AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B00H7L6IJ2
Éditeur : (08/12/2013)

Note moyenne : 1.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Nouvelle fantastique : Guilty est réputé pour être un village où règne la peur. Nul ne sait exactement pourquoi l'endroit tient cette réputation, mais des rumeurs circulent à propos de nombreux tueurs qui y sèment la terreur. Je ne suis pas un grand amateur de films d'horreur, mais en revanche, je suis un expert pour retrouver des personnes disparues. Lorsque Henry m'engage afin de retrouver son frère, je fais la promesse de le ramener et de comprendre ce qu'il se p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Joe391211
  21 janvier 2014
Voici un livre qui m'a déroutée. Hé oui, je dois dire que là, j'ai été très étonnée par ce court récit qui a une fin tout simplement incroyable. jamais je n'aurais pensé à cela.
Premièrement, j'ai bien aimé l'univers car c'est assez sombre et mystérieux. Dès la première ligne, l'auteur est arrivé à piquer ma curiosité et j'ai voulu en savoir plus sur cet endroit très étrange qu'est Guilty. Pourquoi cet enquêteur est-il si intéressé par ce lieu ? Qu'a-t-il de si exceptionnel . Voici les questions qui arrivent directement mais bien d'autres vont arriver par la suite.
Deuxièmement, si le lieu suscite des interrogations, les personnages également ! Effectivement, ils sont très étranges et c'est le moins que l'on puisse dire... Que ce soit l'enquêteur ou les habitants de Guilty ? Qui sont-ils ? Quel secret cachent-ils ? Il est très difficile de les cerner et jusqu'à la fin, je me suis posée des questions par rapport à leur comportement. J'aurais même apprécié qu'ils soient plus détaillés, pourvoir mieux les connaître avec plus d'explications.
Troisièmement, la fin est géniale. C'est pour moi, le gros point fort de ce livre car j'ai eu toutes les réponses à mes questions et jamais je n'aurais pu imaginer un tel dénouement.
Dernièrement, l'écriture de l'auteur est sympathique à lire. Il y a de la recherche. Cependant, il y a un petit bémol, c'est que certains mots ne me semblent pas à leur place. Très peu, je rassure et cela n'empêche nullement la compréhension à la lecture mais par moments, j'ai eu un peu de mal à comprendre certaines phrases. Je pense que cela s'améliorera au fur et à mesure des livres et de l'expérience.
Bref, j'ai aimé cette découverte qui est originale et bien pensée. Il y a juste un léger problème au niveau de la rédaction qui manque un peu de finition pour ma part.
Je tiens à remercier l'auteur de m'avoir fait confiance pour la lecture de son livre.

Lien : http://lecturesmagiquesetfee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Tari
  14 février 2014
Quand on m'envoie un livre en service presse, je mets un point d'honneur à toujours le lire jusqu'au bout, même si je n'aime pas du tout et que j'aurais abandonné depuis longtemps si c'avait été un livre à moi. Mais pour Démon sans visage… je n'ai tout simplement pas pu. C'était au-delà de mes forces. J'ai donc lâchement arrêté ma lecture à la moitié (sachant que je lisais en diagonale depuis un petit moment déjà). Pourquoi ? Tout simplement parce que : mon Dieu que ce livre est mal écrit !
Je sais pas si vous êtes pareil mais moi, quand je lis un livre dont les phrases sont mal tournées ou le vocabulaire mal choisi, mon cerveau se met automatiquement à tout réécrire mentalement. Quand c'est juste pour une phrase ou deux, c'est supportable, mais là, c'était Tout. Le. Temps. Vraiment, j'ai mis un temps fou à lire les 18 pages que j'ai lues parce que je reformulais absolument toutes les phrases, le tout en soupirant et levant les yeux au ciel un nombre incalculable de fois. J'aimerais beaucoup savoir pourquoi l'auteur a cru bon d'insérer plein de mots compliqués dont des termes scientifiques qui n'ont rien à faire là (pourquoi parler de « synergie » du village au lieu d' « ambiance » ou d' « atmosphère », tout simplement ?). du coup, ça donne des phrases un peu bizarres où on a l'impression que l'auteur y a placé des mots sans en connaître leur sens, juste parce « ça fait bien ». Par exemple, vous avez déjà entendu parler de « conclusions peu comestibles », vous ?
Ah, et j'oubliais : les répétitions. Si vous n'avez pas compris qu'il s'agit d'un village qui s'appelle Guilty et dans sévissent des malfrats, c'est que vous le faites exprès. Je n'ai pas compté le nombre d'occurrences de ces mots, mais j'aurais dû.
Si je passe à l'intrigue proprement dite, et bien… je n'ai pas grand-chose à en dire. le personnage principal (un inspecteur de police dont j'ai oublié le nom tellement il m'a marquée) se voit offrir l'opportunité de sa vie quand on lui demande de se rendre à Guilty, un village à la réputation sombre qui l'intrigue terriblement, pour y retrouver un homme. Logiquement, le mystère entourant cet endroit et son côté sombre et inquiétant aurait dû piquer ma curiosité, mais là, pas du tout. La faute au style d'écriture qui me donnait surtout envie d'envoyer balader Hippolyte par la fenêtre (Hippolyte c'est mon Kobo, pour ceux qui savent pas), et au personnage principal totalement inconsistant (on ne sait rien de lui si ce n'est qu'il est solitaire et qu'il aime le travail de terrain). Je me suis arrêtée au moment où l'intrigue commençait à prendre une tournure totalement délirante – que je ne révèlerai pas, on sait jamais, des fois que vous voudriez quand même lire le livre après cette chronique.
En bref, est-ce que j'ai besoin de dire que ce livre est un raté complet selon moi ? 33 pages seulement et je ne peux même pas aller au bout (même si, croyez moi, j'ai essayé !), je pense que c'est assez révélateur de la qualité de ce roman. Je remercie tout de même Kevin Iacobellis pour m'avoir proposé son livre.
Lien : http://i-read-therefore-i-am..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cece_
  01 février 2014
Cet auteur peut être fier de lui car son livre a inauguré ma liseuse *applaudissement* oui j'ai utilisé ma liseuse pour lire un livre. Et ce ne fut pas si dérangeant, surtout que "Démon sans visage" est un livre relativement court : seulement 33 pages en PDF.
Un livre court et pourtant. le plus gros point noir de cette nouvelle est sans aucun doute le manque de relecture. le texte est plein de répétitions ce qui l'alourdi et rend la lecture laborieuse. On passe d'un langage soutenu à des propos familier sans préambule, sans parler des termes scientifiques qui n'aident pas vraiment à la compréhension. La conjugaison pose aussi problème et certaines expressions sont ratées (on dit "être à son comble" et non pas "être à son compte"). Les phrases sont souvent mal tournées et j'ai plusieurs fois été coupée dans ma lecture pour faute d'incompréhension.
Les personnages sont très très très… étranges (pour reprendre les mots de l'auteur). Commençons par le narrateur que j'ai trouvé assez insupportable. Il change d'avis toutes les dix minutes, est assez soupe au lait et ne parle que (je dis bien "que") de lui. Je trouve qu'il manque cruellement de profondeur. Il ne fait pas réel et plusieurs points le concernant restent flous.
Les habitants de Guilty… Bien qu'on nous donne une raison à la fin, je n'ai toujours pas compris "pourquoi ?" ils ne peuvent pas quitter la ville. Avoir peur c'est bien beau mais ça ne retiens personne chez lui au contraire… enfin je crois. du coup tout le monde -même celui qui aide le détective- m'a énervé. Surtout ce bon vieux monsieur qui souhaite aider notre héros à comprendre ce qui se passe à Guilty mais qui lui donne les infos au compte goutte et en changeant d'idée tout le temps. Un coup c'est à cause de ci, un coup c'est à cause de ça… On est complètement perdu.
Les explications données ne tiennent pas vraiment la route. On commence par suivre des êtres spéciaux, puis on se retourne vers les habitants pour finalement s'intéresser au Colocaster… J'avais un peu l'impression de tourner en rond et, le narrateur, ne sais pas où il va. Il écoute tout le monde à tel point que je me demandais souvent si il lui arrivait de vraiment réfléchir.
Je voulais absolument savoir comment l'auteur allait réussir à terminer son livre et j'ai été assez déçue. Car la fin est extrêmement floue. Je ne parle pas des dernières lignes qui donneny un aspect parfait à la nouvelle en laissant une once de mystère, mais bien de ce qu'il fait en quittant la ville. Il ne sait absolument pas ce qu'à fait Henry et pourtant il l'insulte et le rejette… pourquoi ? La moindre des choses aurait été de se renseigner plutôt de que se fier aux racontars de Guilty qui sont tous plus flous et fous les uns que les autres.
Une lecture pour le moins laborieuse, pourtant l'idée de départ est bonne et il aurait certainement été possible d'avoir un rendu plus agréable à lire. Cette nouvelle manque sincèrement de relecture (fautes d'orthographe, de grammaire, de frappe) et de travail. C'est dommage. Tout est bien trop flou et, finalement, peu de choses sont expliquées -quand les explications tiennent la route.
Lien : http://julycece.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
YamiShadow
  23 avril 2014
Il faut savoir avant tout que cela n'est absolument pas mon style de lecture de base, donc je n'ai pas de comparatif qui saute aux yeux pour comparer avec le démon sans visage.
Ce livre est aussi le tout premier que j'ai directement par l'auteur en Service Presse. C'est donc avec un plaisir que j'ai répondu affirmatif à la demande du jeune auteur pour lire son ouvrage.
Pour faire très court, le livre nous place dans la peau de Mr Châtier, un enquêteur en charge de rouvrir les enquêtes fermé avant d'avoir pu aboutir à une conclusion. Notre monsieur est donc envoyé dans le village de Guilty pour retrouver Richard, un jeune homme qui a disparu. Mais le village n'est pas comme tous les autres… Ce résumé va être court, puisque l'ouvrage fait seulement 30 pages, donc vous en dire, c'est vous raconté l'intégralité de la nouvelle.
Commençons avec les points qui fâchent. Comme déjà dis, il n'y a qu'une 30e de page, et l'ouvrage sera disponible sous peut dans les librairies pour la modique somme de 10 euros. Ce qui est un peu, beaucoup, cher je trouve… Personnellement, cela est un point fatal qui ne me ferait acheter un livre avec grande peine, même d'un grand auteur… Autre souci assez gênant, c'est la mise en page. Je ne sais pas si cela est une politique donnée par l'éditeur, ou un choix pris par l'auteur, c'est ce n'est pas une bonne chose à mon gout. Tout le livre est en pavé ce qui lui donne une lourdeur et entraine de grosses difficultés à le lire. Il n'y a pas assez d'aération dans le texte, et malheureusement, même les dialogues sont dans les paragraphes. le simple faite de les avoir sous forme de dialogue briserait grandement les longs paragraphes qui semble interminables… Autre point qui n'aide nullement la lecture, c'est le type de langage utilise. Il y a plein de beaux et magnifiques mots savants, mais tout cela alourdit bien souvent chaque phrase, et donc entraine une nouvelle fois une lourdeur au récit. Je pense qu'une simple utilisation avec modération des mots complexes entraînera un bien meilleur fluidisé dans la lecture et donc une meilleure approche du roman.
Mais la nouvelle n'a pas que des mauvais points, et heureusement. L'histoire en elle-même est très bien trouvée. Je n'ai à aucun moment soupçon et prévu une telle fin. de plus celle-ci, et tout le récit, est remplie de bonnes idées et peut aussi amener sur des questions de liberté, de légalité, de justice… Mais malheureusement, certains points ne sont pas assez approfondis, ce qui est dommage, car il y a matière à faire ! le livre peut poser beaucoup de problème de société, de réflexion…
Malheureusement, le tout est assez lourd à lire de par les défauts de mise en pages, ce qui freine l'envie de progression, ce qui est bien dommage à vrai dire… Car l'auteur, bien que jeune, possède un potentiel, mais contre balancé par quelques défauts qui peuvent être rédhibitoires. J'espère grandement avoir la chance de voir l'évolution dans le temps et le voir s'améliorer et ainsi retrouver une autre belle histoire qui sera sans les petits soucis évoquée précédemment !
Lien : http://theshadowbooks.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cirilai
  31 janvier 2014
Avant toute chose, je remercie l'auteur pour m'avoir contacté et proposé de lire ce court récit. D'ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur lui et sur ses autres ouvrages, je vous renvoie sur son site, qui satisfera sûrement votre curiosité.
Rentrons maintenant dans le vif du sujet avec cette petite histoire qui se lit rapidement et bien. Je ne vais pas m'étendre sur l'histoire en elle-même car le résumé en révèle largement assez. En effet, je ne vois pas l'intérêt d'en dire plus car c'est tout le mystère qui entoure l'étrange village de Guilty qui est au coeur de l'histoire. Et ça tombe bien car c'est vraiment ce que j'ai le plus apprécié dans ma lecture.
Au début, on ignore tout de cet endroit et on s'interroge beaucoup sur certains évènements. Par la suite, alors que l'on croit suivre la bonne piste, une autre est explorée et on ne sait plus que croire. Il n'y a rien de prévisible dans cette histoire et la fin est totalement surprenante.
Vous l'aurez compris à la lecture du résumé, l'intrigue comporte une bonne dose de fantastique à travers la créature du Colocaster qui est originale et surprenante elle aussi. Là encore, il ne faut pas se fier aux certitudes que l'on peut avoir.
L'auteur ne cesse de nous surprendre en quelques pages et j'ai beaucoup aimé cet aspect car mine de rien c'est assez rare.
Même si j'ai aimé l'histoire, je regrette qu'elle ait été si courte. J'aurais aimé que le récit et les personnages soient plus approfondis, plus développés avec peut-être plus d'émotion dans l'écriture. Je pense qu'il y a matière à faire un livre beaucoup plus long mais ceci n'est que mon ressenti et n'enlève rien à la qualité de ces quelques pages que j'ai pris plaisir à lire. Je me répète mais j'ai vraiment été surprise par le déroulement de l'histoire et c'est un gros point fort pour moi.
Je vous invite donc à découvrir ce jeune auteur...
Lien : http://sweetsblog-homesweeth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : biologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre