AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782210759176
Éditeur : Magnard (24/04/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Des rhinocéros envahissent subitement la ville et le quotidien de ses habitants sous les yeux d'un narrateur dérouté ; un cadavre entreposé depuis quinze ans dans un appartement se met soudain à grandir démesurément ; un mystérieux meurtrier hante une ville idyllique... Ainsi commencent ces trois nouvelles ("Rhinocéros", "Oriflamme", "La photo du colonel") qui nous plongent au cœur d'une condition humaine dérisoire, étonnante et tragique. Ionesco s'interroge et nous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
EstelleRomano
  21 août 2018
Trois nouvelles très fortes qui m'ont beaucoup plus touchée que la pièce de théâtre du même nom !
Les images sont puissantes, parlantes et j'adore la construction du récit à la manière du rêve... ou plutôt du cauchemar !
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Eugène Ionesco (101) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eugène Ionesco
Eugène Ionesco : Entretiens avec Claudine Chonez (1975 / France Culture). Par Claudine Chonez. Diffusion sur France Culture du 18 mars au 1er avril 1975. Photographie : Eugène Ionesco, auteur dramatique français (1909-1994) • Crédits : 1975 LEHTIKUVA - AFP. Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu, le 26 novembre 1909 à Slatina (Roumanie) et mort le 28 mars 1994 à Paris (France), est un dramaturge et écrivain roumano-français. Il passe une grande partie de sa vie à voyager entre la France et la Roumanie ; représentant majeur du théâtre de l'absurde en France, il écrit de nombreuses œuvres dont les plus connues sont “La Cantatrice chauve” (1950), “Les Chaises” (1952), “Rhinocéros” (1959) et “Le roi se meurt” (1962). Eugène Ionesco est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde, pour lequel il faut « sur un texte burlesque un jeu dramatique ; sur un texte dramatique, un jeu burlesque ». Au-delà du ridicule des situations les plus banales, le théâtre de Ionesco représente de façon palpable la solitude de l'homme et l'insignifiance de son existence. Il refusait cependant lui-même la catégorisation de ses œuvres sous la dénomination de théâtre de l’Absurde. « Je préfère à l’expression absurde celle d’insolite. » Il voit dans ce dernier terme un caractère d’effroi et d’émerveillement face à l’étrangeté du monde alors que l’absurde serait synonyme de non-sens, d’incompréhension. « Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas une chose qu’elle est absurde » résume son biographe André Le Gall.
1) De l'enfance à l'adolescence : 01:04 2) De 1938 à 1950 : 13:30 3) Les chaises, le réel, l'imaginaire : 27:00 4) L'unité de son œuvre : 41:24 5) L'évolution de ses pièces : 55:29 6) Brecht et Adamov : 01:10:26 7) L'intérêt de la littérature : 01:23:44 8) Le cinéma : 01:37:31 9) Prix et récompenses : 01:52:19 10) Ses goûts littéraires : 02:06:21 11) Sa conception de la vie : 02:19:43 12) Dernière partie : 02:33:57
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : rhinocérosVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Eugène Ionesco

Eugen Ionescu, alias Eugène Ionesco, est né à Slatina (Roumanie) en ...

1899
1909
1919

12 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Eugène IonescoCréer un quiz sur ce livre