AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290003657
382 pages
Éditeur : J'ai Lu (14/06/2007)
3.72/5   25 notes
Résumé :

Une jeune maman sur un marché mexicain... L'attaque d'un commando mafieux qui lui arrache son nourrisson... L'enquête infructueuse... Le divorce...

Après dix ans de vaines recherches, de désillusions et de solitude, Milla Edge est devenue une spécialiste des interventions musclées dans les cas d'enlèvements. Elle s'est aguerrie, a appris à manipuler les armes, bref elle est devenue une autre femme, qui n'a jamais perdu l'espoir de retrouv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 25 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Kimysmile
  18 novembre 2020
J'ai beaucoup aimé cette histoire ! Sortir de ma zone de confort est important et redynamise mes lectures. Même s'il y a de la romance dans ce livre, elle n'est pas prépondérante et on se concentre surtout sur la quête de cette maman. D'ailleurs, il y avait trop longtemps que je n'avais plus lu un thriller (ou en tout cas un genre similaire) et ça me rappelle à quel point c'est un genre que j'apprécie et qu'il faudrait que je lise davantage.
.
En plus, cette histoire m'a rappelé un de mes films chouchous, « Aussi profond que l'océan », dans la manière de traiter sa thématique principale : le rapt d'enfant. Tout ce qui tourne autour de la psychologie de la maman m'a profondément touché. Milla est un personnage fort qu'on a envie de suivre, et qu'on ne lâche pas jusqu'à le dernière page. Sa rencontre avec Diaz va tout changer, et vraiment, je n'ai pas su lâcher ce bouquin. Et puis, la petite fleur bleue en moi a beaucoup aimé la romance, il faut le dire !
.
Le disparu de San Pablo est une histoire haletante, sans temps mort et très intéressante. Et puis, vraiment, le dernier tiers est juste parfait, c'est d'ailleurs ma partie préférée du bouquin !
.
Bref, je recommande sans hésiter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
everalice
  22 février 2014
D'abord, une intrigue tirée au cordeau, habilement équilibrée, toute en finesse, au gramme près, entre trafics mortifères et pathétiques, actions violentes et effrayantes, développements psychologiques, une intrigue bâtie sur cette quête désespérée d'une mère-louve aux abois. Et puis l'histoire d'amour est fulgurante, qui frappe au coeur, et qui ne rate pas sa cible : nous, en l'occurrence !
Rien de léger ici, on est loin d'une comédie du type Mister perfect, que j'adore par ailleurs. Non, le registre est lourd, grave, dramatique, et les larmes débordent dès le premier chapitre. Quant aux quarante dernières pages, elles sont proprement bouleversantes, sans parler de l'épilogue, où on a l'impression d'exploser ! Mais j'aime la façon dont Linda Howard mêle les scènes apparemment anodines, sur la vie sociale, sur les activités professionnelles, sur les interrogations de ses personnages, à d'autre chargées en émotions très fortes, presque violentes.
Ses héros sont proprement incroyables. Milla, sensible jeune femme, comme vous et moi, dirions-nous, au début de l'histoire, s'est transformée en amazone au fil des dix années qui ont suivi l'enlèvement de son enfant. Une amazone guerrière, vengeresse, déterminée, butée, hargneuse, toute en souffrance retenue, mais qui se met au service des autres tout en travaillant à sa propre cause. Des quelques romans de Linda Howard que j'ai lus, c'est, me semble-t-il, l'héroïne la plus forte et la plus affirmée. Mais, et ça j'ai beaucoup aimé, elle garde en elle une énorme part de sensibilité (la dernière partie est à ce titre magnifique), et d'authentique féminité. Sans être une héroïne omnipotente, elle lèche ses blessures, mais sait en tirer partie et aller de l'avant.
Et Diaz lui tombe dessus. James Alexandro Xavier Diaz. Énigmatique. Sombre. Imperturbable et glacial. Retranché en lui-même. Un homme qui dégage une aura mortelle, un exécuteur ultra violent. Un dangereux prédateur. Authentiquement sexy avec son arme fixée sur la cuisse et ses tee-shirts sombres.
Entre eux, c'est comme une évidence. La sensualité est explosive. Ces deux caractères emplis d'ombres se trouvent et se reconnaissent. Leurs relations vont passer par des pics puissants. Quant à ce que dégage ce personnage masculin, avec sa présence protectrice, tendre, possessive sur la fin de l'histoire, ces pages merveilleuses vont vous faire carrément fondre. Un héros à tomber et à hurler à la lune !
C'est un roman Tout-est-parfait. Linda Howard m'a promenée, chahutée, catapultée, même, d'une émotion à une autre : quel talent et je regrette même de ne pas l'avoir lu en VO pour être au plus près de son écriture !
Si vous vous demandez quels sont les qualités que vous attendez d'un romantic-suspens sublime, ne cherchez pas plus longtemps : elles sont réunies magistralement dans ce titre.
C'est donc un roman à lire. Et oui, je comprends mieux certaines aficionados, maintenant, à relire aussi !
Lien : http://leslecturesdeveralice..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bluelune
  14 octobre 2014
Muella est une jeune femme heureuse, mariée à un médecin. Peu après la naissance de son fils, elle est agressée en faisant son marché. Son fils lui est ravi. Elle est poignardée et perd u rein.
Après une lutte contre la mort, elle met tout en oeuvre pour retrouver son fils et monte une association pour retrouver cet enfant qu'elle ne peut oublier, sans lequel elle ne peut vivre.
Un jour une piste la mène sur la piste du kidnappeur auquel elle a crevé un oeil. Elle se montre assez imprudente et fait la connaissance de Diaz, un homme sombre.
Par la suite, les découvertes qu'elle fera seront étonnantes. Dans cette quête, elle découvre le visage des gens qu'elle côtoie et ses vrais et faux amis, qui ne sont pas toujours ceux qu'elle imaginait.
Beaucoup d'émotions dans ce livre, des scènes poignantes. Un regret, on devine assez tôt qui est impliqué dans les enlèvements et autres crimes.
Commenter  J’apprécie          50
Winifred86
  09 avril 2020
Ce roman me faisait envie depuis très longtemps alors quand j'ai eu l'opportunité de l'avoir en occasion à un prix très raisonnable, je n'ai pas hésité. Les avis que j'ai vu passer étaient très positifs alors j'avais beaucoup d'attentes. Si elles n'ont pas totalement été comblés, j'ai beaucoup aimé ma lecture.
J'adore les romans de Linda Howard, ses livres sont des romantic suspense avec des héros sexy et beaucoup d'humour. Ici, le sujet abordé est plus grave et l'humour n'y est pas présent mais nous avons à une héroïne forte et un héros mystérieux et rempli de testostérone.
Milla, jeune maman, a été victime d'une agression sur un marché mexicain et on lui a enlevé son enfant. Après cet événement, elle a divorcé et cela fait maintenant dix ans qu'elle est à la recherche de son fils Justin. Un jour on la met sur la piste d'un certain Diaz qui pourrait avoir des informations sur son enfant.
Ce livre traite d'enlèvement d'enfant et j'ai été très touché par le personnage de Milla. Elle garde toujours espoir de retrouver son fils. C'est une femme forte qui n'hésite pas à aider les autres à retrouver des personnes disparus. Malheureusement sa famille a du mal à accepter sa vie, pour eux la recherche de son fils est une cause perdue et entre temps elle a divorcé. Je me suis attachée à Milla et j'ai ressenti sa peine, même si je n'ai pas d'enfant je comprends parfaitement son acharnement à retrouver son fils et son refus d'abandonner. Sa rencontre avec Diaz va relancer ses recherches.
Ici notre héros est très énigmatique et, comme notre héroïne, nous n'avons pas beaucoup d'nformations sur lui. Au début du roman ses apparitions sont très courtes alors il est très difficile de le cerner mais par la suite nous avons son point de vue. Il est brut de décoffrage, dit les choses clairement mais petit à petit on s'attache à ce personnage et il ne m'a pas laissé indifférente. Sa rencontre avec Milla va bouleverser sa vie et il y une révélation à son sujet qui m'a totalement surprise, je ne l'avais pas vu venir.
J'ai mis un petit moment à rentrer dans l'histoire, tout d'abord parce que le roman est à la troisième personne, mais aussi parce que nous avons plusieurs points de vue mais chacun d'entre eux sont important. Nous avons donc accès à des informations que les protagonistes n'ont pas.
Je suis rentrée dans l'histoire petit à petit, c'était crescendo, j'étais avec Milla dans sa quête pour retrouver Justin. Vers la fin, un passage du roman m'a complètement boulversé et j'ai eu les larmes aux yeux sans m'en rendre compte. Cette histoire m'a beaucoup touché et je suis contente de l'avoir enfin découverte.
En bref :
Un roman qui traite d'un sujet difficile et qui m'a beaucoup touché. Milla est une héroïne attachante et forte pour laquelle j'ai eu beaucoup de compassion. Diaz est énigmatique et n'a pas sa langue dans sa poche, on finit par s'attacher à ce héros qui nous réserve beaucoup de surprise. Si l'humour n'est pas présent comparé aux autres romans de l'auteure, j'ai passé un bon moment même si j'ai mis un peu de temps rentrer dans l'histoire et mes attentes n'ont pas été totalement comblé.
Lien : https://luniversdewinifred.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesTentatrices
  06 octobre 2017
Cela faisait un petit moment que ce roman me faisait de l'oeil, les commentaires sont assez élogieux le concernant. Malheureusement, n'étant plus en vente, je n'avais pas encore eu l'opportunité de le découvrir. J'ai eu la chance de le trouver en occasion avec une couverture assez kitch (je vous ai mis la plus belle de toutes dans le résumé). Et il n'a pas attendu très longtemps dans ma PAL avant que je m'occupe de lui !
Alors, ça n'a pas été le coup de coeur tant attendu mais j'ai tout de même apprécié ma lecture.
L'histoire est intense et haletante, elle mêle enquête, révélations et rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et ce, même si certains passages tirent en longueur quand d'autres s'enchaînent un peu trop rapidement.
Linda Howard déroule malgré tout parfaitement bien son histoire, avec des personnages charismatiques, pour en faire un récit fort réaliste qui ne peut que nous happer.
Le récit est raconté à la troisième personne, permettant de suivre le point de vue de plusieurs personnages, apportant plus de rythme à notre lecture. L'auteur nous fait passer par toute une palette d'émotion. Notamment sur la dernière partie de l'histoire que j'ai trouvé très touchante et qui m'a, plus d'une fois, fait monter les larmes aux yeux.
La romance qui se développe en amont apporte un peu de douceur et d'intensité lors des scènes intimes. Il faut dire que niveau intensité, nous sommes servi avec le personnage de Diaz. Quel homme ! Menaçant, taciturne, viril et Ô combien sexy et surtout fougueux, pour notre plus grand plaisir. Nous ne pouvons que succomber à ce personnage malgré l'aura de dangerosité qu'il dégage. Milla, quant à elle, est une battante et vraiment très touchante dans sa quête. Elle ne baisse pas les bras, malgré les années qui passent. C'est un personnage qui force le respect et que j'ai beaucoup aimé.
Tout comme Milla, nous sommes dans l'attente et l'espoir des retrouvailles tout au long de notre lecture. Nous nous demandons comment l'auteur va parvenir à un happy end avec son fils. Dix ans sont passés mais est-il en vie ? Est-il dans une famille aimante ? Est-il heureux ?
Linda Howard nous lance dans une enquête où les indices & les personnages se dévoilent chapitre après chapitre, dans lequel elle mélange habillement suspense et émotions..
Lien : https://wp.me/p6618l-b7H
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   20 février 2017
—Qu’a-t-il dit ? s’impatienta Joann.
— Bonne question, dit une voix monocorde derrière elles. Qu’a-t-il dit ? Joanna sursauta et poussa un petit cri en se retournant. Milla se leva si brusquement que son fauteuil alla heurter le bureau. Debout près de Joann, elle contempla l’homme qui se tenait sur le seuil de la pièce. La sueur se mit à lui couler le long du dos et son cœur s’emballa. Elles étaient seules, la porte était verrouillée. Comment cet homme était-il entré ? Et que voulait-il ? Il ne paraissait pas armé mais, bien qu’il eût les mains vides, Milla n’était pas rassurée car il avait le regard le plus glacial et le plus lointain qu’elle ait jamais vu. Elle plongeait dans ce regard de tueur, tremblant comme une feuille, et malgré tout incapable d’en détacher les yeux. C’était comme un cobra hypnotisant sa proie avant de se jeter sur elle. On aurait dit que l’inconnu, parfaitement immobile, n’était pas un être humain. À côté d’elle, Joann respirait par à-coups et ouvrait de grands yeux ronds. Lorsque Milla lui toucha le bras pour la rassurer, celle-ci lui prit la main dans un geste désespéré. Après avoir observé ce geste, l’inconnu se remit à les dévisager.
— Ne m’obligez pas à reposer la question. Cette voix… Elle connaissait cette voix, mais la panique était trop forte pour qu’elle puisse se rappeler d’où. À grand-peine, elle parvint à répondre :
— C’était une cabine téléphonique. L’employé de la station ne sait pas qui a appelé, il était trop occupé pour faire attention. Pour toute réponse, l’inconnu baissa légèrement les paupières. Impossible de sortir de la pièce. Bien qu’il ne soit pas immense, il était grand – environ 1,90 m –, élancé et son corps tout en muscles semblait vif comme l’éclair. Il avait un côté obscur, ressemblait à une ombre où planait une menace presque palpable. Milla comprit soudain. Une sorte de vertige la saisit et elle dut s’appuyer contre son bureau.
— C’est vous qui m’avez assommée l’autre nuit. Au même moment, une deuxième évidence s’imposa à son esprit, qui lui coupa littéralement les jambes.
— Vous êtes Diaz. L’inconnu resta impassible.
— Il paraît que vous voulez me parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   20 février 2017
Au fil du temps, elle avait essayé d’imaginer quels pouvaient être ses centres d’intérêt du moment et avait acheté des jouets en conséquence. Était-il attiré par les ballons et les camions ? Imitait-il le vrombissement du moteur ? À trois ans, elle se l’était imaginé sur un tricycle. À quatre ans, elle avait songé qu’il devait ramasser cailloux et vers de terre. Son aversion l’empêchant de ramasser des lombrics, elle avait commencé une collection de cailloux. Lorsqu’il avait eu six ans, avait-il appris à jouer au football ou au base-ball ? Il devait encore aimer les cailloux. Elle avait tout de même acheté une balle et une petite batte de base-ball, au cas où. Pour son huitième anniversaire, elle se l’était peint avec ses premières dents définitives, encore trop grandes pour son petit visage qui perdait déjà les rondeurs de l’enfance. À quel âge commençait-on à jouer chez les minimes ? Il devait posséder sa propre batte et son gant, à présent. Peut-être quelqu’un lui avait-il appris à faire des ricochets. Elle avait commencé à collectionner les pierres plates. À présent, il avait dix ans. C’était peut-être un peu vieux pour jouer encore avec des cailloux. Il devait posséder un vélo à dix vitesses – une pour chaque année. Peut-être était-il passionné d’ordinateurs. Il avait maintenant l’âge de jouer chez les minimes. Peut-être possédait-il un aquarium. Il pourrait y mettre les plus jolis cailloux de sa collection. Milla avait cessé d’acheter des jouets. Elle possédait un ordinateur mais n’avait acheté ni vélo ni aquarium. Les poissons seraient morts faute d’être nourris régulièrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   20 février 2017
À présent, il devait redoubler de vigilance, car Milla le rendait moins implacable. Sans pouvoir dire à quel moment, il savait qu’un changement s’était produit en lui. Il se surprenait à faire des choses auxquelles il n’était pas habitué. D’ordinaire peu loquace, il parlait avec elle, lui révélait des détails personnels et s’étonnait qu’elle se confie en retour. Au début, elle avait eu peur de lui, mais il était habitué à ce qu’on le redoute. À présent, elle ne le craignait plus et cela lui faisait plaisir : comment pourrait-elle coucher avec lui s’il l’effrayait ? Peut-être n’avait-elle pas encore compris ce qu’il éprouvait. Il se retenait d’aller trop vite en besogne, de peur de l’effaroucher. Lorsqu’il l’avait embrassée, il aurait volontiers approfondi son baiser, mais en sentant qu’elle se figeait et ne lui répondait pas, il s’en était tenu à quelque chose de doux et de léger. Probablement n’avait-elle pas même conscience de ce qu’elle éprouvait elle-même mais lui, avec son art de deviner les gens, savait qu’il lui inspirait quelque chose. Elle avait trop facilement accepté qu’il la touche, elle s’était trop aisément blottie contre lui. En tant que femme, elle n’était absolument pas indifférente. Malgré une longue période d’abstinence, il avait bien l’intention de posséder Milla. Il suffisait d’être patient, de lui donner le temps de s’habituer à lui. Il était certain du résultat ; elle était faite pour lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2012
Tôt ou tard, elle retrouverait son enfant. Il suffisait de suivre toutes les pistes. Elle le faisait depuis dix ans et continuerait dix ans, vingt ans encore s’il le fallait. Elle ne pouvait pas envisager de renoncer un jour à le retrouver.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2012
L’argent surtout posait problème : elle se rappelait comment ils comptaient le moindre centime. Les gens pensaient à tort que les médecins roulaient sur l’or : la plupart du temps, c’était tout le contraire. Les longues années d’études nécessitaient de s’endetter. Ensuite, il fallait compter dix ans pour se faire une clientèle, tout en payant le personnel administratif du cabinet, les infirmières, les loyers, les fournitures diverses, le matériel, les assurances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : enlèvement d'enfantVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2144 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre