AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302027190
56 pages
Éditeur : Soleil (01/03/2013)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 289 notes)
Résumé :
Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes.
Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré.
« Celui qui contrôle le crystal, contr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  01 mars 2015
A ma droite, les Yrlanais, peuple barbare et sanguinaire.
A ma gauche, les Elfes et leur monde bardé de contes et de légendes.
Les premiers détestent les seconds qui le leur rendent bien.
Un massacre vient d'être perpétré. La guerre semble désormais inévitable.
Un affrontement qui pourrait bien tourner à la démonstration pour qui posséderait le crystal des Elfes Bleus et dominerait ainsi les océans.
M'ouais, pas convaincu plus que ça.
Un récit complexifié dès le départ à ne surtout pas entamer à moins de 50 % de ses capacités.
Le trait est plaisant, les couleurs chaudes, les cases dynamiques et pourtant le compte n'y est pas.
La faute, à n'en pas douter, à un scénario cousu de fil blanc mais surtout à l'absence cruelle de ce mythique chasseur de petits hommes bleus, à la crinière sauvage et au regard d'airain, qu'était Gargamel associé à son tigre de combat...
Schtroumpfant de se faire schtroumpfer ainsi !
Commenter  J’apprécie          482
Alfaric
  27 octobre 2020
BD FANTASY / HEROIC FANTASY.
Avant toutes choses, j'ai essayé de présenter la série pour amateurs easy readers devenue véritable belle et grande saga pour toutes et tous ici :
http://www.portesdumultivers.fr/project/elfe-serie/
C'est un tome d'introduction relativement efficace, mais il y a vraiment à redire sur les choix effectués (il faut dire qu'ici on est entre deux époques de la BD Fantasy donc on innove en naviguant à vue, les auteurs devenant forgerons en forgeant donc en apprenant de leurs erreurs). Grosso modo je lui reproche de vouloir trop en dire en trop peu de pages, ce qui nuit à l'efficacité de l'ensemble... Jean-Luc Istin qui est trop ambitieux pour son propre bien, et ici il veut nous refaire le coup du boss de fin qui a un pied dans chaque camp et qui manipule les uns et les autres pour parvenir à ses fins grâce à un master plan mûri de longue date (remember Palpatine : les vrais savent !)...
Lien : https://www.portesdumultiver..
Commenter  J’apprécie          440
FrancoMickey
  10 janvier 2021
Approchant à grands pas de l'ultime tome de la saga Nains que je possède dans ma modeste collection et désireux de prolonger le plaisir encore quelques temps, je me décidai à inaugurer l'épopée Elfes, aînée de celle qui m'a déjà tant fait vibrer. Bon j'avoue, mes inébranlables convictions écologiques m'obligeant à n'acheter que de la seconde main rendent également le réapprovisionnement un tantinet ardu.
D'entrée de jeu, le charme du visuel opère, c'est indéniable. Kyko Duarte fait preuve d'un trait gracieux empli de finesse et accouche de splendides bulles où l'action est parfaitement orchestrée. Malgré tout, l'envoûtement n'est pas absolu, la faute à cette splendeur froide dénuée de tout rayonnement émotionnel et à l'écriture prévisible et superficielle de Jean-Luc Istin qui, non seulement émousse l'intérêt du lecteur, mais étouffe aussi son tison empathique.
C'est d'autant plus regrettable que l'auteur tente continuellement d'exacerber les enjeux en emmêlant les sillons scénaristiques, exercice qui, malgré une volonté louable, se révèle hélas inutilement complexe par manque de doigté. Néanmoins, ne boudons point notre plaisir, l'ensemble s'avère de bonne facture et remplit parfaitement son rôle divertissant.
Si l'aube de cette saga n'est pas à la hauteur des attentes (surtout si vous avez débuté par le règne des farouches nabots moustachus), l'univers des oreilles pointues dépeint ne manquera toutefois pas de vous ravir que vous soyez adorateur(trice) de Tolkien ou simple amateur(trice) de bandes dessinées.
PS : les admiratrices secrètes du ténébreux Orlando Bloom et amoureux discrets de la séduisante Liv Tyler (ou vice-versa après tout) devraient aussi y trouver leur compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          334
XanderOne
  09 août 2014
La série Elfe, nous plonge à chaque tome, dans une aventure différente et dans une race d'elfe différente. Ici, dans le premier tome, nous commençons par les elfes bleus, les elfes marins. Les dessins sont de qualités, les couleurs également, mais malheureusement, c'est tout ce qu'il y a d'intéressant.
L'histoire est ennuyeuse au possible, on devine l'intrigue après seulement quelques pages. de plus, nous suivons deux histoires, en parallèle, qui finissent par se rejoindre. le hic, c'est la manière dont est présenté la chose. Nous avons droit a une page d'une histoire, et une page de l'autre, et ce pendant toute la BD !
La lecture est donc hachée, si bien qu'a aucun moment on ne s'attache a un personnage. J'ai été très déçu par cette lecture. de beaux dessins ne font pas tout, encore faut-il qu'il y ait un scénario.
Commenter  J’apprécie          356
mcd30
  28 avril 2019
Et pour rester dans le bleu des elfes, de la mer et les magnifiques bleus-gris et bleus-verts de la palette, je vous dirai que c'est une bande dessinée qui m'a schtroumpfement plu.
Une bonne histoire, des personnages intéressants et le plus: ce sont les orcs qui ont le sens de l'humour.
Ce fut une très agréable aventure parmi les elfes.
Commenter  J’apprécie          370


critiques presse (6)
BullesEtOnomatopees   07 avril 2015

Le Crystal des Elfes Bleus est donc un bon récit de fantasy, assez classique mais divertissant et agréablement dessiné.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Elbakin.net   03 mai 2013
Le duo fonctionne et c’est aussi bien comme ça. Il en va de même pour l’histoire du monde que l’on visite. Il y a ici et là quelques éléments de fond, mais pas de longues explications qui auraient assurément ralenti l’histoire.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Auracan   19 avril 2013
Si l’histoire reste assez classique, elle est néanmoins prenante et la narration, fluide, emporte sans problème l’adhésion du lecteur. Les personnages sont charismatiques même s’ils auraient mérité plus de développement (mais comme tout doit tenir en un seul tome, c’eut été difficile) et le final est plutôt inattendu.
Lire la critique sur le site : Auracan
BoDoi   20 mars 2013
Rythmé, bien calibré, sérieux (peut-être un peu trop), ce premier volume remplit son office de divertissement fantasy [...] les auteurs semblent en avoir rajouté dans le spectaculaire pour pallier une trame et un monde pas si originaux et excitants. Cela dit, ce n’est pas franchement désagréable.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Actualitte   07 mars 2013
C'est assez classique, dans l'esprit médiéval fantastique, mais original dans le traitement, les jeux politiques et les retournements de situation.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDGest   01 mars 2013
Même si, compte tenu du thème, un soupçon d’originalité aurait été le bienvenu, cette épopée possède suffisamment d’atouts pour séduire les lecteurs désireux de s’offrir un bon moment d’évasion.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
XanderOneXanderOne   09 août 2014
- Immortel ne signifie pas invulnérable !
- J’ai bien saisi l’idée, vous les elfes, vivrez éternellement tant que personne ne vous blesse mortellement, si vous étiez invulnérable, vous seriez les maitres du monde…
Commenter  J’apprécie          240
lechristophelechristophe   14 avril 2016
- Rinn : Gal ! Tu es le frère de ma femme mais ne profite pas trop de ta chance. Si tu continues à me discréditer aux yeux de mon peuple, je n'hésiterai pas un seul instant à te crever la panse.
- Gal : Je...
- Rinn : Oui ?
- Gal : Je ne doute pas que tu en sois capable, mon roi. Permets-moi d'aller vider ma panse. Ça me remettra les idées en place !
- Rinn : Va !
- Siemir : Gal est dangereux, il sème la discorde et le chaos au sein de tes propres guerriers.
- Rinn : Si je touche à une seule de ses nattes, ma femme ne me le pardonnera jamais.
- Siemir : Et ce que femme veut...
- Rinn : Ne te moque pas. Elle est la seule personne que je crains en ce monde.
- Siemir : C'est Gal que tu devrais craindre, mon roi, pas ta femme.
- Rinn : Et toi, Siemir ? Ne devrais-tu pas éviter de me mettre en colère ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TelKinesTelKines   11 octobre 2018
- Hé, Turin ?
- Oui, Gal…
- Tu sais pourquoi les Elfes sont immortels ?
- Non. Mais je sens que tu as une théorie !
- Parce qu’il faut l’éternité aux Hommes pour apprendre à les comprendre et ceci explique qu’on n’ait toujours rien compris les concernant. Sauf une chose, aujourd’hui même !
- Laquelle ?
- La petite Elfe bleue en pince pour toi, mon grand. Sauf que tu n’as pas l’éternité devant toi, tu sais. Oh que non ! Alors, si comme je le crois, tu as les mêmes sentiments pour elle. Il faudrait passer à l’étape suivante ! Conseil d’ami ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ElanaElana   23 septembre 2013
- Tu sais pourquoi les Elfes sont immortels?
- Non, mais je sais que tu as une théorie!
- Parce qu'il faut l'éternité au hommes pour apprendre à les comprendre et ceci explique qu'on est toujours rien compris les concernant.
- Sauf une chose, aujourd'hui même!
- Laquelle?
- La petite elfe bleue en pince pour toi, mon grand. Sauf que tu n'as pas l'éternité devant toi, tu sais.
Commenter  J’apprécie          60
TelKinesTelKines   12 octobre 2018
- Immortel ne signifie pas invulnérable !!
- J’ai bien saisi l’idée, Lanawyn. Vous, les Elfes, vivrez éternellement tant que personne ne vous blesse mortellement. Si vous étiez invulnérables, vous seriez les maîtres du monde.
- Devenir le maître de quoi que ce soit n’est pas dans notre nature. C’est plutôt dans celle des hommes. La tienne, ami Turin.
- Même si je conçois le caractère quasi-immuable de vos esprits. Par expérience, je sais que toute nature est corruptible, même celle d’un elfe. La perfection ne peut exister sans la force et la faiblesse. Sans la lumière et les ténèbres.
- Nous sommes d’accord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean-Luc Istin (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Istin
Jean-Luc Istin vous raconte les coulisses de la série BD Les Maîtres Inquisiteurs. de la création du projet à la collaboration avec scénaristes et dessinateurs, vous en découvrirez plus sur l'univers des Terres d'Oscitan.
En savoir plus : https://www.editions-soleil.fr/bd/series/serie-les-maitres-inquisiteurs
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Merlin.M n°3

Quelle est le principales pouvoir du héros ?

Soigner
Devenir invisible
Voler
Parler aux morts

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Merlin, tome 2 : L'Eveil du pouvoir de Jean-Luc IstinCréer un quiz sur ce livre

.. ..