AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130549586
Éditeur : Presses Universitaires de France (01/01/2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Cet ouvrage est la thèse de doctorat en médecine présentée en 1943 par Georges Canguilhem, augmentée, lors de sa réédition vingt ans plus tard, de réflexions philosophiques sur la signification du terme « normal » en médecine. La thèse débute par une étude historique sur l'identité des phénomènes normaux et pathologiques, dogme de la pensée médicale au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
zizza
  16 février 2014
Très intéressant. L'auteur distingue le normal du pathologique, du point de vue de la médecine, et examine ces deux concepts. Toutes les pages ne sont pas faciles à lire si on n'a pas eu de formation en médecine ou en biologie, mais ça n'empêche pas la compréhension générale de l'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
indelebilevagabondeindelebilevagabonde   25 août 2017
Une norme tire sons sens, sa fonction et sa valeur du fait de l’existence en dehors d’elle de ce qui ne répond pas à l’exigence qu’elle sert.
[...]
De cette destination et de cet usage polémique du concept de
norme il faut, selon nous, chercher la raison dans l’essence du rapport normal/anormal. Il ne s’agit pas d’un rapport de contradiction et d’extériorité, mais d’un rapport d’inversion et de polarité. La norme, en dépréciant tout ce que la référence à elle interdit de
tenir pour normal, crée d’elle-même la possibilité d’une inversion des termes. Une norme se propose comme un
mode possible d’unification d’un divers, de résorption, d’une différence, de règlement d’un différend. Mais se proposer n’est pas s’imposer. A la différence d’une loi de la nature, une norme ne nécessite pas son effet
.
C’est dire qu’une norme n’a aucun sens de norme toute seule et toute simple. La possibilité de référence et derèglement qu’elle offre contient,du fait qu’il ne s’agit que d’une possibilité, la latitude d’une autre possibilité qui ne peut être qu’inverse. Une norme, en effet, n’est pas la possibilité d’une référence que lorsqu’elle a été
instituée ou choisie comme expression d’une préférence et comme instrument d’une volonté
de substitution d’un état de choses satisfaisant à un état de choses décevant.
Ainsi toute préférence d’un ordre possible s’accompagne, le plus souvent implicitement, de l’aversion de l’ordre inverse possible
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PavlikPavlik   31 mars 2017
Quand la maladie est tenue pour un mal, la thérapeutique est donnée pour une revalorisation ; quand la maladie est tenue pour un défaut ou pour un excédent, la thérapeutique consiste dans une compensation.
Commenter  J’apprécie          120
SpinozisteSpinoziste   23 juillet 2015
A la différence de l'humanité qui, selon Marx, ne se pose que les problèmes qu'elle peut résoudre, la vie multiplie d'avance les solutions aux problèmes d'adaptation qui pourront se poser.
Commenter  J’apprécie          60
indelebilevagabondeindelebilevagabonde   25 août 2017
On peut tenir [la maladie] pour un évènement que l’organisme fait par le jeu de ses fonctions permanentes, sans nier que ce jeu soit nouveau. Etre malade, c’est vraiment pour l’homme vivre d’une autre vie, même au sens biologique du mot.
Commenter  J’apprécie          32
SpinozisteSpinoziste   23 juillet 2015
Il n'y a pas de pathologie objective. On peut décrire objectivement des structures ou des comportements, on ne peut les dires "pathologiques" sur la foi d'aucun critère purement objectif. Objectivement, on ne peut définir que des variétés ou des différences, sans valeur vitale positive ou négative.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Georges Canguilhem (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Canguilhem

"Vie et mort de Jean Cavaillès" de Georges Canguilhem - "Noircnoir" sur radio PFM
>Sciences médicales, médecine>Maladies>Maladies : généralités (63)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
248 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre