AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755689389
Éditeur : Hugo et Compagnie (26/08/2021)
3.64/5   14 notes
Résumé :
Est-ce le début d'une nouvelle vie pour Jessie ?
La voilà qui vient s'installer chez la soeur de sa mère, loin de chez elle, bien décidée à échapper aux démons de son passé. Jessie est une rebelle , mal dans sa peau. Elle tranche dans la famille bourgeoise de sa tante, mais peu importe si elle n'y trouve pas sa place, elle a l'habitude.
Elle a bien l'intention de conserver cette attitude également dans son établissement scolaire.
Mais au fil du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 14 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  26 août 2021
J'apprécie lire la plume de Magali Inguimbert, car elle est en mesure de nous faire vivre les émotions que ses personnages ressentent et elle aime que celles-ci nous touchent, voir nous percutent par moments. Dans ce roman New Adult, elle nous propose de découvrir son héroïne, une jeune femme profondément meurtrie qui a décidé de s'isoler du monde, de se retirer dans une carapace physique pour se protéger des autres.
Jessie est une jeune femme qui semble avoir vécu quelque chose qui l'a complètement métamorphosé depuis un moment, elle a tellement changé à la fois physiquement, mais aussi dans sa façon d'être, que même sa mère ne sait plus comment la prendre. C'est ainsi que cette dernière prend la décision de l'envoyer vivre chez sa tante, qui vit en famille dans une belle maison bourgeoise et dans un environnement équilibré et aisé. Pour Jessie, c'est un coup dur car sa mère se débarrasse ainsi d'elle, et elle va devoir se faire à un nouvel environnement, de nouvelles personnes, un nouveau lycée…
Jessie a tout fait et continuer de faire en sorte que personne ne s'intéresse à elle. Pour cela, elle utilise quelques artifices qui la changent physiquement : sa magnifique chevelure blonde est devenue rouge, son corps se cache derrière des vêtements amples noirs et son visage se dissimule derrière un maquillage outrageusement sombre. Des artifices qui montrent bien le mal être de la jeune femme et qui rendent compréhensible le message qu'elle veut faire passer : ne m'adresser pas la parole ! Si quelques personnes tentent de percer le secret de la jeune femme, Jessie reste muette sur ce qu'elle aurait pu vivre, mais on se rend vite compte qu'au delà de cette apparence et de son comportement distant, voir insolant et colérique, elle ne supporte même plus le contact avec les autres. On comprend très rapidement qu'il s'est passé quelque chose de traumatisant dans sa vie, et qu'elle a du se retrouver seule face à cela, dressant cette carapace pour se faire oublier des autres.
L'arrivée de Jessie dans sa famille, une famille aimante, vivante et qui croque la vie à pleine dent, l'agacera plus qu'autre chose, surtout quand sa tante essaye de percer sa carapace, elle qui vit dans un monde où le paraître prime sur beaucoup de choses, l'aspect de Jessie peut en effet être problématique. Elle ne comprend pas ce changement et espère retrouver la Jessie d'avant, même ses cousins avec qui elle s'entendait bien ne la reconnaissent pas du tout. Jessie fera la connaissance de quelques élèves au lycée, mais elle préférera jouer la carte de l'antisociale, espérant que le temps passera vite et qu'elle n'aura pas à côtoyer d'autres personnes, seulement c'était sans compter sur le système scolaire qui apprécie le travail en binôme et sur la persévérance d'un lycéen.
Elle va faire la connaissance d'Austin, un jeune homme plutôt apprécié, populaire, qui mène sa vie comme il l'entend, profitant des instants qui lui sont offerts pour faire la fête tout en gardant en tête ses rêves et ses envies ! Il est tout de suite agréable, appréciable et face au mutisme de Jessie, voir face aux réponses peu aimables qu'elle lui fait, il sera toutefois un peu insistant. Il ne va pas lâcher l'affaire comme la plupart le feront, non il a su déceler en elle ce petit quelque chose qui l'a interpellé et il veut tout connaître d'elle. Il insistera donc, parfois avec maladresse, souvent avec humour mais sans être lourd, et Jessie finira petit à petit par lui céder du terrain mais en laissant toutefois un fossé infranchissable autour d'elle, pas question qui que se soit ne découvre la vérité sur elle.
Nous découvrirons alors d'un côté Austin, ce qui l'aime, ses passions et aussi ce qu'il aimerait faire dans l'avenir. Ce jeune homme est animé d'une envie de réaliser ses rêves qui pousse Jessie à vouloir l'y aider, l'univers qui passionne Austin étant fascinant et enthousiasmant. La bonne humeur, le fait qu'il y croit entraineront Jessie, lui procurant quelques moments d'euphorie sur ce projet un peu fou qu'il est en rapport avec la musique. Ils partageront bien des moments complices autour de la musique, du dessin qu'aime Jessie et aussi de quelques autres univers qui leur permettent de passer du temps ensemble. Petit à petit, la persévérance d'Austin, son obstination et sa patience auront raison d'elle. Si Austin ne cache pas l'intérêt qu'il lui porte, elle ressentira elle aussi quelque chose pour lui, ce qui la déstabilise, bien que cela lui apporte un peu de baume au coeur.
Mais la situation de la jeune femme reste problématique, elle a ce passé qui la hante. Un passé douloureux qui a laissé des traces profondes en elle, et cela restera un obstacle infranchissable pour qu'ils puissent tous deux envisager une relation normale. On découvrira à quel point Jessie a souffert, tout du long de notre lecture, on pourra constater qu'elle est profondément meurtrie et le fait qu'elle n'en ait jamais parlé à qui que se soit ne fait qu'accentuer ce mal être qui la ronge. On aborde alors ce profond traumatisme psychologique qui alors qu'elle envisage de revivre avec Austin, mettra un frein certain à cette réussite. Si lui est prêt à tout pour elle, elle souffre de plus en plus de ce qui la ronge. Magali Inguimbert a su nous proposer ici une palette d'émotions intenses vis à vis de Jessie, on comprend aisément à quel point elle est mal, même si nous devinons ce qu'elle a vécu, nous n'apprenons qu'en temps voulu ce qu'il s'est exactement passé, mais nous aurons eu le temps de voir le désastre causé sur ce personnage qui était si rayonnant et solaire avant de sombrer dans l'obscurité qu'elle dégage aujourd'hui.
Magali Inguimbert nous propose ici une très belle histoire, une histoire d'amour qui devra abattre bien des obstacles pour exister. le thème du traumatisme psychologique accompagne l'histoire de Jessie et Austin tout au long de ce roman, il reste profond et on devra ainsi tout découvrir mais aussi analyser bien des faits dans la vie de la jeune femme pour tout comprendre. On fait ainsi la connaissance de ceux qui les entourent, de ce que qui comptent ou ont compté à un moment donné. Des amis, de la famille, des connaissances plus intimes, chacun aura un rôle important dans cette histoire. Jessie est attachante, on a envie de lui tendre la main, tout comme le fait Austin. Austin quand à lui, représente bien ce jeune homme aimant et gentil qui aime faire le bien, et qui se donne à fond quand il aime, on l'appréciera d'emblée et on souffrira avec lui quand il constatera le mal être profond de Jessie.
Le récit est englobé dans un univers artistique qui porte ses personnages vers la concrétisation de leurs rêves. Ils vont s'épanouir dans un projet un peu fou, un peu comme l'est Austin par moments, qui se laisse emporter par ses envies, n'imaginant aucunement que rien n'est réalisable. Une petite part de folie dans sa personnalité, qui fera la différence, car c'est celle-ci qui débridera petit à petit Jessie. Elle s'est réellement perdue depuis des années, elle ne sait même plus ce qu'elle attend de la vie, Austin sera sa bouffée d'oxygène et il saura comment fissurer petit à petit la carapace de cette dernière.
Une romance New adult qui répond aux attentes des lectrices du genre, Magali Inguimbert insuffle suffisamment d'émotions dans son texte avec le personnage de Jessie pour que l'on ressente bien ce qu'elle vit. On reconnait bien là sa plume et elle nous offre une histoire qui touchera son lectorat encore une fois. Ce personnage sombre cache une personne qui fut si lumineuse et solaire, son avenir était plein de promesses et il n'aura fallu que quelques instants pour que tout s'écroule. Ici, elle aura la possibilité d'envisager les choses différemment, qui sait peut-être que cette deuxième lui sourira-t-elle ?
Quelques mots sur la couverture, je trouve qu'elle est superbement bien choisie. L'image représente si bien la jeune héroïne de ce roman, même s'il manque un peu de noirceur, il y a toutefois un contraste intéressant entre l'esprit rebelle derrière lequel elle se cache et la douceur du personnage. le traitement graphique apposé à l'image est superbe, on apprécie les détails des fleurs qui se fondent dans la couverture et cela offre comme une aura de protection, un peu comme cette carapace que tente de dresser Jessie avec le monde extérieur.
Lien : http://www.livresavie.com/he..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesJoliesLecturesdePapier
  15 septembre 2021
{Instagram : aur131}
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l'envoi de ce roman.
Après avoir fait la connaissance de la plume de Magali Inguimbert avec ses deux premiers romans, Si Seulement et Seulement Si, il me tardait de découvrir Hell. le résumé était intrigant, l'histoire donnait l'air d'être émouvante et pour ne pas gâcher, le récit semblait véhiculer un bon nombre de messages importants.
Dans Hell, nous faisons la connaissance de Jessie. Pour tenter de calmer l'insubordination de sa fille, la mère de Jessie décide de l'envoyer chez son oncle et sa tante. Elle ne reviendra vivre chez sa mère qu'à condition qu'elle ait des bonnes notes et que son comportement change. Mais Jessie n'a pas l'intention de changer d'attitude et encore moins de faire des efforts avec sa tante. Rebelle et renfermée sur elle-même depuis un terrible drame, Jessie ne laisse personne l'approcher, jusqu'au jour où Austin, un camarade de classe, semble soudain s'intéresser à elle.
Pour commencer, je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à m'immerger dans l'histoire. Cela n'est pas dû à la plume de l'autrice qui est très agréable, mais c'est surtout au niveau du personnage de Jessie que ça a coincé. Bien sûr, sous son total look noir, ses piercings et sa méchanceté, on se doute que Jessie a vécu un drame. Un drame qui a laissé des marques et son agressivité est sans doute pour elle un moyen de dire « Je suis là ». Seulement voilà, même si l'on devine facilement son mal-être, je n'ai pas du tout aimé son comportement. Jessie est sans arrêt dans le jugement, toujours en train de repousser les personnes qui veulent l'aider et plutôt que d'attraper la main qu'on lui tend, Jessie préfère se terrer davantage dans sa coquille. Je ne dirais pas que je n'ai pas aimé son personnage, j'ai tout simplement eu des difficultés à m'attacher à elle. J'ai malgré tout aimé la voir s'ouvrir aux autres et évoluer au fil des pages.
Ensuite, vient le personnage d'Austin. Austin c'est le rayon de soleil du roman, la lumière qui va venir contre balancer la noirceur de Jessie. Autant j'ai eu du mal avec Jessie, mais avec Austin, c'est passé comme une lettre à la poste. C'est un garçon adorable, gentil et qui voit au-delà des apparences. C'est d'ailleurs grâce à cette capacité qu'Austin s'est rapidement rendu compte que Jessie était loin d'être une adolescente rebelle. Après, je l'ai trouvé tout de même un peu cliché par moments, mais il apporte tellement de fraîcheur à l'histoire que je ne me suis pas vraiment arrêtée sur ça. Aussi, j'aurais aimé avoir beaucoup plus de chapitre avec son point de vue. Il aurait été intéressant d'avoir une alternance entre lui et Jessie. J'étais quelquefois frustrée de ne pas savoir ce qu'il pense de Jessie et de son comportement.
Du coup, vous vous doutez bien qu'une romance va naître entre ces deux-là… Une romance qui arrive tout doucement, sans se presser et qui donne davantage de crédibilité à l'histoire de Jessie et Austin. Étant donné le contexte et le passé de Jessie, je n'aurais pas apprécié que leur relation évolue trop rapidement. Ils deviennent tout d'abord amis avant que leurs sentiments évoluent vers quelque chose de plus romantique. Honnêtement, je les ai trouvés très mignons ensembles. C'était très plaisant de les voir se tourner autour sans jamais essayer de faire le premier pas. Il faut dire que le passé de Jessie n'a pas joué en faveur de cette romance, ça a même été un obstacle.
Dans l'ensemble, cet obstacle est très bien traité. Magali Inguimbert est parfaitement parvenue à aborder le traumatisme qu'a subi Jessie. Son changement de look, son côté rebelle, son refus d'être touchée par les autres, son agressivité… Tout cela ajoute un peu plus de réalisme à l'histoire de Jessie et c'est un sujet qui est ici relativement bien amené. D'ailleurs, j'ai été surprise que ce roman soit publié dans la collection New Romance car je l'aurais plutôt vu dans la collection New Way. Avec ses thèmes et son histoire, je n'avais pas la sensation de lire un titre de la New Romance, mais cela n'est que mon ressenti personnel.
Par contre, je n'ai pas été convaincue par le dénouement de cette histoire. Trop rapide et trop simple à mon goût, je suis restée sur ma faim. Je n'ai pas non plus aimé la façon dont l'affaire de Jessie avait été conclue bien que cela partait d'une bonne intention. Malheureusement, on ne peut pas faire justice soi-même. Finalement, ça donnait plutôt l'impression d'une fin un peu bâclée, avec un manque de développement et pour moi, ça manquait de réalisme. Dans la réalité, ce genre d'enquête peut prendre des mois, voire des années, avant d'être résolue.
En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture, mais Hell n'a pas eu le total effet escompté sur moi. Les sujets sont bien abordés, avec beaucoup de réalisme et les messages véhiculés offrent une histoire très touchante. Maintenant, j'ai eu du mal avec le rythme, parfois trop lent, ainsi qu'avec la conclusion qui était bien trop facile à mon goût. de même, j'ai eu énormément de mal avec l'héroïne. Bien qu'il y ait eu une belle évolution de son côté, je ne suis pas parvenue à totalement l'apprécier. Dans tous les cas, je vous invite fortement à vous faire votre propre avis et à lire cette touchante histoire !
Lien : https://lesjolieslecturesdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Antiigone
  16 septembre 2021
J'ai passé un excellent moment de lecture avec l'histoire atypique de Jessie ! C'est la couverture et l'univers de la musique qui m'a attirée vers cette new romance, davantage que son résumé.
On entre dans le quotidien de Jessie, ado marginale envoyée de force chez sa tante pour "prendre un nouveau" départ, sa mère ne la supportant plus suite à un changement de look et de comportement. Dans cette nouvelle famille et ce nouveau lycée, Jessie devra s'adapter et continuer à se cacher, à repousser les autres loin d'elle comme elle s'applique à le faire depuis un événement traumatique que nous découvrirons au fil des pages. C'est sans compter sur Austin, un jeune homme bien collant, aussi adorable qu'agaçant, qui a compris que quelque chose clochait et qui fera tout pour aider la demoiselle en détresse. Entre eux deux, une belle amitié naît et ils vivront des expériences intenses, comme la rénovation d'un bar à concerts dans leur ville.
Les affres de l'adolescence et de la découverte des sentiments, au-delà du traumatisme vécu et des traces indélébiles qu'il laisse, sont très bien mis en scène. le processus de "guérison" (si on peut appeler ça comme ça) montre un personnage principal fort et qui essaie de s'en sortir à tout prix... ce qui n'est pas chose facile et son chemin est jalonné d'échecs. Ainsi, tout n'est pas parfait, tout ne coule pas de source et tout n'est pas rose dans cette histoire.
Enorme coup de coeur pour le personnage de Jessie auquel j'ai pu parfaitement m'identifier et que j'ai de suite compris (et ce n'est pas seulement parce que j'ai le même look qu'elle et que j'ai les cheveux rouges !).
La plume de l'auteure est fluide et agréable à lire, malgré quelques coquilles et répétitions de mots. Adaptée au genre, elle sait faire ressortir les émotions essentielles et les transmettre à son lecteur !
Le monde de la musique y est bien mis en scène, bien que délaissé dans certaines parties du livre. L'idée de la rénovation du bar à concert est excellente et bien décrite, donnant une certaine originalité au récit. Les paroles de chansons et les extraits choisis apparaissent également judicieux, apportant une touche de poésie à cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Carole94p
  17 août 2021
Je ne connaissais pas encore la plume de l'autrice et j'étais curieuse de découvrir Hell, un roman dans le résumé est assez intriguant. Je m'y suis donc plongée sans attente particulière.

Dans Hell, nous faisons la connaissance de Jessie. La jeune fille est envoyée chez son oncle et sa tante pour une raison obscure qu'on ne connait pas encore. Tout ce que l'on sait, c'est qu'elle broie du noir, a changé radicalement de look et se renferme jour après jour. Ajouté à cela une petite rébellion typique de l'âge, sa mère voit son séjour chez eux comme une seconde chance pour elle, un nouveau départ. Mais les démons du passé ne sont jamais très loin et il devient difficile de repousser Austin, qui semble voir derrière son apparence.

Au début de ma lecture, j'étais assez partagée. La plume de l'autrice est assez fluide, agréable et les pages se tournaient sans problème. Pour autant, j'ai eu quelques déboires avec notre héroïne Jessie. Même si on sait que cette apparence, ce comportement cruel et sombre ne sont que le reflet d'un passé qu'on devine petit à petit, j'avais tout de même envie de la secouer. Je l'ai trouvé beaucoup dans le jugement, notamment avec son oncle et sa tante, on a à faire à une héroïne en colère, qui rejette tout d'un bloc pour rester seule et ne pas avoir à sortir de sa coquille.

Fort heureusement, pour contre balancer cette noirceur, vient Austin. Ce garçon est clairement une perle. le rayon de soleil de ce roman. Car vous vous en rendrez vite compte, Hell aborde de nombreux sujets forts et difficiles. Austin vient donc éclaircir tout cela. Certes, il est un peu cliqué quand on y pense, mais on lui pardonne aisément cela. Il a de l'humour, mais pas trop, il est attentif et observateur et surtout, très à l'écoute. J'ai aimé sa personnalité, qui tranche avec celle de Jessie et cette douceur qu'il a pour elle.

Si très vite, on comprend qu'entre ces deux là, la romance arrive, elle n'est pour le coup absolument pas rapide. C'est même tout l'inverse. On peut naturellement la qualifié de slow-burn. Jessie et Austin sont mignons à souhait, hésitants parfois dans leur comportement l'un avec l'autre. J'ai aimé cette évolution lente, prévisible, certes mais appréciable tout de même. Entre eux, c'est avant tout une relation d'amitié qu'ils nouent, mais en plus, Jessie et son passé en sont le principal obstacle.

Un obstacle que j'ai trouvé plutôt bien traité dans l'ensemble. le traumatisme de ce qu'a vécu Jessie est bien creusé. Pour une fois, il n'est pas juste là pour poser les bases d'une histoire, non, il fait partie prenante de l'histoire d'Hell. Sa réticence à s'ouvrir aux autres, la difficulté pour elle de faire confiance, et d'accepter d'être toucher par les autres sont des éléments qui ajoutent au réalisme de l'histoire.

En revanche, si je parle de son ensemble, c'est parce que j'ai trouvé la résolution de cette affaire, le dénouement final et la façon dont cela se déroule trop juste. Manipuler la vérité pour faire justice, c'est quelque chose que je n'accepte pas, même si les intentions sont bonnes. de plus, j'ai trouvé cela trop rapide dans la conclusion, trop simple et trop facile. Au final, j'ai trouvé que cela manquait d'approfondissement dans la dernière ligne droite du roman. Dans la réalité, on sait à quel point ses affaires mettent du temps à être résolues. du coup, j'ai trouvé qu'ici on restait sur notre "faim".
Côté rythme je dirais que c'est en dents de scie. La première partie nous présente une héroïne en colère. Il m'a fallu un temps pour m'attacher à elle et passer au delà son côté tête brûlée. Certains passages étaient un peu lents et il est vrai qu'il y avait quelques répétitions. Puis, vient les moments avec Austin, ceux où elle commence doucement mais surement à s'ouvrir et laisse son côté cruel en retrait. Et là, on apprécie pleinement la lecture.

En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture avec Hell. Il y a eu du bon, notamment un personnage masculin vraiment attachant, une ambiance musicale forte (Marron 5, que j'adore), et une belle évolution de l'héroïne. le roman aborde de nombreux sujets importants et forts parfois avec beaucoup de réalisme. Pour autant, quelques éléments ne m'ont pas totalement convaincu, comme le dénouement final concernant le personnage de Jessie, la facilité avec laquelle cela se conclue ou encore le rythme, pas toujours entrainant.
Lien : https://www.my-bo0ks.com/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Blogdelyosa
  28 août 2021
|Instagram : @blogdelyosa|
Quand nous avons lu le résumé et la couverture, l'histoire nous a tout de suite intriguées. de plus, elle paraissait très émouvante, ce qui est le cas. En même temps, nous avons pu découvrir une nouvelle auteure et vous savez combien on adore en découvrir ! Au final, ce roman est un bon roman, mais qui n'a pas eu le total effet escompté sur nous (nous nous attendions à autre chose). Nous l'aurions plus vu dans la catégorie New Way car le plus important dans le roman, ce sont les messages véhiculés.
Les cent premières pages ont été un peu longues pour nous. Effectivement, nous avons eu beaucoup de mal à nous immerger dans cet univers, mais aussi à nous attacher à Jessie. Nous n'arrivions pas à bien cerner le personnage féminin et ressentir les émotions qui la traversaient. le début prend trop de temps à démarrer. Mais heureusement, passées les 100 premières pages, nous avons ressenti petit à petit plus d'émotions.
Le plus gros point positif de ce roman est les diverses messages véhiculés. Magali nous démontre qu'il ne faut pas se fier à l'apparence d'une personne, mais aussi le fait qu'il ne faut pas baisser les bras même si le passé de l'héroïne est fort tourmenté. Ces diverses messages rendent la lecture davantage touchante.
En ce qui concerne les personnages, nous avons tout de suite réussi à cerner le personnage masculin. Austin est un personnage original, touchant mais ce qu'on retient de lui, c'est son envie d'aider les autres (en particulier, Jessie). Nous avons beaucoup aimé cet aspect généreux qui ajoute une touche de douceur au roman. Pour ce qui est de Jessie, comme dit plus haut, nous avons eu plus de mal à la comprendre. Mais peu à peu, les émotions étaient plus mises en valeur et nous avons pu mieux la comprendre. Jessie est une jeune femme qui a vécu des choses horribles, des choses qui la rendent si « étranges » aux yeux des autres. Pourtant, Austin va réussir à percer toutes ces couches de protection pour entrevoir la vraie Jessie.
Romance douce. C'est ce qui décrit parfaitement cette relation entre Austin et Jessie qui s'est révélée être touchante et compliquée. On aurait juste aimé qu'il y ait plus d'actions, que les choses bougent plus rapidement dès le début et que les disputes à la fin soient moins redondantes. Toutefois, la romance reste douce et simple ce qui rend leur relation belle.
C'est la première fois que nous découvrions la plume de cette autrice et nous ne sommes pas du tout déçues. Elle est poétique et fluide !
Merci infiniment à la maison d'édition pour l'envoi et leur confiance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AmelineCAmelineC   07 septembre 2021
Leur monde continuera de tourner avec ou sans moi. C'est quoi, mon monde ? Je jette un coup d'œil curieux à mon reflet dans la vitre de la voiture. Manifestement, je vis sur une autre planète. Une planète aride, sans végétation, sans âme, et où le soleil ne brille jamais. Certains disent que nous sommes sur Terre parce que nous avons une mission à accomplir, mais quelle est la mienne ? Tous ceux à qui je m'attache cherchent un moyen conscient ou inconscient de me fuir. Qu'est-ce que je vais devenir ? Mais surtout, combien de temps encore vais-je tenir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BlogdelyosaBlogdelyosa   28 août 2021
"Parce que la musique est le seul moyen que je connaisse qui te permette de te rappeler un endroit, une situation ou une personne et de te souvenir de ce moment comme s'il venait de se produire. Tu ressens les mêmes émotions que lorsque tu l'as entendue la première fois et ça, c'est la magie de la musique. Peu importe ta couleur de peau, tes convictions religieuses, que tu sois gros ou mince, grand ou petit, tout le monde écoute de la musique."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   01 septembre 2021
Il n’y a pas d’amour sans larmes. Pleurer ne signifie pas toujours que tout est fini.
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   01 septembre 2021
L’amour n’est jamais simple mais lorsqu’il est authentique, il triomphe toujours.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Magali Inguimbert (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Magali Inguimbert
Découvrez Hell, la nouveauté grand format de Magali Inguimbert et entrez dans le nouveau monde de Jessie, qui commence une nouvelle vie ! Rebelle attitude, salle de concert, ambiance rock et rencontres au rendez-vous ! https://www.hugonewromance.fr/hell/
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4216 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre