooks
  14 septembre 2016
Oui, je lis beaucoup de Colleen Hoover ces derniers temps mais que voulez-vous ? C'est ce qui se produit lorsque l'on découvre la magnifique plume d'un auteur au potentiel fou. Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai jamais été déçue par un seul de ses romans. Que ce soit « Maybe Someday« , « Maybe Not« , « Ugly Love« , « Never Never » ou « Too Late » … Non, vraiment, aucune déception. C'est fou comme chacun de ces livres a été un véritable coup de coeur. J'ignore ce qui me plait tant. Peut-être est-ce le fait que le fond de l'intrigue porte toujours sur une tragédie et qu'elle manie les mots à la perfection ? Ou alors est-ce le fait que ses personnages soient parfaitement construits et touchants, qu'elle joue avec nos sentiments et nos émotions ? Quoiqu'il en soit, j'ai versé des larmes pour chaque livre lus, et je ne regrette en rien le temps passé et accordé à ces lectures.
Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour parler de « November 9« , le prochain livre de Colleen Hoover à paraître en France. Comment vous dire que dès le premier chapitre, je savais d'ores-et-déjà que ce roman serait un coup de coeur fulgurant ? Je n'ai pas les moyens d'expliquer pourquoi, ni comment, mais c'est un fait. Je le savais, et c'est le cas. J'ai littéralement été transportée.
« November 9 » conte l'histoire de Fallon, une jeune femme qui n'a pas été épargnée par la vie, c'est le moins que l'on puisse dire. Tandis qu'elle oeuvre pour quitter tous ses repères et s'en aller afin de recommencer une nouvelle vie, elle fait la rencontre de Ben au cours d'une soirée tendue. de suite, la connexion entre eux deux est fusionnelle et incroyablement forte. J'ai beaucoup apprécié le personnage de Fallon qui est un mélange abrupte de force de caractère et de fragilité. de l'autre côté, nous retrouvons Ben, le protagoniste drôle, amusant, affectueux, intelligent et tellement … Tellement … Il n'y a pas de mots précis, ni exact, pour vous décrire Ben. Il regroupe beaucoup de qualité en lui, tout comme il accumule les défauts au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire. Tous deux sont réellement des personnages attachants et touchants. Je sais. Dis ainsi, je vous vend leur relation comme étant niaise à en mourir, et baveuse de baisers à souhait, mais rassurez-vous, ce n'est absolument pas le cas. C'est un CoHo après tout, ne l'oublions pas ! CoHo n'épargne JAMAIS ses personnages. JAMAIS. Mais c'est ce qu'on aime, bon Dieu !
La relation de Ben et Fallon est unique. C'est un mélange entre trahison et amour, secrets et révélations, rancune et pardon. Et ce qui est intéressant (comme pour chaque histoire de Colleen Hoover) c'est que le scénario est tout autant surprenant. Je veux dire par là que l'on a beau s'imaginer toutes les options possibles, il y a toujours une – UNE – péripétie, UN élément perturbateur ou UN rebondissement qui nous rend dingue. Mais dingue. MAIS DINGUE ! Je repense actuellement à ma lecture et j'ai encore envie de pleurer. Pleurer de joie. Pleurer de colère. Pleurer de tristesse. Pleurer de frustration. Pleurer de rire. Mais pleurer. Pleurer tout court. Pourquoi ? A cause des choix et décisions des personnages, qui sont très corrects je vous l'assure, mais qui ne devraient pas être comme tels ! Ça ne devrait pas être comme ça ! Parce que … NON ! Je me rappelle l'effusion d'émotions troublantes et contradictoires qui s'est éveillée en moi, et je n'ai qu'une envie, là tout de suite, c'est de réécrire « November 9 » pour retirer tous ce qui m'a donné envie de me taper la tête contre un mur. Mais bien évidemment je ne le ferais pas. Car je ne suis pas CoHo, et que seule CoHo est capable de nous transporter à ce point là. Et aussi parce que sans tout ça, l'histoire de Fallon et Ben ne serait pas si affreusement belle, émouvante et blessante … Ahhhh !
Le plus insupportable dans tout ça, je pense, c'est lorsque l'on apprend la vérité. Pour ma part, je n'ai ABSOLUMENT rien vu venir. Et pourtant je suis le genre de femme à comprendre très rapidement les choses. Mais celle-là … Non … Mais TOUT ça (c'est plus correct) … Tout ce qui se passe dans les deux derniers quarts du livre … Mais … Je me suis littéralement retrouvée cul à terre. Et il faut prendre l'expression au sens concret des termes. CUL A TERRE ! Je me suis vu me morfondre dans mon lit, à je ne sais plus quelle heure du matin (probablement 3h …), à m'enfoncer la tête dans mes oreiller et serrer des dents pour éviter de crier et réveiller tout le voisinage, ou même ma famille. Non, car c'est le genre de choses qui nous fait entrer dans une colère noire ou qui éveille une jalousie verte … Ce livre nous en fait voir de toutes les couleurs. Vraiment.
Autrement, eh bien … Je suis amoureuse de Ben. Oui, oui, oui. Je sais, je craque pour toute la gente masculine de Colleen Hoover. Ridge de « Maybe Someday« , Miles de « Ugly Love« , Silas de « Never Never« , et maintenant Ben de « November 9 » … Ma polygamie n'a plus de limite, au secours. Ah et … Encore une chose : Je suis amoureuse de Ben ! Et quel plaisir également de retrouver Tate et Miles, de « Ugly Love« . Ma réaction, lorsque j'ai réalisé qu'il s'agissait d'eux aurez probablement provoqué des fous rires … Mais … Tate et Miles ! Tout de même ! Quoiqu'il en soit, « November 9 » fera office d'un excellent cadeau d'anniversaire pour ma part car … TADAM ! Je suis née le 09 Novembre.
Au passage, je vous invite et incite à écouter la chanson « November 9 » de Griffin Peterson, qui a également adapté les chansons de Ridge dans « Maybe Someday« . Ce type est génialissime … Et désormais que j'ai lu « November 9« , la chanson prend tout son sens ! *pleure*
Pour conclure, j'ajouterais simplement que je suis heureuse, honorée et satisfaite de vous avoir présenté « November 9« , car c'est spécialement pour des livres tels que celui-ci que j'ai décidé de créer mon blog, ainsi que mon compte Instagram. Je voulais pouvoir partager avec vous « des livres qui nous en font voir de toutes les couleurs« . Des « Rainbow Books« . Des « livres Arc-En-Ciel« . Et « November 9 » en est définitivement un. C'est pourquoi, j'espère que vous l'apprécierez à sa juste valeur et qu'il vous fera passer du rouge au vert, sans oublier le noir et le bleu, pour qu'au final vous ayez vous-même l'air d'un arc-en-ciel rayonnant et éclatant de couleurs lorsque vous en parlerez tout autour de vous.
Lien : https://therainbowbooks.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
9004089
  03 avril 2016
Je me demande si je serai un jour déçue par un livre écrit de la plume de Colleen Hoover. Peut-être avec ses tous premiers romans ? Je n'en sais rien mais il est certain que ‘November 9' n'est pas une déception, au contraire c'est encore un livre à couper le souffle que j'ai dévoré en un rien de temps. Il est, comme tous les romans de cette auteure que j'ai lus pour le moment, bourré d'émotions intenses et animé par des personnages terriblement attractifs auxquels on ne peut que s'attacher.
« Tu ne peux pas encore partir. Je n'ai pas fini de tomber amoureux de toi. » — Ben
Suis-je la seule à tomber amoureuse de Ben avec cette simple phrase ? Mais ça irait si c'était la seule, le problème c'est que c'est un personnage follement attirant qui a fait chavirer mon coeur. Il est l'un des deux protagonistes, l'écrivain en devenir, et également un des deux narrateurs puisqu'il partage la narration du récit avec Fallon. C'est un personnage masculin comme je les aime : charmant, amusant, qui en a dans la tête et dans le coeur, mais pas sans défauts. Il est imparfait et j'adore ça. Et bien entendu, il cache ses secrets qui font d'ailleurs de lui un homme plutôt torturé même si le lecteur n'en prend réellement conscience que plus tard dans le récit. Sa sensibilité est cependant visible dès le début mais c'est son côté charmeur et son humour qui sont surtout mis en avant au début et qui m'ont conquise. Je pourrais citer toute la première partie du livre pour appuyer mon avis mais je vais m'abstenir, je vous laisse découvrir par vous-même.
Il y a ensuite Fallon, ancienne actrice qui a été prise dans un incendie et garde les marques de cette accident sur tout un côté de son visage et du haut de son corps. Elle a perdu confiance en elle depuis ce tragique événement et entretient une relation délicate avec son père qu'elle tient en grande partie pour responsable de ce qui lui est arrivé. En dépit de ce passé douloureux et de ce manque de confiance en elle, elle a du caractère et une certaine force d'esprit. Elle sait faire preuve de répartie et se donne à fond pour faire quelque chose de plaisant de sa vie. Ce n'est pas une faible femme et c'est toujours agréable d'avoir des personnages féminins comme ça.
D'autres personnages sont présents dans l'histoire mais il n'est pas nécessaire que je les mentionne tous. Ceci étant dit j'ai été ravie de retrouver Tate et Miles qui sont les protagonistes du roman ‘Ugly Love‘ que j'ai lu le mois dernier. J'ai été vraiment surprise mais j'ai adoré l'idée et j'ai été enchantée de les revoir. Il s'avère que Ian est le meilleur ami de Miles mais aussi le grand-frère de Ben. Si vous n'avez pas lu ‘Ugly Love' je vous conseille de le faire avant d'attaquer ‘November 9' car certaines informations vous seront dévoilées ici à leur sujet.
Pour ce qui est de l'histoire, je l'ai trouvée originale. J'ai beaucoup aimé l'idée d'une rencontre une fois par an à la même date, et d'écrire un livre (dans un livre) tiré de ces rencontres. Au début j'ai eu très peur car je pensais qu'on allait devoir lire leur vie séparément et que j'allais profondément m'ennuyer, mais l'auteure se concentre sur les journées qu'ils passent ensemble et arrive à en faire une histoire incroyable qui tient la route, comme s'il n'y avait pas un an qui sépare chaque partie.
Autre élément de l'histoire qui m'a totalement charmée, c'est ce jeu entre livre et réalité. Les deux personnages passent leur temps à comparer la réalité avec ce qu'on peut lire dans les romans d'amour et même si je suis la première à trouver niais et cliché qu'un personnage sorte « L'amour dans la vraie vie n'est pas comme dans les livres » (« Tu es un personnage fictif, de quoi tu parles ? » ai-je envie de lui répondre à chaque fois…) ici ça a été parfaitement exploité et j'ai beaucoup aimé.
Je dois mentionner encore et toujours (tant pis si je me répète) la puissance émotionnelle des romans de Colleen Hoover. Mais ‘November 9' est à un tout autre niveau, c'était vraiment intense. Je suis passée par une multitude d'émotions variées et j'ai été prise moi aussi dans le tourbillon qui a emporté les personnages de ce livre. de nombreux rebondissements parsèment ce roman et comme toujours l'auteure m'a menée par le bout du nez, je ne me suis pas doutée de grand chose et c'est ce qui a rendu ma lecture encore plus plaisante. Les romances de Colleen Hoover ne sont jamais de simples histoires d'amour et il est certain que ce sont ses livres que je recommanderais à une personne qui veut de l'amour, du vrai.
Je suis vraiment fan de cette auteure et de sa capacité à créer des histoires puissantes sur le plan émotionnel mais aussi crédibles, addictives et avec cette touche d'humour qui me séduit chaque fois. Elle a un style bien à elle et sait toujours trouver un élément unique qui rendra ses livres inoubliables et les fera sortir du lot. On retrouve plusieurs points similaires entre ses différents livres, notamment dans l'aspect dramatique du passé de ses protagonistes, mais je trouve que c'est sa touche personnelle et qu'elle la maitrise bien. de tous les livres que j'ai lus d'elle, c'est celui-ci qui est le plus ‘dramatique' (j'aime autant prévenir ceux qui n'aiment pas trop ça) mais je maintiens que l'auteure a su tourner les choses correctement et que ça n'en est pas lourd pour autant.
Je termine avec une citation qui m'a séduite : « La jeunesse et la beauté se fanent. Pas la décence humaine. » juste parce qu'elle est jolie et profonde. Et bien entendu je vous invite très vivement à lire ce livre. J'ignore quand il sortira en France mais je suis certaine qu'il y aura une version française un jour. Et quand ça arrivera, jetez-vous dessus !
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   11 novembre 2017
-Ben. Tu sextotes, là…

-Je quoi ?

-Quand un mec sexy parle bouquins avec une fille, c’est comme s’il lui balançait des sextos mais à haute voix et en parlant de livres au lieu du sexe. Et là, ça n’avait rien d’un texto. Bon, d’un sexto non plus, mais c’est l’effet que ça m’a fait…

Il s’écroule de rire. Je me rapproche encore de lui, pose une main sur son torse, me penche en susurrant :

-Surtout n’arrête pas. J’en veux encore, Ben. Tu préfères les eBooks ou…

Du bout de l’index, je descends lentement le long de son torse.

-…ou les volumes à reliure rigide ?

L’air béat, il croise les mains sous sa tête.

-Ah oui, surtout les volumes rigides. Et je ne suis pas sûr que tu puisses entendre, mais… j’ai ma propre PAL. Tu devrais la voir, Fallon. Elle est énorme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 novembre 2017
Tout ce qui m’intéresse, c’est toi. Me retrouver avec toi tous les jours. Te voir tous les jours. Je n’ai pas fini de tomber amoureux de toi mais si toi, tu ne veux pas finir de tomber amoureuse de moi, il faut me le dire maintenant. Tu veux que je fasse partie de ta vie un peu plus souvent que chaque 9 novembre ? Si tu dis non, je fais demi-tour et retourne chez moi, et les choses rentreront dans l’ordre, telles qu’elles étaient avant ton apparition d’hier. Mais si tu dis oui… si tu me dis que tu veux passer chaque jour de cette année à tomber amoureuse de moi, alors je vais t’embrasser. Et je te promets que ce baiser vaudra un onze. Et que je passerai toutes mes journées à te prouver que tu as fait le bon choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LiliMatolineLiliMatoline   27 octobre 2017
Chapitre : Ben :
" Elle se met à rire, et ce bruit me fait du bien. L'atmosphère commençait à devenir trop pesante.
- je ne veux pas d'un petit ami, Ben.
- Alors tu romps avec moi ?
- Arrête ! maugrée-t-elle en retirant sa main. Tu sais bien ce que je veux dire. On n'a que dix-huit ans. Je m'installe à New York. On se connaît à peine. Et j'ai promis à ma mère de ne pas tomber amoureuse avant mes vingt-trois ans.
D'accord, d'accord, d'accord, et ... quoi ?
- Pourquoi vingt-trois ans ?
- Elle dit que la plupart des gens voient leur vie se tracer vers l'âge de vingt-trois ans, alors je veux être certaine de savoir qui je suis et ce que j'attends de la vie avant de tomber amoureuse. Parce que c'est trop facile de tomber amoureuse, Ben. Le plus dur c'est ensuite, quand on veut s'en détacher.
..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MelieGreyMelieGrey   25 novembre 2017
La jeunesse et la beauté s'effacent. Pas la bonté humaine.
Je sais que dans ma précédente lettre je disais ne pas implorer ton pardon. C'est vrai, pourtant, je dois avouer que je passe mon temps à supplier le ciel à genoux de faire un miracle et que tu me pardonnes. Je vais passer des heures au restaurant à t'attendre, dans l'espoir de te voir enfin arriver. Parce que c'est bien là que je serai. Et si tu ne viens pas aujourd'hui, j'y serai encore l'année prochaine, et la suivante. Tous les 9 novembre je t'attendrai, dans l'espoir qu'un jour tu pourras enfin me pardonner et m'aimer de nouveau. Pourtant, si ça n'arrive pas, si tu ne viens plus jamais, je te garderai une éternelle reconnaissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 novembre 2017
– Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse, Ben l’Écrivain ?

– Tu pourrais commencer par m’embrasser, je me sentirais déjà mieux.

– Sûrement pas, dit-elle en s’asseyant sur le lit.

Saisissant le livre que j’ai commencé, elle poursuit :

– Je lis beaucoup de romans d’amour, alors je sais quand c’est le bon moment ou pas. Si on s’embrasse, il faut que ça vaille une scène de roman. Après ça, tu dois pouvoir tout oublier sur cette Abitha dont tu n’arrêtes pas de parler.

Je me dirige de l'autre côté du lit, m'allonge près d'elle sur le côté, me soulève sur un coude.

– Abitha qui?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Colleen Hoover (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colleen Hoover
Mélusine reçoit Colleen Hoover, l'auteure de November 9, Jamais Plus, Maybe Someday, Ugly Love, et Never Never !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander November 9 : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2xFWr7O Fnac : http://bit.ly/2iPUh2W Cultura : http://bit.ly/2gZbFBW Chapitre : http://bit.ly/2A26SnI Decitre : http://bit.ly/2lzLOli
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2xHRtr1 Fnac : http://bit.ly/2zTsguI Playstore : http://bit.ly/2yhkHBD Nolim : http://bit.ly/2z5Or3C
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quizz - Ugly love

Quelle est le prénom du personnage principal (féminin)?

Rachel
Tate
Colleen
Bella

9 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Ugly Love de Colleen HooverCréer un quiz sur ce livre
.. ..